Puy Story

Histoire d'une région.

Le tambour

Puy du Fou 2011 - 4953

est un des plus anciens instruments de percussion. Les premières traces de l'existence de cet instrument remontent à 6 000 ans av. J.-C..
Les tambours accordés sont l'invention des Égyptiens.
On a en retrouvé des fragments dans des tombeaux datant du XIe siècle av. J. C.
On trouve aussi des représentations de tambours parmi les plus anciennes sculptures assyriennes ou peintures égyptiennes et romaines.
Le tambour n'a fait son apparition en Europe que vers la fin du moyen âge, emprunté aux musiques orientales, d'où on a pris le nom de l'instrument, "tabor".
Le tambour est souvent utilisé comme moyen de communication.
C'est au son du tambour, aussi, que l'on "faisait annonce" dans les rues et sur les places, au Moyen Âge.
C'est au cours du Premier Empire que la pratique du tambour s'est développée, notamment grâce aux grenadiers de la garde qui brillaient en la manière de battre, encore très employée lors des cérémonies officielles.

Posté par Puystory à 02:09 - Instrumentarium - Commentaires [0] -


Le Masque

Puy180601267

Étymologiquement, le mot théâtre vient du grec "Theatron" qui désignait les gradins, l'endroit où l'on voit.
En 364 avJC, les Romains empruntèrent aux Etrusques leurs danses et les utilisèrent lors des jeux.
Mais c'est en 240 que naît officiellement le théâtre romain.
Le premier théâtre en pierres n'apparaît à Rome qu'en 55-54 avJC.
Les premières pièces sont la traduction en latin des pièces grecques.
Pour la suite, des auteurs comme "Plaute", "Térence", "Sénèque" écriront des pièces originales.
La plupart sont inspirées de Bacchus, le dieu du vin et de l’ivresse.
Le théâtre devient davantage un divertissement, comme les jeux du cirque (combats de gladiateurs, les courses de chars ou les batailles navales).
Les spectacles étaient payés par l’État.
Au début, les acteurs utilisaient le maquillage.
- en blanc symbolisait une femme. 
- en rouge, un esclave
- en brun une personne libre.

Puy180601283

Fait de chiffon et de plâtre, les masques font leur apparition au 1er siècle avant J.-C., et accompagne une bonne partie de la création scénique. 
Les vastes proportions du théâtre et l’inattention du public rendaient nécessaire un décryptage simple du spectacle. 
Les masques servaient à couvrir et à agrandir le visage pour être vu de tous les spectateurs.
Il existait une quarantaine de masques pour la comédie (rire) et une vingtaine pour la tragédie (douleur)
Expressifs, il servait à marquer encore plus le caractère du personnage. (Triste, joyeux Jeunes, vieillards, femmes ou serviteurs…)
C’étaient aussi un moyen de faire jouer à une même personne plusieurs rôles. 
Une perruque pouvait être dressée sur la tête pour accentuer l'expressivité. 
Il permet d'identifier, d'entrée de jeu, le héros. 
Les masques servaient de porte-voix.

Posté par Puystory à 02:53 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -