Puy Story

Histoire d'une région.

La chapelle du Puy du Fou

Posté par Puystory le 07 novembre 2013 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -


L’architecture romane et la chapelle

Cité Médiévale 056

L’architecture romane est caractérisée essentiellement par des constructions massives, de petite hauteur, avec la présence de voûtes en pierre, ouvertures étroites et arrondies (partie supérieure en demi-cercle).

Puy du Fou 2011 - 0855

Les clochers sont souvent carrés ou polygonaux et peu pointus.

Puy21062060

On y trouve de nombreuses sculptures (sur les chapitaux, tympans....).
Le tympan est la surface verticale d'un fronton remplissant le carré délimité par les corniches.
C’est aussi la partie verticale d'un portail, comprise entre le linteau et un arc ou une voûte d'ogive.

Puy21062063

Il est surmonté par des archivoltes (Ensemble des ornements, sculptures soulignant les contours supérieurs et inférieurs des voussoirs (pierre de taille en forme de coin ou de pyramide tronquée formant l’arc, ou le cintre d'une voûte)).
La partie la plus ancienne de la Cité Médiévale est la crypte de la chapelle, dont les éléments datent du VIème ou VIIIème siècle.

Puy du Fou 2011 - 0914

Construite sur une source, elle est supposée être un lieu de culte païen qui aurait ensuite été christianisé.
Dans cette chapelle, on trouve différents éléments caractéristiques de l’époque médiévale.

La façade datant du début du XIIème siècle.

Les peintures de la nef (datant de 1147) relatent les prêches pour la croisade de Saint Bernard.
Ces peintures ont été réalisées par les templiers des "Halâtes" à Apremont.

Puy du Fou 2011 - 0876

Le chœur reconstruit au XIIIème siècle, voûte angevine ou dite "Plantagenêt".
Les vitraux du XIIIème siècle, reprenant la scène de la passion.
Les peintures du Chœur au XIVème siècle, représentant les quatre évangélistes sous leur forme symbolique (l’ange, l’aigle, le bœuf et le lion).
Le meuble d’Obazine (en référence Saint Étienne d’Obazine né vers l'an 1085 fondateur et premier abbé de l’abbaye d’Obazine) situé dans la sacristie, compte parmi les plus anciens meubles français.

Puy22060871

Posté par Puystory le 09 septembre 2013 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

la Maladerie

Puy du Fou 2011 - 0919

Une léproserie (ladrerie, maladrerie ou maladière) est un lieu d'isolement et de prise en charge des malades de la lèpre.
C’était aussi un lieu le contrôle sanitaire des arrivants d'un pays susceptibles d'être atteints de quelque maladie.

Puy22060859

Les premières maisons de refuges (hôpital) semblent venir d’orient (monde Musulman) et ne sont pas (pour la plupart) rattachées à une religion ou à un ordre religieux.
A la fin du XIème siècle on assiste en Occident à une multiplication des institutions charitables en particulier des institutions des léproseries.

Puy22060865

Ce mouvement de création est lié, non pas comme on l’a cru longtemps à une extension de la lèpre due aux croisades, mais au développement économique, à la croissance urbaine et surtout à une évolution des mentalités religieuses qui voient dans le pauvre et le malade une image du Christ souffrant.

Puy du Fou 2011 - 0947

On les trouvait au bord des routes et leurs chapelles étaient souvent dédiées à Saint Lazare ou à Marie-Madeleine.

Posté par Puystory le 01 septembre 2013 - Cité Médiévale - Commentaires [1] -

Costumes

Costumes mod1

Pendant un instant, passez les portes du temps.
Venez-vous costumer et partager la table, le siège du seigneur des lieux.
Admirer les armures médiévales, la sculpture sur bois représentant la cité…
Enfin, votre voyage sera couronné par de magnifiques photos.

Posté par Puystory le 24 juillet 2013 - Cité Médiévale - Commentaires [1] -

La croix hosannière

Puy21062658mod1

Dans la Cité médiévale, à proximité de la maladrerie, on découvre une croix hosannière.
Le mot "hosannière" viendrait de "hosanne", buis sacré qui était déposé sur les croix (rituel aujourd'hui oublié).
Il pourrait venir aussi de l’exclamation "hosanna" (hymne qui se chante le dimanche des rameaux (Dominica Hosanna)).
"Hosanna filio David ; benedictus qui venit in nomine Domini. Rex Israel ; Hosanna in excelsis"
A l’origine, elle se trouvait au milieu d’un cimetière veillant sur leur troupeau de tombes qui entourait traditionnellement l’église.
Elle est constituée d’un soubassement en pierre sur lequel est une colonne surmontée d’une croix (ne dépassant pas la largeur de la colonne).
Elle comporte un servant de messe tenant un pupitre afin de supporter le livre des chants (Hosanna), une Vierge de Piété et le reste d’une croix de Malte ou croix de saint Jean (symbole des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem).
Construites entre le Xe et le XVe siècle, les croix hosannières (propre à la Vendée et au Poitou-Charentes) sont des monuments funéraires qui surmontaient souvent une fosse commune ou un ossuaire.
Eléments remarquables du patrimoine local, ces croix méritent un regard attentif et vénérable.

Puy du Fou 2011 - 0941

Posté par Puystory le 17 juin 2013 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

Barge (Puy du Fou)

Au début du spectacle de la Cinéscénie, le Marchand de Quenouille dit :
" Je couche dans les barges des granges".
Mais que peut signifier cette phrase ???

Puy du Fou 2011 - 0928

Dans la région du Centre et de l'Ouest, une barge est un gros tas de foin, de paille ou de blé.
Sert aussi parfois à désigner un hangar à bois ou un grenier à foin aussi dénommé "Fenil", venant du latin foenile, de foenum, foin. C'est aussi l'étage d'un bâtiment où s'exerce la même fonction.
Le fenil est souvent situé au-dessus des étables.
Au moyen-âge, certaines maisons abritent également les animaux de la ferme durant la nuit, pour les protéger d'éventuels prédateurs.
L'enclos des bêtes est placé juste au dessous de la chambre afin que la chaleur dégagée, puisse réchauffer leur propriétaire.

Puy du Fou 2011 - 2258

Posté par Puystory le 07 août 2012 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

les quatre évangélistes

Puy du Fou 2011 - 0961mod1

L’histoire est aussi au rendez-vous dans la chapelle de la Cité médiévale.
La présence des quatre évangélistes dans les édifices religieux chrétiens (sous la forme de sculptures, fresques, mosaïques) est très fréquente.
On peut les trouver figurés sous leur forme humaine, tenant ou écrivant leur évangile, mais le plus souvent ils prennent une apparence symbolique.

Puy du Fou 2011 - 0902

  1. Matthieu (mort en 61 Ap.J.C), dit le publicain prend celle d'un homme qui, avec ses ailes, s'apparente à un ange, car son évangile commence par la généalogie de Jésus.
  2. Jean (mort en 101 Ap. J.C. à l'âge de 98 ans) dit l'apôtre ou l'évangéliste prend l'apparence d'un aigle qui vole haut, car son évangile commence par des considérations théologiques.
    Le prologue de son Évangile commence par le mystère céleste qui lui aurait été révélé par voix descendue du ciel.
  3. Marc (mort en 67 Ap. J.C.) est le disciple de Pierre et prend l'apparence d'un lion ailé.
    Le Lion, animal du désert, car son évangile commence par la prédication de Jean-Baptiste dans le désert et que le lion est l'animal du désert.
  4. Luc (mort en 67 Ap. J.C. à l'âge de 84 ans) dit le médecin bien-aimé prend celle d'un taureau ailé.
    Le Taureau, animal des sacrifices, car son évangile commence dans le Temple par l'évocation d'un prêtre sacrificateur desservant le temple de Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

Puy du Fou 2011 - 0902mod2

Posté par Puystory le 29 novembre 2011 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

la herse

Puy_2010___0201

La herse est une grille coulissante glissant dans des rainures verticales et  manœuvrée au moyen d'un treuil commander l'enroulement et le déroulement d'un câble autour d’un axe ou par l’utilisation d'un contrepoids.

Puy_2010___0202

Ce dispositif était souvent utilisé au Moyen Âge.
Le bas de la herse est généralement garni de pointes pour décourager le passage lorsqu’elle descend.
La porte étant l’endroit le plus fragile des châteaux, des ouvrages fortifiés avancés, comme l’assommoir, servaient  à se défendre.
Assommoir : ouverture permettant de jeter des projectiles verticalement.

SH109084

Posté par Puystory le 20 mai 2011 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

La cité médiévale

IMG_0713

Cette cité médiévale a été construire pendant l'hiver 1994-1995.
Entre-deux spectacles, venez flâner dans ses ruelles.
Dès votre passage de la porte Nord, dite de Fontbel, découvrirez les bruits, les senteurs et les métiers d'une autre époque.
Prenez le temps d'observer la cité.
Ses maisons construites sous le modèle dites de Cluny, son église en pierre mi-XIéme siècle, sa croix du XIIIéme siècle (copie de la croix d'Apremont).
Certains détails nous rappellent que le spectacle du "Secret de la lance" est proche.

Posté par Puystory le 30 septembre 2010 - Cité Médiévale - Commentaires [2] -