Puy Story

Histoire d'une région.

Le feu d'artifice

DSC_3204

Les origines des feux d'artifice remontent à la conception des premiers explosifs chinois et des produits militaire (étude de la poudre).
De cette inspiration reste aujourd’hui les noms des dispositifs d’artifice actuel comme : bombes, mortiers, fusées…

  • En 950, on voit apparaître les premiers mortiers à poudre (siège de Tunis).
  • En 1232, la première apparition historique de fusées (siège de la ville chinoise de KaiFeng par les Mongols).
  • En 1288, Les fusées-bombes volantes (les Arabes attaquent les armées Espagnoles à Valence).
  • En 1324, Les premiers mortiers en cuivre ou canons à boulets (siège de Metz).
  • En 1346, des bombardes et des canons (bataille de Grécy)

DSC_6462_DxO - Puystory

Mais revenons sur l'histoire……..

Au Vème siècle avant notre ère, les mélanges incendiaires étaient déjà utilisés.
Au 2ème siècle avant Jésus Christ, de petites bombes formées de morceaux de bambou séchés étaient jetées dans le feu et éclataient sous l'effet de la chaleur.
Entre 600 et 900, les chinois découvrent accidentellement la poudre noire, mélange explosif composé de salpêtre, de soufre et de charbon de bois.

PUY_8410_00955_DxO - Puystory

Du 7e au 10ème siècle, les Chinois améliorent leur technique de propulsion en fabriquant de petites fusées remplies d'une substance liquide concoctée à partir de résine, de soufre, de bitume et de salpêtre.
Au IXème siècle, les chinois ont eu l’idée d’utiliser la poudre noire dans un autre but que la "guerre".
Au XIIIème siècle, suite aux invasions et mouvements des peuples, on retrouve la poudre noire dans les pays arabes et est connue sous la dénomination de "neige chinoise".

img148

En 1242, l'histoire veut que l’explorateur Marco Polo (1254-1324) a introduit la poudre noire en Europe lors de son retour de Chine.
En 1242, on attribue la première formule de la poudre noire au philosophe anglais Roger Bacon (1214-1294).
Au XVème siècle, en Russie, pour les besoins de l’armée d’Ivan le Terrible (1530-1584), on produit pour la première fois une poudre noire de "bonne qualité" à grande échelle.
En 1540, c'est en Italie que les premières fusées colorées sont conçues et le feu d'artifice devient populaire en Europe.

Cinéscénie15082012-516

La pyrotechnie arrive en France, Versailles et Paris deviennent pour les rois, les lieux privilégiés de la pyrotechnie et les fêtes s’y multiplient et ne cessent de rivaliser de beauté.
En 1615 est tiré un feu d’artifice pour le mariage de Louis XIII (1602-1643) avec Anne d’Autriche (1601-1666).
En 1706, De Lully (1632-1687) propose un feu d’artifice majestueux à des milliers de spectateurs au château de Fontainebleau.
Les premiers feux d’artifice ne possédaient que deux couleurs : l’or (jaune orangé) et l’argent (blanc).

PUY_4403

Au début du XIXe siècle, les feux d'artifice prennent des teintes de plus en plus riches grâce à l'ajout de sels minéraux.
La chimie contemporaine a participé à ce progrès sur les effets et les couleurs en particulier.

  • Le magnésium donne un blanc éclatant.
  • Le Potassium (K) pour le violet.
  • Le Cuivre (Cu) pour le le bleu.
  • Le Nitrate de baryum Chlorure ou Chlorate de baryum pour le vert.
  • Le Sodium pour le jaune.
  • Le Calcium pour l'orangé .
  • Le Strontium pour le rouge.
  • Le Magnesium - Aluminium pour le blanc.
  • Le Titane - Aluminium pour l'argenté.
  • L'Aluminium pour les étincelles.

PUY_4509_DxO - Puystory

Les feux d'artifice éclatent à une altitude variant entre 50 et 350 m du sol.
Lors de la mise à feu, la mèche fusante est allumée à l’aide d’un bout de feu ou d’une allumette électrique.
Le feu est communiqué à la poudre noire de chasse, propulsant l’effet pyrotechnique (bombe) contenu dans la coquille.
Au même moment, une mèche-retard s’enflamme.
Elle brûlera pendant quelques secondes le temps que l’effet pyrotechnique atteigne une altitude prédéterminée.

PUY_8387_00932_DxO - Puystory

Ensuite, son feu est transmit à la charge d’éclatement qui en explosant, disperse les étoiles dans le ciel, créant un effet pyrotechnique des plus spectaculaires.
En deux millénaires, beaucoup de progrès sont réalisés pour la manipulation de la poudre noire des feux d artifices et la pyrotechnie.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:47 - CINESCENIE - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Le feu d'artifice

  • Il y a quelque chose de magique dans les feux d'artifices... héritage de nos amis chinois...mais ils ne me conviennent plus à cause du bruit trop violent ! Mon audition ne le supporte plus ! Superbe la photo du Padrao dos Descobrimentos avec le pont du 25 Avril en arrière plan à Belem ( Lisbonne ). Gilbert

    Posté par AmiGilbertAhuy, 07 septembre 2015 à 12:30 | | Répondre
Nouveau commentaire