Puy Story

Histoire d'une région.

L'enluminure

Puy20061274

L'enluminure est un art savant conçu pour l'ornementation du livre manuscrit, bien avant l'invention de l'imprimerie.
Tout en miniature, l'art de "mettre en lumière", comme il se définit, est empreint de minutie et de finesse.

Puy du Fou 2011 - 2325

C'est un travail de haute précision, héritier des maîtres enlumineurs du Moyen-Age.
Métier certes du passé, mais bien plus encore du présent et de l'avenir, à l'heure où l'on redécouvre les matières nobles et naturelles, l'enlumineur utilise de préférence le parchemin (peau d'animal), les pigments purs et l'or véritable.
Pendant de longs siècles, les manuscrits luxueux ont été décorés d'images peintes ou dessinées, enrichis de lettrines richement enluminées et d'ornementations des marges.

PuyStory 2011 Aout 1017

L'enlumineur exerce son art exclusivement avec un pinceau.
Le parchemin désigne une peau de couleur claire apprêtée par un artisan parcheminier.
Les peaux animales (de chèvre, de mouton, de veau, de porc ou d'agneau) sont dégraissées et écharnées pour ne conserver que le derme.

 

Pour plus d'informations sur cet art, je vous propose de visiter le site de :
Claire Biteau-Guillemain

http://www.enlumine.org/

Posté par Puystory à 00:04 - Artisans - Commentaires [0] -


Bal des Oiseaux Fantômes (01)

BalOis13092012-003

Puy180600227

PUY_8830

PUY_8877

Posté par Puystory à 00:01 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

MARS

A l’entrée du Stadium, on aperçoit deux statues celle d’AUGUSTE et celle de MARS.

DSC_1919

La présence de Mars à l’entrée du Colisée est symbolique :
il est l’ancêtre de la nation romaine et le garant de sa stabilité.
Sa statue placée à côté de celle de l’empereur affirme la puissance militaire et politique de Rome.

Puy21060985mod1

Mais qui est Mars ?
Arès, fils de Zeus et d’Héra, est le dieu grec de la guerre assimilé à Mars par les Romains.
Le culte d'Arès originaire de Thrace était peu pratiqué dans la Grèce Son nom viendrait du mot grec "Anaïrês"  qui signifie "Le tueur".
Arès (Mars) serait aussi la personnification de l'orage et du tonnerre selon certains mythologues Mars (Arès) est le fils de Junon (Zeus) et de Jupiter (Héra) et a douze femmes dont la vestale "Rhéa Silviaet" et dix-huit enfants.
Vestale (Vouées à la chasteté, les vestales encouraient la mort si elles rompaient leurs vœux) et enceinte, Rhéa Silvia sera épargnée mais sera enfermée.

00160

Elle accouche des jumeaux Romulus et Rémus qui deviendront plus tard les fondateurs de la ville de Rome.
Rome se développe sur un fond légendaire entretenu et relayé par les écrivains latins.
Dans la mythologie romaine, Mars est le dieu de la guerre et :

  • Protège les hommes qui croient en lui.
  • Aime pousser les gens au combat.
  • Intervient pour assurer la victoire militaire à Rome.
  • Insuffle le courage aux troupes.
  • Décuple les forces des soldats.
  • Assure la qualité de l'armement.
  • Il est aussi le dieu de l’agriculture et de la végétation.

PUY_2252

Mars est habituellement représenté comme un homme de taille imposante vêtu d’une cuirasse, armé d’une lance et casqué et ses symboles sont le vautour et le coq.
La lance sacrée de Mars est conservée dans la Regia : "la maison du roi".
L'ancile est un bouclier tombé du ciel.
D'après la légende, Mars en aurait fait faire onze copies afin de brouiller les pistes et éviter ainsi les vols.
Ce bouclier assure la protection de Rome.
Les romains donneront son nom au Champ de Mars qui servira de camp d'entraînement à l'armée romaine.
Le culte de Mars orienté vers la guerre, son temple se situe à l’extérieur de la ville car les citoyens en armes n’ont pas le droit de pénétrer dans l'enceinte sacrée de la ville.
Le culte de Mars est servi par un collège de prêtres, choisis parmi les patriciens, appelés Saliens.
En l’honneur de Mars, l’empereur Auguste éleva un temple sur son Forum en lui donnant le nom "d’Ultor", le "Vengeur".

Mars donne son nom au mois de l'année Martius (mars) qui marque l'ouverture de la saison de la guerre qui dure jusqu'en octobre (calendrier romain).

Posté par Puystory à 00:17 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -

Le buccin ou cornu

Puy du Fou 2011 - 2659

Les Étrusques avaient l’habitude de conduire les troupeaux de porcs grâce à cette sorte de clairon.
En dehors de la musique traditionnelle, il était utilisé pour des signaux à caractère guerrier et jouait un rôle essentiel à l'armée pour sonner l'appel.
Dans la Rome antique le Cornu ou Busina était sonnée par des officiers.
De la famille des cuivres, le tuyau passait sous un bras et le pavillon par-dessus la tête.
D'une longueur de 1,30 m à 3 mètres, il était de forme semi-circulaire, ou plus précisément, la forme de la lettre G et possédait parfois un raidisseur (ou poignée) transversal.
Cette longue trompe en bronze était munie d'une perce cylindrique depuis l'embouchure jusqu'à son extrémité tronconique (pavillon conique) amovible, comme notre cor d'harmonie.
Il ne pouvait émettre que quelques notes selon l'intensité du souffle.
Le joueur de buccin est appelé "buccinateur".

Posté par Puystory à 00:06 - Instrumentarium - Commentaires [0] -

Les Grandes Eaux (01)

DSC_3703

DSC_3709

GrandesEaux16092012-0125

Puy du Fou 2011 - 9136

Posté par Puystory à 00:53 - GRAND PARC - Commentaires [0] -


Jules Hardouin-Mansart.

Lors du spectacle des Grandes Eaux, le nom de Jules Hardouin-Mansart, est mentionné.
Mais qui est-il ?

Jules Hardouin-Mansart

Jules Hardouin-Mansart, comte de Sagonne, né le 16 avril 1646 à Paris, mort le 11 mai 1708 à Marly-le-Roi, est un architecte français.
Premier architecte du roi Louis XIV, Inspecteur Général des Bâtiments et surintendant des bâtiments du roi, ïl inscrit son nom sur plusieurs monuments français.
Il marqua profondément l’architecture classique en alliant style et élégance.
Il eut un style assez proche du style de Le Vau. (Simplicité des constructions et l'élégance des décorations).
Il est anobli par Louis XIV en 1682 et arbore la croix de l'Ordre de Saint-Michel, destiné aux gentilshommes, et qui constitue une consécration pour un artiste.
Il est fait comte de Sagonne en 1702.

Puy du Fou 2011 - 9098

A Versailles, la réalisation de :

La galerie des Glaces,
Les ailes du Nord et du Midi,
Les Grande et Petite Ecuries,
L’Orangerie,
Le Grand Commun,
La Chapelle royale,
Les bosquets des Dômes et de la Colonnade,
Le Grand Trianon,
L’église Notre-Dame et le couvent des Récollets…

A Paris :

L’Hôtel des Invalides
Place des Victoires
Place Vendôme,

Châteaux de Saint-Cyr,
Château de de Maintenon,
Château de Saint-Cloud,
Château de Dampierre,
Château de Marly,
Les hôtels de ville de Lyon et d’Arles.

Posté par Puystory à 00:29 - GRAND PARC - Commentaires [2] -

Sculpteur sur Pierre

Puy du Fou 2011 - 3743

Le métier apparaît dès que l'homme désire bâtir des édifices imposants et conçus pour durer (temples, fortifications,...) donc dès l'Égypte antique et dans l'Antiquité grecque et romaine.
Au fil des siècles, le métier se poursuit en conservant les mêmes techniques et outils (certains types d'outillage utilisés par les tailleurs de pierre actuels n'ont pas changé en 2000 ans).
Le sculpteur choisit la pierre qu'il va tailler en fonction de sa dureté, de son aspect (Texture et couleur).

Artisans 092012-050

Au Puy du Fou, le sculpteur utilise principalement de la pierre calcaire (roche sédimentaire composée essentiellement de carbonate de calcium).
Sur les 138 jours d’ouverture de la saison, Alexandre Lamotte aura travaillé sur 6 sculptures.
Cela peut sembler peu mais selon la taille de l’œuvre, il faut compter de 3 à 50 jours de création.

Puy du Fou 2011 - 3749

 http://www.alexandre-lamotte.com/

Posté par Puystory à 01:03 - Artisans - Commentaires [0] -

Jets sauteurs (01)

PuyStory 2011 Aout 3373

Grand Parc 2012 - 060

Grand Parc 2012 - 053

Grand Parc 2012 - 096

Posté par Puystory à 00:48 - Divers - Commentaires [0] -

L’art gothique

DSC_3495

L’art gothique (période 12ème - 15ème siècle) a succédé à l’art roman (période 950 - 1130).
Des innovations architecturales (la voûte sur croisée d’ogive et l’arc brisé) ont permis de révolutionner les édifices.
L’objectif de cette archi-tecture était de gagner en lumière, en finesse et en hauteur.
Les vitraux y sont très présents dans ces grandes ouvertures et apportent de la couleur.

On distingue quatre phases chronologiques :

  1. Le gothique de transition, juste après le roman, 1130-1230.
  2. Le gothique de base, 13ème siècle, calqué sur le modèle de Chartres.
  3. Le gothique rayonnant, 14ème siècle.
  4. Le gothique flamboyant, 15ème siècle.

La plupart des édifices ont en fait subi ces diverses influences, car leur construction s'est souvent étendue sur plusieurs siècles.

Posté par Puystory à 00:10 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

Le Bal des Oiseaux Fantômes

PUY_9049

Découvrez l'inoubliable ballet aérien des oiseaux de proie du Puy du Fou.

Vous n'oublierez jamais le grand ballet des milans, pélicans, cigognes et marabouts... un spectacle unique !

Posté par Puystory à 00:09 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -