Puy Story

Histoire d'une région.

Annonce de la guerre (Cinéscénie Puy du Fou).

PUY_0893

PUY_6153

PUY_6387

Puystory_02299

PUY_6097

Posté le 21 mai 2021 - Cinéscénie en Photos. *


Les semeuses

PUY_1580

PUY_2770

Puystory_1986

Puystory_02293

Puystory_3619

Posté le 07 mai 2021 - Cinéscénie en Photos. *

L'Hiver

PUY_3674

PUY_7573

PUY_8367

PUY_0852

PUY_0854

Posté le 23 avril 2021 - Cinéscénie en Photos. *

Vendéens d'avant la Vendée.

PUY_6018

PUY_6035

PUY_8349

Puystory_1130

PUY_2744

Posté le 09 avril 2021 - Cinéscénie en Photos. *

Ballet des Chevaux

PUY_3542

PUY_3610

PUY_6004

Puystory_1916

Puystory_3512

Posté le 26 mars 2021 - Cinéscénie en Photos. *


Bal Vénitiens (1)

PUY_8969

Puystory_02221

Puystory_3498

PUY_3594

PUY_3601

Posté le 12 mars 2021 - Cinéscénie en Photos. *

François 1er au Puy du Fou

PUY_7450

PUY_8277

PUY_2659

PUY_2665

PUY_6305

Posté le 26 février 2021 - Cinéscénie en Photos. *

Catherine.

PUY_7526

Puystory_01649

Puystory_01836

Puystory_3412

Puystory_4524

Posté le 12 février 2021 - Cinéscénie en Photos. *

La Quintaine

PUY_8207

PUY_6276

Puystory_01019

PUY_8859

PUY_3523

Posté le 29 janvier 2021 - Cinéscénie en Photos. *

Le Laser.

PUY_3234

LASER "ln french in the texte". Light Amplification by Simulated Emission of Radiation.
D'après EINSTEIN (1917), il s'agit d'un amplificateur de lumière spéciale doté d'un système d'amplification par émission stimulée de rayonnement dans le spectre visible.
L’histoire du laser commence avec un des trois articles que publia Albert Einstein en 1905, celui qui propose une explication de l’effet photoélectrique et introduit la quantification de la lumière en photons.
Ces particules (quanta) d’énergie l’aidèrent à ériger sa théorie de 1917 où il explique les phénomènes d’émission spontanée, d’émission stimulée et d’absorption.
La première démonstration expérimentale fut faite en 1954 par Basov et Prokhorov avec leur M.A.S.E.R. (Microwave Amplification by Stimulated Emission of Radiation), à ceci près qu’ils utilisaient une radiation dans le domaine des micro-ondes et non dans le domaine optique.
Le premier LASER a été fabriqué, dans un petit laboratoire industriel à Malibu en Californie par Theodore Maiman en mai 1960, avec un système de rubis pompé par des lampes flash (inspiré par Kastler et son pompage optique, 1950).
Furent élaborés ensuite le premier laser à gaz (Javan des Bell Labs en 1961) et l’ancêtre du laser à semi-conducteurs, mis au point par quatre équipes indépendamment (Hall, Holonyak et Bavacqua, Nathan, et Quist, en 1962).
Puis vint le temps des récompenses avec l’attribution de deux prix Nobel : à Townes, Prokhorov et Basov pour leurs travaux sur le laser (1964) et à Kastler pour ses travaux sur le pompage optique (1966).
Plus récemment, S. Chu, Claude Cohen-Tannoudji (également Académicien des sciences) et William D. Phillips ont obtenu un prix Nobel en 1997 pour le développement de méthodes servant à refroidir et piéger des atomes avec la lumière laser.
La recherche sur les lasers est plus que d’actualité et les chercheurs continuent à imaginer les applications que vous utiliserez peut-être dans quelques années…
Un LASER est l’association d’un amplificateur optique et d’une cavité optique composée de deux miroirs (dont l’un est partiellement réfléchissant).
En clair, dans un tube une lumière est émise à partir de l'excitation d'un gaz par une énergie électrique.
Cette lumière y est concentrée et amplifiée.
La couleur du rayon varie suivant la nature du gaz à l'intérieur du tube.

Puystory_3177

L'intensité du faisceau est très forte.
Cela tient au fait que toute la lumière produite est concentrée en un point et la dispersion est très faible.
Le diamètre du rayon à la sortie du tube est de 1,58 mm.
A la différence, la lumière produite dans une ampoule d'éclairage domestique est diffusée dans toutes les directions, ce qui permet d'y voir clair !
De nos jours, le laser est utilisé dans de nombreux secteurs d'activité : travaux publics, médecine, instrumentation et mesure, industrie, recherche, spectacle, et show laser...,
En médecine pour des traitements ophtalmologiques, chirurgie (scalpel de précision), désobstruction des artères, dermatologie : traitement de verrues, tâches, traitement de tumeurs.
Dans l’industrie pour la découpe de matériaux ou pour la mesure de distances avec une précision remarquable (ex : distance Terre-Lune).
Présent dans la vie de tous les jours, c’est lui qui permet de lire des DVD ou les codes-barres au supermarché.

Puystory_02059

En ce qui concerne la partie spectacle, de nombreux effets sont possibles avec l'utilisation de miroirs, de lentilles, de fibres optiques, de systèmes de graphismes (écriture, dessins figés ou animés).
Au moment de sa découverte, le laser fait naître les espoirs les plus fous, inspirés de la science fiction et il se présente comme la solution magique à bien des problèmes : utilisation pour faire fondre les dangereux icebergs, remplacement du réseau téléphonique par un rayon laser, transport des hautes tensions continues supérieures au million de volts ( ?)...
Laissant de côté ces applications fantaisistes (ou, pour ce qui concerne les télécommunications, prématurées), certains voient dès 1965 le réel intérêt du laser comme bistouri de lumière pour les applications médicales, comme potentiel outil permettant d'obtenir la fusion nucléaire, comme découpeur de précision pour les métaux, ou comme moyen de stocker l'information (les CDs) et d'obtenir des images en relief (l'holographie).

PUY_1218

Il est amusant de remarquer que le laser ne fut pas inventé en réponse à un besoin exprimé par l'industrie, la communauté scientifique ou le grand public, contrairement à la plupart des inventions majeures du XXème siècle. 
Dans les premières années suivant sa mise au point, le laser est un sujet de railleries pour bon nombre d'industriels.
Le laser est quant à lui sorti de nulle part et personne n'en 'avait besoin".
Personne n'attendait son invention pour l'appliquer à quoique ce soit de réellement utile.
Inutile de préciser que l’histoire a donné tort à cette première réaction.
Aujourd’hui, le laser et la fibre optique sont au cœur des télécommunications mondiales.
Ils permettent de transmettre rapidement des informations sur toute la surface de la planète.
Les différents types de laser peuvent être classés en fonction de la nature du milieu amplificateur : gazeux, liquide (colorant) ou solide.

Puystory_4240

Un laser se définit par 2 éléments fondamentaux :
1. Un milieu amplificateur : celui-ci peut être de différents types (gaz, plasma, solide voire liquide).
Dans ce milieu, on trouve des atomes, molécules, ions ou électrons dont les niveaux d'énergie sont utilisés pour accroître la puissance d'une onde lumineuse au cours de sa propagation.
2. Un système d'excitation du milieu amplificateur (aussi appelé système de pompage).
De la lumière est injecté dans le dispositif fabriquant le laser, ce qui augmente la quantité de lumière.
Par une réaction en chaîne, cela amplifie la libération de lumière.
Puis, par un jeu de miroirs, les émissions sont encore enrichies en énergie.
Tous les rayons qui sortent alors par l'extrémité du laser sont identiques : même direction, même forme des ondes.

Puystory_4825

Le laser est donc très puissant et très fin.
Le système de pompage ou injection de lumière peut être de différente nature.
Pompage optique (le soleil, lampes flash, lampes à arc continues ou lampes à filament de tungstène, diodes laser ou autres lasers...), électrique (décharges dans des tubes de gaz, courant électrique dans des semi-conducteurs ...) ou même chimique.

Posté le 27 janvier 2021 - Cinéscénie en Photos. *