Puy Story

Histoire d'une région.

Vestales

Puystory_4895Chez les Romains, la Vestale était prêtresse de Vesta, consacrée à la virginité et était chargée de l'entretien du feu sacré.
Les vestales étaient au nombre de six.
Prises entre 6 et 10 ans, elles accomplissaient un sacerdoce de trente ans, durant lequel elles veillaient sur le foyer public du temple de Vesta, situé dans le Forum romain.

PUY_0531

Durant cette période, elles étaient vouées à la chasteté, symbole de la pureté du feu.
A cette époque, la difficulté d'allumer un feu était grande.

Puystory_8470

Dans chaque village l'usage s'était d'entretenir un feu public surveillé par les femmes, pendant que les hommes vaquaient à leurs occupations.
Le laisser éteindre était une faute grave, que le "pater familias" punissait avec rigueur en fustigeant la coupable.
Cette coutume ancestrale devait se charger de signification divine au cours des siècles.
Chaque maison eut un foyer en permanence, dont la flamme symbolisait l'âme.

Puystory_8020

Devant elle le "pater familias" célébrait le culte des Lares (divinités romaines d’origine étrusque - dieux choisis pour patrons et protecteurs d'un lieu public ou particulier).
De même, un culte fut célébré au foyer de la cité dont il symbolisait l'unité nationale, avec ses prêtresses, ses rites et sa liturgie.
Comme au temps jadis, la vestale négligente qui laissait le feu s'éteindre était frappée de verges.
Le "Grand Pontife" exécutait la sentence de ses propres mains.
Puis, comme au temps jadis encore, le feu sacré était rallumé par le frottement de deux morceaux de bois.

DSC_7981

Posté par Puystory à 00:06 - Gladiateurs - Commentaires [0] -


Le Stadium Gallo-Romain

Puy du Fou 2011 - 5991

Le spectacle se déroule dans le stadium Gallo-romain construit en 2001.
Une réplique du Colisée de Rome, dont la scène s’étend sur 2 500 m2. 

PUY_9292

Le spectacle "Signe du Triomphe" est découpé en cinq tableaux, inspirés des authentiques jeux du cirque à l’époque gallo-romaine et fait appel à 80 acteurs, un vingtaine de chevaux, 8 fauves et une soixantaine d’autres animaux.

PUY_3355

Pendant 40 minutes, les 6000 spectateurs sont plongés au IIIe siècle après J.-C.

Posté par Puystory à 00:01 - Gladiateurs - Commentaires [1] -

Auguste

Puy du Fou 2011 - 1553

Entrez dans Stadium du Puy du Fou.
Auguste, fils adoptif de Jules César, vous accueille.
Elle représente Auguste en Imperator cuirassé tel un héros.
Il porte une tunique courte, une cuirasse et le paludamentum (manteau pourpre porté par les généraux sous la République romaine)

PUY_2247mod1

Les romains ont créé des nouveaux types de statues comme les statues revêtues de la toge, mais aussi la statue cuirassée.
L’effigie impériale assure la pérennité d’une fonction politique et atteste de la présence de l’empereur là où il ne peut pas se trouver en personne.
La statue a une puissance égale a celle de l’empereur lui-même.

PUY_2249

Sur la cuirasse d’Auguste, est représentée la scène historique, la restitution d’une enseigne perdue par Crassus en 54 av. J.-C.
Il a la tête et les pieds nus.
Il est représenté sous les traits d’un homme mur d’une quarantaine d’années.
Son attitude est celle du discours autoritaire et calme sermonnant ses soldats après la victoire.
C’est ainsi que devaient être représenté les hommes politiques et militaires romains depuis l’Arringatore étrusco-romain.

Posté par Puystory à 00:15 - Gladiateurs - Commentaires [1] -

Thierry le Portier

DSC_8279

Les fauves sont des acteurs particuliers.

DSC_7800

Lors du spectacle du "Signe du Triomphe" une dizaine de fauves interviennent tout au long de la représentation.

DSC_1831

Une scène va même jusqu’à réunir sept fauves simultanément, une véritable prouesse pour un espace aussi vaste qu’une arène.

DSC_1849

Si ses tigres ont été popularisés par "Fort Boyard", depuis 2001, Thierry Le portier, spécialiste mondial des fauves et considéré comme un des meilleurs dresseurs au monde, orchestre toutes les apparitions des lions, tigres et hyènes au Puy du Fou.

DSC_8262mod1

Thierry le Portier est une référence dans le monde du cinéma.

Il a notamment travaillé sur les tournages de :

  • "Gladiator" de Ridley Scott.
  • "Deux Frères" et "L’ours" de Jean-Jacques Annaud.
  • "Astérix et obélix contre César" de Claude Zidi.
  • "L’ombre et la proie" de Steven Hopkins.

Pour mieux le découvrir, visitez son site internet :
 http://www.thierry-leportier.com/vf.htm

Posté par Puystory à 11:20 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

La Cavea

Stadium 13092012-362

Dans la Rome antique, la cavea (creux comme sens premier en latin), désigne la partie d'un théâtre romain ou d'un amphithéâtre où se trouvent les gradins sur lesquels s'assoient les spectateurs.
La cavea est formée de l'ensemble des rangées concentriques de gradins organisés de façon à distinguer les classes sociales.
Le premier niveau était réservé à l'empereur et au Sénat, le second aux aristocrates et le troisième, lui même divisé accueillait la population.
Le recours à la technique de la voute permet cependant d'alléger la maçonnerie de la superstructure.
Selon l'importance de l'édifice, les rangées de gradins sont partagées en plusieurs étages distincts.
Parmi les gradins, on distingue notamment :
cavea prima : le premier rang.
cavea ultima : le dernier rang.
Les accès aux gradins se font par en dessous, en utilisant le réseau de galeries couvertes appelé vomitoire (Vomitorium).

Posté par Puystory à 02:00 - Gladiateurs - Commentaires [0] -


La toge

 Puy19061139

La toge (d’origine étrusque, descendant de l'himation grecque) vient du verbe "Tegere" (recouvrir).
C’était le vêtement le plus important de la parure vestimentaire des Romains et était le moyen d’identifier le citoyen.
Elle était taillée en demi-cercle et avait un diamètre d'environ 6, 5 mètres sur 2,5 mètres.
Jusqu’au 2éme siècle avant JC, la toge a été portée par les deux sexes et ne portait aucune distinction de rang.
Par la suite, une femme vêtue d'une toge était considérée comme une prostituée.
Pour se distinguer, les femmes portaient la "Stola", longue robe couvrant les pieds (parfois brodées dans le bas), portée par-dessus la tunique (Tunica) et fixée aux épaules par des fibules.
La "Stola" avait des plis et était serrée à la taille.
La toge était un vêtement interdit aux étrangers et aux esclaves et portaient la "Paenula" (pèlerine à capuchon).
La qualité des matières et des couleurs dépendait de la classe sociale (riche ou pauvre).

Puy180601441

Il existait plusieurs toges, de qualités, de couleurs et de noms différents :

  1. La Toga Pura ou Toga Virilise, (la toge pure (blanche)) était portée à partir de 16 ans (maturité politique) par le citoyen et le tribun.
  2. La Toga Praetextata, (la toge prétexte) était blanc cassé avec une bordure pourpre ou rouge (la largeur de la bande indique le rang du porteur), était portée par les magistrats, sénateurs, prêtes et chevaliers lors des cérémonies officielles.
  3. La Toga Candida, (Toge des élections) portée par les candidats qui se présentaient à une élection.
    Cette toge était blanchie à la craie pour être d'un blanc éclatant : candida.
    Ce mot donnera le nom français "candidat".
    Cette toge était aussi appelée "Togam Candidam", quant elle était portée par des jeunes mariés le jour des nôces, et pendant les fêtes des réjouissances de leur mariage.
  4. La Toga Lutea. (La toge des augures et prêtresses) était une toge couleur safran.
  5. La Toga Picta ou Toga Palmata, (La toge du triomphe) de couleur pourpre richement brodée d’or et d’argent était portée par les généraux triomphateurs.
    Elle fut aussi adoptée par les empereurs lors de grande cérémonie.
    La toge (entièrement) rouge était uniquement réservée à l'Empereur.
  6. La Toga Pulla (la toge du deuil) était une toge noire ou brune portée strictement en période de deuil.
  7. Toga Trabea (toge violette et blanc rayé), était portée par des statues de divinités et des empereurs.

Posté par Puystory à 02:45 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

Les amphithéâtres

SH109022

Les combats de gladiateurs ont été inventés par les Etrusques.
Il s'agissait à l'origine de remplacer par des combats, le sacrifice de prisonniers de guerre.
Au début, les combats de gladiateurs se déroulaient au Forum.
Il n'y avait pas de places assises.
Les premiers amphithéâtres furent construits en bois.
Ils étaient démontables.
Plus tard, les Romains construisent des amphithéâtres en pierre, dont le plus célèbre, le Colisée, mesure 188 métres sur 150, avec une hauteur de 52 métres.
Il peut accueillir de 50.000 à 60.000 spectateurs.

Signe triomphe 18082012 - 046

Au Puy du Fou, le Stadium Gallo-Romain a une dimesnion de 107 m sur 79m.

Puy19061201

Posté par Puystory à 02:30 - Gladiateurs - Commentaires [1] -

Le quadrige

 Puy19061384

Char monté sur deux roues et attelé par quatre chevaux placés de front utilisé dans l'Antiquité (Jeux Olympiques aux autres jeux solennels de la Grèce et de l’Empire Romain).
L’origine du mot viendrait du latin : "quadrigae", "quadr-igae", de "quadr" (quatre)..., et de "agere", (conduire).
Dans l’Antiquité, les courses de quadriges à Rome se déroulaient principalement au Circus Maximus Dans la mythologie grecque, les quatre chevaux du quadrige d’Hélios portaient les noms suivants (noms Latin et noms Grecs) :
Eous (Eôos) - de l'Orient
Eton (AIthon) - de feu 
Phlegon (idem en grec) - brulant 
Pyros (Pyroeis) - enflammé.

Puy17060961

Les premières trace du quadrige viendrait de la mythologie grecque, où Phaéton ou Phaéthon (fils d'Hélios , dieu Soleil), serait mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du quadrige de son père, et de ce fait, aurait manqué d'embraser le monde.
Le conducteur du char s’appelle "Aurige".
Les chevaux ont aussi une dénomination.
Les extrêmes sont les Galériens et les centraux sont les timoniers.
La condition physique des chevaux à une grande importance au Puy du Fou.
Le galérien de droite court à 40 km/h soit 10 km/h en plus que celui de gauche.

Puy17061081

La difficulté de cette course vient de la conception du Stadium.
En effet, c’est la seule infrastructure au monde qui associe l’architecture du Colisée et celle du Circus Maximus.
Le Colisée étant destiné aux combats de gladiateurs et/avec la présence de fauves, et le Circus Maximus orienté sur la course de chars avec sa légendaire Spina.
La course dure environ deux minutes pour une distance totale de neuf cents mètres.

Stadium 13092012-162

Posté par Puystory à 02:18 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

Arbre des religions abrahamiques

Comme nous avons déjà parlé du poisson, voici un arbre des religions.

Arbre des religions abrahamiques

Posté par Puystory à 02:00 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

L'arbre des religions

La Religion, système de croyances et de pratiques fondé sur la relation à un Être suprême, à un ou plusieurs dieux, à des choses sacrées ou à l'univers.
À travers l'histoire, les hommes ont élaboré de multiples religions.
Certaines se sont répandues dans le monde entier et sont très pratiquées.
On peut distinguer notamment quelques grandes familles du point de vue des aires culturelles et géographiques :

Les religions antiques (généralement éteintes) :

  1. la religion gauloise
  2. la religion grecque
  3. la religion romaine

Les religions orientales :

  1. le Bouddhisme
  2. l'Hindouisme,
  3. le Jaïnisme,
  4. le Brahmanisme

les spiritualités de l'Inde :

  1. le Shintoïsme
  2. le Taoïsme

Les religions occidentales :

  1. le Christianisme
  2. l'Islam
  3. le Judaïsme
  4. la Foi bahá'íe
  5. le Rastafarisme

Les religions des sociétés traditionnelles :

  1. l'Animisme
  2. le Chamanisme
  3. le Totémisme

Les religions récentes ou nouveaux mouvements religieux :

  1. wicca ou néo-animisme

Du point de vue de l'idéologie :

  1. Monothéisme,
  2. Polythéisme,
  3. Panthéisme,
  4. Syncrétisme,
  5. Dialogue inter-religieux

Posté par Puystory à 02:05 - Gladiateurs - Commentaires [1] -