Puy Story

Histoire d'une région.

Château de Maintenon.

PUY_7201

En 1674, Françoise d'Aubigné future Madame de Maintenon achète l'ensemble du domaine grâce au soutien financier de Louis XIV.
Pour commémorer le 400ème anniversaire de la naissance de Le Nôtre, célèbre jardinier du roi Louis XIV, le Conseil général d'Eure-et-Loir vient d'aménager un tout nouveau jardin à la Française au château de Maintenon.

Posté par Puystory à 09:56 - Divers - Commentaires [0] -


L'harnacheur

PUY_9717

La sellerie attire les amoureux du cheval et du beau cuir.
Ces artifices sont les liens qui relient le cheval à son cavalier/meneur.
Le sellier-harnacheur réalise essentiellement selles et harnachements de cuir qui permettent de dresser ou conduire un cheval de selle ou d’attelage

DSC_0049

Ses réalisations pour l’attelage, permettent la traction d’une voiture hippomobile grâce à un ou deux (paire ou tandem) à trois (en flèche) ou quatre (voir plus) chevaux.
Ce métier ancien, relève d’une longue tradition et de savoir-faire ancestraux.
Ce métier évolue, mais le sellier doit tenir compte de deux contraintes qui sont : le cheval et le cavalier.

Puy du Fou 2011 - 3759

Les produits réalisés ont tous une fonction précise et il ne peut pas privilégier l’originalité au préjudice de l’aspect purement fonctionnel.
Il peut se distinguer sur l’esthétique, la finesse, la finition de son travail.

DSC_0046

Suite aux progrès techniques dans le secteur agricole, ce métier a disparu.
Aujourd’hui le bourrelier est devenu le sellier harnacheur (à ne pas confondre avec le sellier garnisseur).

Puy17060283

Autres métiers du cuir :

Garnisseur : Habille des sièges et aménagements intérieurs pour le secteur automobile (auto et moto), les transports en commun et routiers (bâches pour poids lourds et remorques…), l’aéronautique, le secteur industriel (tapis alimentaires…), le secteur du plein air (toiles de stores, housses d’articles de sport, chapiteaux…).
Cordonnier : Réparation de chaussures, d’articles en cuir (sacs…)…
Maroquinier : Fabrication d’objets en cuir : sacs, portefeuilles, ceintures, sacoches...

Le sellier est amené aussi à exécuter de nombreux articles tels que :

  • Bâts pour ânes et mulet.
  • Bagagerie pour la randonné.
  • Collier de chien.
  • Articles de chasse (étui à fusil…).
  • Ceinture.
  • Différents types de sacs…

Et il doit aussi savoir réparer les objets endommagés.

Posté par Puystory à 00:45 - Artisans - Commentaires [0] -

Le Labyrinthe des animaux (01)

Puy15060989

Puy15061006

MIF 092012-03

Puy15061009

Puy180602208

N'oubliez pas de protéger vos appareils photos......
Des surprises à l'eau vous attendent....

Posté par Puystory à 00:36 - Monde Imaginaire de la fontaine - Commentaires [0] -

La machine à coudre

_095_09501_095Puy du Fou 2011 - 3342

La couture est un art qui existe depuis 20 000 ans.
Les premières aiguilles à coudre étaient en os ou en corne et le fil provenait de tendons d’animaux.
Les aiguilles en fer sont apparues au 14ème siècle et les premières aiguilles avec un chas au 15ème.

DSC_8036

Vers 1700, (période Renaissance), les vêtements sont très élaborés et ornés et tout est fait à la main et la machine à coudre devient une nécessité.
En 1755, l’allemand Charles Weisenthal invente une aiguille, conçue pour une machine, avec le chas au milieu et à chaque extrémité une pointe.
En 1790, l'ébéniste anglais Thomas Saint présente une demande de brevet pour une machine à coudre en bois capable de faire un point de chaînette.

Puy21061490

La Première machine à coudre fonctionnelle est inventée par le tailleur français Barthélemy Thimonnier (1793 - 1857), qui en dépose le brevet en 1830.
Il s'agissait d'une "Couseuse" à fil continu qui permettait de réaliser un point de chaînette à une vitesse d’environ 200 points à la minute.

DSC_8038

Originaire d’une famille d’artisans de Kaiserslautern, en Allemagne, G.M. Pfaff (1er Février 1823 - 30 Octobre 1893) était le neuvième enfant de Regina Vogt et de John Pfaff (tourneur sur bois).
Il a d’abord appris à fabriquer des instruments de musique en laiton et l’excellente qualité de ses produits lui valut plusieurs prix lors de l’Exposition universelle de 1851-1852 à Londres.
C’est en 1858 qu’il commence à s’intéresser aux machines à coudre.
Un musicien revenant d’Amérique, lui avait ramené une machine à coudre inutilisable pour réparations.

PUY_8248

Georg Pfaff va s’inspirer de cette machine pour mettre au point sa première machine à coudre.
C’est en 1862, qu’il construit sa première machine à coudre (entièrement faite à la main).
L’ambition de l'entreprise était : renouveler et moderniser sans cesse la technologie de couture.
La millionième machine à coudre quitta la ligne de production en 1910 et en 1957, la firme Pfaff sort sa 5.000.000ème.
En 1922 sera lancée la première machine à coudre à crochet rotatif.
C’est en 1932, que la fameuse PFAFF 130 (une machine à zigzag haute performance) sera produite afin de répondre aux demandes croissantes du marché.
Suite à la crise industrielle des années 1980, la société Pfaff va se faire racheter successivement par différents groupe et est aujourd'hui la propriété de la firme américo-suédoise SVP Worldwide.
Le nom de Pfaff, qui symbolise l’innovation, le progrès technologique et l’artisanat, est synonyme de machine à coudre depuis 1862.

Posté par Puystory à 00:09 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -