Puy Story

21 janvier 2022

Le saviez-vous..... La Trouspinette

PUY_8439

La trouspinette est historiquement un apéritif fait maison à déguster entre amis, ….. à la cave.
Elle est réalisée à partir de vin rouge, du sucre, d'eau de vie "maison" mélangés avec des feuilles d'épines noire, autrement dit, des pousses de prunellier.
Un arbuste commun des haies bocagères.
A la noix, à la poire, aux fruits rouges, à la châtaigne, aux agrumes, il y en a pour tous les goûts.

PuyStory 2011 Aout 4730


Posté par Puystory à 00:05 - -


19 octobre 2021

Les oeufs !!

PUY_3145

Durant la préhistoire, nos ancêtres ignoraient que les œufs contenaient tant de bons nutriments.
Mais même à cette époque, ils y voyaient une source importante de nourriture.
Les premiers êtres humains les mangeaient crus.
Par la suite, la génération qui a découvert le feu les a fait griller.
Un million d’années plus tard, avec l’apparition des pots en argile, les œufs ont commencé à être bouillis.

Puystory_03491

Extrêmement polyvalent, ce produit s’utilise de bien d’autres façons.
Il apporte du liant et de la structure, et est donc utilisé dans une multitude de préparations.
Des quiches salées aux desserts sucrés en passant par le vin et le shampoing…
Il s’agit d’un ingrédient de base indispensable dans la cuisine, et bien au-delà.
Mais il peut aussi tout à fait être la star d’un plat.

MIF 092012-15

Il existe une infinité de manières de le préparer, sans jamais tomber dans l’ennui.
Il y a des œufs toute l’année, pour notre plus grand plaisir.
Mais peut-être avons-nous justement tendance à oublier à quel point ils sont spéciaux.
Ils ont l’air si "normaux" dans le réfrigérateur, et font pâle figure à côté des légumes colorés et des fruits rougissants.

006 (5)

Mais derrière cette carapace dure se cache un petit miracle blanc et jaune.
Un morceau de nature qui se déguste depuis des milliers d’années, du premier œuf aux œufs cuits durs qui ornent votre table.
Mais qui est arrivé en premier ?
Commençons par le début

Puy17060054

La poule.
Il y a une dizaine d’années, des scientifiques britanniques ont découvert que l’animal existait bel et bien avant l’œuf, résolvant ainsi une énigme séculaire.
Ils ont découvert, dans la coquille de l’œuf, une protéine que l’on ne trouve que dans les ovaires de la poule.
Il n’y avait donc qu’une seule conclusion possible.
Le premier œuf provenait d’une poule !

Puystory_03542

La poule à son tour descend du dinosaure, avec lequel elle aurait, d’un point de vue génétique, plus en commun que le crocodile et le lézard.
On ignore combien de temps il fallait à un dinosaure pour produire un œuf.
Mais il faut environ 25 heures à une poule pour transformer un jaune (en œuf non fécondé et donc la plus grande cellule au monde) en un œuf complet avec sa coquille.
Impressionnant, n’est-ce pas ?

003 (5)

Posté par Puystory à 18:05 - -

06 octobre 2021

Covid-19

243486084_10226320495908034_6779744728585027089_n

Vous avez votre "Safe-Bracelet".... ?
Vous pouvez passer au Puy du Fou.
C'est simple, rapide et sécurisant pour vous et pour les autres !
Qu'on se le dise, qu'on se le dise....

Posté par Puystory à 16:26 - -

03 septembre 2021

L'almanach

PUY_4840

Le mot "almanach" viendrait d'un vieux mot celtique "ar monach", le moine.
Jadis, ce livret annuel annonçait les fêtes religieuses et les éphémérides où figurent les positions du soleil et de la lune.
Il était composé par les moines qui y mêlaient des patenôtres (prières).
L'invention de l'imprimerie en 1450 a permis leur multiplication.
C'était le livre que l'on regardait en famille...
On "regardait", puisque souvent, on ne sait pas lire.
Grâce à des images, des signes que chacun pouvait comprendre, l'almanach racontait tout... ou presque.
Né vers le XVème siècle et diffusé dès le XVI siècle, il renseignait nos ancêtres sur une quantité de faits capitaux, lunaisons, date des Foires, prédictions.
Tout en alimentant largement les récits des veillées par la relation d'aventures liantes et merveilleuses, de secrets admirables, de curiosités extraordinaires.

PUY_2752

Au XVIII siècle, on trouvait le "Petit Désiré", le "Bavard" et surtout, le "Petit Messager Boiteux".
Celui-là plaisait beaucoup car, outre les précieux renseignements que diffusaient tous ses concurrents, il prédisait le temps, rappelait les travaux à faire dans le jardin et à la basse-cour avec, en plus, de beaux "proverbes" de Pascal, Voltaire, Montesquieu, Rousseau ...
Ainsi, grâce à l'almanach, la connaissance entra dans les campagnes et ce fut par l'entremise de tous ces coureurs de chemins, de ces besaciers que l'on rencontrait partout sur les routes, dans les auberges.
Ils contribuèrent largement à la diffusion des idées et même, tout simplement, à la communication entre les hommes.
Les almanachs-tableaux sous Louis XIV étaient ainsi d'une très grande richesse.
Sous Louis XV vint la mode des almanachs savants.
L'almanach artistique disparut avec la révolution française.
Au XIXe siècle, l'almanach est devenu un objet d'aspect pratique proche du calendrier.

PUY_8791

 

Posté par Puystory à 00:16 - -

12 avril 2021

Céleste par Sabrina KIEFNER

Scan0001

Préface des livres :

Ce roman est destiné à rendre hommage à une femme remarquable.
Son histoire est basée sur des documents découverts dans les archives régionales.
En parcourant la Vendée, j'ai visité ses lieux de vie et collecté des informations authentiques sur Céleste Bulkeley...
Jusqu'au jour où, la mosaïque, ainsi constituée, est devenue un fascinant tableau d'ensemble.
J'espère avoir dressé un portrait fidèle de l'intrépide amazone et que ce livre sera à la hauteur de la vie romanesque de Céleste Talour de La Cartrie
Ce récit a été élaboré également pour tenter de dépeindre des aspects méconnus de l'époque autour de la Révolution française.
La plupart des protagonistes ont réellement existé, seuls quelques personnages ont été inventés dans le but de dérouler l'intrigue.
Le lecteur saura les reconnaître par leur nom ou leur surnom incomplet.
Tous les dialogues - à l'exception des citations en italique – sont fictifs mais reposent sur des recherches approfondies.

Scan0002

À travers ce roman en deux tomes, largement inspiré de faits authentiques, Sabrina Kiefner dresse le portrait d'une femme fascinante qui, malgré les épreuves infligées par le destin, ne baisse jamais les bras.
Le premier tome de cette existence, haute en couleurs, retrace les jeunes années de Céleste Bulkeley jusqu'au tournant des guerres de Vendée.
Le second tome de cette existence passionnante, nous fait découvrir les vicissitudes de l'héroïne à la fin de la grande guerre de Vendée et au cours du Premier Empire jusqu'à la Restauration.

Aux Editions : Le Lys et le Lin 

Ma critique : Une très bonne lecture par ces temps de confinement. 
                   Ouvrage à conseiller.

Posté par Puystory à 14:16 - -


06 avril 2021

"Les Œufs de Pâques"

PUY_0189

Symboles de Résurrection, chaque année, à l'aube du Jeudi-Saint, les cloches s'envolent pour Rome.
Elles viennent triomphalement, le Samedi-Saint, carillonner la joie de Pâques, porteuses des fameux œufs que des petites mains impatientes dénichent dans les recoins des jardins.
Le scepticisme de St-Pierre serait à l'origine de cette coutume d'offrir des œufs au matin de Pâques.
L'apôtre s'en allait au tombeau du Christ lorsqu'il rencontra Ste-Madeleine qui lui annonça que Jésus était ressuscité.
Nullement convaincu, le futur évêque de Rome aurait répondu :
"Je croirai cette nouvelle quand les œufs que je vois dans ton tablier seront rouges.
Aussitôt, les œufs devinrent écarlates.
Qui dira si la tradition naquit ainsi ?
Toujours est-il que dès les premiers temps de l'ère chrétienne, on offrit des œufs rouges pour Pâques.
Ces cadeaux pascals avaient une double valeur symbolique.
La fête de Pâques coïncide avec l'équinoxe de Printemps qui voit renaître la nature.
L'œuf, par le phénomène de l'éclosion, représente le passage d'un état à un autre, la renaissance après la mort.
Offrir des œufs, c'est faire participer ses parents et ses amis à la joie du renouveau.
Mais, aussi, leur rappeler les lois du devenir de l'homme et leur apporter l'espoir de la Vie Eternelle.

DSC01690

De même que l'œuf doit cesser d'exister pour donner naissance à un être nouveau l'Homme doit disparaître pour mieux s'accomplir dans l'Au-delà et renaître d'entre les morts après le Jugement Dernier.
(Cette idée se retrouve dans la célèbre parabole : "Si le grain ne meurt...").
Les œufs étaient ainsi le symbole de la Résurrection... rouges... en souvenir du sang versé par le Sauveur.
Peu à peu, on oublia cette signification première.
Il ne resta que la joie. Le plaisir d'offrir et de recevoir.
La couleur rouge disparut. Les œufs furent décorés de devises ou de dessins, porteurs de messages bien précis.
Les œufs, comme les fleurs avaient leur langage.
Si l'on peignait sur la coquille un soleil, c'était un souhait de bonne fortune.
Un coq ou une poule, c'était la réalisation assurée de tous vos vœux.
Un cerf ou un daim, c'était une solide santé.
Si l'œuf était parsemé de fleurs, il vous apportait un message d'amour.

PUY_0275

La coutume atteignit un suprême raffinement au XVIIIe siècle.
Les œufs offerts à la Cour de Louis XV (1710-1774) étaient rehaussés d'or, de pierreries ou décorés par de grands maîtres comme Watteau Antoine (1684-1721), Lancret Nicolas (1690-1743) ou Boucher François (1703-1770).
Louis XVI, quant à lui, lança la mode des œufs-surprises.
Des bijoux, des poèmes y étaient glissés, selon la fortune des donateurs.
De nos jours, la tradition reste bien vivace, même si nos œufs de Pâques ne sont plus manifestations de Foi, ils restent cependant des messages de tendresse.

Posté par Puystory à 18:00 - -

05 mars 2021

Le Puy du Fou

PUY_8922

Le Grand Parc du Puy du Fou propose des grands spectacles, librement inspirés de l'Histoire.
Effets spéciaux, cascades impressionnantes, mises en scène audacieuses et décors époustouflants plongent toute la famille dans des univers variés, du IIIème siècle au début du XXème siècle.

PUY_4825

LE SIGNE DU TRIOMPHE.
Combats de gladiateurs et courses de chars se déroulent dans un impressionnant Stadium Gallo-Romain.

PUY_6770

LES VIKINGS.
De paisibles villageois se défendent contre l'invasion de terribles Vikings surgissant par surprise sur leurs puissants drakkars.

PUY_9725

LE BAL DES OISEAUX FANTÔMES.
Plus de 330 oiseaux aigles, faucons, vautours, milans.
Chouettes et autres rapaces frôlent le public dans un ballet aérien unique au monde.

PUY_2915

LE SECRET DE LA LANCE.
Une jeune bergère doit défendre seule le château, en pleine Guerre de Cent Ans, avec raide d'une lance aux fantastiques pouvoirs.

PUY_2007

MOUSQUETAIRE DE RICHELIEU.
Entre combats de mousquetaires, ballet flamenco, et prouesses équestres, ce spectacle de cape et d'épée conte une histoire d'amour impossible au cœur du Grand Siècle.

PUY_6558

LE DERNIER PANACHE.
Le destin tragique de François-Athanase Charrette de la Contrie, Officier de marine français, héros de la Guerre d'Indépendance américaine est retracé dans une mise en scène grandiose à 360".
Chaque spectacle dure de 26 à 40 minutes, et peut être joué jusqu'à 7 fois par jour, accueillant de 2400 à 6000 spectateurs par représentation.
Le Grand Parc du Puy du Fou offre aussi des spectacles en immersion complète dans lesquels la mise en scène et les effets spéciaux contribuent à créer d'intenses moments d'émotion.

PUY_6923

LE MYSTÈRE DE LA PÉROUSE.
A bord de "La Boussole", vaisseau du célèbre navigateur, les explorateurs d'un jour prennent la haute mer pour vivre et ressentir chaque étape de cette expédition sans retour.

PUY_5290

LES AMOUREUX DE VERDUN.
Les visiteurs pénètrent dans une tranchée de la Première Guerre mondiale, dans le vacarme assourdissant des bombardements, les poilus partagent leur quotidien difficile à la veille de Noël 1916.

PUY_0517

LA RENAISSANCE DU CHÂTEAU.
Revenus du passé, les habitants du château du Puy du Fou dévoilent aux visiteurs les secrets que renferment les salles d'armes, les souterrains et les galeries.

PUY_5075

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE.
Grandes illusions et surnaturel captivent les visiteurs et les plongent dans l'univers fantastique de la légende du roi Arthur !

PUY_8170_01591

LE BALLET DES SAPEURS.
Au Bourg 1900, les élèves de Puy du Fou Académie incarnent les habitants d'un village qui se mobilisent pour éteindre un incendie, dans un univers inspiré des comédies musicales et des Big-bangs des années folles.

Puystory_01219

LE GRAND CARILLON.
Au cœur du Village XVIIIème, l'immense horloge s'affole et se déploie au rythme des plus célèbres airs du XVIIIème siècle.

Puy du Fou 2011 - 4967

LES AUTOMATES MUSICIENS.
Les Automates Musiciens surgissent des fenêtres du Bourg 1900 et entament des airs entraînants.

DSC_0842_Copie

LE MONDE IMAGINAIRE DE LA FONTAINE.
Ce spectacle fait revivre les célèbres fables grâce à un bestiaire fantastique dans un jardin comptant plus de 200 variétés de plantes.

Puystory_6975

LE LABYRINTHE DES ANIMAUX.
Ce joli labyrinthe végétal réserve bien des surprises à qui viendra s'y perdre.

PUY_7806

LE REPAIRE DES ENFANTS. Un charmant petit château où les enfants peuvent se défouler en revivant les épopées fantastiques des héros du Puy du Fou.

PUY_9884

Et en 2019, une nouvelle création originale voit le jour : "Le Premier Royaume"!
Ce spectacle immersif, intégralement conçu et produit par les équipes du Puy du Fou, s'inspire d'une période charnière de l'Histoire de France.
Au Vème siècle, en pleine chute de l'Empire Romain, ravagé par les hordes d'Attila, les visiteurs suivront le destin de Clovis, roi des Francs.
Ils vont revivre les conquêtes de Clovis, mais aussi les doutes de ce grand stratège partagé entre les traditions ancestrales de son peuple et la voie nouvelle qu'il pourrait choisir pour fonder le Premier Royaume.
Pour concevoir cette nouvelle création originale, le Puy du Fou a imaginé un spectacle en immersion totale avec des décors d'une grande richesse, variés, conçus comme un voyage et ponctué d'effets spéciaux inédits.

Posté par Puystory à 00:01 - -

08 janvier 2021

Les oiseaux ont faim en hiver.

Puystory_6065

L'hiver est rude pour les petits oiseaux.
Heureusement, nous sommes là.
Bien nourris, et avec de l'eau à leur disposition, ils supporteront aisément les froids les plus intenses et s'habitueront très vite à fréquenter leur nouveau restaurant, installé sur votre balcon ou dans votre jardin.
Le nourrissage devra se prolonger Jusqu'à la fin février au moins.
Souvenez-vous de certains hivers, si rudes pour les petits hôtes de nos jardins !
Songeons donc dès maintenant à leur nourrissage.
Les avis des ornithologues divergent cependant sur la question.
Les petits passereaux - omnivores et granivores - qui hivernent chez nous, jouent un rôle important dans notre écosystème.
Ils se nourrissent de baies, de fruits, de graines et d'insectes et servent en quelque sorte de régulateur biologique.
Ils sont parfaitement adaptés aux rigueurs de l'hiver.
En les nourrissant "artificiellement, nous risquons de les voir perdre leur instinct.
Evitons donc de créer un lien de dépendance qui les déshabituerait à rechercher leur nourriture dans la nature.
Un autre risque est de voir se rassembler un trop grand nombre d'oiseaux dans un espace réduit et d'accroître le danger de contamination et d'épidémie.
Ne commençons donc pas trop tôt le nourrissage.
Attendons que le sol soit gelé et que tombent les premières chutes de neige.
Nous verrons alors nos petits affamés venir se réfugier à proximité des maisons.

Puystory_6118

QUI VIENDRA ?
Les moineaux délurés et les merles bavards, bien sûr, suivis des étourneaux, rois des pique-assiettes (ils chassent même les merles, les bougres !).
Dans les jardins de banlieue, dernières oasis de vie sauvage, les clients seront plus variés :
les mésanges (charbonnières ou bleues le plus souvent ; quelquefois nonnettes ou à longue queue), les éternels étourneaux, les rouges-gorges (si astucieux, qu'ils se posent à côté du jardinier en train de bêcher, dans l'attente d'un succulent ver de terre), quelques bouvreuils...

DSC_0376

QUELQUES CONSEILS
Quand vous commencerez le nourrissage, il devra se faire de manière régulière.
Le matin, et en quantité raisonnable ; ainsi, durant la journée, les oiseaux continueront à remplir leur rôle biologique.
Evitez de laisser à leur portée une trop grande quantité de nourriture, cela pourrait nuire à leur organisme.
Quant au choix, veillez surtout à la qualité des aliments.
Dès la fonte des neiges ou le dégel, au début du printemps, il sera temps d'arrêter la distribution...

DSC_0018 (3)

QUE DONNER A MANGER ?
Comme solution de facilité, il existe dans le commerce de la nourriture toute préparée, mais il est plus amusant et moins onéreux de la préparer soi-même.
Attention l'alimentation des oiseaux doit répondre à certains critères de diététique.
Ne leur donnez pas n'importe quoi !
Par exemple : jamais d'aliments salés !
Pour lutter contre le froid, apportez-leur une nourriture riche en calories.
Donnez-leur de la graisse : graisse de boeuf, margarine non salée, saindoux, couenne de lard non salé...
Vous pouvez aussi faire fondre de la graisse à laquelle vous incorporerez un assortiment de graines.
Les graines de tournesol, riches en lipides et en protides, constituent un aliment idéal pour beaucoup d'oiseaux.
Une bonne idée quand on a la place : une fleur de tournesol fixée à l'extrémité d'un piquet.

DSC_0040

On peut également préparer soi-même des mélanges à base de millet blanc, d'avoine, de blé, d'œillette...
Nos petits hôtes se montrent aussi friands de fruits récoltés en automne : noisettes, faines, Prunelles etc..
Faites-en provision pour eux !
Pensez à conserver les graines de chardon et de plantain, les baies de sureau, d'aubépine, de sorbier... vous ferez des heureux !
Si votre jardin a gardé un petit air sauvage, ne l'entretenez pas trop !!!
Il constitue une manne pour les petits affamés ailés.
Des morceaux de pommes et de poires mûres seront accueillis avec joie par les grives, les merles et les étourneaux.
Par grand froid, préparez une pâtée plus énergétique en incorporant des graines diverses dans des blocs de saindoux ou de margarine.
Des restes de viande hachée, des légumes secs, des os broyés, du fromage (les rouges gorges adorent !), des aliments pour chiens et chats, des œufs durs, des flocons d'avoine ou de maïs, des noix et des cacahuètes (non salées) ou encore : un morceau de lard bien gras accroché à une ficelle, seront fort appréciés....
Mais attention : jamais de pain !
Mouillé, il gonfle dans leur jabot et peut étouffer vos protégés !

DSC_0031 (4)

DONNEZ-LEUR A BOIRE
Reste le problème essentiel de la boisson.
En période de grand gel, les oiseaux ne trouvent plus rien à boire !
Aussi inattendu que cela paraisse, les oiseaux meurent davantage de soif que de froid, l'hiver il faut y penser !
Pour empêcher que l'eau ne gèle dans le récipient, ajoutez une goutte de glycérine, d'alcool blanc ou un peu de sucre et changez-la le plus souvent possible.
Pour la mangeoire, vous pouvez, si vous préférez vous faciliter la tâche, en trouver de toute faites dans certains magasins spécialisés.
Mais il ne faut pas croire que les plus sophistiquées seront nécessairement les meilleures !
Avec un peu d'imagination, vous dénicherez le support qui fera très bien l'affaire, à condition qu'il protège la nourriture de l'humidité.
Les bricoleurs de tous âges pourront d'ailleurs en fabriquer.
Choisissez avec soin l'emplacement et orientez-la de préférence vers le sud-est.
Où placer les provisions ?
Attention, placez-les toujours hors de portée des chats et des rongeurs, cela va de soi !

DSC_0046 (2)

Voici quelques exemples qui vous aideront : fixez une mangeoire (style boîte à cigares) au sommet d'un piquet lisse de la grosseur d'un manche à balai.
Ou suspendez-la à une branche d'arbre ou au montant du balcon.
Ou encore, attachez une caisse à oranges à une branche.
Pratique : une demi-noix de coco ou un vieux pot de fleur.
Plus élégant un filet à provisions (du genre qui emballe les oranges et les pommes de terre).
Les mésanges gourmandes viendront s'y balancer avec grâce.
Veillez à abriter la nourriture de la neige à l'aide d'une petite toiture.
Ne placez pas la mangeoire à la portée de la convoitise des chats du voisinage et autres prédateurs attirés par des proies faciles...
N'oubliez pas de la nettoyer régulièrement.
Si vous posez la nourriture sur le sol, nettoyez quelques mètres carrés, dans une zone dégagée, à bonne distance des arbustes où pourrait guetter un ennemi...
Et changez souvent la nourriture à cause de l'humidité du sol.

PUY_3072mod1

PRECAUTIONS A PRENDRE
Si vous aimez à la fois les oiseaux et les chats, munissez ces derniers de clochettes avertisseuses.
L'idéal : un grelot utilisé par les pêcheurs.
Vos félins prendront peut-être un petit air de vache suisse mais la fin justifie les moyens.
Comme sonnette d'alarme, demandez aux passereaux : il n'y a pas mieux !
Voilà, maintenant il ne vous reste plus qu'à attendre la venue des grandes gelées et l'arrivée des petits affamés.
Alors, si vous avez bien suivi nos conseils, vous pourrez observer tout à loisir mésanges, rouges-gorges, pinsons, sansonnets, bref tous nos petits passereaux.
En aidant nos amis à survivre, ne nous privons pas du plaisir de les voir s'affairer autour de la mangeoire.
L'ornithologue amateur aura ainsi l'occasion d'étudier, avec discrétion, certaines espèces vite familières aux heures des repas.
Durant ces journées d'hiver, souvent grises et tristes, le va-et-vient incessant de nos petits hôtes ailés égayera nos jardins, nos fenêtres et nos balcons.

Posté par Puystory à 19:20 - -

03 janvier 2021

Nos héros vous attendent au Puy du Fou.

Posté par Puystory à 00:05 - -

02 février 2020

La Chandeleur

Crêpes Chand01

Située entre le solstice (le soleil arrivé à son plus grand éloignement de l’équateur) d’hiver et l’équinoxe (Soleil au zénith sur l'équateur terrestre) de printemps, la chandeleur se fête le 2 février.
Dans le monde paysan, elle symbolise la sortie de l’hiver et le retour au travail des champs.
C’est l’occasion de déguster de délicieuses crêpes qui, seront sautées de la main droite et avec une pièce dans la main gauche...
ou encore par-dessus une armoire…. superstition oblige....
Ce disque doré rappelle le soleil, dont le retour commence enfin à se préciser pour les peuplades du Nord de l'Europe et pour les Celtes.
Fête de tradition catholique, la Chandeleur célèbre originellement la présentation de l'enfant Jésus Christ au Temple, précisément 40 jours après sa naissance.
C'est en mémoire de cet événement, qu’en 492, le pape Gélase aurait organisé une procession annuelle (Chandeleur), au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis.
Le mot "Chandeleur" vient précisément de candela - la chandelle - reprise dans l'expression Festa candelarum, fête des chandelles.

Posté par Puystory à 19:10 - -