Puy Story

29 mars 2019

L'affiche *

Bourg 34

L'Affiche naquit au XVème siècle grâce à l'invention de l'imprimerie.
La plus ancienne affiche "placardée" (car son ancêtre, écrit à la main, s'appelait un "placard") en France date de 1482 et annonçait le "Pardon de Notre-Dame de Reims".

Puy du Fou 2011 - 3274

L'affiche devint un art au XIXème siècle, illustrant notamment des spectacles avec Toulouse-Lautrec, puis un média de communication et de vente au XXème siècle avec la publicité.

PUY_4435

Posté par Puystory à 00:06 - -


06 février 2019

Horloge *

PUY_3416

Si on réduisait à un an le milliard d'années qui s'est écoulé depuis l'apparition de la vie sur le globe, l'homme préhistorique occuperait les huit dernières heures du jour ultime, l'homme historique - de l'Egyptien antique à nos contemporains — ne représenterait que deux ou trois minutes.

CARL GRIMBERG (1875-1941 / historien).

PUY_6561

Posté par Puystory à 00:10 - -

15 octobre 2018

Histoire de la motocyclette *

PUY_9184 Puystory

Après l'arrivée des premières motocyclettes sur le marché, on chercha à créer une variation qui servirait à transporter des marchandises ou un passager.
On imagina plusieurs formes de tricycles.

dessin-de-la-bollee0

L'avantage de ceux-ci était naturellement une stabilité accrue.
En 1896, on vit le modèle "Bollee" et en 1903, le "Riley" fit son apparition.
C'était une sorte de motocyclette à laquelle on avait accolé un side-car.
La véritable motocyclette à side-car date de 1908.

téléchargement

C'était un modèle allemand, le "Phänomobil", qui connut un grand succès pendant de nombreuses années.
On en trouvait différentes versions et les plus grandes pouvaient être considérées comme de petites autos à trois roues.

Posté par Puystory à 00:05 - -

18 septembre 2016

La Boutique

Panorama 87

Vous avez oublié votre souvenir ???
Visiteurs du Puy du Fou, au début de votre séjour, vous visitez le Bourg 1900 et ses boutiques ensuite vous profitez de votre séjour dans le Grand Parc.

PUY_0970 Puystory

Vous vous dites que les souvenirs seront achetés en fin de visite.....
Et si vous avez oublié de repasser par les boutiques à souvenirs, les regrets commencent ..........

PUY_0971 Puystory

Afin de répondre à vos attentes, je vous propose de faire un petit détour par la boutique en ligne du Puy du Fou. 
http://boutique.puydufou.com/

Posté par Puystory à 23:18 - -

11 janvier 2016

Le marché couvert *

PUY_8261

Avec la révolution industrielle, les marchés couverts ou halles se développent au milieu du 19ème siècle.

Puy19060407

Lieu où se réunissent les commerçants ambulants qui, à jours fixes, vendent dans un lieu public des produits comestibles, des articles ménagers, vestimentaires, etc …

Puy20061006

La révolution industrielle, l’explosion démographique, le souci de l'hygiène et l’instauration de nouveaux circuits commerciaux et de distribution en sont les causes principales.

Puy du Fou 2011 - 3236

Posté par Puystory à 00:52 - -


21 novembre 2014

Le chocolat *

Dans le Bourg 1900, le visiteur peut admirer (en levant les yeux) des affiches datant du temps de nos grands-parents.

Puy du Fou 2011 - 3260

Il est bon de se rappeler que le Puy du Fou nous permet de voyager dans le temps en replongeant les visiteurs au plus profond de ses souvenirs.

PUY_0219

L'étymologie du mot 'Chocolat' reste incertain et ouvre la porte à de nombreux débats, mais il n'y a pas de doute que l'origine de cette boisson est reliée à la civilisation Aztèque.
Le dieu Quetzalcóatl, jardinier du paradis, était vénéré comme le gardien des cacaoyers, pourvoyeur de virilité et santé.
Les fèves de cacao étaient utilisées comme forme de monnaie d'échange.

PUY_7283

Ce fut le spectacle des singes et des écureuils suçant la pulpe rafraichissante autour des fèves qui donnèrent la première idée à l'homme de les tester.
Personne de connait réellement d'où est venu l'idée de torréfier et de réduire les fèves en pâte.

Posté par Puystory à 00:47 - -

08 septembre 2014

Le gramophone *

Puy du Fou 2011 - 8763

Le gramophone (l’origine de l’industrie musicale) est un objet mythique de par son histoire.
En 1796 Antoine Favre, horloger Génois, invente la boite à musique avec des lames accordées.
En 1807, le physicien anglais Thomas Young met au point un dispositif permettant d’enregistrer les vibrations d’un corps sonore sur un cylindre.

PUY_1500

En 1857, Léon Scott de Martinville perfectionne ce procédé d’enregistrement sonore et invente le phonautographe.
Appareil constitué d’une membrane vibrante, placée au bout d’un tube acoustique qui transmet les vibrations sonores à un stylet.

PUY_1501

En 1857, Thomas Edison perfectionnera ce dispositif pour inventer le phonographe.
Cet appareil est à l’origine de l’industrie de la musique enregistrée.
En 1877, l’histoire du phonographe commence en France par une idée non expérimentée de Charles Cros.
C’est en 1887 que le gramophone et un système d’enregistrement sur disque plat sont brevetés et développés par l'Allemand Émile Berliner.

PUY_1503

Grâce à ce système, les enregistrements de l’époque sont produits en masse grâce à la fabrication de moules.
A partir de 1900, le phonographe devient vraiment populaire.
En France, la maison Pathé et la Cie française du Gramophone sortent de leurs usines des phonographes et des disques.
En 1952, les phonographes et les 78 tours sont remplacés par la lecture électrique et l'avènement du microsillon (45 et 33 tours).

PUY_1496

Un gramophone est constitué principalement de trois éléments :
1. Un plateau tournant, (dépôt du disque) mis en rotation au moyen d'une manivelle ou plus tard d'un moteur à ressort.
2. Un bras comportant une tête de lecture composée d'une aiguille et d'un diaphragme, pouvant pivoter et suivre le déplacement de la tête sur le disque.
3.Un dispositif d'amplification, généralement de forme conique (pavillon en tôle décorée).

PUY_1498

La plupart des gramophones ont leur mécanisme d'entraînement dissimulé dans une boite en bois, souvent ouvragée qui en font de très beaux objets de décoration.

Posté par Puystory à 00:25 - -

28 juillet 2014

La machine à coudre.*

_095_09501_095Puy du Fou 2011 - 3342

La couture est un art qui existe depuis 20 000 ans.
Les premières aiguilles à coudre étaient en os ou en corne et le fil provenait de tendons d’animaux.
Les aiguilles en fer sont apparues au 14ème siècle et les premières aiguilles avec un chas au 15ème.

DSC_8036

Vers 1700, (période Renaissance), les vêtements sont très élaborés et ornés et tout est fait à la main et la machine à coudre devient une nécessité.
En 1755, l’allemand Charles Weisenthal invente une aiguille, conçue pour une machine, avec le chas au milieu et à chaque extrémité une pointe.
En 1790, l'ébéniste anglais Thomas Saint présente une demande de brevet pour une machine à coudre en bois capable de faire un point de chaînette.

Puy21061490

La Première machine à coudre fonctionnelle est inventée par le tailleur français Barthélemy Thimonnier (1793 - 1857), qui en dépose le brevet en 1830.
Il s'agissait d'une "Couseuse" à fil continu qui permettait de réaliser un point de chaînette à une vitesse d’environ 200 points à la minute.

DSC_8038

Originaire d’une famille d’artisans de Kaiserslautern, en Allemagne, G.M. Pfaff (1er Février 1823 - 30 Octobre 1893) était le neuvième enfant de Regina Vogt et de John Pfaff (tourneur sur bois).
Il a d’abord appris à fabriquer des instruments de musique en laiton et l’excellente qualité de ses produits lui valut plusieurs prix lors de l’Exposition universelle de 1851-1852 à Londres.
C’est en 1858 qu’il commence à s’intéresser aux machines à coudre.
Un musicien revenant d’Amérique, lui avait ramené une machine à coudre inutilisable pour réparations.

 

PUY_8248

 

Georg Pfaff va s’inspirer de cette machine pour mettre au point sa première machine à coudre.
C’est en 1862, qu’il construit sa première machine à coudre (entièrement faite à la main).
L’ambition de l'entreprise était : renouveler et moderniser sans cesse la technologie de couture.
La millionième machine à coudre quitta la ligne de production en 1910 et en 1957, la firme Pfaff sort sa 5.000.000ème.
En 1922 sera lancée la première machine à coudre à crochet rotatif.
C’est en 1932, que la fameuse PFAFF 130 (une machine à zigzag haute performance) sera produite afin de répondre aux demandes croissantes du marché.
Suite à la crise industrielle des années 1980, la société Pfaff va se faire racheter successivement par différents groupe et est aujourd'hui la propriété de la firme américo-suédoise SVP Worldwide.
Le nom de Pfaff, qui symbolise l’innovation, le progrès technologique et l’artisanat, est synonyme de machine à coudre depuis 1862.

Posté par Puystory à 00:09 - -

12 mai 2014

Lampadarius *

Du latin lampadarius (Chandelier, porte-flambeau).

Puy du Fou 2011 - 8767

Un lampadaire est un dispositif d'éclairage monté un support vertical (élevé) souvent ouvragé et soutenant une ou plusieurs lampes.

PUY_3098

 Un réverbère, c'est un dispositif (miroir, réflecteur) associé à une lampe, destiné à réfléchir dans une direction donnée la lumière ou la chaleur et spécifiquement destiné à l'éclairage de la voie publique. 

DSC_0106_Copie

L'utilisation publique du "lampadaire" apparaît en 1414 à Londres avec l'obligation d'utiliser des lanternes (à huile, ou bougie) pour éclairer les espaces publics.
Au début du XIXe siècle, l’éclairage public (grâce à la maîtrise du stockage du gaz) est considéré comme une innovation majeure permettant d’améliorer le confort de la population.
Les réverbères de l’époque nécessitaient l’intervention d’une personne chargée de leur allumage en début de soirée.

DSC_4833

Plus tard, lorsque l’électricité a fait son apparition et que les lampes à sodium sont devenues courantes, l’abandon des becs de gaz s’est fait tout naturellement.

PUY_0248

Les "luminaires" sont des objets qui reflètent les différentes époques et les régions, et son aspect a connu des changements grâce aux avancées technologiques.
(Renaissance, Second Empire, Art nouveau, Art déco et maintenant Design innovants incluant des modèles solaires et hybrides).

 

Posté par Puystory à 00:15 - -

21 avril 2014

L'Art Nouveau (Entre 1895 et 1914).*

Le Bourg 1900 est la reconstitution d’une petite place de village à la charnière de deux siècles, carrefour des influences et témoin d’évolutions artistiques, économiques et sociales multiples.
Au tournant du siècle, l’Europe succombe au charme de .... "l'Art Nouveau".

_125_12501_125Puy20061782

"L'Art Nouveau", en rupture totale avec les styles du passé, s'est développé en Europe entre 1890 et 1914. 
Ses racines prennent en Angleterre avant de se propager dans les autres pays du continent grâce aux grands magasins, aux magazines, à la publicité, aux expositions et à l’émulation entre les différents artistes.
Bien que né en plein essor industriel, son existence fut courte mais brillante.

Puy du Fou 2011 - 8768

En 1900, l'Exposition Universelle de Paris qui fait autorité, consacre ce style et marque de façon décisive son rayonnement international.
Cependant, à partir de cette date, ce style jugé trop chargé (style Nouille) fait l’objet de critique et va progressivement s’effacer devant le style "Art déco (1925-1940)" qui privilégie la géométrisation des formes.
C’est en 1914 que l’Art nouveau s’effondre définitivement juste avant la Première Guerre mondiale.

DSC02621mod1

Le terme "Art Nouveau" s’est progressivement établi pour qualifier les créations romantiques des architectes et décorateurs avant-gardistes en opposition à la tradition du style classique ou gothique enseigné dans la plupart des académies de l’époque.

DSC_5014

L'Art nouveau rénove l'architecture et le mobilier employant les nouveaux matériaux et leurs productions issus des progrès de l'industrie comme le fer, l’acier, la fonte, le verre pour l'expression des structures.

PUY_9232

La peinture, verrerie, mobilier, vitrail, céramique, cuir, ferronnerie, architecture, etc... participent à ce vaste mouvement de rénovations des arts décoratifs et arts graphiques.

DSC02993

Ce style décoratif a été largement inspiré par l’observation de la nature, notamment la flore qui s’épanouit.

PUY_9226

Les lignes maîtresses sont curvilignes, galbées, stylisées imitant à la perfection les tiges, les ramifications, les feuilles, les fleurs d’iris, de nénuphars, les lierres.

DSC_9678

L’Art Nouveau s’est aussi attaché à la représentation féminine personnifiant la nature, sa vitalité, sa beauté et sa douceur.

PUY_8233

Très souvent associée à des motifs floraux, le corps de la femme tient une place particulièrement importante dans la composition des bijoux ou des objets décoratifs.

SH109253mod1

 Comment reconnaitre facilement l’Art Nouveau ?

  1. Beaucoup de lignes courbes, la quasi suppression de la ligne droite.
  2. Présence de nombreux détails, des ornementations et décors précis.
  3. Une inspiration du monde végétal, plantes et animaux.
  4. Représentation féminine.
  5. Eléments colorés importance de la lumière naturelle, beaucoup de grands vitraux.
  6. Diversité des matériaux employés inspiration de l’Art Japonnais, chinois, des Mayas et de l’Égypte Ancienne.

Posté par Puystory à 00:41 - -