Puy Story

Histoire d'une région.

Le Grand Noël

Ce samedi 30 novembre, le Grand Parc ouvrira ses portes.
Le "Mystère de Noël" connaît cette année de profonds changements.

DSC_0717mod1

En termes de décoration, toute la scène a été revue et découpée en plusieurs niveaux.
900 m² échafaudages ont été posés et près de 13 tonnes de sable.
Ajout de nouvelles lumières par Koert Vermeulen.
Nouvelles scènes et 80% des costumes changés.

DSC_0205

Au Bourg 1900, le thème de Noël a été décliné sous toutes ses formes avec près de 13 000 produits dans les boutiques.
130 sapins illuminés des entrées du Grand Parc au Village XVIIIème.
30 structures métalliques illuminées de toutes tailles et quelques braseros dispersés sur le site.

DSC_0804

La technique utilisée pour l’élaboration des Santons de Glace a également été perfectionnée.
Ils auront cette année la compagnie de cinq immenses tableaux de Rubens, Bassano, Farinati ou encore Le Brun, représentant chacun l’adoration des mages.
200 projecteurs, utilisés à la Cinéscénie, ajoutés pour éclairer la végétation autour des zones ouvertes au public.

Extrait de : Histoire de Ouf (pour texte complet).

Posté par Puystory le 27 novembre 2013 - Mystère de Noël - Commentaires [0] -


Le travail

Puy du Fou 2011 - 2275

Le ferrage des animaux de trait apparait aux Xème et XIème siècles.
Autrefois, le travail (tramail) était fixe et destiné surtout aux bœufs.

Vent de Galerne

Avec un animal docile, le ferrage s'effectue librement et deux méthodes sont possibles :
La ferrure à l’anglaise : le maréchal-ferrant, tout seul, tient le pied entre ses genoux et ajuste le fer avec ses bras (méthode physiquement très éprouvante mais facile à mettre en œuvre).

Grand Parc 174

La ferrure à la française : un aide tient le pied du cheval tandis que le maréchal-ferrant ne réalise que l’ajustage et la pose du fer.
Pour les plus récalcitrants, l’utilisation d’un travail était nécessaire pour l’immobilisation les chevaux, des ânes ou les bœufs au moment de les ferrer.

Village 18ème 092012-03

Cet outil est surtout utilisé pour les chevaux de trait, dont les pieds sont trop lourds à soulever par un homme. 

Sans constituer réellement un outil, le travail, aussi appelé "travail à ferrer", est un bâti dans lequel le cheval est immobilisé à l'aide de sangles.

Village 18ème 092012-04

Le travail présenté au Puy du Fou est le témoignage et le reflet de l'ingéniosité des hommes.

Posté par Puystory le 27 novembre 2013 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [0] -

Spica

Les rois furent guidés par une étoile se levant à l'est.
L'étoile Spica (Al Zimach en arabe, ou Tsemech en hébreu, signifiant "de la branche de David").

SH108498

En l'an 2 av.-J.-C., cette étoile se lève exactement à l'est le jour de l'équinoxe de printemps.
Premier mystère, Jésus serait-il né au printemps ?

DSC_0008 (5)

La naissance de Jésus est fêtée le 25 décembre à Noël, ce n'est pas une date anniversaire plutôt un événement d'où le peu d'importance de la date. 
Fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du SOL INVICTUS célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu MITHRA, né un 25 décembre ; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue du Christ - "Soleil de justice" - à la remontée du soleil après le solstice d'hivers.

DSC_0668

 Avant, la Nativité était fêtée le 6 janvier (actuellement fête des rois mages ou épiphanie), l'église arménienne l'a fête ce jour là d'après certains théologiens ,ce serait plus la date de son baptême confondue avec sa naissance. 
Le pape LIBERE en 354 aurait institué la fête de la Nativité à Rome le 25 décembre.

Posté par Puystory le 25 novembre 2013 - Commentaires [0] -