Puy Story

15 mai 2021

Les Noces de Feu - Spectacle nocturne - Puy du Fou

Création originale 2020, "Les Noces de Feu" est le nouveau spectacle nocturne du Puy du Fou !
Découvrez la bande annonce de cette fantasmagorie qui réveille chaque nuit le vieux lac de notre forêt centenaire...

PUY_2837

Le Puy du place l'année 2020 sous le signe du romantisme et de la poésie vespérale, avec ce nouveau spectacle de 30 minutes qui s'inscrit dans la continuité des "Orgues de Feu".
Il marque le deuxième temps de l'histoire passionnelle et sentimentale de la Muse et du Pianiste.
Après s'être rencontrés dans "Les Orgues de Feu", ils se marient dans "Les Noces de Feu".

PUY_2867

Ce voyage poétique, tout en musique, offre une symphonie d'eau et de feu au coeur du XIXème siècle romantique.
L'ensemble des musiques du spectacle est interprété par les célèbres sœurs virtuoses, Camille et Julie Berthollet (artistes Erato et Warner Classics), révélées par l'émission "Prodiges" sur France 2.

PUY_2831

Servi par une mise en scène époustouflante, ce spectacle marie dans une harmonie parfaite l'intime et le grandiose, le sous-marin et l'aérien, la splendeur des costumes électroluminescents et le gigantisme des décors surgissant des profondeurs du lac.

PUY_7135

Une parenthèse féerique pour conclure son séjour au Puy du Fou par un véritable moment d'émotion.

Posté par Puystory à 00:05 - -


14 mai 2021

Le caparaçon *

PUY_9592

Le caparaçon est un mot issu de l'espagnol.
À l'origine, il s'agissait d'un harnais d'ornement dont on équipait les chevaux lors de cérémonies solennelles.
C'est une espèce de housse en tissu ou de longue couverture plus ou moins ornée, qui enveloppaient chevaux, bœufs etc… à la manière d'une chemise, s'étendant quelquefois jusqu'à la tête, destinée à protéger le cheval ou l'animal contre le froid, la pluie, les insectes ou lors des cortèges, des tournois, etc
Le caparaçon peut également être un tablier de cuir, de laine, etc.,
Ne pas confondre avec la barde, qui est l'ensemble des différentes pièces d'armure destinées à protéger le cheval lors des tournois et des batailles.

PUY_7357

Ce type de protection fut surtout développé à la fin du Moyen Âge pour protéger la cavalerie lourde des tirs ennemis pendant ses charges.
À la fin du Moyen Âge, alors que l'armure des chevaliers (l'harnois) était devenue très efficace, leurs montures constituaient leur point faible et devinrent les cibles des attaques ennemies.
Cette tactique fut mise à profit par les archers anglais pendant la Bataille de Crécy au XIVe.
Les montures des chevaliers français, enlisées dans la boue, furent abattues par des tirs d'archerie, forçant les chevaliers à démonter.
La barde constitue une réponse à de tels évènements.

PUY_7364

Souvent, la barde était recouverte de tissu.
Le cheval était ainsi caparaçonné, mais la protection venait de la barde, et non du caparaçon.
Au moyen-âge on dépensait aussi pour le harnachement du cheval des sommes considérables.
Les uns de drap de Damas, de fin drap d’or, fourrés de martres zibelines.
Les autres, de velours, fourrés de pennes d’hermine.
Le caparaçon de guerre disparaît vers 1620.
Il protégeait mal le cheval contre les balles de plus en plus puissantes.
Il avait aussi l’inconvénient de coûter très cher et d’être fort lourd.

PUY_6936

Le caparaçon ne se retrouve guère aujourd’hui que dans les spectacles équestres ou cérémonies funèbres.
Le harnois correspond à ce qu'évoque spontanément la figure du chevalier à cheval et, par conséquent, ce terme comprend également l’armure équestre.

Posté par Puystory à 00:05 - -

11 mai 2021

Le Premier Royaume

PUY_8821

PUY_4851

PUY_4856

PUY_7694

PUY_8771

Posté par Puystory à 00:05 - -