Puy Story

12 juin 2016

Chanson Monsieur de Charette.*

PUY_6405

Monsieur de Charette est une chanson également connue sous le nom de :
"Prends ton fusil Grégoire".
Elle a été écrite et composée par Paul Féval en 1853 à la gloire de François-Athanase Charette de La Contrie, général de l'Armée catholique et royale du Bas-Poitou et du Pays de Retz durant la guerre de Vendée.

Refrain :
Prends ton fusil Grégoire
Prends ta gourde pour boire
Prends ta vierge d'ivoire
Nos messieurs sont partis
Pour chasser la perdrix.
///
1. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Ancenis (bis)
"Mes amis, le roi va ramener la fleur de lys".
2. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Loroux (bis)
"Mes bijoux, pour mieux tirer mettez-vous à genoux".
3. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Montfort (bis)
"Frappez fort, le drapeau blanc défend contre la mort".
4. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Clisson (bis)
"Le canon fait mieux danser que le son du violon".
5. Monsieur d'Charette a dit à ceux d'Conflans (bis)
"Mes enfants, ralliez-vous à mon panache blanc".
6. Monsieur d'Charette a mis sa plume au vent (bis)
"En avant on parlera longtemps des vieux Chouans".
///
Dernier refrain :
Prends ton fusil Grégoire
Prends ta gourde pour boire
Prends ta vierge d'ivoire
Nos messieurs sont partis
Pour délivré Paris.

Posté par Puystory à 14:05 - -


25 avril 2016

Le Chevalier Charette.*

img007

En ce matin gris du 14 mars 1793, dans le modeste manoir de FONTECLOSE, en la "Garnache", le maître des lieux finissant son repas matinal, s'apprête à partir à la chasse, lorsqu'il entend dans la cour de son logis le bruit d'une foule surexcitée le réclamant à grands cris :
"Monsieur CHARETTE ! Monsieur CHARETTE ! Nous voulons Monsieur CHARETTE !"
Et CHARETTE, paraît à sa fenêtre, les apaisant d'un geste :
"Que voulez-vous ?"
la foule :
"Un Chef pour nous commander, et ce sera vous !"
Mais CHARETTE refuse.
C'est la stupeur, la colère sauvage.
Il essaie de les calmer :
"Vous êtes fous !
Croyez-vous pouvoir lutter contre les armées bien équipées de la République ?
Ce n'est pas avec vos bâtons, vos piques, vos fourches et quelques vieilles canardières que vous les ferez reculer.
Croyez-moi, restez tranquilles, rentrez chez vous !".

PUY_6311

La déception de ces jeunes est immense, des murmures fusent, et soudain un cri monte.
"C'est honteux de la part d'un ancien officier de marine".
Et piqué au vif, le chevalier réagit :
"Eh ! bien soit ! J'accepte, mais je vous préviens, il faudra m'obéir.
Je serai impitoyable, je veux être le maître absolu de ma troupe, comme je l'étais sur mon bateau.
Je jure de ne revenir ici que mort ou victorieux !"
Et c'est le départ pour une épopée qui, trois années durant, étonna l'Europe et mit en déroute les meilleures armées de la République et qui se termina devant le peloton d'exécution sur la Place Viarmes à NANTES.
Né au château de la Contrie à Couffé, près d' Ancenis le 21 avril 1763, d'une vieille famille qui donna des Maires à la Ville de Nantes, François-Athanase CHARETTE de la CONTRIE, cadet de la famille, fait de bonnes études chez les Oratoriens d' Angers.

PUY_7512

Dès seize ans, s'engage sur les vaisseaux du Roi où, il bourlingue sur toutes les mers du globe.
Au retour d'une dernière croisière dans les mers du Sud, il débarque à Brest, après avoir participé à la "Guerre d'indépendance d'Amérique".
Rentré dans sa famille à Nantes, au début de 1790, il songe à s'établir.
Il fait la connaissance d'une délicieuse petite cousine de dix-huit printemps, mais lorsqu'il présente sa demande en mariage, la mère de la jeune fille, Angélique Josnet (1749-1821), veuve d'un de ses cousins, Charette de Boisfoucauld, lui fait comprendre qu'elle ne demandait qu'à refaire sa vie et moins "brave" que devant les Anglais, l'officier de marine capitule et épouse la veuve.
C'était le 25 mai 1790.
Elle avait quinze ans de plus que lui.
Ménage mal assorti.
Malgré la naissance d'un fils qui ne vivra qu'un an, l'union ne fut pas heureuse.
Le chevalier chassait à Fonteclose et l'épouse était le plus souvent à Nantes.
Elle fut absente de l'épopée de son époux.

SH100708modi

Après 3 ans de combat, en fin de mars 1796, CHARETTE, traqué de toutes parts par les soldats de TRAVOT (1767-1836) et les Chasseurs de la Vendée telque Mercier, Colombière, Renaudin, Jeann et Bauduère et d'autres, est encerclé, blessé et pris dans le bois de la CHABOTTERIE, en St Sulpice-le-Verdon.
C'est le glas de la Vendée insurgée.
Il est midi et demi ce 23 mars 1796.
La tradition raconte que dans la ferme voisine du FOSSE, la famille GEAY prenait son repas de midi, lorsqu'un jeune entra en courant :
"Monsieur CHARETTE est pris !".
Un grand silence tombe sur la maisonnée les hommes baissent la tête, repoussent leurs écuelles, les femmes se signent en pleurant.

DSC_3618

La Vendée prend déjà le deuil de son Roi !
Beaucoup d'ouvrages retracent la vie du "Roi" de Vendée.
Retrouvez l'article complet et les dates importantes de son combats en Vendée sur :
www.Puystory.net - Le Dernier Panache
Cependant, afin de mieux le connaître, je vous conseil le livre de Philippe De Villiers

9782226244215m

"Le Roman de Charette" en vente au Puy du Fou
et aussi d'aller voir le spectacle du Puy du Fou :

PUY_8719

Posté par Puystory à 00:10 - -

25 mars 2016

Tribune tournante

Consacré au général Charette, ce spectacle vivant a aussi des airs d'épopée cinématographique.
Les spectateurs le vivront dans une tribune tournante de 2 400 places.

Posté par Puystory à 20:30 - -

23 janvier 2016

Le Dernier Panache.*

PUY_8327

En 2016, le voyage dans le temps continue avec "Le Dernier Panache", la plus grande création originale de l’histoire du Puy du Fou !
Jamais le Puy du Fou n’avait vu aussi grand !
En 2016, une salle de spectacle incroyable sort de terre pour donner naissance à la nouvelle création originale du Puy du Fou :
Le Dernier Panache !

DSC_7746

Suivez le destin glorieux d’un officier de marine Français, héros de la Guerre d’Indépendance Américaine, dont la vie va basculer en 1793 dans un ultime combat pour la liberté !
Un grand spectacle haletant, épique et émouvant servi par une mise en scène unique au monde !

Posté par Puystory à 22:27 - -

20 février 2015

Lettre du général Souvarow à M. de Charette, Chef de la Vendée

99878679_o

Héros de la Vendée, illustre défenseur de la foi de tes pères et du trône de tes Rois, salut !
Que le Dieu des armées veille à jamais sur toi, qu'il guide ton bras à travers les bataillons de tes nombreux ennemis, qui, marqués du sceau de ce Dieu vengeur, tomberont dispersés comme la feuille que le vent du nord a frappée !
Et vous, immortels Vendéens, fidèles conservateurs de l'honneur des Français, dignes compagnons d'armes d'un héros ;
guidés par lui, relevez le temple du Seigneur et le trône de vos Rois ;
que le méchant périsse, que sa race s'efface ;
alors que la paix bienfaisante renaisse, et que la tige antique des lis, que la tempête avoit courbée, se relève du milieu de vous plus brillante et plus majestueuse.

PUY_2539

Brave Charette, honneur des chevaliers français, l'univers est plein de ton nom ;
l'Europe étonnée te contemple, et moi je t'admire et te félicite. Dieu t'a choisi, comme autrefois David, pour punir les Philistins ;
adore ses décrets, attaque, frappe, et la victoire suivra tes pas.
Tels sont les voeux d'un soldat qui, blanchi aux champs d'honneur, vit constamment la victoire couronner la confiance qu'il avoit placée dans le Dieu des combats.
Gloire à Dieu ! car il est la source de toute gloire.
Gloire à toi ! car il te chérit."
A Varsovie, le 1er octobre 1795.

http://shenandoahdavis.canalblog.com/

Posté par Puystory à 18:01 - -

23 juin 2013

La rose de Charette (Création Puystory).

La_Rose_de_Charette_mod3

Avant de devenir un chef vendéens, François-Athanase de Charette de La Contrie entre à l’école des Gardes de la Marine en 1779.
Il sert sous les ordres du comte de La Motte-Picquet et de l'amiral de Guichen
Il obtient le grade de lieutenant de vaisseau en 1787 et compte en 1790, onze campagnes à son actif, dont quelques-unes en Amérique.
Afin de mettre à l'honneur cette partie de vie, j'ai réalisé la "Rose de Charette".
Pour les inscriptions, les chiffres représentent des distances (vol direct) à partir du château du Puy du Fou, on y retrouve  :
En noir quelques capitales.
En rouge, les villages cités lors de la Cinéscénie.
En bleu, quelques lieux cités lors des spectacles du Grand Parc.
En vert, quelques villes autours du Puy du Fou.

Posté par Puystory à 02:16 - -