Puy Story

Histoire d'une région.

Le feu d'artifice

DSC_3204

Les origines des feux d'artifice remontent à la conception des premiers explosifs chinois et des produits militaire (étude de la poudre).
De cette inspiration reste aujourd’hui les noms des dispositifs d’artifice actuel comme : bombes, mortiers, fusées…

  • En 950, on voit apparaître les premiers mortiers à poudre (siège de Tunis).
  • En 1232, la première apparition historique de fusées (siège de la ville chinoise de KaiFeng par les Mongols).
  • En 1288, Les fusées-bombes volantes (les Arabes attaquent les armées Espagnoles à Valence).
  • En 1324, Les premiers mortiers en cuivre ou canons à boulets (siège de Metz).
  • En 1346, des bombardes et des canons (bataille de Grécy)

DSC_6462_DxO - Puystory

Mais revenons sur l'histoire……..

Au Vème siècle avant notre ère, les mélanges incendiaires étaient déjà utilisés.
Au 2ème siècle avant Jésus Christ, de petites bombes formées de morceaux de bambou séchés étaient jetées dans le feu et éclataient sous l'effet de la chaleur.
Entre 600 et 900, les chinois découvrent accidentellement la poudre noire, mélange explosif composé de salpêtre, de soufre et de charbon de bois.

PUY_8410_00955_DxO - Puystory

Du 7e au 10ème siècle, les Chinois améliorent leur technique de propulsion en fabriquant de petites fusées remplies d'une substance liquide concoctée à partir de résine, de soufre, de bitume et de salpêtre.
Au IXème siècle, les chinois ont eu l’idée d’utiliser la poudre noire dans un autre but que la "guerre".
Au XIIIème siècle, suite aux invasions et mouvements des peuples, on retrouve la poudre noire dans les pays arabes et est connue sous la dénomination de "neige chinoise".

img148

En 1242, l'histoire veut que l’explorateur Marco Polo (1254-1324) a introduit la poudre noire en Europe lors de son retour de Chine.
En 1242, on attribue la première formule de la poudre noire au philosophe anglais Roger Bacon (1214-1294).
Au XVème siècle, en Russie, pour les besoins de l’armée d’Ivan le Terrible (1530-1584), on produit pour la première fois une poudre noire de "bonne qualité" à grande échelle.
En 1540, c'est en Italie que les premières fusées colorées sont conçues et le feu d'artifice devient populaire en Europe.

Cinéscénie15082012-516

La pyrotechnie arrive en France, Versailles et Paris deviennent pour les rois, les lieux privilégiés de la pyrotechnie et les fêtes s’y multiplient et ne cessent de rivaliser de beauté.
En 1615 est tiré un feu d’artifice pour le mariage de Louis XIII (1602-1643) avec Anne d’Autriche (1601-1666).
En 1706, De Lully (1632-1687) propose un feu d’artifice majestueux à des milliers de spectateurs au château de Fontainebleau.
Les premiers feux d’artifice ne possédaient que deux couleurs : l’or (jaune orangé) et l’argent (blanc).

PUY_4403

Au début du XIXe siècle, les feux d'artifice prennent des teintes de plus en plus riches grâce à l'ajout de sels minéraux.
La chimie contemporaine a participé à ce progrès sur les effets et les couleurs en particulier.

  • Le magnésium donne un blanc éclatant.
  • Le Potassium (K) pour le violet.
  • Le Cuivre (Cu) pour le le bleu.
  • Le Nitrate de baryum Chlorure ou Chlorate de baryum pour le vert.
  • Le Sodium pour le jaune.
  • Le Calcium pour l'orangé .
  • Le Strontium pour le rouge.
  • Le Magnesium - Aluminium pour le blanc.
  • Le Titane - Aluminium pour l'argenté.
  • L'Aluminium pour les étincelles.

PUY_4509_DxO - Puystory

Les feux d'artifice éclatent à une altitude variant entre 50 et 350 m du sol.
Lors de la mise à feu, la mèche fusante est allumée à l’aide d’un bout de feu ou d’une allumette électrique.
Le feu est communiqué à la poudre noire de chasse, propulsant l’effet pyrotechnique (bombe) contenu dans la coquille.
Au même moment, une mèche-retard s’enflamme.
Elle brûlera pendant quelques secondes le temps que l’effet pyrotechnique atteigne une altitude prédéterminée.

PUY_8387_00932_DxO - Puystory

Ensuite, son feu est transmit à la charge d’éclatement qui en explosant, disperse les étoiles dans le ciel, créant un effet pyrotechnique des plus spectaculaires.
En deux millénaires, beaucoup de progrès sont réalisés pour la manipulation de la poudre noire des feux d artifices et la pyrotechnie.

Posté par Puystory le 07 septembre 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -


Le Scapulaire

PUY_3958

C'est par un soir de fin d'hiver, à la veille de nos fiançailles.
Que je partis avec mes frères et me jetai dans la bataille.
Mon coeur saignait de te quitter, mais secrète fut ma douleur.
Je jouai le brave et je laissai de tes doux yeux couler mes pleurs.

PUY_4095

Depuis 10 mois que je combats dans la pluie, le vent, la froidure.
A chaque instant je pense à toi dans cet enfer qui dure, dure...
Et je te couvre en ma prière chaque soir de mes plus doux mots.
Et je presse le scapulaire que tu cousis sur mon paletot.

PUY_7832 Puystory

Lorsque la nuit se fait trop noire, lorsque j'entends au loin les loups
Lorsque me prend le désespoir, que mon front tombe sur mes genoux
Je te contemple Bien-Aimée, tirant le fil de coton rouge
Et donner forme au Coeur Sacré mouillé des larmes de tes joues.

PuyStory 2011 Aout 4356

Entre tes doigts qui vont et viennent, traversant l'étoffe de lin
Renaît autant qu'il m'en souvienne ta douce voix de séraphin.
Je me repais de tes "Je t'aime" dont j'ai tant besoin maintenant...
Ton scapulaire est mon emblême, il est Victoire des amants.

Cinéscénie 14092012-0460

Mais il faut qu'enfin je te dise, hier matin dans le hallier.
Soudain rougissant ma chemise, un coup de feu m'a terrassé.
Et je t'écris de ma litière où j'ai reçu les Sacrements
La balle troua mon scapulaire à tes pleurs j'ai mêlé mon sang.

Cinéscénie15082012-168

J'ai ton amour comme viatique, ton scapulaire comme oriflamme,
J'ai tes plaintes comme cantiques, Dieu que je t'aime à fendre l'âme... Dieu
Que je t'aime à fendre l'âme !

Posté par Puystory le 23 juillet 2015 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

Photos Cinéscénie

PUY_6067 Puystory

Les premières photos de la Cinéscènie de Puystory sont sur :

http://puystory.magix.net/album/tous-les-albums/!/oa/7265283/

Posté par Puystory le 07 juillet 2015 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

La Cinéscènie du Puy du Fou.

PUY_4406

DSC_7643

Posté par Puystory le 11 juin 2015 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

Les réfugiés des Ardenne

Dès 1930, et pour ne pas répéter les exodes de populations frontalières de 1914, un “plan d'évacuation des populations exposées à l'ennemi” est conçu par différents Ministères français.
En 1935, une instruction générale précisera les département et modalités d'accueil.
Deux départements seront choisis pour les Ardennes : la Vendée et les Deux-Sèvres.

PUY_8117

Le 1er septembre 1939, les armées allemandes entrent en Pologne, déclenchant la deuxième guerre.
Le 03 Septembre 1939, la France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne.

PUY_4370

Le 10 mai 1940, Hitler déclenche l’offensive générale et foudroyante contre les Pays Bas, le Luxembourg, la Belgique (direction de Sedan) et la France (contournant la ligne Maginot).

PUY_6664

Des millions de personnes Français, mais aussi de Belges, de Luxembourgeois sont brutalement jetés sur les routes de l’évacuation.

PUY_3149

Au début de l'offensive, la Vendée se fait terre d'accueil pour 82.000 réfugiés du Nord et de l'Est de la France qui fuient les combats. 

DSC_3141

Les gares et les lignes ferroviaires étant détruites, c'est à pied ou en charrette que les Ardennais tentent de rejoindre la Vendée.

Ciné 17082012 - 0548

Les premiers réfugiés sont des malades, vieillards évacués des hôpitaux et des hospices et les enfants des orphelinats de Mézières, Charleville et Sedan.

PUY_6639

Par la suite, l'exode deviendra massif jusqu'en 1941.
Le 22 juin 1940, la France signe l'Armistice à Rethondes dans la forêt de Compiègne.

2013-1_ligne-demarcation_071940_coll-MRN

Deux grandes zones seront délimitées par la ligne de démarcation séparant la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands avec mise en place de mesures strictes pour limiter les déplacements de personnes, marchandises et mouvement postal.
Dès 1941, beaucoup Ardennais reprendront le chemin du retour.
En septembre 1941, il ne reste que 20.500 refugiés et vers 1942, ils ne seront plus que 5.700.
Certains resteront définitivement en Vendée.
Jusqu'en 1944, la Vendée sera une zone interdite en zone occupée (zone côtière large de +/- 20 km interdite) et accès au département uniquement avec un "Ausweis" (Carte d'identité – Laissez passer).

Posté par Puystory le 01 juin 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -


Tribune Cinéscénie du Puy du Fou

Cine1606010036

DSC03176

Cin& Fabi 17082012 - 006

Cinéscénie 286

PUY_4335

Posté par Puystory le 29 mai 2015 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

Comprendre la Cinéscénie du Puy du Fou

PUY_5777

Posté par Puystory le 01 mai 2015 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

La Cinéscénie

PUY_7451

Parti de rien en 1977, la cinéscénie est le plus beau spectacle alliant les hommes, l'eau, le feu, la lumière et les animaux.

PUY_6816

Les hommes, + de 3500 bénévoles racontant l'histoire de la Vendée depuis le moyen-âge à nos jours.

PUY_3266

L'eau, des jets montant à plus de 30 mètres sous une musique de Nick Glennie-Smith.

PUY_4402

Le Feu, de grands artificiers vous faisant vibrer sous le plus beau spectacle pyrotechnique.

PUY_8152_00697

Les jeux de lumière de la Cinéscénie ont entièrement été revus par un spécialiste : Koert Vermeulen.
Un belge maître de l'illumination.

PUY_7807_00352

Enfin, les animaux, qui du plus petit au plus grand, vous feront admirer les heures de dressages et la patience de leurs maîtres.

PUY_5749

A chaque représentation, 14.000 visiteurs passent ce portique et ce depuis 30 ans.

DSC03213

Ensuite la nuit tombée, que le spectacle commence !!!!

Posté par Puystory le 24 avril 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Le scapulaire.

Pendant le sepctacle de la Cinéscénie, il est dit : 

- Où partent-ils ?
- Scapulaire sur le cœur et fourche à la main.

Mais d'où vient le scapulaire ??

PUY_5153

Le terme scapulaire vient du latin "scapula" et désigne tout ce qui est en rapport avec l'épaule.
Médicalement, la ceinture scapulaire est composée des os et des muscles qui relient les membres supérieurs à la colonne vertébrale et permet leur mouvement.
En chirurgie, c'est une bande de toile qui soutient les bandages du corps.
Dans la vie quotidienne, c'est une pièce d'étoffe, qui recouvre l'habit dans les travaux manuels, une sorte de grand tablier protégeant l'avant et l'arrière du corps.
Dans le cadre religieux.
Porté par certains ordres religieux, c'est une pièce d'étoffe passée sur les épaules descendant sur le dos et sur la poitrine, mais il existe aussi des scapulaires (objet de dévotion) de dimension réduite faits de petits morceaux d’étoffe bénite qui s'attachent autour du cou.

Son histoire.

PUY_1570

Le 16 juillet 1251, la Vierge apparait à Simon Stock, supérieur général de l’Ordre des Carmes (canonisé depuis), dont l’ordre, en proie à de grandes difficultés, est menacé d’extinction.
Notre Dame lui remet le scapulaire (grande bande d’étoffe brune avec un trou pour le cou), en lui promettant que :
"celui qui mourra revêtu de cet habit, signe de salut, sauvegarde dans les dangers, gage de paix et d’éternelle alliance, ne souffrira jamais des feus éternels et sera sauvé".
Depuis sept siècles, le scapulaire est un signe de la tradition (manière d'être et de vivre) approuvé par l'Eglise et accepté par l'Ordre du Carmel comme manifestation extérieure de l'amour pour Marie, de la confiance filiale en elle et de l'engagement à imiter sa vie.
Le scapulaire du Sacré-Cœur est l'emblème distinctif des Vendéens.

PUY_1559

C'est à l'initiative du Père de Montfort que l'on doit attribuer la dévotion au Sacré-Cœur parmi les Vendéens. Le Bienheureux Montfort avait prêché la dévotion du Rosaire et s'était appliqué à populariser celle du Sacré-Cœur.
Il avait aussi installé ses disciples chargés de continuer son œuvre et de populariser sa doctrine.
Saint Louis-Marie Grignion de Montfort recommandait beaucoup le "Scapulaire du Mont-Carmel" et insistait sur la droiture nécessaire aux personnes qui le recevaient.

10365359_10205802088720678_1198231564263210708_o

Le port du Scapulaire nécessite "que la personne soit dans la résolution de sortir de son péché", sinon "on se rendrait du nombre des faux dévots de la Sainte Vierge."
Lors de l'insurrection du mois de mars 1793, les pieux insurgés, restés fidèles à la double tradition de Montfort, adoptèrent comme insigne (en même temps que le chapelet) le scapulaire du Sacré-Cœur.
Toutes les armées de la Vendée militaire s'empressèrent de l'emprunter.

PUY_4056

Tous les descendants (héritiers) des héros de la "Grande Guerre" auraient également le droit de revendiquer de porter officiellement le nom de "Vendéens" et ce comme une décoration de famille.

Posté par Puystory le 20 avril 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

St. Rognou

DSC_0106

Sur la commune des Herbiers, on venait jadis invoquer un certain saint Rognoux pour la guérison des rognes, c'est-à-dire des "maladies de la peau", notamment la teigne.
Mais qui est Saint Rognou ?
Qui se cache derrière ce personnage sacré portant un nom de substitution ?
Guillaume de Parthenay, dont la descendance allait semer la Réforme en Poitou, se doutait-il qu'un jour la piété populaire le hisserait sur les autels ?

DSC_6331

Le gisant qu'on peut voir en effet sous le cloitre de l'abbaye de la Grainetière, est bien celui de sire Guillaume, voisin du monastère et qui, par ses générosités fut autorisé, ainsi que son fils mort jeune, a venir reposer à l'ombre de l'abbatiale.
Découvert en 1815 lors d’un soir de labour, un fermier du lieu mit à jour la lourde pierre sculptée, il ne douta pas un instant qu'il s'agissait de la statue d'un grand saint.
Comme le relief en était rongé, il la baptisa "St Rognou" signifiant "saint Rogneux", "saint Rongé".
Et aussi l’implora-t-il, d'abord pour sa femme qui était en mal d'enfant, puis pour lui qui souffrait d'une "tumeur mauvaise" au genou gauche.

Grainetière 019

L'enfant venu heureusement au monde, et sa jambe redressée firent grand bruit dans l'entourage, et "dit-on" les miracles s'y multiplièrent.
Ce tombeau fut bientôt l'objet de légendes et le site de pèlerinage et de miracles.
Sa popularité attirait des pèlerins venus de toute la Vendée.
En 1842, A. de La Villegille décrivait le rituel dont il parle déjà au passé :
"On grattait le nez de cette statue, et on faisait avaler cette poussière aux enfants que l'on voulait guérir de la teigne.
Les parents y amenaient leurs enfants et, au début de ce siècle nombre de petits souliers étaient déposés en ex-voto sur le gisant.

Grainetière 059

Depuis la destruction de l'abbaye, la précieuse tête a été déposée au pied d'une croix situé dans une commune voisine, et placée dans une niche dont une grille de fer fermait l'entrée.
La ferveur des dévots a bientôt rompu cet obstacle, et à défaut du nez qui, ayant entièrement disparu, a été remplacé par un morceau de fer, on racle maintenant les autres parties de la tête.
Au point que les curés d'Ardelay et de Vendrennes durent se plaindre près de leur évêque de cette concurrence plus ou moins fondée, et pour en interdire les processions.
De nos jours, on peur encore voir le gisant dans le cloitre de l'abbaye de la Grainetière, mais St Rognou ne fait plus de miracles.
Peut-être ne savons-nous plus l'invoquer ?
Et c’est ainsi que la statue fut surnommée et que la guérison des rognes lui fut attribué.

Grainetière 003

Photo publiée avec autorisation de l'abbaye de la Grainetière.

Posté par Puystory le 27 février 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -