Puy Story

Histoire d'une région.

Dans l'atelier du Sabotier

PUY_8245

Dans l'atelier de l'artisan règne une bonne odeur de menuiserie.
Au mur, des outils rudimentaire alignés comme à la parade.
Au centre, éclairé par les fenêtres, trône "la chèvre", sorte de billot de bois à quatre pieds auréolé de copeaux blonds qui jonchent le sol.

PUY_5399

L'artisan manie la hache, l'herminette et le paroir et dégrossit son morceau de bois.
Le bois se travaille demi-sec.
Abattu en vieille lune, dépouillé de son écorce et débité en bille d'un mètre de long, il est entreposé près de l'atelier.
Chacune de celles-ci est elle-même sciée en trois morceaux correspondant à la longueur maxima des sabots. Leur taille se donne en pouces et va du 8 1 /2 (22 cm) au 13 (34 cm).

PUY_5382

Le bûchage s'effectue à l'aide de la hache à bûcher, appelée aussi hache à épaule de mouton.
C'est un outil caractérisé par la forme très particulière de son manche et de son fer décentré sur la gauche pour ne pas gêner le mouvement du sabotier.

PUY_8252

Le talon est marqué d'une encoche et l'ébauche est fixée sur un billot.
La mise en forme est commencée à l'herminette pour être achevée au paroir, sorte de long couteau à un manche fixé par une extrémité.
L'artisan taille, épluche, lime sans un raté.
Copeau après copeau, la forme émerge de sa gangue parfaitement équilibrée.

PUY_5400

Le sabot est ensuite creusé à l'aide de gouges, tarières et autres cuillères diverses.
La talonnette sert à donner l'arrondi du talon tandis que la rouannette permet de planer le dedans.
La finition est assurée au racloir.

PUY_8251

Il est alors possible de les décorer et de les teinter au brou de noix ou à la suie ou bien encore de les vernir.
L'œuvre terminée, devant tant de savoir-faire, on ne peut s'empêcher de penser à la marionnette que "Gepetto" avait créée avant tant d'amour et à qui une fée donna la vie.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:07 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Dans l'atelier du Sabotier

  • Une fois fini, cela a de l'allure ! Les dames autrefois dans les campagnes n'avaient pas trop le choix ! faut reconnaître que les hauts talons leur ont donné de jolis mollets !
    Gilbert

    Posté par AmiGilbertAhuy, 08 août 2016 à 17:10 | | Répondre
  • Où trouve-t-on les fers en plastique (semelle) pour remplacer les usées ? Merci

    Posté par Jean, 23 mars 2018 à 21:58 | | Répondre
    • Bonjour.
      D’avance, je vous remercie pour votre passage sur le site de Puystory.
      Je viens de lire votre demande qui a retenu toute mon attention.
      Je pense que vous pourriez retrouver des pièces de rechange chez :
      http://www.tonnellerie-manceau.fr/
      [https://s0.wp.com/i/blank.jpg]
      Tonnellerie Manceau
      www.tonnellerie-manceau.fr
      La tonnellerie Manceau s'est imposée comme leader dans sa catégorie tonneaux bois et dérivés. Trois raisons à cela : Passion, Tradition, Création.
      Au plaisir de vous lire.
      Claude de Puystory

      Posté par Puystory, 23 mars 2018 à 23:56 | | Répondre
      • Bonjour, merci de votre réponse, je parlais des "U" en plastique que l'on colle sous les sabots comme l'on voit sur votre photo, je ne sais pas quel usage un tonnelier en ferait, pardon si je n'ai pas été clair ! Cordialement

        Posté par Jean, 24 mars 2018 à 10:42 | | Répondre
        • Bonjour
          Oui, je vois bien ce que vous souhaitez.
          En fait, c'est le tonnelier qui a reprit l'atelier du Sabotier.
          A bientôt.
          Claude de Puystory

          Posté par Puystory, 24 mars 2018 à 16:01 | | Répondre
Nouveau commentaire