Puy Story

Histoire d'une région.

La rose dans tous ses états

Puystory_04092

Le rosier appartient au genre rosa et fait partie de la famille de rosacées qui regroupe le pommier, le poirier et la ronce.
Il existe environ 141 espèces de rosiers dont les variétés sont innombrables.
Les rosiers offrent une palette très variée de couleurs, de fragrances, de formes et de tailles.
Se 25 cm à 10m de haut, dressés, rampants, sarmenteux, arbustifs, disciplinés ou échevelés, lumineux ou mats.
Certains rosiers apprécient les terrains chauds et ensoleillés, d’autres ne supportent que la fraîcheur et l’ombre.
La plupart des rosiers du Puy du Fou sont remontants afin d’offrir tout l’été le même spectacle resplendissant aux visiteurs.

Grand Parc 012

Les pétales de roses se déclinent selon un éventail infini de coloris qui offrent toutes les tonalités de rose, de blanc, de rouge, de jaune (une couleur obtenue récemment).
Il existe même des roses chocolat, bleutées et vertes !
Lorsqu’ils ne sont pas traités, les pétales de rose peuvent être utilisés pour réaliser de la confiture, des bonbons, du sirop ou des loukoums.
Le parfum est poudré, doux, lourd, sucré, citronné, musqué, délicat, chaud, capiteux, fruité, épicé, aux notes de thé, de vin de Sauternes, de violette, de miel, de myrrhe… quelles que soient ses nuances, le parfum des roses est destiné à enivrer et à attirer les insectes pollinisateurs.
L’huile essentielle qui est à l’origine du parfum se trouve dans les pétales, les étamines et dans les feuilles.

Puy du Fou 2011 - 7460

Elle se dégage d’autant mieux que la température ambiante est élevée.
Les roses modernes sont moins parfumées car la sélection privilégie la tenue de la tige pour les fleurs à couper, ce qui s’effectue souvent au détriment de la fragrance.
Les épines permettent aux rosiers de se défendre contre la dent des animaux et de se hisser vers la lumière.
Certaines variétés sont presque inermes (c’est-à-dire sans épines), c’est le cas par exemple de Cornelia ou de Thérèse Bugnet (près des jets sauteurs).
Les fruits à la fin de la floraison sont de petites boules étirées, rouges ou orangées, apparaissent.
Ce sont les cynorrhodons dont on peut faire de la confiture lorsqu’ils sont blets (ramollis sans être gâtés).
L’akène, le véritable fruit du rosier, se trouve à l’intérieur.

Roseraie 08 2012 - 04

Les feuilles constituent un indice des conditions de vie du rosier.
Un feuillage vernissé et cireux correspond plutôt à un emplacement ensoleillé et humide tandis qu’une feuille velue est le propre des rosiers exigeant un emplacement chaud et sec.
Les rosiers de nos jardins sont greffés afin de les doter des qualités qui leur font défaut à l’état naturel (résistance aux maladies, vigueur, caractère remontant…).
Les racines sont généralement issues d’une variété différente de la partie aérienne.
Le greffage est matérialisé par un point de greffe situé entre les rameaux et les racines.

PUY_5844

Les rosiers "tiges" sont greffés sur une tige d’au moins 1 mètre de haut, leur port est parfois pleureur.
C’est le botaniste suédois Carl von Linné (1707-1778) qui instaura la classification binominale des plantes.
Le genre de la plante est écrit en majuscules (par exemple R pour Rosa) suivi de l’espèce en minuscules (R. multiflora).
Il est parfois suivi du nom de la forme (R. multiflora var. adenochacta).
Un "X" désigne un croisement, il s’agit alors d’un rosier "hybride".

PUY_4856 Puystory

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:10 - Roseraie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La rose dans tous ses états

Nouveau commentaire