Puy Story

Histoire d'une région.

Marie-Madeleine

Sainte_Marie_Madeleine

Dans les différents châteaux du Puy du Fou, une chapelle était consacrée à Marie-Madeleine.
Marie-Madeleine serait née en l'an 3 de notre ère et aurait été la fille de l'archiprêtre Syrus le Yaïrite, prêtre de David.
Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie.
Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine (Marie de Magdala), et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée.
On ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse.
En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur l’a délivre des sept démons de Satan.
Comme d'autres disciples, Marie-Madeleine assiste au supplice de la crucifixion de Jésus et à sa mise au tombeau.
Peu de temps après, elle reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité.
Un texte apocryphe du codex de Berlin, écrit en copte à la fin du II° s., porte le nom de : Évangile de Marie.
Il s'agit d'un texte à caractère religieux comprenant un dialogue entre le Christ et Marie de Magdala et les autres disciples.
Selon les Questions de Marie, qui date de la fin du III° s., Marie-Madeleine est la partenaire privilégiée de Jésus.
Marie-Madeleine a été et est considérée par certains comme une incarnation du Féminin Sacré, représentant d'une certaine manière la Déesse-Mère, dont le culte s'étendait au Moyen-Orient dans l'Antiquité.
Au travers de mythes, de légendes et de symboles, un conte romanesque s'est élaboré autour d'elle et s'est répandu en Europe.

Posté par Puystory à 17:32 - Histoire de château - Commentaires [0] -


48h de Fou ! Le Bêtisier - La Websérie événement du Puy du Fou

Posté par Puystory à 02:07 - Commentaires [1] -

Le quadrige

 Puy19061384

Char monté sur deux roues et attelé par quatre chevaux placés de front utilisé dans l'Antiquité (Jeux Olympiques aux autres jeux solennels de la Grèce et de l’Empire Romain).
L’origine du mot viendrait du latin : "quadrigae", "quadr-igae", de "quadr" (quatre)..., et de "agere", (conduire).
Dans l’Antiquité, les courses de quadriges à Rome se déroulaient principalement au Circus Maximus Dans la mythologie grecque, les quatre chevaux du quadrige d’Hélios portaient les noms suivants (noms Latin et noms Grecs) :
Eous (Eôos) - de l'Orient
Eton (AIthon) - de feu 
Phlegon (idem en grec) - brulant 
Pyros (Pyroeis) - enflammé.

Puy17060961

Les premières trace du quadrige viendrait de la mythologie grecque, où Phaéton ou Phaéthon (fils d'Hélios , dieu Soleil), serait mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du quadrige de son père, et de ce fait, aurait manqué d'embraser le monde.
Le conducteur du char s’appelle "Aurige".
Les chevaux ont aussi une dénomination.
Les extrêmes sont les Galériens et les centraux sont les timoniers.
La condition physique des chevaux à une grande importance au Puy du Fou.
Le galérien de droite court à 40 km/h soit 10 km/h en plus que celui de gauche.

Puy17061081

La difficulté de cette course vient de la conception du Stadium.
En effet, c’est la seule infrastructure au monde qui associe l’architecture du Colisée et celle du Circus Maximus.
Le Colisée étant destiné aux combats de gladiateurs et/avec la présence de fauves, et le Circus Maximus orienté sur la course de chars avec sa légendaire Spina.
La course dure environ deux minutes pour une distance totale de neuf cents mètres.

Stadium 13092012-162

Posté par Puystory à 02:18 - Gladiateurs - Commentaires [0] -