Puy Story

Histoire d'une région.

La rue à l'époque médiévale

Cité 082012 - 43

La rue est une composante essentielle du paysage urbain, miroir de la société, haut lieu de la vie politique, économique et sociale, où le nanti côtoie le miséreux, où l’on travaille, négocie, discute, échange, prêche, flâne, se distrait, se sustente, festoie et… s’écharpe parfois.
Dans les petites agglomérations médiévales, les voies n’excédaient généralement pas quatre ou cinq mètres de large.

Puystory_4943

En l’absence d’un véritable plan d’urbanisme, les ruelles, impasses, venelles, passages sous maisons (comme celui qui mène de la Rue Haute à la Rue Basse) proliféraient, créant un enchevêtrement labyrinthique.
Avant le XIIIème siècle, peu de rues portaient un nom.

Grand’ Rue, Haute Rue, Basse Rue suffisaient à désigner les axes principaux.

Puystory_4948

Les habitants se repéraient grâce aux enseignes, aux fontaines, aux bâtiments publics et religieux.
Les accès de la Cité Médiévale du Puy du Fou sont en terre.
Le pavage était une opération coûteuse qui ne se développa vraiment qu’à partir du XIIIème siècle.

Puystory_5020

La rue Basse est constituée de deux plans inclinés vers un caniveau central destiné à évacuer les déchets et les eaux pluviales.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:10 - Cité Médiévale - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La rue à l'époque médiévale

  • Bonjour , il n'y avait que les centre ville qui étaient pavés les abords étaient en terre battue .La bastide de Monségur en Bazadais (ancienne guyenne)érigée en 1263 seules les parties militaires étaient pavées , le village de Neujon n'avait que des chemins de terre.

    Posté par celadon7, 19 juin 2020 à 13:02 | | Répondre
Nouveau commentaire