Puy Story

Histoire d'une région.

PETIT PAPA NOËL

DSC_7960

Quelques mots sur notre bien aimé "PETIT PAPA NOËL".
Qui est-il ?
D'où vient-il ?
PETIT PAPA NOËL.
Ce malicieux papy, chaussé de hautes bottes et portant un bonnet rouge, fait depuis quelques temps concurrence à Saint Nicolas.
Plus jeune, les yeux pétillants de malice et les pommettes rieuses, le père Noël porte un baluchon de joujoux sur l'épaule et se promène sur un magnifique traîneau tiré par un attelage de rennes.
Chanté par Tino Rossi, il y a de nombreuses années, qui oserait encore imaginer un décembre sans son "Petit Papa Noël" ?
Le bambin qui garde les yeux ouverts la nuit du 24 décembre, a des chances de l'apercevoir se glissant par la cheminée pour déposer les cadeaux au pied du sapin.
Car, par tous les temps, il fait son tour, et, pour rien au monde, il ne voudrait décevoir les têtes blondes.

Puystory_00057

LE PAYS DU PERE NOËL.
En Norvège, même le père Noël a dû prouver qu'il avait du sang lapon dans les veines pour pouvoir conserver son renne !
Le lien qui unit lapons et rennes remonte à la nuit des temps.
A la fin de la période glaciaire (il y a 10.000 ans), le renne fut le premier animal à s'établir dans le nord de la Scandinavie.
A l'origine, les lapons chassaient exclusivement les rennes sauvages.
Toutefois, ils parvinrent vite à en apprivoiser quelques-uns.

Rennes Père Noël

(Photo : https://www.santaclausvillage.info)

Dès le 17ème siècle, l'élevage du renne supplanta définitivement la chasse des animaux sauvages.
La Laponie d'aujourd'hui s'étend par-delà les frontières de Norvège, de Suède, de Finlande et de Russie. Pourtant, on ne rencontre plus de lapons semi-nomades qu'en Norvège (qu'ils appellent Finmark).
Ces peuplades parcourent annuellement des centaines de kilomètres avec leurs troupeaux.
A l'heure actuelle, il n'y a plus que 10% de lapons en Norvège à dépendre des rennes pour leur subsistance.
L'aventure reste pourtant à l'ordre du jour, quand on pense que 450 familles et 170.000 rennes voyagent sur un territoire aussi grand que tout le Danemark.
Au printemps, les troupeaux et les "bergers" se déplacent vers les îles et les presqu'îles qui bordent la côte, pour retourner vers la toundra en automne, afin d'y passer l'hiver.
Ces migrations semestrielles sont bénéfiques tant aux hommes qu'aux animaux.
Dans les pâtures d'hiver, les bêtes se nourrissent essentiellement de lichens, qui sont composés surtout d'hydrate de carbone.
Cependant, bien que ces lichens soient suffisants pour assurer leur croissance, les rennes doivent aussi absorber des protéines, qu'ils trouvent au printemps dans les prés, le long des côtes.
Afin de sauver la culture lapone, le gouvernement norvégien encourage l'élevage de rennes.
Dans les circonstances particulières comme un mariage, les lapons revêtent toujours leur costume typique et coloré.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:10 - Mystère de Noël - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur PETIT PAPA NOËL

    Merci pour cette belle histoire, bien que je ne fête plus le père nowel qui a emmené ma maman ...
    J'avais encore besoin d'elle, moi !
    Bon début de semaine
    avec un temps toujours aussi moche et bien trop doux.
    Bisoux, cher claude

    Posté par dom, 03 décembre 2018 à 06:42 | | Répondre
Nouveau commentaire