Puy Story

Histoire d'une région.

L'Embrasement, le Pardon, le Rêve (Cinéscénie - Puy du Fou)

Cine2306020036

Jacques MAUPILLIER, là-bas, court et pleure.
Le château est pris d'assaut par les Bleus, avançant en rangs serrés sur l'avant-scène.

PUY_3991

Après un violent combat, cascades de cavaliers, corps à corps multiples, explosions, et embrasement du château, les Vendéens et les Bleus, dans une attitude de célébration commune, découvrent les ruines.

PUY_9872

MAUPILLIER sent monter en lui le cri de la "vengeance".
Au milieu de cette foule prostrée, figée, entremêlée, il redevient le personnage central :
Faut-il haïr" ?
Le vitrail de la chapelle lui fait soudain le signe du Pardon.
Vitrail qui lui ramène en mémoire la scène qu'il vécut auprès de son chef Bonchamps, à Saint-Florent-le-Vieil, quand les Vendéens, défaits à Cholet, enfermèrent leurs prisonniers dans l'abbatiale, pour les exécuter.
Malgré ses objurgations (critique, mise en garde sévères), les Vendéens se déchaînent.

PUY_6715 Puystory

Bonchamps arrive.
Rien n'y fait.
Les cris s'échappent des cœurs exaspérés.
Dans le tumulte, la voix de Bonchamps s'étouffe.
Le chef meurt.
Ils ont entendu.
MAUPILLIER reste près de lui.

PUY_4587 Puystory

Le cortège du deuil s'éloigne après un long recueillement autour du brancard.
A genoux, à l'endroit même où il a eu sa vision de Saint-Florent, MAUPILLIER ouvre son paroissien et s'abandonne au rêve, en procession de souvenirs, avec ses compagnons de détresse, les moineaux de murailles qui cherchent dans la braise quelques souvenirs.

PUY_8054 Puystory

Lui reviennent les images du pèlerinage annuel jusqu'au tombeau de Montfort, puis les années de paix de son enfance qu'il retrouve à la veillée ; ces images de vie quotidienne apparaissent en sous-impression de vitraux de guerre.

PUY_5803 Puystory

Il revoit son père, sa mère, la petite Angélique, les croix de ses compagnons.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:18 - CINESCENIE - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur L'Embrasement, le Pardon, le Rêve (Cinéscénie - Puy du Fou)

  • Magnifique reportage... avec ces lumières dans la nuit et le bruit des tambours... ça doit donner la chair de poule ces spectacles !
    Gilbert

    Posté par AmiGilbertAhuy, 10 juin 2016 à 09:01 | | Répondre
    • Merci.
      Oui, ce spectacle est très émouvant....

      Posté par Puystory, 11 juin 2016 à 09:15 | | Répondre
  • Un spectacle à ne pas manquer et qui évolue d'années en années.
    Bravos et mille merci à tous ces Puyfolais bénévoles

    Posté par yves, 12 juin 2016 à 10:21 | | Répondre
Nouveau commentaire