Puy Story

Histoire d'une région.

Les Cosaques

Puy15060168

Dès les XIe et XIIe siècles on note la première présence attestée de guerriers libres dans la steppe.
Le nom de "cosaque", est le nom donné à un groupe de populations d'Europe orientale et des parties de l'Europe adjacentes à l'Asie et est issu de la langue turque des Polovtses, fut appliqué dès le XIVe siècle à des groupes multinationaux de mercenaires employés par les colonies génoises de Crimée qui commerçaient avec les Tatars.
La formation des Cosaques au sens historique, en tant que communautés militaires autonomes majoritairement slaves, s'est produite à la fin du XVe et au début du XVIe siècle, aux marges méridionales des grandes principautés de Lituanie et de Moscovie, dans les steppes ukraino-russes alors dominées par les Tatars.
Les Cosaques formaient des sociétés de guerriers relativement ouvertes, où tout candidat pouvait, jusqu'au XVIIe ou XVIIIe siècle, être accueilli en fonction de critères variables selon les régions.
L'organe dirigeant était l'assemblée – Rada "conseil" en Ukraine, Kroug "cercle" ailleurs – où chaque Cosaque pouvait s'exprimer.
Les décisions étaient prises non à la majorité, mais au consensus – parfois après une rixe.
Les réunions de cette assemblée avaient lieu à dates fixes une ou deux fois par an.
Le 24 janvier 1919, le Comité central du parti bolchévique décide au cours d'une réunion secrète de pratiquer « une terreur massive contre les riches Cosaques, qui devront être exterminés et physiquement liquidés jusqu’au dernier et avec les cosaques disparait aussi une culture.

Posté par Puystory à 02:36 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -


Coups de coeur de Vendée.

Sonia Lestienne est fait partie des 3 dresseuse d'ours de France.

 

Posté par Puystory à 02:15 - Commentaires [0] -

Le Saarloos

Pendant le spectacle des Vikings, il est dit que :
Pour la noce du Puy du Fou, chacun apporte son présent.
A Cybèle, les premiers loups dressés par le jeune Gontran.

Les loups sont en réalité des Saarloos.

Vikings 057

Le Saarloos Wolfhond, originaire des Pays-Bas, est aussi appelé chien loup de Saarloos ou bien Saarloos Wolfdog.
Le Saarloos est une jeune race et tient son nom de son créateur Monsieur Lendeert Saarloos (1884-1969).

Saarlooz

Cet aventurier vouait une passion aux animaux de tout genre et en possédait un grand nombre.
Il était tenu par une réputation d’original au vu de sa ménagerie.
Curieux, il entreprit diverses expériences de croisement dont celui d’une louve et d’un chien.
Cette race est très proche du chien loup tchèque de manière générale, mais leur physique est pourtant assez différent.
Original dans le monde canin, c’est un chien de compagnie attentif, prudent et qui s'attache beaucoup à son maître.
Il se montre réservé devant des personnes étrangères ou dans des circonstances inhabituelles, mais sans se montrer nerveux.

N’ayant aucun instinct d'attaque, il n'est d'aucune utilité pour la chasse ou la défense.
Son comportement est une des caractéristiques qui lui confèrent une grande aptitude au rôle de chien de conduite.
Sa taille varie de 65 à 75 cm pour les mâles et de 60 à 70 cm pour les femelles.
Le chien loup de Saarloos est un chien puissant, lupoïde (morphologie proche du loup), au poil dur et droit (en forme de bâton).
Son ossature ovale est puissante, mais pas lourde.
Il est bâti harmonieusement et possède de longues pattes, sans pour autant donner l'impression d'être haut sur pattes.
Les mâles et les femelles se distinguent aisément par leur apparence et leur allure.
Espérance de vie moyenne : environ 11 ans.
En 1975, la race est reconnue et officialisée sous le nom de Saarloos Wolfhond.
En 1977, elle est reconnue par la Fédération Cynophile Internationale.

420957_10150554766403682_647308681_9268104_1654121500_n

Je vous présente une future star du Puy du Fou.

SL

Je remercie Sonia Lestienne, dresseuse animalier pour les informations.
Retrouvez-la sur https://www.facebook.com/sonia.lestienne

Posté par Puystory à 10:55 - Animalibus - Commentaires [1] -

Le Relais de poste (Puy du Fou)

Puy du Fou 2011 - 1811mod1

Le système de chevaux et relais apparait en Chine sous la dynastie des Han (IIe siècle av. au IIe siècle ap. J.-C.)
Ce système est repris par Auguste en 27 ap. J.-C. pour son Cursus publicus.
C’est sous la période romaine que fut organisé le premier service officiel des messagers, les "cursus publicus".
Il disparaitra avec l'effondrement de l'Empire romain d'Occident.
Au Moyen Age, la poste impériale romaine centralisée disparait pour laisser place à une multitude de petites liaisons non reliées entre elles.
Les ordres religieux, les villes et les seigneurs ont leurs propre service de messagers, appelés aussi des "Chevaucheurs".
Après la guerre de Cent Ans, le royaume de France doit se réorganiser, en particulier dans le domaine des transports.
C'est ainsi qu'en 1464 – par l'édit de Luxies de Louis XI – sont créés des "Relais de Poste".

Puy du Fou 2011 - 6389

Ils sont dirigés par des tenants-poste, ancêtres des maîtres de poste.
Petit à petit, les relais de poste se transforment en écuries, permettant la poursuite de l'acheminement du courrier avec des chevaux frais, en auberges pour la restauration du personnel des Postes et des voyageurs, et en gîtes pour leur hébergement.

Puy du Fou 2011 - 1776

 Les relais de "Poste à chevaux" sont des établissements, équipés d'une écurie, d'un atelier de maréchal-ferrant et d'une auberge où l'on boit le "coup de l'étrier".
Ils sont installés le long des itinéraires et qui mettent à disposition des chevaux pour parcourir la distance jusqu'au prochain relais. Une poste c'est aussi une unité de distance équivalent environ 9 kilomètres et qui doit être parcourue, par règlement, en une heure maximum.
Au 16ème siècle, le conducteur des chevaux était un employé des postes, c’était le postillon. Il avait priorité sur les chemins comme aujourd’hui les pompiers ou l’ambulance.
Arrivé au village, il annonçait sa présence en soufflant dans un cor.

Voilà pourquoi, cet instrument est devenu l’insigne de la poste.

Posté par Puystory à 02:16 - Restauration - Commentaires [1] -

La Gargoulette

Puy du Fou 2011 - 3408

La Gargoulette se trouve face au spectacle du "Secret de la Lance".

Une gargoulette est un récipient en terre cuite utilisé pour contenir de l'eau ou du vin.
Ce type de récipient est principalement utilise dans les pays méditerranéens (Espagne midi de la France Levant...) et au Moyen-Orient Selon les régions, on peut également l'appeler alcarazas ou botijo, notamment en Espagne.
Le bec étroit permet de diriger le jet directement au fond de la gorge, il en est venu l'expression boire à la gargoulette, synonyme de boire à la régalade.
Ce mot viendrait du provençal gargouleto qui signifie cruchon.

Posté par Puystory à 02:14 - Restauration - Commentaires [0] -


Les panoramiques de Puystory au Puy du Fou.

PuystoryPano2012002

Cliquez sur la photo pour les découvrir !

Posté par Puystory à 02:29 - Commentaires [0] -

L'ile Saint-honorat

Pendant le spectacle des "Mousquetaires de Richelieu", on évoque l’île Saint Honorat.

Ma bouteille à la mer jetée par-dessus bord conduira mon message jusqu’à toi Bouton d’Or Saine et sauve, échappée de l’île Saint-Honorat. Je me suis évadée en Méditerranée ......

Mais qui était Saint-Honorat ?

Iles de Lérins

Au large de la baie de Cannes (Alpes-Maritimes), l'archipel de Lérins est composé par de l'île Sainte-Marguerite, l'île Saint-Honorat, l'îlot de la Tradelière et l'îlot Saint-Féréol. Originaires d'une noble famille gallo-romaine, Honorat et son frère Venance reçurent le baptême.
Par désir de perfection, ils cherchèrent à gagner l'Orient, patrie des moines.
Ils s'embarquent pour la Grèce avec un troisième compagnon, épris lui aussi de vie monastique.
En Grèce, Venance tombe malade et meurt.
Honorat regagne l'Occident avec son compagnon. L'évêque de Fréjus, Léonce, leur fait don d'une île de l'archipel de Lérins au large de Cannes, alors déserte (île de Lérina).

saint-honorat

C'est sur l’île de Lérina que vers 410 Honorat d'Arles y fonde le premier monastère.
Cette île deviendra l'île St. Honorat et est depuis 16 siècles un lieu de vie monastique à la recherche de Dieu et perpétue le souvenir d'Honorat d'Arles (375-430) (Saint Honorat).
Longue de 1 500 m, large de 400 m, cette île est privilégiée par la présence d'une source d'eau douce et charme par son calme et par sa beauté.
En 426, saint Honorat quitte son île pour devenir évêque d'Arles Au début du VIe siècle, Lérins est le monastère le plus illustre de la chrétienté.
Malgré de nombreuses attaques sarrasines et espagnoles, il le restera jusqu' à la fin du XVe siècle, début d'une longue décadence.
Entre 1635-1637 : Les îles sont prises par les Espagnols sous les ordres du marquis de Santa Cruz et occupées pendant deux ans. L’île St Honorat sera fortifiée en mettant des batteries de canons sur les chapelles.
1788 voit la fermeture du couvent.
Pendant la révolution, il est confisqué et vendu.
C'est en 1859 que le monastère est rendu au culte et en 1869 aux moines cisterciens.
En 1886, l'ile est rattachée à l'évêché de Fréjus. Actuellement, une communauté de moines très active voit la visite de 70.000 visiteurs pan an.

 
Agrandir le plan

Posté par Puystory à 02:16 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Le Signe du Triomphe au Puy du Fou

Version 2011

Posté par Puystory à 02:12 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -

A l'heure du repas

Posté par Puystory à 02:19 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

Mérovée

En logeant aux îles de Clovis, vous pouvez vous restaurer au banquet de Mérovée.
Mais qui était Mérovée ???

Puy du Fou 2011 - 4208

Mérovée ou Merowig né vers 411 et mort en juillet 457, est considéré comme le second roi des Francs saliens et a donné son nom à la première dynastie qui régna sur la France, la dynastie des Mérovingiens.
Les rois mérovingiens n'ont jamais contesté son existence et se glorifièrent d'appartenir à sa lignée.
Le règne de Mérovée fut marquée par l'invasion des Huns, qui, sous la conduite d'Attila, et au nombre de 500 000 seulement, vinrent sans façon s'inviter à manger la soupe sur le territoire des Francs.
Il fit œuvre de stratagème et de diplomatie, s’alliant avec Rome pour défaire Attila venu en ses propres terres.
Le 20 septembre 451, une bataille sanglante fut livrée en Champagne (Champs Catalauniques.)
Il y eut, dit-on, de part et d’autre, 300 000 hommes de tués.
De cette épisode de l’histoire, Rome, lui laissa le royaume Franc comme sien et donc la Gaule.

merovee12

L'odyssée du Puy du Fou, dans sa première partie, vous transporte en 451 sur les vestiges de la bataille..

Posté par Puystory à 02:33 - Restauration - Commentaires [0] -