Puy Story

Histoire d'une région.

Le Bal des Oiseaux Fantômes

PUY_9049

Découvrez l'inoubliable ballet aérien des oiseaux de proie du Puy du Fou.

Vous n'oublierez jamais le grand ballet des milans, pélicans, cigognes et marabouts... un spectacle unique !

Posté par Puystory à 00:09 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -


le trébuchet

SH100762

Le trébuchet fait partie des pièces d’artillerie  médiévales dites à contrepoids.
Il fait son apparition au Moyen Orient dans la première partie du XIIe siècle.
Introduit en France dans le courant du même siècle, son utilisation a perduré jusqu'au XVIe siècle.
Son nom vient de l’occitan (langue romaine d'Europe) trebucca qui signifie :

"Qui apporte des ennuis".

Il est fait d’un assemblage liant une verge à un contrepoids articulé appelé aussi huche.
Le trébuchet fonctionne comme une énorme fronde.
Le levier est tendu à l'aide d'un treuil.
On place ensuite la fronde dans une glissière.
Un boulet de pierre est disposé dans la poche.

PuyStory 2011 Aout 3088

Lorsque d'un coup de maillet on libère le levier, le contrepoids s'abaisse brusquement.
Le levier s'élève alors comme un bras gigantesque qui propulse la fronde et projette le boulet vers les remparts.
Ces énormes pierres qui frappent les murailles dans un bruit terrible finissent par ouvrir d'importantes brèches.
Il fallait plus de cent hommes pour manipuler une telle machine de guerre ... pour seulement 1 à 2 coups à l'heure.
Les boulets pouvaient aller jusqu'à 100 kg et être projetés à 200 mètres environ.
Il arrivait qu’au lieu des boulets, des cadavres soient également envoyés vers les assiégés.
Au repos, le trébuchet était en position vertical, le poids se trouvant au dessous.
Les hommes devaient, à l'aide de cordes et de treuil, ramener le trébuchet en position horizontal afin de permettre aux chargeurs de placer dans la poche le projectile.
Une fois fait, on faisait sauter la cheville de retenue du treuil et le poids, en redescendant, faisait basculer la verge vers l'avant et le projectile partait en direction de l'ennemi.
Ce type d'engin était aussi bien utilisé par les assiégeants que par les assiégés.

Posté par Puystory à 02:48 - DONJON - Commentaires [0] -

La Roseraie (01).

DSC_6993

DSC_7924

DSC_9618

Puy du Fou 2011 - 5865

Posté par Puystory à 00:39 - GRAND PARC - Commentaires [4] -

Les Fées

DSC_2051

Les fées sont des êtres imaginaires, de sexe féminin, douées d’un pouvoir surnaturel et intervenant pour le bien ou pour le mal dans la vie des hommes.
Ce sont des femmes remarquables par la grâce, l’esprit, la bonté, l’habilité.
Les bonnes fées, personnes qui procurent à quelqu'un un soulagement, amélioration, bien-être comme par magie.

DSC_2204

Les fées semblent bien appartenir au monde celtique.
C’est dans les cycles d’Arthur et de la Table ronde qu’apparaissent Mélusine, Viviane, Morgane.

DSC_8870

Sous l’influence des croyances chrétiennes, les fées, en dépit de leur origine païenne, se christianisent plus ou moins.
On les voit recommander aux chevaliers le respect des observances de l’Eglise.
Les croyances se rapportant à elles on durés de longs siècles.

Posté par Puystory à 01:00 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [0] -