Puy Story

Histoire d'une région.

Le faucon : le meilleur des oiseaux de proie

IMGP5878

Rapide comme un avion de chasse, maniable comme un avion de voltige, le faucon rassemble à lui seul les qualités du pilote et la technicité de l’appareil.
Pour ne pas diminuer la vitesse de l'animal, ses ailes sont longues et pointues, et sa queue, contrairement à celle des autres rapaces, reste fermée et allongée, parallèlement aux ailes, elles même rabattues vers le corps.
En vol le corps du faucon est fuselé, et lors de l’attaque, tel un projectile, le faucon se lance en piqué sur sa proie et la buffète (frapper violemment).
Sa vitesse maximale peut alors atteindre 250 km/h.

Posté par Puystory le 30 octobre 2012 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -


La Fauconnerie

Puy du Fou 2011 - 0176

Avec 470 rapaces de 55 espèces différentes, l’Académie de Fauconnerie du Puy du Fou est l’un des plus grands centre de rapaces en Europe.
Elle participe à des programmes de protection des espèces rares pouvant aller jusqu’à la réintroduction d’oiseaux dans la nature.
La fauconnerie est un art pratiqué en Orient et Extrême-Orient.
Elle serait originaire des plateaux d'Asie Centrale. Les Mongols, Kazakhs et Kirghizes, furent certainement les premiers à dresser des oiseaux de proies.
Il y a 3500 ans, la chasse au vol se pratiquait déjà en Chine et dans les pays d'Orient, mais aussi en Inde et en Perse.
Au VIIème siècle et suite aux grandes invasions, la fauconnerie est introduite dans les régions d’Europe.
Au XIIIème siècle apparaissent les premiers traités de fauconnerie.
Le premier, et le plus célèbre, est le "De arte venandi cum avibus", écrit entre 1244 et 1250 par Frédéric II de Hohenstaufen (Empereur du Saint-empire germanique), détaille entre autre la capture et le dressage des oiseaux de proie.
Le second est le "De Falconibus" du religieux Albert le Grand (1200-1280).
La chasse au faucon connaît son apogée sous le règne de Louis XIII, et la fauconnerie française est la première dans le monde.

Puy du Fou 2011 - 5165
En Europe, ce mode de chasse reste la distraction des rois et un divertissement réservé à la noblesse.
Le développement des armes à feu provoquera le déclin de la fauconnerie.
De plus, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI préfère la pratique de la chasse à courre (vénerie) que la chasse au vol (volerie).
Pendant la Révolution, la Convention va supprimer les charges royales de la fauconnerie ainsi que sa pratique et fait figurer les rapaces sur la liste des animaux dits "nuisibles".
Dans les cours européennes épargnées par la Révolution Française, quelques maîtres fauconniers perpétuent cet art.
En France, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la renaissance de la fauconnerie est due à la fondation de l'Association Nationale des Fauconniers et Autoursiers Français, qui obtient en 1954, la légalisation de la chasse au vol et propage les techniques de ce mode de chasse.

Posté par Puystory le 29 mai 2012 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

Le Bal des Oiseaux Fantômes au Puy du Fou

Posté par Puystory le 27 mai 2012 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Le Bal des oiseaux Fantômes

Posté par Puystory le 20 février 2012 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -

L'aigle Royal

PuyStory 2011 Aout 0274

Symbole de la victoire, les Assyriens, les Perses et les Romains le plaçaient, les ailes déployées, au dessus des étendards.
C'est parce que l'aigle s'élevait à des hauteurs considérables que les Romains en avaient fait l'oiseau de Jupiter et le considéraient comme messager des dieux.
Après la retraite de sa fille Hébé, Zeus descendit sur terre, pour chercher un autre échanson (sommelier), il se transforma en aigle, et c'est sous cette forme qu'il enleva Ganymède fille de Tros.
Certains indiens d'Amérique ornaient leurs coiffes de guerres de plumes d'aigles.
Pour les Aztèques, il représentait la course du soleil.

Puy du Fou 2011 - 7984

Habitant de l'Europe, l'aigle royal est un rapace habituellement sédentaire qui vit dans les montagnes, les pentes avec éboulis mais aussi les milieux ouverts, tels que les plaines, tourbières, etc.
Son territoire, peut s'étendre sur une surface de 90 km² sur une longueur de 250 km.
Sa répartition en France couvre le massif alpin, les Pyrénées, le Massif Central, la bordure méditerranéenne et le Languedoc-Roussillon, la Corse.

Aigle_Royal

Posté par Puystory le 18 septembre 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [4] -


L'imprégnation !!!

PuyStory 2011 Aout 3609

L'imprégnation est la conséquence d'une fréquentation assidue, au moment de l'élevage, pendant que le bébé grandit et apprend, de la personne ou de l'animal qui l'élève.
Elle exerce une empreinte sur le bébé pendant tout le temps de l'élevage.
Si c'est un chien qui élève le faucon seul, celui ci sera fixé sur le chien éleveur....
Ceci est valable pour les buses, les faucons, les vautours mais avec les aigles attention !!!
Une imprégnation forte chez un aigle lui fait perdre la politesse qui nous permet de le manipuler.
S'il est dans des mains expertes pas de problème.
Le malheur c'est que maintenant, les jeunes croient pouvoir faire voler un aigle quand ils le désirent.
Choisir cet oiseau est un acte sacerdotal...
On prend un aigle pour quinze ou vingt ans minimum.
La Fauconnerie n'est pas un sport ni un jeu, c'est un art qui ne peut pas être pour tous.
Seule la passion peut vous permettre de vous livrer à cet art fort prenant.
Ici, nous pratiquons la double empreinte ce qui permet d'avoir des oiseaux sociabilisés et connaissant l'homme.

Puy du Fou 2011 - 7821

Article posté avec l'autorisation de J-L LIEGEOIS (Directeur de la Fauconnerie du Puy du Fou).

Voir ausi son blog http://jeanlouisliegeois.blogspot.com/

IMGP3530

Posté par Puystory le 13 septembre 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [3] -

Les volières

Puy_du_Fou_2011___0744_mod_1

Avant d'ouvrir le chapitre des espèces d'oiseaux présentes au Puy du Fou, je croix qu'il est bon de lire cette affiche.

"Ces volières ont été conçues pour permettre aux oiseaux d'être vus en toute tranquillité.
Si la surface de vision a été volontairement réduite, c'est pour qu'ils puissent se cacher s'ils en ont l'envie.
Vous avez pu remarquer qu'aucun d'entre eux ne vous craint car ils sont toujours en position dominante.
C'est pour cela que ces oiseaux se reproduisent à vue du public.
Afin de respecter leur intimité et leur mode de vie, nous vous demandons de ne pas franchir les barrières et de ne pas effaroucher ces oiseaux.
Vous serez les premiers satisfaits".

Posté par Puystory le 13 juillet 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

Je veux devenir … une sirène-oiseau

DSC_5713

Au cours du Bal des Oiseaux Fantômes, avant que ne retentissent Strauss ou encore Tchaïkovski pour le ballet final et unique au monde des milans noirs du Puy du Fou, j'ai pu remarqué qu'une scène de ce spectacle en rendait plus d'un perplexe …
Céleste Maupillier - Depuis un siècle, on raconte ici dans cette enceinte, qu'un jour elle [Aurore du Puy du Fou] a demandé à son oiseau de compagnie de l'aider à s'envoler Aurore du Puy du Fou –
Je veux devenir … une sirène-oiseau ! Une sirène-oiseau ?

Pour découvrir la suite de l'article, je vous invite sur la page de www.puystory.net.

Article de Mathieu (Puyfolonaute).

Posté par Puystory le 27 juin 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Rapaces

Baloiseaux107

Sur les vestiges envoûtants du château médiéval, les rapaces ont retrouvés les courants ascendants, pour l'une des plus belles manifestations de fauconnerie d'Europe.
Au cœur du public, le maître de volerie lance ses oiseaux de proie, comme autrefois.
Évolution toute en beauté, puissance et envergure.

Panobalois002__1_

Faucons, aigles, vautours et d'autres espèrce de rapace s'élancent, prennent le sens du vent avant de fondre au dessus des spectateurs dans un ballet saisissant.
On est à deux doigts de les toucher, et tout l'art des fauconniers est de maitriser leur vol puissant sans rien enlever à l'émotion.

Panobalois007

Posté par Puystory le 08 juin 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -

Le bal des oiseaux fantômes

Baloiseaux221mod

Durant le spectacle, les oiseaux connaissent leur rôle par cœur.
Ils sont "timés" à la seconde près, mais sans oublier que ce sont des animaux sauvages et que des impondérables existent.
En effet, chez les rapaces, nous ne parlons pas de dressage.
Il n'y a jamais de réprimande entre l'homme et l'oiseau.
Mais nous parlons d'affaitage, mot tiré du vieux français signifiant "monter au faît", au sommet de ce que l'on peut attendre de l'oiseau.
Dans le cadre du spectacle, le but est de les faire revenir vers leur dresseur, de leur permettre surtout de se présenter sous leur plus bel atout ;

le vol.

Saviez-vous qu'au spectacle des "Oiseaux Fantômes", vous ne voyez que 5 % du travail des fauconniers.
Les 95 % restant sont répartit aux soins, reproduction, préservation des espèces, répétition et amour des oiseaux.
Je pense que nous devons aussi penser au 95 % de l'invisible spectacle.

Posté par Puystory le 12 mai 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -