Puy Story

29 juillet 2016

Le mot "PUY".

PUY_2520

On connait la définition de "Puy" signifiant colline, venant du mot latin "Podium".
Mais "PUY" est aussi un nom donné au Moyen-Âge à des associations urbaines, confréries à la fois littéraires et religieuses qui organisaient des concours destinés à promouvoir la poésie spirituelle et mariale (honneur de la vierge Marie).
Des soirées poétiques amicales et des concours de composition musicale, patronnées par quelque riche bourgeois, s'y déroulaient sous la présidence d'un "prince" (ou roi) du puy élu chaque année à la Chandeleur.
Ces concours consistaient aussi à la distribution de quelques prix donnés à ceux qui avaient fait les meilleures pièces de vers sur ce sujet.
La plupart se situaient dans le Nord de la France.
Parmi les plus célèbres citons le Puy d'Arras qui apparaît au début du XIIIe siècle, ou le Puy musical d'Évreux au XVIe siècle.
On signale à Tournai dès 1250 les sociétés du Puy d'amour, chantant l'amour courtois et de la Table ronde, célébrant les nobles chevaliers du temps jadis.
Ceux de Valenciennes (dès le XIIIe siècle), d'Amiens (Confrérie du Puy Notre Dame), de Douai (Puy de l'Assomption) et de Lille furent également très actifs.

Posté par Puystory à 00:27 - -


12 janvier 2015

Naissance des châteaux

PUY_5314

Du 8ème au 11ème siècle, de nombreux envahisseurs arrivent par vagues successives sur l’Espagne, l’Italie et les royaumes francs.
Pour se protéger, les rois et les empereurs donnent à leurs "barons" des terres à défendre.

PUY_5230

Les paysans, au service des seigneurs (barons), construisent des refuges appelés "châteaux à motte".
Ce sont les premiers châteaux-forts.

PUY_4826

Pour la réalisation des édifices, ils creusent des fossés, amoncellent la terre pour établir la motte et taillent des pieux pour faire des palissades.

Panorama 19

Devant la motte, on retrouve une zone aplatie (la basse-cour),

PUY_8883

où s’élèvent différents bâtiments comme le logis du seigneur, la chapelle, la cuisine, l’écurie, la forge...

DSC_6483

Du haut de la tour de guet (donjon) construit sur la motte, les gardes surveillent la campagne.

PUY_9006

Les bâtiments sont en bois donc faciles à incendier en cas d’attaque.

Donjon Imaginaire 14

A partir du 11ème siècle, les châteaux seront construits en pierre.
Il n’y a en général plus de motte, car le lourd donjon doit reposer sur un terrain plat et ferme qui ne risque pas de s’effondrer.

Posté par Puystory à 00:09 - -

24 novembre 2014

la fortification

Avec la chute de l'empire romain et la mise en place du système féodal, le château fort devient le symbole du pouvoir du seigneur.
Les invasions vikings jouent un rôle important dans le développement du système féodal.

PUY_4824

Le royaume est morcelé et affaibli, les envahisseurs ne peuvent plus être anéantis par le roi.
Pour protéger leurs terres, les seigneurs locaux se mettent à construire des fortifications et les villageois viennent se réfugier derrière elles, avec leurs biens les plus précieux.

Puy du Fou 2011 - 4423

A l’origine, les palissades en bois ne sont pas très impressionnantes et petit à petit, elles se développent pour devenir après 2 siècles, des forteresses de pierre.

Donjon Imaginaire 14

Pour être efficace, la fortification doit répondre à 4 principes de construction et se compse de :

1. La protection.

De fossés (plus rarement de douves) ou des palissades pour ralentir les assiégeants.

Puy du Fou 2011 - 3883

Des douves sont des fossés remplis d'eau.

PuyStory 2011 Aout 2260

D'épaisses et hautes maçonneries pour les remparts servant à protéger et abriter les défenseurs contre les projectiles de l’attaquant et permettant de frapper l'ennemi au moment où il était arrêté par un barrage.

2. L’échelonnement en profondeur.

Un principe qui permet par la construction d’enceintes doubles, (voire triples ainsi qu’à celle de barbacanes, donjons, réduits défensifs), de continuer la résistance même si l’agresseur à réussi à se rendre maître d’une partie de la place.
Chaque ligne de défense est commandée par la suivante de l’intérieur vers l’extérieur.

Puy du Fou 2011 - 0971

3. La sureté des accès

Conception de défenses adaptées à la défense des portes ("trous" dans la muraille) qui sont les points faibles d’une fortification.

Puy du Fou 2011 - 3802

Pour y remédier, il faut renforcer les accès par des portes successives (en chicanes), des herses ou pont-levis, tours-portes ensuite les châtelets d’entrée.

4. Le flanquement

C'est l'obligation de recouper (croiser) les vues et les tirs des défenseurs par la construction de remparts suivant un tracé en crémaillère, de tours en saillies et la multiplication des archères de manière à limiter au maximum la présence d’angles morts.

Posté par Puystory à 00:09 - -

28 avril 2013

Marie-Madeleine

Sainte_Marie_Madeleine

Dans les différents châteaux du Puy du Fou, une chapelle était consacrée à Marie-Madeleine.
Marie-Madeleine serait née en l'an 3 de notre ère et aurait été la fille de l'archiprêtre Syrus le Yaïrite, prêtre de David.
Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie.
Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine (Marie de Magdala), et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée.
On ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse.
En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur l’a délivre des sept démons de Satan.
Comme d'autres disciples, Marie-Madeleine assiste au supplice de la crucifixion de Jésus et à sa mise au tombeau.
Peu de temps après, elle reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité.

PUY_0644


Un texte apocryphe du codex de Berlin, écrit en copte à la fin du II° s., porte le nom de : Évangile de Marie.
Il s'agit d'un texte à caractère religieux comprenant un dialogue entre le Christ et Marie de Magdala et les autres disciples.
Selon les Questions de Marie, qui date de la fin du III° s., Marie-Madeleine est la partenaire privilégiée de Jésus.
Marie-Madeleine a été et est considérée par certains comme une incarnation du Féminin Sacré, représentant d'une certaine manière la Déesse-Mère, dont le culte s'étendait au Moyen-Orient dans l'Antiquité.
Au travers de mythes, de légendes et de symboles, un conte romanesque s'est élaboré autour d'elle et s'est répandu en Europe.

Posté par Puystory à 17:32 - -

06 mai 2012

Terre Seigneuriale

Panorama 71

Terre seigneuriale, le Puy du Fou appartient à la famille éponyme (qui donne son nom à un lieu ou une année), dont l'origine peut être remontée jusqu'au XIe siècle.
L'actuel château, construit dans le style de la Renaissance italienne en remplacement d'édifices plus anciens (château détruit pendant la guerre de cents ans (1430) (Voir Bal des oiseaux)), est dû à François II du Puy du Fou (1496-1548)  .
La construction restée inachevée, le château est vendu en 1659 par le dernier descendant mâle de la famille qui porte son nom.
Pendant la guerre de Vendée (Révolution française), le château est incendié par les colonnes infernales.
En 1974, le château a été classé monument historique.
Tombé dans l'oubli, le château du Puy du Fou n'est plus qu'un domaine agricole aux bâtiments en piteux état, quand une initiative culturelle vient réveiller le site en 1977.
Le conseil général de la Vendée l'achète et y crée "l'Ecomusée", avec l'aide de l'État et dans l'esprit des projets muséographiques de Georges-Henri Rivière.
L'écomusée (ainsi qu'un centre de recherches et de documentation) sera animé par le conservateur départemental Francis Ribémont.
En 2006, l'écomusée a fermé ses portes.

DSC03090

Ses collections ont rejoint l'Historial de la Vendée, nouvel équipement muséographique réalisé aux Lucs-sur-Boulogne par le conseil général.
Parallèlement, et sur une idée de Philippe de Villiers, est créé un spectacle nocturne qui retrace l'histoire imaginaire d'une famille locale, du Moyen Âge au XXe siècle.

Cinéscénie 119

La mise en scène utilise notamment le château en fond de scène.
Recourant à de nombreux effets pyrotechniques et lumineux, le spectacle est interprété par 600 acteurs bénévoles en 1978.
Depuis sa création, l'association du Puy du Fou qui porte la Cinéscenie n'a jamais reçu aucune subvention publique, et ne dépend d'aucun actionnaire extérieur.
En 2012, on fêtera les 35 ans du début de l'aventure Puyfolaise.

Puy du Fou 2011 - 8379

De plus, plusieurs distinctions lui seront attribuées :

  • Le Jupiter d’Argent remporté par les pyrotechniciens du Puy du Fou.
  • Et le Thea Classic Awards, sorte d'oscar de l'industrie du divertissement mondial, décerné pour la première fois à un parc de loisirs français.

Posté par Puystory à 07:30 - -


22 juin 2011

Les Puy du Fou*

Il y a peu, je parlais de l'histoire des châteaux du Puy du Fou.
Aujourd'hui, je vais essayer de vous faire découvrir une partie de la dynastie des Puy du Fou. .

Donjon_Imaginaire_14web

Renaud du Puy du Fou (1140 - ?)
Renaud II du Puy du Fou (1170 - 1214) - Épouse. av. 1197 Adèle de Thouars (1174 - ?)
Philippe du Puy du Fou (1200 - ?) ép. 1223 Isabelle de Parthenay (1200 -1258)
Guyon du Puy du fou (1230 - ?) ép. Jeanne de Vivonne (1240 - 1273)
Jean I du Puy du Fou (1265 - ?) ép. Jeanne de la Haye-Passavant (1275 - ?)
Jean II du Puy du Fou (1300 - 1346) - ép. Catherine Fort (1330 - 1361)
Pierre du Puy du Fou (1331 - 1408) - ép. Isabeau d'Amboise (1345 - ?)
Guyon (Guy II) du Puy du Fou (1375 - 1453) - ép. Isabeau de Châteaubriand (1365 - 1410)
Jacques (1405-28/7/1488) ép. 11/2/1434 Louise de la Roche (1410 - 1472)
François I du Puy du Fou (1435 - ?) ép. 27/11/1455 Marguerite Harpedane de Belleville (20/7/1455 - 1491)
        ép. 02/01/1493 Anne Bouer (1452 - ?)
François II du Puy du Fou (1495 - 1548) ép. Catherine de Laval (1499 - 1584)
René I du Puy du Fou (1520 - 1566) ép. 1559 Catherine de la Rochefoucault (1528 - 1577)
Gilbert du Puy du Fou (1558 - 1597) ép. 1595 Philippe de Châteaubriand (1578 - 1666)
Renè II du Puy du Fou (1595 - 1642) ép.1609 Diane de la Touche
Gabriel du Puy du Fou (1615 - 1659) ép. 1630 Madeleine de Bellièvre (1611 - 7/3/1696)

R_alisation_pour_blog

Posté par Puystory à 07:49 - -

08 avril 2011

PRIMATICE - l'architecte du château du puy du Fou

Primatice___Autoportrait

Primatice part à 22 ans pour Mantoue, la cité de Frédéric II de Gonzague.
Il y devient l’assistant de Giulio Romano, l’un des plus puissants héritiers de Raphaël. En 1532, Primatice arrive comme substitut de Guilio Romano auprès de François Ier, à qui il présente les modèles de son maître pour la Tenture de Scipion l’Africain.
Le roi de France envoie alors Primatice à Bruxelles superviser la transcription de ces petits patrons à l’échelle définitive.
La destinée du peintre bolognais est dès lors liée à celle des derniers Valois.
Il retrouve à la cour de France un autre italien, Rosso Fiorentino, arrivé en 1530 sur la recommandation de l’Arétin. Fontainebleau est alors un centre artistique en pleine effervescence.
Sous la direction du Florentin, une vaste équipe d’artistes œuvre à la décoration de la galerie François Ier, tandis que Primatice est en charge de celle des appartements royaux.
La mort soudaine de Rosso en 1540 laisse le champ libre pour trente ans à Primatice. Primatice est un des maîtres incontestés de l’École de Fontainebleau, le premier à mettre en scène la Cour.
Il imagine fêtes et mascarades, multiplie les décors intérieurs (la Galerie Basse, l’Appartement des Bains, la chambre de la duchesse d'Étampes, le cabinet du roi, etc.) mais aussi dans le jardin du château de Fontainebleau (pavillon de Pomone, fontaine d'Hercule, grotte des Pins).
Le chantier de la galerie d’Ulysse s’ouvre dans les années 1540 et se poursuit au-delà de la mort de son concepteur, en 1570.
Au cours de séjours réguliers en Italie, il fait venir des œuvres antiques ou leurs moulages et importe les dernières inventions du maniérisme italien.
Sous le règne d’Henri II, les réalisations se multiplient dans le domaine de la sculpture funéraire (tombeau des Guise, urne du cœur de François Ier…), à Fontainebleau, il dirige Nicolò dell’Abate, dans la décoration de la Salle de Bal. Nommé surintendant des bâtiments, il consacre principalement ses dernières années au monument funéraire d’Henri II et à la rotonde des Valois à Saint-Denis.
Peintre du roi, à la fois dessinateur, sculpteur, architecte, Primatice fait évoluer l’art en introduisant en France le raffinement et le maniérisme italien, l'héroïsme épique (en référence permanente à la mythologie, dieux et héros) créant ainsi un style personnel, un style primaticien, dont l'influence va gagner toute l'Europe.

Posté par Puystory à 07:55 - -

25 mars 2011

La foire médiévale

Au moyen-âge, le Puy du Fou était réputé pour accueillir une grande fête annuelle, d'une durée d'une semaine réunissant un nombre considérable de commerçants de tout genre et de toutes les contrées environnantes.
Cette foire, se faisant dans la plus pure tradition commerciale médiévale se tenait une la grande prairie au lieu dit :

"La Grange".

Gladiateurs140

"La Grange" situé à l'Ouest du Stadium et qui jouxte le terrain du Grand Parc.
(à droite lorsqu'on regarde le stadium depuis l'allée de défilement).
  Il est probable qu'elle s'étendait jusqu'au lieux dit :

"La forge"

Puy_2010___0072

"La Forge" correspondant à un espace situé entre La Halle Renaissance et le Grand Carrousel, abritant le spectacle "Mousquetaire de Richelieu".

Vous pourrez vous dire que probablement plusieurs siècles plus tôt, une grande foire se tenait en ce lieux.

dscf2717

Dans la campagne environante du Puy du Fou; il subsiste encore une porte datant des années 1400.

Posté par Puystory à 07:03 - -

22 mars 2011

L'ordre Ionique et corinthien

Donjon___241mod1

Lors de la construction du château renaissance, un retour vers l'antiquité est privilégié pour l'embellissement de la loggia.
Ces deux ordres sont ici représentés sur le donjon.
Sur la partie inférieurs, l'ordre ionique et sur la partie supérieur, l'ordre corinthien.

PUY_5173

1. L'ordre ionique date des alentours de -560 et est le second ordre architectural apparu en Grèce.
Il semble originaire d'Asie (l'Ionie grecque).
Il est facilement identifiable par son chapiteau à volutes.
Cet ordre a pour caractère général la grâce et l'élégance.
L'ordre corinthien a été découvert aux alentours de 380 avant J-C.
Il est en premier lieu utilisé dans les parties secondaires des grands édifices.
2. L'ordre corinthien se caractère par un chapiteau décoré de deux rangées de feuilles d'acanthe.
Les Acanthes sont des plantes vivaces de la famille des Acanthacées.

Donjon___241mod2

Amis visiteurs, les concepteurs des spectacles du Puy du Fou ont le souci du détail.
Tous les décors sont inspirés d'une réalité historique.
Comme je le dis souvent à mes amis, au Puy du Fou, il y a les spectacles et les décors qui sont sous vos yeux.
A vous de prendre le temps pour les comtempler.

Posté par Puystory à 07:00 - -

08 mars 2011

Les souterrains

Baloiseaux114

Sur les terres du Puy du Fou, les souterrains étaient nombreux.
Il partaient du "Vieux château" vers Mallièvre et Saint Michel ainsi que du nouveau château allant dans plusieurs directions.
Si ces souterrains servirent à abriter pour de courtes périodes des familles de paysans qui cherchaient à se protéger des exactions des troupes ennemies de passage dans la région, ils servaient aussi à entreposer la nourriture.
De nos jours, il est aisé de conserver les aliments grâce aux réfrigérateurs, mais au Moyen-Âge l’utilisation des souterrains servait pour aussi de caves.
On pouvait y trouver des cavités (grottes) dans les parois pour entreposer la nourriture. D’autres moyens de conservations étaient utilisés.
1. Le silos, vastes garde-manger, creusés dans le sol et tapissés en hivers de blocs de glace et recouvert d’herbes coupées où l’on entreposait de la viande, du poisson et des céréales.
2. Le sel était très recherché et se récoltait dans les marais salant.
Il servait à la conservation des aliments mais aussi comme "monnaie".
C'était "l'or blanc". Le mot SALAIRE représente l'importance du sel et de sa valeur.
3. Le fumage, cette technique permettait de garder du jambon.
La méthode est de suspendre le jambon dans l'âtre de la cheminée.
4. Le séchage ayant pour but d'enlever l'humidité afin que les aliments ne pourrissent pas.
5. Les pâtés : toutes les viandes (gibier) les poissons étaient fréquemment mis en terrines, par souci de bien manger mais aussi pour en assurer la conservation (entourer par une croûte).
6. Le sucre roux et miel consacrer à la préparation des fruits sous formes de confitures.
7. Les tonneaux pour la conservation des vins.

PUY_3316

Posté par Puystory à 07:02 - -