Puy Story

Histoire d'une région.

Le travail

Puy du Fou 2011 - 2275

Le ferrage des animaux de trait apparait aux Xème et XIème siècles.
Autrefois, le travail (tramail) était fixe et destiné surtout aux bœufs.

Vent de Galerne

Avec un animal docile, le ferrage s'effectue librement et deux méthodes sont possibles :
La ferrure à l’anglaise : le maréchal-ferrant, tout seul, tient le pied entre ses genoux et ajuste le fer avec ses bras (méthode physiquement très éprouvante mais facile à mettre en œuvre).

Grand Parc 174

La ferrure à la française : un aide tient le pied du cheval tandis que le maréchal-ferrant ne réalise que l’ajustage et la pose du fer.
Pour les plus récalcitrants, l’utilisation d’un travail était nécessaire pour l’immobilisation les chevaux, des ânes ou les bœufs au moment de les ferrer.

Village 18ème 092012-03

Cet outil est surtout utilisé pour les chevaux de trait, dont les pieds sont trop lourds à soulever par un homme. 

Sans constituer réellement un outil, le travail, aussi appelé "travail à ferrer", est un bâti dans lequel le cheval est immobilisé à l'aide de sangles.

Village 18ème 092012-04

Le travail présenté au Puy du Fou est le témoignage et le reflet de l'ingéniosité des hommes.

Posté par Puystory à 00:23 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [0] -


Spica

Les rois furent guidés par une étoile se levant à l'est.
L'étoile Spica (Al Zimach en arabe, ou Tsemech en hébreu, signifiant "de la branche de David").

SH108498

En l'an 2 av.-J.-C., cette étoile se lève exactement à l'est le jour de l'équinoxe de printemps.
Premier mystère, Jésus serait-il né au printemps ?

DSC_0008 (5)

La naissance de Jésus est fêtée le 25 décembre à Noël, ce n'est pas une date anniversaire plutôt un événement d'où le peu d'importance de la date. 
Fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du SOL INVICTUS célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu MITHRA, né un 25 décembre ; le choix de cette fête permettait une assimilation de la venue du Christ - "Soleil de justice" - à la remontée du soleil après le solstice d'hivers.

DSC_0668

 Avant, la Nativité était fêtée le 6 janvier (actuellement fête des rois mages ou épiphanie), l'église arménienne l'a fête ce jour là d'après certains théologiens ,ce serait plus la date de son baptême confondue avec sa naissance. 
Le pape LIBERE en 354 aurait institué la fête de la Nativité à Rome le 25 décembre.

Posté par Puystory à 13:31 - Commentaires [0] -

Une Pataterie s'ouvre en Belgique.

DSC_0962_Correction des lignes

 A partir du 04 décembre 2013, les gens du Nord vont avoir la possibilité de goûter aux plats de la PATATERIE.

Le premier restaurant de la chaîne, ouvre ses portes à :
7500 Tournai (Boulevard  Delwart 60).
Bon appétit.

DSC_0978

Photo "La pataterie Les Herbiers" (France).

Posté par Puystory à 11:50 - Commentaires [0] -

Tartiflette au Reblochon

Lors de votre balade, faites une "Etape" au Village 18ème ou au Bourg 1900 du Puy du Fou et venez déguster un grand classique de l’hiver.
Sous son costume Vendéen et dans un cadre unique, le maître des lieux vous servira sa Tartiflette au Reblochon et la Trouspinette.
Ouverture que le midi (12h30).
Bon appétit.

DSC_0315

Le fromage est né afin de constituer des réserves de nourriture et de passer la saison hivernale sans pénuries alimentaires.
Contrairement au lait qui ne se conserve que quelques jours, le fromage peut être conservé, stocké et transporté.
Il est indispensable car, riche en calcium, permet de lutter contre l’ostéoporose, est une excellente source de protéines et apporte des vitamines, (A, B2, D).

DSC_0282mod1

Le nom "Tartiflette" découle du nom de la pomme de terre en savoyard "Tartiflâ ", terme qu’on trouve aussi en provençal "Tartifle".
La recette est un dérivé de la péla, gratin de pommes de terre avec fromage et oignons réalisé dans une poêle à long manche appelé Péla (Pelle en franco-provençal).
La tartiflette est une recette qui a été mise au point dans les années 1980 par le Syndicat Interprofessionnel du Reblochon pour favoriser les ventes du reblochon.
(La recette est perçue comme traditionnelle alors qu'il s'agit d'un pur produit marketing).
Les 4 éléments principaux de la recette d’une bonne tartiflette sont :

pommes de terre, lard ou poitrine fumée, oignons et reblochon. 

DSC_0271

Le Reblochon (AOC de Savoie depuis le 7 août 1958) est un fromage au lait cru et entier, à pâte légèrement pressée, non cuite et faiblement salée.
Reblochon provient du terme "re-blocher" qui signifiait, au XVIème siècle, "pincer le pis de la vache une deuxième fois".
En pratique, ce fromage provenait d'un délit !
Les fermiers savoyards faisaient une première traite pour le propriétaire des animaux, et retraitaient "reblocher" le troupeau une fois la nuit tombée pour leur propre compte.

*****

Avez-vous remarqué la pastille de couleur (rouge ou verte) sur le reblochon ?

Une rouge, c'est un reblochon fruitier (mélange de lait de différentes fermes avec la fabrication et affinage dans les caves des fromageries de la zone d'appellation d'origine).
Une verte, c'est un reblochon fermier (fabrication entièrement manuelle et selon les techniques traditionnelles à la ferme (sur le lieu de traite) et en alpage (pays de Thônes) juste après la traite et à partir du lait d'un seul troupeau).

Le Reblochon fermier comporte toujours son logo sur l'emballage.
Mais ce plat est grand classique à déguster par temps froid, après une bonne journée de sport ou de balade.

Posté par Puystory à 00:35 - Mystère de Noël - Commentaires [1] -

Le hourd

 

 

PuyStory 2011 Aout 3129

Dans l'architecture militaire du Moyen Âge, le hourd est un échafaudage (construction temporaire) en bois solide.
Une charpente en encorbellement (balcon) au sommet d'une tour, d'une muraille ou des portes destiné à recevoir des défenseurs, surplombant l’ennemi par une avancée.
Ces superstructures en bois étaient ajoutées en temps de guerre améliorant la défense du château en permettant aux soldats, par des trous aménagés dans le plancher, de lancer des projectiles et d'atteindre un ennemi situé au pied de la muraille, tout en étant protégé.

Puy du Fou 2011 - 3802

Pour empêcher l’ennemi de mettre le feu à cette structure défensive à l’aide de flèches embrasées, les soldats recouvraient les toits des hourds avec des peaux de bêtes humides.

Donjon 049

À la fin du Moyen Âge, les hourds, qui sont des constructions provisoires, vulnérables au feu, sont remplacés par leur équivalent en pierre, les mâchicoulis.
Encorbellement (balcon) couronnant systématiquement le sommet des murailles et des tours.
La protection est ainsi permanente, invulnérable au feu, résiste mieux aux projectiles envoyés par les catapultes diverses, protège mieux les défenseurs, et ne risque pas de se décrocher du mur.
Se dit aussi pour une Estrade sur laquelle s'installaient les spectateurs qui assistaient à un tournois.

Posté par Puystory à 02:18 - Secret de la lance - Commentaires [0] -


Offre pour Noël au Puy du Fou

DSC_0109_Copie

Posté par Puystory à 12:36 - Commentaires [0] -

La Métairie (Voyage en Vendée)

SH100674

La métairie est une exploitation agricole dans l'Ouest de la France. 
Dans l'ouest de la France, il existe deux sortes d'exploitations agricoles : les grandes sont les métairies (elles font de 20 à 60 ha selon les régions), les petites qui font moins de 15 ha et souvent moins de 10 s'appellent soit closeries soit borderies ou bordages. 
La métairie est donc exploitée par le laboureur, le bordage est exploité par le bordager.
Ils sont tous les deux locataires. 
Le laboureur a souvent un niveau de vie plus aisé que le bordager. 
D'ailleurs certains laboureurs sont parfois propriétaires d'un bordage. 
Le métayer payait en nature ou en argent un pourcentage selon le bail signé ou la parole donnée (souvent 50 % dans l'ouest de la France) et un fermier payait une somme fixe : il payait à ferme. 
Une bonne année pouvait lui être bénéfique, une année mauvaise pouvait l'entrainer dans de graves difficultés : il fallait payer la somme prévue. 
Dans l'ensemble, les fermiers étaient plus à l'aise que les métayers. 
Les métayers voyaient aussi beaucoup plus souvent leurs propriétaires ou leurs "régisseurs" qui contrôlaient les fraudes ou dissimulations.

Posté par Puystory à 02:52 - CINESCENIE - Commentaires [0] -

11 Novembre

DSC_3007mod01
Pano (2)

Posté par Puystory à 18:44 - Commentaires [0] -

La chapelle du Puy du Fou

Posté par Puystory à 19:28 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

marron ou châtaigne

DSC_6245mod 

En déambulant dans le Bourg 1900 à la recherche du futur cadeau, sentez-vous les délicieuses senteurs du marron grillé au feu de bois ??
Mais, connaissez-vous la différence entre un marron et une châtaigne ?
Et bien il n’y en a presque pas !
Le marron est en réalité une grosse châtaigne qui ne comporte qu’un seul fruit.
La châtaigne est "cloisonnée" en plusieurs petits fruits.
Cuisinés tout simplement ou en les incorporant dans des desserts élaborés, le marron et la châtaigne vont vous séduire grâce à leur goût si particulier !
Ils sont bons, nourrissants et réchauffent les mains...
Grâce à sa consistance et à sa grande richesse en fibres, c’est une véritable source d'énergie.
150 gr de châtaignes suffisent à couvrir la moitié de l'apport recommandé en vitamine C pour un adulte.
Une excellente raison pour aller acheter une grande portion de marrons grillés.

ATTENTION,

Seule la châtaigne type "variété de Lyon" dit "marron" est comestible.
Le marron d’ornement que l’on trouve le long des rues ou dans les parcs est toxique.

IMGP8672

Posté par Puystory à 01:35 - Mystère de Noël - Commentaires [0] -