Puy Story

Histoire d'une région.

Animaux au Puy du Fou

 

PUY_5120

PUY_6224

PUY_8282

PUY_8214

Posté par Puystory à 00:15 - Animalibus - Commentaires [2] -


Animaux au Puy du Fou !

Puystory_01068

Puystory_00131

Puystory_01701

Puystory_01702

Puystory_01479

Posté par Puystory à 19:50 - Animalibus - Commentaires [1] -

Les animaux au Puy du Fou

PUY_4477

DSC_5659

PUY_4475

PUY_7037

PUY_9969

Posté par Puystory à 00:14 - Animalibus - Commentaires [0] -

Les animaux du Puy du Fou

PUY_1905

PUY_6761

PUY_0159

PUY_9969

PUY_4827

Posté par Puystory à 00:14 - Animalibus - Commentaires [1] -

Animaux du Puy du Fou

PUY_0160

PUY_2929

PUY_6770

FortAnMil092012-55

PUY_7283

Posté par Puystory à 00:07 - Animalibus - Commentaires [1] -


Mouton Solognot

PUY_5003

Famille des "ovins" , du latin ovinus qui concerne la famille des moutons, (Béliers, brebis et agneau – agnelle).
Le berceau de la race est la Sologne (région naturelle forestière française de la région Centre comprise entre la Loire et le Cher)..
A l'âge adulte, sa taille est d'environ 0,60 à 0,70 cm et le poids pour les brebis est de 55 à 65 kg, pour les béliers de 80 à 90 kg.
Son espérance de vie est de 12 à 15 ans.

PUY_5000

La masse moyenne des toisons (laine) est de 1,5 kg pour les femelles, de 2,5 kg pour les béliers.
Les solognotes sont d'excellentes mères (matures à 8 mois et jusqu’à 10 ans) et montre d’excellentes qualités maternelles et les béliers sont actifs toute l'année.
Après 5 mois de gestation, la femelle (la brebis) met bas de 1 à 2 jeunes par an, les agneaux.
Intelligent, vif, curieux, indépendant, son caractère est proche de celui des chèvres.
Race très rustique, adaptée aux terres humides, elle ne craint pas l'eau et est résistante aux maladies.

Grand Parc 2012 - 216

Utilisée au défrichage, valorisation, entretien des espaces difficiles et de qualité très médiocre (bords de rivière, sous-bois…), elle est capable de rester en extérieur toute l'année et par tout temps, ce mouton se contente d'une végétation pauvre et ligneuse (plante composée de bois).
Vers 8900 avant Jésus Christ, sa domestication se déroula en premier lieu en Irak.
Au VII siècle, il arrive sur notre territoire sous sa forme domestiquée.
Dès le XVème siècle, au sortir de la Guerre de Cent Ans, les moutons seront la seule fortune des paysans.

PUY_5001

La Renaissance sera une époque prospère pour le commerce des laines.
Vers 1850, l´effectif ovin Solognot est estimé à 300 000 têtes et il est principalement le revenu des paysans. 
Vers 1910, suite à la création de routes, le réaménagement du réseau de drainage, la population chute ainsi à 50 000 têtes.
Dans les années 60, l'effectif descend à 1.000 têtes.
En 1968, la race est mise en réserve génétique.
En 1976, un plan d’accouplement est élaboré pour gérer et limiter la consanguinité.
En 2013, cette race menacée d'extinction remonte à 3.000 brebis avec une soixantaine d’éleveurs participant à la sauvegarde du Solognot (dont la majeure partie ne se trouve pas en Sologne).

Posté par Puystory à 00:07 - Animalibus - Commentaires [1] -

Aurélie et le conservatoire des races anciennes

DSC_5661

Publié en accord avec "Hélène et les Animaux".

Posté par Puystory à 00:54 - Animalibus - Commentaires [1] -

Animaux au Puy du Fou

DSC_1323

DSC04609

DSC_3603

PUY_1432

Puy17060105

Posté par Puystory à 00:06 - Animalibus - Commentaires [0] -

Le porc de Bayeux

DSC04592

Le porc de Bayeux était considéré comme disparu. Cette race a été retrouvée par l’Institut Technique du Porc.
En 1944, la race est décimée lors du débarquement allié. Très peu d'animaux subsistent, et la race doit être réorganisée.
Ce spécimen provient d’anciens croisements des animaux de type normand et porc anglais BUKSHIRE à la fin du XVIIIes.
Le Bessin (Calvados) est son berceau et, avant la dernière guerre, il est présent dans presque toutes les fermes de Normandie.
Ce porc de grande taille, dit "de type concave à oreilles pendantes" a un corps long et épais, une tête forte.
Il est facilement reconnaissable à sa robe blanche parsemée de taches noires de forme arrondie et à son épi sur le dos.
L'adulte mesure 90 cm au garrot et pèse 350 kg.
Le porc de Bayeux est rustique, habitué à la vie en plein air.
II s’adapte bien à l’engraissement en bâtiment, ainsi qu’à une alimentation à base de sous-produits laitiers, dont il peut absorber de grandes quantités sans inconvénient.

DSC_1338

Les truies sont prolifiques (10-12 porcelets nés par portée) et, dans les années 1960, la précocité (croissance) est voisine de celle du Large White. 
La qualité de la chair est appréciée. 
Actuellement, le Porc de Bayeux est inscrit au Plan de conservation des races menacées de disparition, géré conjointement par l'ITP et l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA)
Le porc de Bayeux reste une race à très faibles effectifs maintenue par quelques éleveurs.
Mais l’augmentation de ces effectifs, donne bon espoir de préserver la race.

Posté par Puystory à 02:52 - Animalibus - Commentaires [0] -

Le Saarloos

Pendant le spectacle des Vikings, il est dit que :
Pour la noce du Puy du Fou, chacun apporte son présent.
A Cybèle, les premiers loups dressés par le jeune Gontran.

Les loups sont en réalité des Saarloos.

Vikings 057

Le Saarloos Wolfhond, originaire des Pays-Bas, est aussi appelé chien loup de Saarloos ou bien Saarloos Wolfdog.
Le Saarloos est une jeune race et tient son nom de son créateur Monsieur Lendeert Saarloos (1884-1969).

Saarlooz

Cet aventurier vouait une passion aux animaux de tout genre et en possédait un grand nombre.
Il était tenu par une réputation d’original au vu de sa ménagerie.
Curieux, il entreprit diverses expériences de croisement dont celui d’une louve et d’un chien.
Cette race est très proche du chien loup tchèque de manière générale, mais leur physique est pourtant assez différent.
Original dans le monde canin, c’est un chien de compagnie attentif, prudent et qui s'attache beaucoup à son maître.
Il se montre réservé devant des personnes étrangères ou dans des circonstances inhabituelles, mais sans se montrer nerveux.

N’ayant aucun instinct d'attaque, il n'est d'aucune utilité pour la chasse ou la défense.
Son comportement est une des caractéristiques qui lui confèrent une grande aptitude au rôle de chien de conduite.
Sa taille varie de 65 à 75 cm pour les mâles et de 60 à 70 cm pour les femelles.
Le chien loup de Saarloos est un chien puissant, lupoïde (morphologie proche du loup), au poil dur et droit (en forme de bâton).
Son ossature ovale est puissante, mais pas lourde.
Il est bâti harmonieusement et possède de longues pattes, sans pour autant donner l'impression d'être haut sur pattes.
Les mâles et les femelles se distinguent aisément par leur apparence et leur allure.
Espérance de vie moyenne : environ 11 ans.
En 1975, la race est reconnue et officialisée sous le nom de Saarloos Wolfhond.
En 1977, elle est reconnue par la Fédération Cynophile Internationale.

420957_10150554766403682_647308681_9268104_1654121500_n

Je vous présente une future star du Puy du Fou.

SL

Je remercie Sonia Lestienne, dresseuse animalier pour les informations.
Retrouvez-la sur https://www.facebook.com/sonia.lestienne

Posté par Puystory à 10:55 - Animalibus - Commentaires [1] -