Puy Story

Histoire d'une région.

2. Les noces de Guillemette

Puystory_02095

Dans la ferme des Maupillier, à peine le soleil s'est-il levé que l'agitation règne.
Aujourd'hui, c'est jour de noces : Guillemette va épouser son Jehan.
Ne s'est-elle pas assez langui de son beau colporteur ?
Dès le retour du jeune homme, on avait fixé le mariage au lundi précédent Mardi Gras...
Ainsi, on pourrait faire bombance avant le Carême et profiter du dernier repos avant les labours de Mars.
Le promis et son futur beau-père avaient comme la coutume l'exigeait, fait le tour des chaumières pour inviter les voisins aux noces.
Dans chaque ferme, ils avaient dû manger l'omelette au lard et vider un pichet de vin...

La Cave 082012 - 13

Autant dire qu'ils n'étaient pas rentrés l'esprit très clair... !
Et en ce lundi, Guillemette, habillée d'une superbe robe rouge, attend son fiancé cachée dans le grand lit de ses parents...
Soudain, une main frappe de toutes ses forces à la porte, soigneusement fermée, de la chaumière ...
"Que veux-tu ?",
demande Jacques, le frère de Guillemette.
"Je suis à la recherche d'une petite colombe", répond Jehan.
"Entre et cherche", reprend Jacques.
Aussitôt, Jehan se met à fouiller fébrilement la pièce et trouve Guillemette, derrière les rideaux du lit.
Elle se met à pleurer, hurlant qu'elle ne veut pas quitter sa mère pour un homme.
Alors, son fiancé la saisit brusquement et la hissant sur son cheval, l'emporte vers l'église au grand galop.

PUY_3574

Il respecte la tradition qui veut que la fiancée soit enlevée au foyer paternel, pour que le mariage soit heureux.
Quand toute la famille a rejoint les jeunes gens à la chapelle, la messe commence et l'échange des anneaux se fait dans le recueillement.
Puis les nouveaux mariés quittent le lieu saint.
Ils sont accueillis par les cris de joie des villageois qui leur jettent des grains de froment et des fleurs, gages de fertilité pour leur couple.

PUY_3906

Les joueurs de vielle se mettent à jouer et tout le cortège se dirige vers le pré où les tables du banquet sont dressées Les jeunes époux sont installés à la place d'honneur.
Pour que leur union soit durable, la grand-mère Bertrade, la plus âgée de la famille, les attache l'un à l'autre. 
C'est-à-dire qu'elle tire un fil du châle de Guillemette et un fil des chausses de Jehan et les lie ensemble.
Les voilà, selon un vieil usage païen, "unis par les liens du mariage".
Ce cérémonial respecté, le festin peut commencer.
Soupe au lard, anguilles, lièvres offerts par le Seigneur du Puy du Fou qui préside l'assemblée, fromages et tartes au miel.

PUY_3549Les ripailles, bien arrosées, durent des heures...
Jehan et Guillemette rêvent de s'esquiver...
Mais, impossible, on les surveille !
Ce ne sera qu'après les danses qu'ils pourront, enfin, s'en aller...
Mais il ne faut pas que nos tourtereaux espèrent partir discrètement.
Toute la noce les escorte jusqu'au grand lit clos qui va abriter leur première nuit de mariés et pendant plus d'une heure, on chante à tue-tête sous leurs fenêtres...
Après les émotions de cette journée épuisante, pour la première fois depuis qu'ils sont fiancés, ils sont en tête à tête...
Sans doute Guillemette est elle un peu effarouchée.
Sans doute Jehan est-il un peu ému devant tant de fraîcheur et d'innocence.
Mais ne soyons pas indiscrets, laissons-les à leurs confidences et à leurs rêves.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:10 - Petites histoires au Puy du Fou - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur 2. Les noces de Guillemette

  • J'adore !
    Bonne fin de semaine, avec des bisoux !

    Posté par dom, 27 janvier 2017 à 05:17 | | Répondre
  • Ce n'était pas rien les noces de cette époque ! Mais certaines jeunes demoiselles étaient-elles bien toujours consentantes ? De nos jours, c'est presque l'inverse dans nos sociétés... les temps ont changé ! j'ai bien dit : nos sociétés !
    Gilbert

    Posté par AmiGilbertAhuy, 31 janvier 2017 à 14:46 | | Répondre
Nouveau commentaire