Puy Story

Histoire d'une région.

ST. Philibert de grand lieu

Puy du Fou 2011 - 4497

Appelée autrefois « Déas », la commune doit son nom actuel au fait que les moines de l’abbaye de Noirmoutier (fondée par Philibert de Tournus en 675), décident de s'y installer en l'an 800.
Ils construisent l'église de la nouvelle abbatiale en 815 (qui reste l'une des plus ancienne de France) et y déposent les reliques du saint en 836.
Lors des incursions normandes en 847, après le saccage de l'abbaye, les moines reconstruisent la nef de l'édifice, dans l'état où on peut la voir actuellement.
En 858, les normands reviennent, mais cette fois-ci, les moines fuient, emmenant les reliques de saint Philibert jusqu'à Tournus.
Ils reviennent s'installer à Déas au XIe siècle et attendent le retour des reliques, restées en Bourgogne, jusqu'en 1937.
Aux dernières nouvelles les reliques de saint Philbert sont toujours à Tournus, seul un petit tube contenant des poussières de reliques a été déposé par Henri Curé, dans le sarcophage, qui lui est resté à Déas, lorsqu'il est venu bénir la statue de saint Philbert à Beauvoir-sur-Mer (85).

PuyStory 2011 Aout 2760

Posté par Puystory à 00:07 - VIKINGS - Commentaires [0] -


A quand remonte l’époque des chevaliers ?

Puy du Fou 2011 - 0578

La chevalerie remonte au Moyen-âge.
Elle connut son apogée vers 1200 après Jésus-Christ.
Au départ les premiers chevaliers étaient de simples soldats à cheval, mais à partir du 12ème siècle (1100-1200), ils durent obéir à un code d’honneur strict.
Désormais, des règles strictes dictèrent le comportement du chevalier à la chasse, au combat, à table, et même dans sa façon de s’habiller.
Les chevaliers qui partaient en guerre sainte (guerres de religion) faisaient souvent partie d’un groupe particulier, fondé par des moines.
Les 3 ordres les plus célèbres sont :

  • l’Ordre des chevaliers de Saint-Jean (fondé en 1099),
  • l’Ordre des Templiers (fondé en 1119)
  • l’Ordre Teutonique (formé par des chevaliers allemands en 1187).

Posté par Puystory à 00:33 - Secret de la lance - Commentaires [0] -