Puy Story

04 mars 2011

Résumé Sur l'histoire des châteaux du Puy du Fou.

SH109069DSC04372DSC02743

1ère période : De 50 Av.  JC  jusqu'au 5éme siècle présence d'une tour d'observation
2ème période : Du 5éme siècle jusqu'au 11éme siècle, fortification de la tour pour devenir  un château fort.

Donjon_Imaginaire_14SH109799

3ème période : 11ème siècle, construction du château (Donjon) situé sur la surface du spectacle des Oiseaux Fantômes.
A l'époque de  la construction de ce château, on retrouve la présence d'un dénommé Guillaume du Puy du Fou qui fut évêque de Poitier de 1124 – 1140.
Mais rien ne permet de lui attribuer la réalisation de l'œuvre.
Vers l'époque de 1140 on assiste à la naissance de la dynastie des Puy du Fou.
Ce vieux Château sera complètement détruit par les anglais en 1430.

Cin_sc_nie_mod013R_alisation_pour_blog001DSC03497

4ème période : En 1432 construction d'un nouveau château fort.
Guy II du Puy du Fou reçoit du Roi Charles VII les fonds nécessaires pour les travaux.

5ème période : En 1540, François II, transforme le château fort en château renaissance.

1548 voit la fin du gros œuvre du logis principal ainsi que le décès de François II le 17 juillet 1548.
1559 Catherine de Larochefoucauld  et René Ier reprennent les travaux de décoration intérieure.
1566 Mort de René 1er et construction de l'aile gauche.
1578 Mort de Catherine de Larochefoucauld et FIN des travaux.
L'aile droite du château ne sera jamais construite et les matériaux consacrés à la réalisation serviront à agrandir l'église des Epesses (2 chapelles latérales et agrandissement de l'extrémité de l'église derrière l'autel au fond du cœur (Chevet)).

*****

1642 Mort de René II du Puy du Fou (Dernier de la dynastie à avoir vécu dans le château).
1659 Gabriel du Puy du Fou vend le château et décède le 05 juillet 1659 entrainant avec lui la fin de la dynastie des Puy du Fou.
1794 Entre le 26 et 30 janvier, mise à sac et incendie du château par la colonne de Boucret.
Colonne sous les ordres du Général Turreau.

En 1977, une nouvelle aventure commence pour le château, mais c'est une autre histoire....

Posté par Puystory à 07:26 - -


25 février 2011

La fin du château

PanoNuit_02

Gabriel du Puy du Fou, fils de René II résidant entre Paris et Pescheseul va commencer à vendre les terres qui avaient donné un nom célèbre à une famille.
En 1659, peu de temps avant son décès, il vent la totalité des  biens qui passeront de mains en mains jusqu'en  1977.
Date à laquelle, il devient la propriété du Conseil général de la Vendée.
En 1794, la colonne de Broucret, une des nombreuses colonnes du Général Turreau, incendie le château.
En 1949, le château est vendu aux enchères et devient propriété de Maître Louis Savard (notaire à BRESSUIRE).
Il rétablit l'étang à la place qu'il occupait au pied de la terrasse.
La cour d'honneur est réhabilitée et une partie du bâtiment est remis à neuf pour y être habités.
En 1962, le château sera, Louis Savard, sous l'impulsion de  classé comme monument historique.
Le 13 juin 1977, un jeune homme de vingt-sept ans frappe à la porte de l'aile gauche du château et Gustave, le régisseur, lui ouvre la porte de ce qui deviendra la toile de fond du plus beau spectacle au monde (la cinéscénie).

Panorama_19

A la lecture de l'histoire des châteaux du Puy du Fou, j'aurai au final de la Cinéscénie aussi une pensée pour les hommes et les femmes qui ont écrit les pages du Puy du Fou.

Et vous ??

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 04:40 - -

18 février 2011

de 1577 à 1642

Chateau_0021

En 1577, Catherine de la Rochefoucauld n'est plus de ce monde, son fils Gilbert n'a que 15 ans et est sous la tutelle de Euzèbe du Puy du Fou grand-oncle paternel.
Nous sommes dans une période des guerres de religion et l'intérêt pour le château Renaissance est remis à plus tard.
Devenu majeur, Gilbert passe son temps, avec ses troupes, à la guerre contre les protestants et contre les ennemis du roi et ce fait, il n'a plus un sous à consacrer au château.
En 1581 il épouse Philippe de Champagne et de Chasteaubriant, qui quitte définitivement le Puy du Fou en 1589 pour s'installer au château de Pescheseul. Château construit sur le modèle de celui du Puy du Fou.

Ouvrons ici une parenthèse.
Le château de Pescheseul est toujours habité de nos jours.
Mais de grâce ne déranger pas le châtelain, ce château  a subit de profondes transformations et ne ressemble plus à ce qu'il était en 1540.
De plus il n'est pas classé et donc pas visitable.
Fermons la parenthèse.

En 1597 Gilbert quitte ce monde en laissant son fils de 10 ans : René 2
En 1609, René 2 revient vivre au château de Puy du Fou.
Ayant été écarté de la Cour par le cardinal de Richelieu et devant faire face aux créanciers, il prend la décision d'abandonner définitivement les travaux.
Seuls des aménagements seront opérés sur le côté médiéval restant du château. 
Disparition  du pont-levis et le comblement des fossés.
Mais alors que faire des matériaux excédentaire ???
On va agrandir l'église des Epesses.
En 1642 et René II du Puy du Fou meurt et fut le dernier des Puy du Fou à habiter en ce château.

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 07:27 - -

11 février 2011

Modernisation du 5éme château

120_fin

En 1548, le gros œuvre du logis principal est terminé. Il ne manque plus que la décoration intérieure et …..
En 1559, René Ier et son épouse Catherine de la Rochefoucauld (c'est la fameuse Catherine du Puy du Fou dont on entend le nom à La Cinéscénie et à L'Odyssée du Puy du Fou) reprennent en main les travaux de décoration et de peinture.
En 1566, René Ier meurt assassiné lors d'une partie de chasse.
La même année, Catherine entreprend deux nouveaux chantiers.
Le premier, c'est un  escalier monumental (le grand degré) qui permet d'accéder à tous les étages, additionné d'une grande loggia dont on accède à la somptueuse chapelle, dédié à Marie-Madeleine comme celle du premier château.

Chateau_0018
Le deuxième, c'est l'aile gauche du château.
Une immense galerie d'une longueur de 58 mètres.
On y trouve un caveau voûté en maçonnerie.
La canalisation directe entre le puits et la cuisine n'étant pas suffisante, on aménage un bassin carré de 2,5 mètres de côté et de 2 mètres de profondeur.
En toute saison, il était rempli aux trois quarts d'une eau fraîche et limpide et assurait toutes les demandes.
(Une réplique de ce bassin se situe dans le village 18éme).

SH100046

1577, marque la disparition de Catherine de la Rochefoucauld et en 1578 la fin des travaux sur le site du Puy du Fou.

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 08:30 - -

04 février 2011

Du 4 éme au 5 éme château

Cin_sc_nie_mod013

En 1540, François II est le seigneur du Puy du Fou décide de moderniser son château et se lance dans une rénovation sur les traces de la renaissance (mouvement couvrant la période du XIVéme siècle au XVIéme siècle).
L’art de la Renaissance était en plein essor à Paris et lors de son voyage en 1537, François II juge que son vieux château n’est plus digne de sa grande fortune.
En se mariant avec Catherine de Laval-Bois-Dauphin, il reçoit une dote de 40.000 livres et les travaux peuvent commencer.
Les plans sont fournis par Le Primatice, pilier de l'Ecole de Fontainebleau.
Les infiltrations d'eau obligent les terrassiers à poser les fondations du château sur pilotis.
Le corps du logis s'étend sur 66 mètres de longueur avec de vastes sous-sols (cuisines, cellier, stockage), un rez-de-chaussée (appartement d'apparat et de réception, la chapelle) et un étage (appartements privés), décorés par des colonnes ioniques et corinthienne comme pour retourner vers l’antiquité.
Une loggia à l'italienne, composée de deux arcades en plein cintre donnant accès à un escalier à colimaçon.
A l’extérieur, une terrasse surplombe un étang à cinq mètres de haut (Face à la tribune de la Cinéscénie).
Le 17 juillet 1548, François II du Puy du Fou est pris de maladie à Saumur et décède.

120_fin
Photo imaginaire de Puystory

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 04:31 - -


28 janvier 2011

Fondation de la Maison

Puy_2010___1550

Des seigneurs du Puy du Fou auraient été chambriers de France, c'est à dire grands officiers de la couronne et un certain Guillaume aurait été évêque de Poitiers entre 1124 et 1140, date de sa mort.

Pour rappel, le premier château médiéval du Puy du Fou date de cette période (Spectacle du Bal des Oiseaux Fantômes).

La période de 1140 – 1213 voit la fondation de la Maison du Puy du Fou et son premier seigneur s'appelait Renaud.

La légende veut que il ait été en réalité un brigand de la pire espèce et qu'il était à la tête d'une troupe de soldats qui désolait la contrée, sur les deux rives de la Sèvre.
Mais il faut admettre que ce genre de pratiques réalisées par des seigneurs étaient chose relativement courante à l'époque.

Renaud du Puy du Fou (1170 - 1213), fils de Renaud a épousé Adèle de Thouars et cette alliance unit la famille des Puy du Fou à celle de Lusignan !
Les Puy du Fou se trouvent liés à la légende de la fée Mélusine.
Thème déjà abordé sur le blog.

Posté par Puystory à 05:00 - -

21 janvier 2011

Le 4éme château

 

Balois 039

Le premier château du Puy du Fou était redevenu poussière après le passage des Anglais.
C'est en mars 1432 Charles VII autorise Guy II à reconstruire et fortifier son château du Puy du Fou pour la sureté du pays en temps de guerre, mais aussi pour les hommes et sujets du Puy du Fou.
Aussi, il doit être une place forte sur la frontière du Poitou et de l'Anjou.

Cin_sc_nie_mod013

(Photo imaginaire de Puystory)

Ce château sera une forteresse avec ses donjons, fossés, remparts, pont-levis et mêmes souterrains.
Guy II ne reconstruit pas le château à l'emplacement des ruines mais bien à l'endroit de l'actuel château Renaissance du Puy du Fou, qui de nos jours, sert de toile de fond au spectacle de La Cinéscénie.
Mais que reste-t'il de ce château médiéval ?

Soubassement_ch_teau

(Château imaginaire de PuyStory)

Vue de la tribune de la Cinéscénie, les abords du château et les soubassements de murs.

PanoPuydufou_11

Vue depuis les portiques d'entrée du Grand Parc on aperçoit une tour polygonale engagée dans la construction carrée.
Il en est de même de la porte, avec sa tour à mâchicoulis.

Panorama_38

Depuis la tribune du spectacle "Le Secret de la lance" Le mur d'entrée, une tour carrée et la partie du bâtiment qui aurait dû être l'aile droite du château.

Donjon___011

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 05:25 - -

14 janvier 2011

La fin du 3éme château

DSC00050

La guerre de Cent Ans s'étale sur cent seize ans, de 1337 à 1453 et laissa une trace importante dans l'Histoire du Puy du Fou.
Sur toute cette période le château doit subir des assauts de toutes parts : seigneurs du voisinage et anglais se succèdent tandis que les seigneurs du Puy du Fou tentent de les repousser.
Anciennement, la bataille du Donjon nous relatait les amours d'Isabeau du Puy du Fou, alors maîtresse des lieux le jour où son amant Guyon part à la guerre, allant aider Jeanne d'Arc à Orléans.

Les Puy du Fou ont vraiment participé activement à cette guerre.

Guy II du Puy du Fou qui règne sur la colline du hêtre leva une armée sur ces terres pour la mettre à la disposition du royaume du France.

Donjon___360

Le 6 septembre 1421, Guyon du Puy du Fou reçoit du futur Charles VII des Lettres d'Etat pour être au service du Roi contre les Anglais, le tout accompagné de gens d'armes.

Secret_de_la_Lance_2010___238

Les Anglais, en représailles du soutien des Puy du Fou pour le Royaume du France, attaquent le château resté sans défense jusqu'à le détruire complètement.

De tels événements se seraient produits autour de l'an 1430.

Panorama_72

Ce vieux château détruit est aujourd’hui le décor du "Bal des Oiseaux Fantômes".
Par un autre scénario, Le Secret de la Lance nous relate aussi l’attaque du vieux château et sa nouvelle naissance.
(Bientôt sur le blog).

 

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 17:29 - -

13 janvier 2011

L'histoire du vendredi.

DSC02637

Comme vous l'avez remarqué, je me suis lancé sur :

"L'histoire des Châteaux du Puy du Fou".

Différents articles paraîtrons sur ce sujet chaque vendredi jusqu'au 25 février 2011.
Le résumé général (mémo dates importantes) sera publié le 03 mars 2011.
La base de cette synthèse est l'étude d'une publication parue sur le site "Puyfolonaute".
De cette découverte, je me suis intéressé de prêt à cette histoire qui semble méconnue.
De ce fait, divers contact (de ma part) se sont opérés afin de clarifier les zones d'ombres restantes.
Grâce à l'aide de Me PONTON D'AMECOURT (Château de Pescheseul), Mr BOUQUIET (Château des Essarts) et divers contacts au Conseil Général de Vendée, j'espère que cette synthèse est correcte et compréhensible de tous.
La démarche n'est pas finie pour autant.
D'autres recherches sont en cours (détails sur l'architecture).
Si vous avez d'autres informations, je vous invite de participer à cette recherche.

(Mail : puystory@live.be).

Posté par Puystory à 11:23 - -

07 janvier 2011

Le vieux château

Donjon_Imaginaire_14web

Gabriel du Puy du Fou, seigneur du lieu au XVIIe siècle, décrit son ancien château.

Il était constitué de doubles fossés, appartenances, dépendances, place forte, tours, remparts, fossés, pont-levis, fortifications, une chapelle, dédiée à sainte Marie-Madeleine et des souterrains.
Des souterrains vastes et profonds d'une longueur de dix kilomètres partant des caves de ce premier château pour aller au château de Mallièvre et à Saint Michel.
La population locale village, nommé le Bourg-Bérard s'établit autour du château dans l'optique de pouvoir se réfugier en cas de danger.
Le village du Bourg-Bérard fut détruit par les seigneurs du Puy du Fou, n'appréciant pas la trop grande proximité du voisinage.

Les villageois ont été déplacés autour de la chapelle Saint-Jean-Baptiste aux Epesses.

Photos et synthèse par C. SERVAIS. Sur base de l'historique d'Eugène Deriez. Publication complète sur www.Puyfolonaute.com

Posté par Puystory à 14:59 - -