Puy Story

Histoire d'une région.

Le château renaissance.

Puystory_1713

PUY_7997

Puystory_1727

PUY_6847

Puystory_1760

PUY_2161

Puystory_1777

PUY_2164

Posté par Puystory le 13 juillet 2016 - Château - Commentaires [1] -


Gobelins

Au Puy du Fou, le visiteur peut découvrir notamment au "Château renaissance" et au "Camps du Drap d'Or" des "Gobelins".

PUY_1061

Dès le XIVème siècle les eaux de la Bièvre (rivière prenant sa source dans le quartier de Bouviers à Guyancourt et se jetant à Paris) vont attirer teinturiers et tanneurs.
L’histoire des Gobelins débute au XVe siècle. Vers 1440, dans le faubourg Saint-Marceau (aujourd’hui faubourg Saint-Marcel) Jean Gobelin, ( xxxx -1475) teinturier champenois (Reims), ouvre un atelier de teinture réputé pour ses couleurs rouges, à l’écarlate.

PUY_7294

C'est en 1601 que l'activité de tapisserie aux Gobelins voit le jour, lorsque Barthélemy de Laffemas (1545-1612) conseiller du roi Henri IV (1553 – 1610)) fait venir des tapissiers flamands associant ainsi la tapisserie flamande à la grande maison de teinture de la famille des Gobelins.

PUY_7299

En 1655, sous le règne de Louis XIV (1638 – 1715), Colbert (1619 – 1683) favorise l'activité (procédé de la teinture écarlate) de Jean Glucq (xxxx-1718) en décidant de regrouper aux "Gobelins" divers ateliers de tapisserie éparpillés dans Paris, mais aussi des peintres, des graveurs, des orfèvres, des lapidaires (tailleur et polisseur de pierres précieuses et fines), des ébénistes, chargés de dessiner et d'exécuter les meubles, les tentures, les statues et les ornements destinés aux palais et aux jardins royaux..

PUY_7752

En 1662, la manufacture des Gobelins est officiellement créée avec à sa tête le peintre Charles Le Brun (1619-1690).
En 1667, cet ensemble prendra le nom de "Manufacture royale des Meubles de la Couronne", et deviendra un haut lieu de renommée européenne.

PUY_9356

C'est au XVIIIe siècle, sous la direction du peintre Oudry (1686-1755), que la manufacture devient la première d’Europe et connaîtra son apogée grâce à la qualité des tissages imitant la peinture et l’ampleur de la production.

PUY_7290

A cette époque, on y dénombre d’une centaine d’ouvriers lissiers (qui montent les lisses - technique de la tapisserie utilisant un métier à tisser disposé dans un plan proche de l'horizontale), sur 58 métiers produisant plus de quarante séries de tapisseries différentes.
Le tissage est une création qui exige savoir-faire exceptionnel et un véritable talent d’adaptation pour passer d’un dessin à une tapisserie.

PUY_2259

En 1825 – 1826, les métiers de basse lisse s'installent à Beauvais et en 1940, suite à la destruction, les ateliers de la manufacture de Beauvais reviennent aux Gobelins sous l'appellation "Manufactures des Gobelins, de Beauvais, de la Savonnerie".
Depuis 1937, la manufacture est rattachée au Mobilier national.
Aujourd'hui, la manufacture crée des œuvres selon des méthodes artisanales et demande entre 3 et 5 ans à la fabrication d’une tapisserie.

Posté par Puystory le 07 mars 2016 - Château - Commentaires [1] -

La Renaissance du Château - Making-Of

107716678

Le Puy du Fou ouvre les portes de son Château et invite les visiteurs à percer son mystère.
Découvrez les coulisses de la création du spectacle :
"la Renaissance du Château"

Posté par Puystory le 26 février 2016 - Château - Commentaires [2] -

La crypte.

Lors de la visite du château du Puy du Fou, nous sommes invités dans la crypte.

PUY_3084

L'étymologie du mot crypte du latin "crypta", du grec "crypte" signifie caché.
Les premières cryptes ou grottes sont taillées dans le roc ou maçonnées sous le sol, pour cacher aux yeux des profanes les tombeaux des martyrs.

PUY_3086

Plus tard, on éleva des chapelles et de vastes églises.
C'est à partir de l'époque carolingienne (de 752 à 987 après J.-C.) que le nombre d'églises pourvues de cryptes placées sous le chœur, renfermant les corps saints recueillis par la dévotion des fidèles, augmente.
Mais c'est pendant la période romane (Xème- fin du XIIème siècle) que le nombre de crypte se multiplie.

PUY_3159

Les cryptes ne sont pas toujours enfouies.
De nombreuses cryptes ne sont que semi-enterrées et reçoivent un éclairage extérieur.
Exceptionnellement, elle peut ouvrir directement à l'extérieur.
Vers la fin du XIIe siècle, les corps saints jusque-là renfermés dans les cryptes furent placés dans des reliquaires et exposés dans l'église supérieure.
Au début de la période gothique (fin XIIe-1230 environ – au XIVème siècles), la crypte, si fort en usage à l'époque précédente, disparut presque entièrement.

PUY_3148

Dans certain édifices, c'est une partie souterraine abritant souvent un dépôt précieux.
Depuis le moyen-âge, généralement chaque château possède sa chapelle et sa crypte.

Posté par Puystory le 16 novembre 2015 - Château - Commentaires [1] -

Décorations Noël - Château du Puy du Fou

PUY_3252

PUY_3258

PUY_3254

PUY_3247

PUY_3177

Posté par Puystory le 30 octobre 2015 - Château - Commentaires [1] -


Le coffre

DSC_0713

Très ancien, le coffre est resté longtemps un des éléments essentiels de la vie domestique.
Sa longue histoire est liée aux premiers objets possédés par l'homme.
Les premiers coffres étaient réalisés à partir d’un tronc d’arbre évidé, ensuite ils seront constitués de larges planches de chêne consolidées par des bandes de fer servant en même temps de décor.

Puy du Fou 2011 - 0046

Dans la maison médiévale, le coffre occupait une place primordiale dans l’ameublement et persistera dans les demeures paysannes jusqu'au XXe siècle.
Au moyen-âge, les seigneurs et les nobles changeaient souvent de lieu de résidence (parfois en urgence) et déménageaient tous les objets de valeur qu’ils possédaient.
Les meubles (peu nombreux) étaient par conséquent conçus pour être facilement démontables et transportables.
Le mot "mobilier" découle de cette particularité.

Atelier Costume 082012 - 17

La base du mobilier était composée de tapisseries murales, lits, tables à tréteaux, sièges, bancs, habits et coffres. Les coffres (de voyage) étaient utilisés pour transporter des habits délicats enveloppés dans une fine et délicate toile (la toilette), étoffes, coussins, couvre-lits, orfèvreries précieuses, linge, articles de toilette, papier et provisions.

PUY_2932

Ces coffres étaient munis de serrures et poignées et ne possédaient généralement pas de pieds.
La plupart des coffres avaient des "dessus" plats et servaient aussi de sièges ou de tables.
Jusqu’à la Renaissance, le développement du confort domestique fut négligeable.
A la fin du XVIe siècle, le coffre sera progressivement remplacé par d'autres meubles plus élaborés (commodes, les buffets, les armoires).

PUY_2931

Cependant, les coffres évolueront et continueront à être utilisés lors des déplacements.
Pendant plusieurs siècles, l'industrie des "coffriers" sera prospère et les coffres feront l'objet d'un important commerce dans toute l'Europe.
Longtemps, les rois et les princes offriront des coffres à leurs proches, à leurs courtisans et ceux de la couronne seront changés tous les ans et en 1784 tous les trois ans.

Posté par Puystory le 10 août 2015 - Château - Commentaires [1] -

La Renaissance du Château - Puy du Fou

PUY_4915

L'énigme du blason du Puy du Fou se retrouve au coeur d'une enquête palpitante.

PUY_9371

PUY_9133_DxO - Puystory

Pourquoi est-il orné d'une sirène, de losanges, de coquilles et d'un léopard ?

PUY_9415

Autant de questions auxquelles doivent répondre les visiteurs, guidés par les habitants du château revenus du passé.....

PUY_9848_DxO - Puystory

PUY_3057

Posté par Puystory le 14 mars 2015 - Château - Commentaires [1] -

La salamandre, emblème de François Ier.

PUY_2954

La salamandre fascine l'homme depuis l'antiquité et est déjà mentionnée par Pline l'ancien (23-79 Après J-C.) comme : "la salamandre est si froide qu'elle éteint le feu lorsqu'elle le touche".
En 1515, Louis XII s’éteint, François accède donc au trône et fait une entrée triomphale dans Paris.

PUY_3070

Il choisit de reprendre la salamandre, l'emblème de son père Charles d'Angoulême.
Charles d'Angoulême avait ajouté une devise en italien "Nutrisco il buono, spingo il reo" qui signifie : "je protège les bons et punis les méchants".

PUY_7854

François 1er transforma la devise en "Nutrisco et extingo" : "je l'entretiens et je l'éteins".
Accompagnant parfois cet emblème, cette devise prend tout son sens lorsqu'on se réfère au pouvoir sur le feu.
Animal chimérique, batracien urodèle, paraissant de profil sous la forme d'un lézard, assise dans les flammes et crachant des gouttes d'eau, elle avait la réputation de ne pas se brûler.
Elle devient l’emblème de la royauté en symbolisant son pouvoir sur le feu, (donc sur les hommes et sur le monde). 

PUY_3018

La salamandre de François 1er traversait un bûcher tout en crachant de l'eau par la bouche.
Par la suite et mal informés, les copistes ont transformé l'eau en flammes.
La salamandre est l’être associé au Feu des Anciens et représente de l'esprit élémentaire du feu, comme
l’Ondine est un esprit élémentaire de l’Eau,
le Gnome un esprit élémentaire de la Terre,
et le Sylphe un esprit élémentaire de l’Air.
La légende en fit le symbole du justicier anéantissant le mal.
D'autres légendes en font un animal extrêmement venimeux, capable d'empoisonner l'eau des puits et les fruits des arbres par sa seule présence.

Posté par Puystory le 02 février 2015 - Château - Commentaires [0] -

Naissance des châteaux

PUY_5314

Du 8ème au 11ème siècle, de nombreux envahisseurs arrivent par vagues successives sur l’Espagne, l’Italie et les royaumes francs.
Pour se protéger, les rois et les empereurs donnent à leurs "barons" des terres à défendre.

PUY_5230

Les paysans, au service des seigneurs (barons), construisent des refuges appelés "châteaux à motte".
Ce sont les premiers châteaux-forts.

PUY_4826

Pour la réalisation des édifices, ils creusent des fossés, amoncellent la terre pour établir la motte et taillent des pieux pour faire des palissades.

Panorama 19

Devant la motte, on retrouve une zone aplatie (la basse-cour),

PUY_8883

où s’élèvent différents bâtiments comme le logis du seigneur, la chapelle, la cuisine, l’écurie, la forge...

DSC_6483

Du haut de la tour de guet (donjon) construit sur la motte, les gardes surveillent la campagne.

PUY_9006

Les bâtiments sont en bois donc faciles à incendier en cas d’attaque.

Donjon Imaginaire 14

A partir du 11ème siècle, les châteaux seront construits en pierre.
Il n’y a en général plus de motte, car le lourd donjon doit reposer sur un terrain plat et ferme qui ne risque pas de s’effondrer.

Posté par Puystory le 12 janvier 2015 - Château - Commentaires [0] -

La voûte d'acier

PUY_7840

Lors de votre visite, chaque salle du château dévoile ses merveilles.

PUY_9823

La salle aux étendards où des chevaliers en armures forment une voûte d’acier.

PUY_7924

La voûte d'acier est une haie d'honneur constituée d'épées croisées tenues bras tendus et la pointe en haut. 

PUY_9151

Usage emprunt aux traditions chevaleresques et militaires, c’est une cérémonie par laquelle on accueille un dignitaire, un visiteur de marque que l'on désire honorer sur un itinéraire.
La voûte d'acier est liée à la symbolique de l'épée et suggère la puissance légitime, la force mesurée et la protection totale.

Posté par Puystory le 25 août 2014 - Château - Commentaires [2] -