Puy Story

Histoire d'une région.

Chevaliers de la Table Ronde

PUY_4668

Posté par Puystory le 19 juin 2014 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [1] -


La faïence au village 18ème

Puy du Fou 2011 - 1755

Les premiers spécimens de porcelaine chinoise arrivèrent très tôt en Mésopotamie, dès le IXe siècle.
Par sa blancheur virginale, par sa translucidité magique et son incroyable finesse, cette céramique venue d'un autre monde fascinera et envoutera l'Occident pendant des siècles.
C'est ainsi qu'au IXe siècle déjà, les potiers de Mésopotamie inventèrent la faïence.
La technique consistait à remplacer la glaçure transparente de la terre cuite traditionnelle par une glaçure rendue opaque et blanche grâce à la simple adjonction d'oxyde d'étain.

SH109760

Cette nouvelle technologie céramique s'implanta en Europe - probablement dès le XIIe siècle à la faveur de la présence arabe en Espagne, en Sicile et dans le sud de l'Italie.
Au XVIIe siècle, l'art de la faïence connut de nouveaux développements techniques et stylistiques.
Au XVIIIe siècle, la France s'affirma comme le phare culturel de l'aristocratie européenne.
L'art de vivre cultivé à Versailles faisait école.
Confronté à de sérieux problèmes de trésorerie, Louis XIV en vint à ordonner la fonte de toute vaisselle d'or et d'argent.
La faïence prit dès lors une place prépondérante dans l'art de la table.

Puy du Fou 2011 - 1865

Dans cet atelier et en costume d'époque et à travers différents décors de fleurs et d'oiseaux, que la faïencière du village 18ème se tient à votre disposition pour que votre table soit toujours un enchantement.

Panorama 30

Plusieurs étapes sont nécessaires à ses réalisations.

 Artisans 003

La pièce en argile est coulée dans un moule ou tournée par le potier. Cuite, elle est appelée "biscuit".
Ensuite, elle est trempée dans un bain d'émail cru.
La pièce est ensuite peinte avec des oxydes de couleurs à l'aide de pinceaux en poils de martre et de soies de porc.
Une fois déposée dans le foyer, elle va y cuire pendant 7 heures et se vitrifier sous des températures atteignant 980°C.

Artisans Fabi 2012 - 024

Seules les pièces impeccables sont conservées.

http://www.arisis-d-anne.fr/index.php

Posté par Puystory le 18 juin 2014 - Artisans - Commentaires [2] -

Orgues de Feu

PUY_3098

PUY_3115

DSC_8896

PUY_3174

DSC_3904

Posté par Puystory le 17 juin 2014 - Orgues de feu - Commentaires [2] -

Séraphina

Mousquetaires 14092012-218

Séraphina Provient de l'hébreu "saraph", "seraphim" qui veut dire "ardent", "Brûler*.
On lui associe généralement la couleur jaune.
On fête la Saint Séraphine le 9 septembre.

Puy23061118

Son charme spontané ne passe jamais inaperçu.
Elle est toujours de bonne humeur, ce qui en fait une femme très attachante.
Confiante à leur instinct et se laisse guider par ses sentiments plutôt que par la raison.
Son activité est parfois assez "brutale" et Séraphine est une fonceuse qui agit avec rapidité et audace.

DSC_0504

Besoin de toujours être en mouvement, Séraphina est explosive et son dynamisme est largement relayé par une volonté forte, une activité intense et une vraie sociabilité.
Volontaire et persévérante car lorsqu'elle décide d'entreprendre quelque chose, elle va jusqu'au bout de son projet.

DSC_6968_Copie

Sainte Séraphine. Sueva Montefelto était la petite nièce du pape Martin V.
En 1457, son mari, le duc de Pesaro, l’a fait enfermer au couvent des clarisses de Pesaro en Italie en raison de ses infidélités et ses tentatives criminelles envers lui.
Après vingt mois de cette réclusion forcée, elle découvre sa vraie vocation et change de nom en celui de Sérafina.
Elle prend l'habit de Sainte Claire et décide de passer le reste de sa vie dans la prière, la pénitence et la paix.
Abbesse depuis trois ans, elle mourut en 1478.
Le pape Benoît XIV la béatifia en 1754

Posté par Puystory le 16 juin 2014 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -