Puy Story

Histoire d'une région.

Les animaux au Puy du Fou

PUY_4477

DSC_5659

PUY_4475

PUY_7037

PUY_9969

Posté par Puystory à 00:14 - Animalibus - Commentaires [0] -


Vikings

PUY_2801

PUY_2978

PUY_2871

PUY_2883

DSC_6733

PUY_2998

PUY_2019

D'autres photos sur : http://puystory.magix.net/album/tous-les-albums/!/oa/7241121/

Posté par Puystory à 00:22 - VIKINGS - Commentaires [1] -

La Tradition au Puy du Fou (Cinéscénie)

PUY_7173 Puystory

Le site d'évocation n'est pas un monument mais une population et un territoire.
Il ne s'agit pas de mettre en valeur le château, mais bien plutôt de restituer le peuple anonyme du haut-bocage et la terre du "Pays" du Puy du Fou.
Le château n'est que la toile de fond de l'espace d'évolution des acteurs.
La trame du spectacle n'est pas l'histoire du monument.

PUY_5808 Puystory

Le fil conducteur n'est pas d'ordre chronologique, mais d'ordre ethnographique.
Ce n'est pas l'événement qui compte.
C'est tout un patrimoine qui devient geste esthétique.
A la limite, il n'y a pas d'événements.
Il n'y a que des attitudes et des situations.
Les acteurs restituent des parentés que le temps a changé en silences éternels.

PUY_5797 Puystory

Les parentés sont leurs propres lignées.
Dans cet esprit, la mise en scène privilégie "l'impressionnisme" par rapport au "figuratif'.
Avec un texte multiple qui entre en scène avec les acteurs et qui sort avec eux.
Le Puy du Fou est un théâtre d'expression locale.
Les contours de l'action sont à peine dessinés, l'atmosphère compte plus que l'effet scénique.
L'impression est plus forte que le réel.

PUY_4794 Puystory

C'est le spectateur qui termine la fresque.
Il ajoute sa liberté et sa sensibilité à des visions trop courtes pour épuiser les ressources de son imagination.
Il s'agit bien d'un spectacle nouveau et non d'un "Son et Lumière", en ce sens que les techniques du son et de la lumière sont au service :

- d'une tradition orale : c'est l'aspect historique.
- d'une expression locale : c'est l'aspect artistique.

Posté par Puystory à 00:28 - Commentaires [2] -