Puy Story

Histoire d'une région.

Animaux au Puy du Fou

DSC_6676

Puy Noël 2017_00815

PUY_8952

Puystory_00067

Puystory_126

Posté par Puystory le 27 mai 2020 - Animalibus - Commentaires [0] -


L'écureuil

26170539_10215136275509514_5299916987558019673_o

C'est l'un des petits mammifères les plus sympathiques de nos forêts.
Mais aussi l'un des plus difficiles à observer tant il est vif et rapide.
A peine l'a-t-on entrevu en équilibre sur une branche, qu'il disparaît le long du tronc de l'arbre en prenant même souvent la précaution de grimper de l'autre côté, là où ne peut plus le voir...
C'est un agile acrobate, il se déplace avec une aisance surprenante, et son faible poids (entre 230 et 500g, pour une taille variant selon les espèces, d'une quinzaine de centimètres à 28cm) lui permet de se laisser tomber d'une branche à l'autre, ou sur le sol, parfois de plusieurs mètres.
Il détale ensuite pour regrimper le long d'un tronc ou s'immobiliser derrière un buisson, avant de reprendre sa course.
Animal diurne, ce rongeur vit dans les bois, parcs, grands jardins, et on en rencontre même en montagne jusqu'à des altitudes de plus de 2000 mètres où il a tout loisir de mettre en pratique ses dons de grimpeur et de "bondisseur".
L'écureuil roux change de fourrure en fonction des saisons.

PUY_5270

En hiver, elle est épaisse et de couleur rousse (sauf le ventre qui est blanc).
Le pelage de sa queue est pais et broussailleux, roux foncé.
C'est à cette saison que l'écureuil est le plus beau.
L'été, cette fourrure cédera la place à un pelage plus fin et plus adapté à la chaleur, souvent plus clair.
Il a 5 doigts aux membres antérieurs et postérieurs, tous munis de griffes longues et puissantes qui lui permettent de grimper aux arbres.
Les mains des antérieurs sont très habiles pour manipuler des petits objets comme les graines.
Il possède aussi des moustaches sensitives, comme les chats, pour évaluer les distances et les dimensions.
Animal arboricole, l'écureuil roux vit dans les forêts de conifères très sombres.
Son domaine s'étend sur plusieurs hectares mais il peut varier en fonction des ressources alimentaires disponibles.
En été, période où il est en pleine activité, vous l'observerez aisément deux heures après l'aube et deux heures avant le crépuscule.
En hiver par contre, si l'écureuil n'hiberne pas, son activité est cependant réduite.
Il dort beaucoup et ne sort que pour chercher de la nourriture.
L'écureuil est un "créateur de familles nombreuses".

PUY_5287

Après une gestation de près de quarante jours, la femelle donne naissance à une portée de trois petits minimum et sept maximum.
Ils sont nus et aveugles.
Leur poids est insignifiant : de 8 à 12g !
La période d'allaitement est de 6 semaines environ, et les petits sont déjà indépendants vers l'âge de 7 à 8 semaines.
A l'âge d'un an, ils seront capables de se reproduire.
Et comme une femelle peut avoir deux portées par an (parfois trois), et que la longévité de l'écureuil dépasse en général la douzaine d'années, on peut aisément imaginer la très grande famille que peut engendrer un couple de ces rongeurs...
Dans cette aventure, écureuil mâle est un excellent "père de famille" dont le dévouement peut aller jusqu'au sacrifice de sa vie.
Dès le siècle passé, les chasseurs savaient qu'ils tuaient beaucoup plus de mâles que de femelles.
Tout simplement parce que l'écureuil mâle reste toujours en arrière pour faire diversion et couvrir la retraite des siens.

PUY_5279

Longtemps, l'écureuil, à cause de son extraordinaire agilité et de ses acrobaties d'un arbre à l'autre, a eu la réputation d'être "presque un oiseau".
Et sans doute, son nid a-t-il contribué à accréditer sa légende de "rongeur voilant".
Car l'écureuil construit son nid pratiquement à la manière de certains oiseaux.
Il le place au faîte d'un arbre élevé, souvent un vieux sapin.
Il commence par apporter dans sa bouche du gazon sec et de la mousse, qu'il dépose sur une grosse branche ou dans une enfourchure, puis des bûchettes qu'il entrelace, presse, foule.
Quand le fond de la couche est fait, il en élève les bords pour y placer ensuite un toit.
Il n'y laisse qu'une ouverture vers le haut, à peine assez large pour passer.
Souvent, le nid comporte aussi une discrète sortie de secours.
Ce petit édifice se confond tellement avec la ramure, qu'il est presque impossible de l'apercevoir.
Prudent, l'écureuil en construit fréquemment plusieurs sur son territoire et peut ainsi changer de refuge lorsqu'il est découvert.

PUY_5282

En plus de son ou des ses nids, il aime se constituer des réserves pour les temps de disette et tout particulièrement l'hiver.
Il se nourrit surtout de graines d'arbre (cônes de conifères, glands, noix, noisettes...) d'insectes, de champignons...
Il aime entasser des vivres dans le creux d'un arbre, ou même dans un trou dans la terre.
Ses provisions dépassent même de beaucoup ses besoins.
Heureusement, en un sens, car il est assez distrait et il lui arrive de ne pas retrouver une ou plusieurs de ses cachettes.
Enfin, son désir d'amasser des trésors, qui en a fait un des symboles de l'épargne, ne le quitte pas si par malchance il était captif ou vivait en semi-liberté.
Nombreuses sont les anecdotes qui racontent comment des écureuils devenus familiers, volent des vivres aussi diverses que des morceaux de sucre ou des bonbons, pour aller les cacher dans un recoin de l'habitation.
Ce petit animal peut devenir très vite familier.

PUY_6268

Pour l'attirer, offrez-lui des noix et des noisettes que vous déposerez régulièrement au même endroit.
Avec un peu de chance, vous pourrez alors assister à son repas.

Posté par Puystory le 13 avril 2020 - Animalibus - Commentaires [0] -

Animaux au Puy du Fou

Puystory_00754

Village 18ème 092012-07

DSC_0309

PUY_2890

Puystory_00737

Posté par Puystory le 18 décembre 2019 - Animalibus - Commentaires [0] -

La carpe !

PUY_0043

En parcourant la vallée fleurie du Puy du Fou, on longe quelques points d'eau où s'agitent des carpes.
Le nom scientifique de la Carpe est Cyprinus carpio de la famille des Cyprinidés.
À l'origine, l'aire de répartition de la carpe en Europe semblait varier selon les conditions climatiques, si bien qu'il est difficile de la reconstituer avec précision.
La carpe commune est originaire d'Asie centrale où l'on rencontre la plus grande diversité.
Elle a été introduite en Italie par les Romains puis disséminée au cours du Moyen-Âge par les moines.

PUY_5495

Aujourd'hui, la carpe est répandue dans toute l'Europe jusqu'à l'Oural, mais elle est inexistante dans le Nord-Est et le Nord-Ouest de la Scandinavie.
Cela vaut dans la même mesure pour la carpe d'élevage.
La carpe est identifiable aux orifices près des yeux qui permettent de trouver sa nourriture, mais également à sa bouche protractile pourvue de quatre barbillons et les nageoires dorsale et anale.
Sa forme est caractéristique des cyprinidés (la plus grande famille de poissons d'eau douce).
La carpe sauvage a le corps allongé, tandis que le dos de la carpe d'élevage (miroir, cuir, commune, à écailles linéaires) est plus haut.

Puystory_6207

Toutes les variétés ont le dos allant du gris-bleu au noir, les flancs brunâtres ou jaune-vert et le ventre jaune d'or.
Il existe environ 1500 espèces et sous-espèces de carpes à travers le monde.
Outre, l'espèce sauvage, il existe en Europe au moins quatre variétés de carpes d'élevage.
La carpe commune ou écaillée qui possède des écailles sur tout le corps sauf sur la tête.
La carpe miroir qui ne possède que quelques rangées de grandes écailles brillantes.
La carpe cuir dont le corps est totalement dépourvu d’écailles.
L′amour blanc affectionne plutôt les eaux calmes (lacs, étangs, grandes rivières).
Il est très tolérant vis à vis de la température de l′eau qui peut varier de 0º à 38ºC et sur la quantité d'oxygène dissout (mini 0,5 ppm).
Il peut atteindre 45 kg (cas exceptionnels) et est utilisé par de nombreux gestionnaires d′eaux closes et privée pour limiter la prolifération des végétaux.
On retrouve aussi la fameuse carpe Koïs pure produit japonais.

DSC_5960

C'est au début du XIXème siècle, qu'ils remarquèrent une couleur rouge apparaître sur certains poissons, notamment sur leurs joues.
En reproduisant ces poissons, la première carpe Koï, une Kohaku (rouge et blanche) naquit et depuis de nombreuses autres variétés sont apparues.
Là-bas, on en a même fait un culte.
Les Koïs sont un porte bonheur, un signe de force et de longévité car, d′après la légende, la plus âgée compterait déjà plus de 200 ans ...
Mais revenons à notre carpe traditionnel qui évoluent près de la surface de l'eau ou à une profondeur moyenne.

PUY_7327

Ce poisson peuple aussi bien les lacs et les étangs que les fleuves et les rivières.
D'une manière générale, la carpe s'adapte facilement aux conditions de son habitat, aussi extrêmes soient-elles.
Même si elle supporte par exemple des eaux pauvres en oxygène, elle préfère un milieu optimal tel qu'eaux dormantes ou rivières à faible courant.
La carpe recherche la chaleur et les fonds sableux ou vaseux.
Sa prédilection pour Les zones à flore aquatique abondante la pousse vers les herbiers touffus, les parterres de nénuphars ou autres.
Chaleur et végétaux revêtent la même importance pour sa reproduction.
Bien que la carpe fraie en général en mai et juin, la période de reproduction varie selon les conditions climatiques.
Au cours des étés très la carpe peut frayer deux fois.

Puy du Fou 2011 - 7554

Dès que la température de l'eau atteint 18°C, les poissons se rapprochent des berges réchauffées de leur habitat, où les femelles cherchent un endroit assez touffu pour pondre.
Les oeufs sont déposés sur des plantes aquatiques.
Pour se reproduire, les cyprinidés des rivières aiment les zones inondées.
Lors des crues, ils vont s'accoupler à pas plus de 40 cm de profondeur sur les berges herbeuses immergées.
Les carpes apprécient les moules zébrées qui s'agglutinent en amas dans les fonds.
Les femelles pondent 200000 œufs par kilo de leur poids chaque œuf fait de 1,6 à 2,0 mm de diamètre.

Puy du Fou 2011 - 7550

À l'instar d'autres espèces, il n'est pas rare que la ponte s'effectue sur plusieurs jours et en des endroits différents.
Autre particularité des carpes est que la femelle peut accepter jusqu'à 15 mâles différents durant une même phase de reproduction.
Il est donc tout à fait possible d'observer ce phénomène si l'on en prend le temps et que l'on se trouve au bon endroit, puisque la carpe n'est absolument pas farouche en période de reproduction.
Rien ne semble pouvoir déranger l'accouplement de ces poissons.
Les œufs éclosent après 3 à 5 jours d'incubation.
Les larves se nourrissent de plancton dans un premier temps.
Dès qu'ils atteignent 2 cm de long, les alevins sont déjà capables d'aller fouiller les fonds pour trouver leur nourriture et ils commencent à adopter le comportement adulte.

Puystory_6206

La carpe d'élevage mesure de 40 à 60 cm et pèse de 2 à 5 kg. Sa taille maximum est de 1,20 m pour un poids de 30 kg.
Ce poisson peut vivre très longtemps, jusqu'à 50 ans selon les sources connues.
La saison idéale pour pêcher la carpe va de mars à décembre.
On relève cependant des différences selon les milieux aquatiques.
Dans les eaux courantes, elle dure de mars à la mi-avril, puis de juillet à décembre.
Tout dépend de la fraie qui est variable selon le temps.
On entend souvent dire que les carpes deviennent actives au crépuscule, préférant se réfugier à de plus grandes profondeurs dans la journée.
Ce n'est vrai qu'en partie, dans la mesure où il s'agit d'un poisson assez capricieux en général.
Elle passe l’hiver enfouie dans la vase et s’active au printemps.
Ses mœurs sont dictées par une quantité de facteurs liés à l'habitat.

Posté par Puystory le 29 juillet 2019 - Animalibus - Commentaires [1] -

Un petit bain de boue !!

Puystory_04118

PUY_1931_00432

PUY_1933_00434

PUY_1934_00435

PUY_1935_00436

Posté par Puystory le 03 mai 2019 - Animalibus - Commentaires [1] -


Animaux au Puy du Fou

Puy Noël 2017_00818

Puy Noël 2017_00820

Puy Noël 2017_00883

Puy Noël 2017_00939

Puystory_01068

Posté par Puystory le 12 décembre 2018 - Animalibus - Commentaires [1] -

Animaux du Puy du Fou

PUY_0684_00429

PUY_1936_00437

PUY_5640_00441

PUY_8797_00443

Puystory_04113

Posté par Puystory le 12 octobre 2018 - Animalibus - Commentaires [0] -

Animaux au Puy du Fou

 

PUY_5120

PUY_6224

PUY_8282

PUY_8214

Posté par Puystory le 25 janvier 2017 - Animalibus - Commentaires [2] -

Animaux au Puy du Fou !

Puystory_01068

Puystory_00131

Puystory_01701

Puystory_01702

Puystory_01479

Posté par Puystory le 08 décembre 2016 - Animalibus - Commentaires [1] -

Les animaux au Puy du Fou

PUY_4477

DSC_5659

PUY_4475

PUY_7037

PUY_9969

Posté par Puystory le 06 mai 2016 - Animalibus - Commentaires [0] -