Puy Story

Histoire d'une région.

Le signe du triomphe

Le_Signe_du_Triomphe

Le spectacle du signe du triomphe verra la insurrection du peuple gaulois contre le Gouverneur romain.
Le spectateur participera au spectacle car l'issue de la bataille dépendra du soutien des tribunes.
Mais, le spectacle sera aussi au-dessus de la tête des visiteurs grâce à l’ouverture du velum.
Cette  toile suspendue au dessus des tribunes relève d’une prouesse d'architecture et de technologie complexe va ombrager les arènes de 80 m par 100 m, soit 6000 m2 de toile tendue rouge.
Pour les observateurs, 80 x 100 devraient faire 8000 m2, les 2000 m2 manquant représente le rond central de l’arène.
Cette technique fut présentée pour la première fois en 72 après JC au Colisée de Rome et dura 500 ans.
Ensuite, elle sombrera dans les livres d'histoire.

Connu sous "Amphithéâtre des Césars", cet édifice prît au Moyen-âge son nom actuel de Colisée, en raison de sa proximité avec une statue colossale de Néron !!!

Posté par Puystory à 07:06 - Gladiateurs - Commentaires [2] -


Modernisation du 5éme château

120_fin

En 1548, le gros œuvre du logis principal est terminé. Il ne manque plus que la décoration intérieure et …..
En 1559, René Ier et son épouse Catherine de la Rochefoucauld (c'est la fameuse Catherine du Puy du Fou dont on entend le nom à La Cinéscénie et à L'Odyssée du Puy du Fou) reprennent en main les travaux de décoration et de peinture.
En 1566, René Ier meurt assassiné lors d'une partie de chasse.
La même année, Catherine entreprend deux nouveaux chantiers.
Le premier, c'est un  escalier monumental (le grand degré) qui permet d'accéder à tous les étages, additionné d'une grande loggia dont on accède à la somptueuse chapelle, dédié à Marie-Madeleine comme celle du premier château.

Chateau_0018
Le deuxième, c'est l'aile gauche du château.
Une immense galerie d'une longueur de 58 mètres.
On y trouve un caveau voûté en maçonnerie.
La canalisation directe entre le puits et la cuisine n'étant pas suffisante, on aménage un bassin carré de 2,5 mètres de côté et de 2 mètres de profondeur.
En toute saison, il était rempli aux trois quarts d'une eau fraîche et limpide et assurait toutes les demandes.
(Une réplique de ce bassin se situe dans le village 18éme).

SH100046

1577, marque la disparition de Catherine de la Rochefoucauld et en 1578 la fin des travaux sur le site du Puy du Fou.

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 08:30 - Histoire de château - Commentaires [0] -