Puy Story

Histoire d'une région.

L'ébéniste

PuyStory 2011 Aout 0988

Ebéniste vient du mot ébène.
C’est un artisan qui travaille l’ébène et d’autres bois précieux, ou qui fait des ouvrages de marqueterie.

DSC_0052

L’art et technique de l'ébéniste sont caractérisés par l'utilisation d'essences de bois diverses, et des oppositions de couleurs sur des surfaces planes.

DSC_0239

Les plus anciennes techniques relevant de l'ébénisterie remontent au moyen-âge avec l'apparition du parquetage en damier appelé Point de Hongrie, et appliqué à de grandes surfaces et sur certains meubles précieux.

Puy du Fou 2011 - 1908

C'est en 1732 que le mot ébénisterie apparaît pour la première fois dans le dictionnaire de l'Académie, pour le différencier du terme menuiserie.
La différence entre menuiserie et ébénisterie tient à la destination de l'ouvrage réalisé par l'artisan.

Puy20061331

On parlera de menuiserie lorsque l'ouvrage est destiné au bâtiment (escaliers, fenêtres, portes, placards, parquets...) et d'ébénisterie lorsqu'il s'agit de mobilier.
Les meubles d'ébénistes peuvent être de style ancien ou de création contemporaine.

Puy du Fou 2011 - 1910

Dans le Village, vous pourrez visiter l'atelier de CHAILLOU-HERMOUET.
C'est l'amour de l'ébénisterie d'art.

DSC_5632

Tout est mis en oeuvre pour produire des meubles de qualité à la finition parfaite.
Un meuble estampillé CHAILLOU-HERMOUET, vous apportera la satisfaction de posséder un mobilier de grande valeur.

 http://www.tapissier-ebeniste.fr/

Posté par Puystory à 00:41 - Artisans - Commentaires [0] -


L'Orangerie (01)

DSC_6623

PUY_3458

Puy21061510

DSC_9274

Entre le Bourg 1900 et Mousquetaire de Richelieu profitez d'un buffet froid.
(Salades composées, assortiments de viandes et charcuterie, fruit et pâtisserie)

Posté par Puystory à 00:07 - Restauration - Commentaires [0] -

Auguste

Puy du Fou 2011 - 1553

Entrez dans Stadium du Puy du Fou.
Auguste, fils adoptif de Jules César, vous accueille.
Elle représente Auguste en Imperator cuirassé tel un héros.
Il porte une tunique courte, une cuirasse et le paludamentum (manteau pourpre porté par les généraux sous la République romaine)

PUY_2247mod1

Les romains ont créé des nouveaux types de statues comme les statues revêtues de la toge, mais aussi la statue cuirassée.
L’effigie impériale assure la pérennité d’une fonction politique et atteste de la présence de l’empereur là où il ne peut pas se trouver en personne.
La statue a une puissance égale a celle de l’empereur lui-même.

PUY_2249

Sur la cuirasse d’Auguste, est représentée la scène historique, la restitution d’une enseigne perdue par Crassus en 54 av. J.-C.
Il a la tête et les pieds nus.
Il est représenté sous les traits d’un homme mur d’une quarantaine d’années.
Son attitude est celle du discours autoritaire et calme sermonnant ses soldats après la victoire.
C’est ainsi que devaient être représenté les hommes politiques et militaires romains depuis l’Arringatore étrusco-romain.

Posté par Puystory à 00:15 - Gladiateurs - Commentaires [1] -

Thierry le Portier

DSC_8279

Les fauves sont des acteurs particuliers.

DSC_7800

Lors du spectacle du "Signe du Triomphe" une dizaine de fauves interviennent tout au long de la représentation.

DSC_1831

Une scène va même jusqu’à réunir sept fauves simultanément, une véritable prouesse pour un espace aussi vaste qu’une arène.

DSC_1849

Si ses tigres ont été popularisés par "Fort Boyard", depuis 2001, Thierry Le portier, spécialiste mondial des fauves et considéré comme un des meilleurs dresseurs au monde, orchestre toutes les apparitions des lions, tigres et hyènes au Puy du Fou.

DSC_8262mod1

Thierry le Portier est une référence dans le monde du cinéma.

Il a notamment travaillé sur les tournages de :

  • "Gladiator" de Ridley Scott.
  • "Deux Frères" et "L’ours" de Jean-Jacques Annaud.
  • "Astérix et obélix contre César" de Claude Zidi.
  • "L’ombre et la proie" de Steven Hopkins.

Pour mieux le découvrir, visitez son site internet :
 http://www.thierry-leportier.com/vf.htm

Posté par Puystory à 11:20 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

Secret de la Lance (01)

PuyStory 2011 Aout 3078

Puy22060029

 Mise en place des visiteurs en toute sécurité. Secret Lance 16082012 - 018

DSC_2308

 Prélude avant le spectacle.

DSC_9010

Posté par Puystory à 11:45 - Secret de la lance - Commentaires [1] -


Anne d’Autriche

Pendant le spectacle, il est dit :
Mesdames et messieurs, le roi et la reine Anne
Arrivant parmi nous accueillent à leurs côtés
Les amis de la France, venant du monde entier.
Mais qui est la reine Anne ?

PUY_2498

Ana María Mauricia, archiduchesse d'Autriche, Infante d'Espagne (Valladolid 1601 - Paris 1666) et Reine de France de 1615 à 1666 est la fille aînée de Philippe III d’Espagne (1578-1621) et de Marguerite d’Autriche (1584-1611).
(Infante est le titre officiel que portent en Espagne les enfants non héritiers du roi).
En 1615, en épousant à l’âge de 14 ans le jeune Louis XIII (1601-1643), Ana Maria d’Autriche est rebaptisée "Anne d’Autriche" par les français.
Mariage, négocié, symbolisant le rapprochement de la France et de la maison d’Autriche.
Le 05/09/1638 elle donne naissance à Louis XIV (Le Roi-Soleil 1638-1715), et le 21/09/1640 à Philippe de France (Duc d’Orléans 1640-1701).
Louis XIII ne l’aime guère, Richelieu (1585-1642) s’en méfie et la persécuta, George Villiers (1592-1628) duc de Buckingham l’idolâtre, Mazarin (1602-1661), comme en témoigne sa correspondance, a toujours compté sur son fidèle soutien.
Aimant Mazarin, elle contribua à sa prodigieuse ascension.
Ecartée du pouvoir parle roi et Richelieu, elle se laissa entraîner dans les complots menés contre le cardinal.

Mousquetaires 14092012-181

Veuve en 1643, Anne d’Autriche devient régente du royaume pendant 18 ans et révèle d’incontestables talents politiques.
Elle surmonte deux grandes épreuves : la guerre avec l’Espagne et la Fronde (*) des nobles français.
Elle gardera à ses côtés Mazarin, que Richelieu avait choisi pour successeur.

(*) La Fronde est une période de troubles à propos des structures de la société (haine envers le ministre Mazarin suite à de nouveaux impôts) qui ont agité la France pendant la minorité de Louis XIV, d'août 1648 jusqu'en 1653.

Grande, belle, elle sera immortalisée par les peintres Rubens (musée du Prado) et Mignard (musée du Louvre) et sera enfin l’héroïne d’Alexandre Dumas (Les Trois mousquetaires).
Après son veuvage, la reine, vivra une amitié passionnée avec le cardinal Jules Mazarin, tout en travaillant avec lui à la consolidation de la monarchie.

DSC_0352

En 1661, à la mort du cardinal de Mazarin, elle se retire de la scène politique et Louis XIV décide de prendre seul les pouvoirs en France.

Anne d’Autriche protégea toute sa vie l’Eglise.
Elle ordonna, en 1645, la construction de la chapelle du Val-de-Grâce à Paris.
Anne d’Autriche est décédée le 20 janvier 1666 à Paris.
Inhumée à la basilique de Saint Denis, son cœur se trouve au Val-de-Grâce à Paris.

Posté par Puystory à 00:28 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

L'émail

PuyStory 2011 Aout 1773

L'histoire de l'émail commence en Egypte et en Grèce au 6ème siècle avant J.C et connaît un essor important au cours du 2ème siècle av. J.-C.
Le secret de fabrication de l’émail viendrait des Scythes peuples nomades, d'origine indo-européenne.
Cet art fut introduit en Chine et fut transmis aux Phéniciens et aux Assyriens.
Les Byzantins tirèrent les techniques qu’ils transmirent en Europe vers le XI° siècle Les musées et les églises conservent un nombre considérable d'émaux byzantins, ottoniens et carolingiens.
On retrouve parmi les plus belles œuvres, l'aiguière de l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune (Suisse), la reliure de l'Évangéliaire de Metz (Paris, Bibliothèque nationale) et le Paliotto de Saint-Ambroise (Milan).
L'émail s'impose en Occident au XIIe siècle et de véritables corporations se forment, avec des règlements bien particuliers.
A partir des XVIIe et XVIIIe siècles, la production des émaux commence à décliner.
Les émaux ne sont plus utilisés à des œuvres de grande taille, mais réservés à la décoration d'objets familiers comme dans l'ornement des bijoux et des fibules (broches).
L'émail, substance cristalline poudreuse, vitrifiable au feu, et composée d'un mélange complexe d'oxyde de plomb et de sable quartzeux se combinent avec une base (soude ou potasse) grâce à des liants comme la magnésie, le nitre ou le salpêtre.

Artisans 107

Le travail se fait sur une base de métal généralement en cuivre, L’artisan peut aussi utiliser de l’or, argent ou du fer.
Dès que la plaque ou l'objet métallique est prête à recevoir l'émail, il procède à la pose des poudres ensuite c’est la cuisson.
La cuisson se situe entre 850 et 900° et révèle les couleurs définitives de l'émail, ainsi que l'intensité de son éclat.
Plusieurs passages au four sont nécessaires pour la création.
Le procédé est travailler les poudre d’émail les plus dures (Haute température) vers les plus tendres (basse température).
Certaines pièces peuvent subir jusqu'à 10 cuissons différentes.

DSC_9902

L'émail a occupé une place importante dans l'histoire de l'art et est aujourd'hui en voie de disparition.
Bien souvent imité et banalisé, l'émaillerie artisanale essaie de survivre avec la minutie et la patience qu'elle exige.
Le savoir-faire de l’artisan fait que chaque pièce est unique et originale.

Posté par Puystory à 00:49 - Artisans - Commentaires [0] -

Cinéscénie - Puy du Fou 2013

Par ACTlightingdesin.

Première Cinéscénie : le 7 juin 2014.
Pour les autres dates (marquage bleu), consultez la brochure.
Dernier spectacle de la saison : le 13 septembre 2014.

Posté par Puystory à 19:50 - CINESCENIE - Commentaires [0] -

Navette et Glaneuse (01)

PUY_3301

DSC_3293

Glaneuse 110

Glaneuse 127

Posté par Puystory à 00:39 - Divers - Commentaires [0] -

Le bas fourneau

PUY_4816

Depuis plus de 3000 ans l'homme travaille les minerais qu'il extrait dans des fourneaux.
En archéologie, on situe les âges en fonction des continents.
Cependant, en Europe, on distingue trois grandes périodes :
L’âge de cuivre 4500 à 1800 Av J.-C.
Age du bronze à partir du 3è millénaire avant notre ère.
Age du fer à partir de la fin du 2è millénaire avant notre ère malgré le fait que les armes en fer soient communes au début du 1er millénaire avant notre ère.
Avec Hallstat de environ -1200 au -Vè siècle et La Tène vers environ -480 aux premières décennies de notre ère.

FortAnMil092012-67

Le bas-fourneau est le procédé le plus ancien de réduction directe du minerai de fer.
C’est un four (foyer) à combustion interne, qui depuis l'âge du fer, transforme le minerai de fer (hématite, limonite, etc.) en fer métallique.
Le principe de transformation est relativement simple, en traversant les couches de charbon incandescent, le minerai de fer en fusion libère de son oxygène et se charge d'éléments de carbone.
La liquéfaction (fusion) du fer est atteinte qu’a à partir de 1535°.

PUY_4873

Dans le bas fourneau, la température ne monte aux environs des 1100 à 1200° (élimination de l'oxygène contenu dans le minerai) donne alors une sorte de masse pâteuse.
Pour obtenir le fer, cette masse pâteuse (appelée loupe, éponge de fer, massiot ou masset) doit encore être martelée énergiquement (opération de compactage) et le transformer en lingot de métal.

PUY_4882

Après le "battage du fer" ou "cinglage" servant à enlever les scories (ou laitier), on obtient un bloc de métal qui pourra être mis en forme par le forgeron (Fabrication de socs de charrue, serpes, dailles, cerclages de roue, clous... armes...).

PUY_4926

En pratique :

Le bas fourneau se présente comme une cheminée de briques (ou terre cuite, pierre...).
Avant de commencer l’opération de transformation, il faut nettoyer le minerai de toutes ses impuretés (ex : souffre, terre, …).
Ensuite, il faut préchauffer le four pendant deux à trois heures, à l’aide de charbon de bois.
Dés que l’opération de préchauffage est terminée, pendant quatre à cinq heures, il sera nourri régulièrement (en alternance) de minerai de fer et de charbon afin de le maintenir plein et avec une avec température d’environ 1000°.

PUY_4823

Pour récolter la loupe de fer (le fer mélangé à la gangue), on doit détruire la porte du four et la reconstruire pour d'autres transformations.
La gangue est la partie non exploitable.

C’est vers 1480 qu’apparaitront les premiers haut-fourneaux dans la vallée de la Meuse.

Posté par Puystory à 00:24 - Commentaires [0] -