Puy Story

Histoire d'une région.

Lumière !!!

 Ci 069

En 1524, 1526 et 1553, tout propriétaire de maison devait installer après neuf heures sur une fenêtre en hauteur une lumière.
Cela devint le premier éclairage public.
En 1729, la capitale comptait 5772 lanternes ou fanaux.
Le réverbère fût inventé le 28 décembre 1745 par Bourgeois de Châtel-blanc.

Posté par Puystory le 11 février 2013 - Divers - Commentaires [1] -


Le Sentier des Daims

 549376_198700863584136_2105161166_n

Le 23 février, ouverture du "Parc des Légendes"...
Cliquez sur la photo pour découvrir le Parc...

Venez passer une journée inoubliable dans le parc au thème unique en France : les contes et légendes.
Spectacles, animations, parcours thématique aux multiples surprises et plus de 400 animaux sont au rendez-vous, dans un territoire verdoyant de 33 hectares!
Le parcours "la Légende du Sentier des Daims" se divise en deux parties afin de profiter, selon votre programme, des extraordinaires aventures de Gaby.
La Découverte "Les Ruines de Châteauloups" vous émerveillera par ses deux meutes de Loups, dont la princesse Madeleine vous contera les plus belles légendes.

Sentier01

Plus moderne, plus rapide, avec de multiples documents téléchargeables... donc plus fonctionnel !
Vous avez toutes les infos pour l'ouverture le 23 février !
Ce site sera évolutif avec notamment des photos des spectacles et des nouveautés du parc 2013.
Qu'on se le dise !

Posté par Puystory le 09 février 2013 - Commentaires [0] -

Tresseur de blé

 Puy du Fou 2011 - 3722

L'origine des tressages de paille serait très ancienne, elle remonterait à plus de 5000 ans.
Les bouquets de céréales faisaient partie des traditions paysannes.
Chaque été, la moisson était un moment capital de la vie rurale.
A la fin des moissons, il était de coutume de tresser un bouquet avec les derniers épis restés dans les champs et de grandes fêtes et cérémonies avaient lieu à ce moment là.

PuyStory 2011 Aout 2228

Cérès, (déesse de la moisson), était incarnée dans ces petites figurines de paille qui étaient conservées à l’intérieur pendant l’hiver en guise de porte-bonheur, pour assurer la protection de la déesse jusqu'à la moisson suivante.

Puy22060815

Au printemps, les figurines étaient répandues dans les champs pour que la déesse favorise la germination des semences.
Vénérées en tant qu'objets rituels, la signification de ces figurines à varié au fil du temps.
A une certaine époque, un tressage plat à 7 épis, symbole de fécondité était donné en cadeau aux jeunes mariés.
Un autre tressage en forme de cône et contenant 7 grains de maïs, était offert aux nouveaux nés en guise de bienvenue.

Puy22060813

Au fil du temps, la tradition a disparu et les bouquets tressés ont évolués pour devenir des objets décoratifs.
Ils sont parfois associés à un ruban de couleur (Vert-Espoir, Rouge-Amour, Bleu-Sagesse, Rose-Amitié, Jaune-Richesse, etc….).
Néanmoins, ils sont toujours considérés comme des porte-bonheur.

PuyStory 2011 Aout 2231

"Avoir du blé dans sa maison, c’est du bonheur toute l’année".
N’oubliez pas de cueillir vos 7 épis de blé le 7 juillet (7 épis le 7e jour du 7e mois) pour ne rien manquer les 7 Jours de la semaine.
Le chiffre 7 est aussi un chiffre mythique.
On se souviendra des 7 :
- Sept jours de la semaine
- Merveilles du monde
- Péchés capitaux
etc... Mais on en reparlera un peu plus tard.

Posté par Puystory le 06 février 2013 - Artisans - Commentaires [2] -

de page à roi (Excalibur)

Excalibur

Revenons au Ve siècle à la naissance de la légende du Roi Arthur.
Dans les légendes celtiques, Excalibur est une épée magique, fille des anciens dieux, et qui leur permit d'accéder enfin au repos.
Elle avait la réputation d'être incassable et de trancher toute matière.
Dans la légende, le roi Uther Pendragon meurt sans héritier, et les deux Bretagne divisées sombraient dans le chaos.
Le trône du royaume de Bretagne était vacant et convoité par de nombreux nobles qui se battaient fréquemment pour se l’approprier.
Devant cette discorde, le magicien Merlin convoque les barons et chevaliers du royaume à Logres.
Des joutes furent organisées afin de lui trouver un successeur, le vainqueur serait proclamé roi.
Dans la nuit apparaît mystérieusement un bloc de granit dans lequel est plantée une épée à la garde ornée de dragons.
Elle portait une inscription mentionnant que celui qui parviendrait à l’en retirer du deviendrait le roi de toute la Bretagne.
Tous les barons et chevalier tentèrent leur chance, mais sans aucun succès.
Suite à un concours de circonstances, un jeune page nommé Arthur, considéré comme le fils illégitime d'Uter, réussit à la retirer de son socle, et devint donc le roi de Bretagne.
Plus tard, Merlin l’Enchanteur révéla qu’Arthur était le digne fils d'Uther Pendragon, renforçant ainsi sa légitimité sur le trône.
Avec Excalibur à ses côtés, le roi Arthur réuni et pacifia les deux Bretagne, avant de créer la confrérie des Chevaliers de la Table Ronde.
Cette confrérie permettra de rallier à lui les derniers opposants et correspond à la naissance mythique de l’Angleterre moderne.
A la mort d’Arthur, Excalibur fut jetée par Bedivere dans un lac magique qui entoure l’île Avalon (insula Avallonis endroit où fut forgée l'épée et où est emmené Arthur après son dernier combat à Camlann).
Lorsque l’épée fut jetée dans le lac, un poing fait d’eau l’attrapa et l’enfonça au plus profond des eaux.
Ce poing d’eau était celui de l’esprit de Viviane (Grande prêtresse du culte de la Déesse sur l'île sacrée d'Avalon), satisfaite d’avoir enfin récupéré l’épée, qu’on ne verra plus jamais par la suite.

Posté par Puystory le 04 février 2013 - Commentaires [1] -

La Chandeleur

Crêpes Chand01

Située entre le solstice (le soleil arrivé à son plus grand éloignement de l’équateur) d’hiver et l’équinoxe (Soleil au zénith sur l'équateur terrestre) de printemps, la chandeleur se fête le 2 février.
Dans le monde paysan, elle symbolise la sortie de l’hiver et le retour au travail des champs.
C’est l’occasion de déguster de délicieuses crêpes qui, seront sautées de la main droite et avec une pièce dans la main gauche...
ou encore par-dessus une armoire…. superstition oblige....
Ce disque doré rappelle le soleil, dont le retour commence enfin à se préciser pour les peuplades du Nord de l'Europe et pour les Celtes.
Fête de tradition catholique, la Chandeleur célèbre originellement la présentation de l'enfant Jésus Christ au Temple, précisément 40 jours après sa naissance.
C'est en mémoire de cet événement, qu’en 492, le pape Gélase aurait organisé une procession annuelle (Chandeleur), au cours de laquelle étaient allumés des cierges bénis.
Le mot "Chandeleur" vient précisément de candela - la chandelle - reprise dans l'expression Festa candelarum, fête des chandelles.

Posté par Puystory le 02 février 2013 - Commentaires [1] -


L'atelier du potier

Puy du Fou 2011 - 2350

L'industrie du potier de terre existe depuis plusieurs siècles.
Les réalisations en céramique, faïence, grès et porcelaine sont tous réalisés dans des poteries.
Les différentes régions du monde ont produit différents types d'argile.
De nos jours, les potiers combinent souvent différents argiles et minerais et chaque artisan potier ou céramiste cultive sa propre particularité (poterie culinaire, décorative, artistique ou horticole).
La plus ancienne poterie connue a été produit 25 à 29.000 ans avant Jésus Christ.
N’oublions pas que les mains sont l'outil le plus fondamental du potier.

Puy17060151

Entre 4000 et 6500 avant J.-C., voit l'invention de la roue de potier en Mésopotamie, (aujourd’hui l'Irak), des outils de coupe ainsi que les premiers fours clos offrant une cuisson plus élevée et régulière que dans les foyers à feu découvert.

SH109004

Vers le VIIIème siècle avant J.C. les Etrusques créent une poterie rouge et décorée qui sera exportée vers tout le monde romain.
Au Moyen-Age, l'art de la poterie, devient universel et ne cesse de gagner en finesse.
La méthode de fabrication a des millénaires d'existence et sa technique ne s'est jamais démodée.

Puy17060166

Les étapes de préparation de la terre, malaxage et préparation des boules pour le tournage, sont les plus longues.
L'argile varie selon la région et produit des poteries avec des caractéristiques variées.
La fabrication d'une poterie commence par le mélange des terres (argile, marne, silice).
Les matériaux sont malaxés, soit manuellement (foulage), soit mécaniquement.
La pâte obtenue est conservée au repos (pourrissage) durant une période qui varie de quelques semaines à quelques mois.

Artisans 092012-056

Il existe 6 techniques différentes pour donner au matériau la forme définitive désirée :
1. Modelage 2. Estampage et calibrage 3. Montage au colombin 4. Montage à la plaque 5. Tournage 6. Moulage ou coulage
Les pièces en terre cuites sont tournées sur un tour de poterie.
Elles sont ensuite mises à sécher pendant deux à trois jours, tout dépend du temps extérieur.
Pour les finitions, les pièces à cuire doivent être intégralement sèche avant de repasser au four de poterie.
La cuisson dure 8 heures et monte à 1000°C.

Puy du Fou 2011 - 8036

Avant d'ouvrir le four, un temps d’attente doit être respecté afin d’éviter un choc thermique.
Ensuite vient l'émaillage, un mélange de minéraux et d'oxydes qui permet aux pièces une fois cuites d'être culinaires.

Puy17060155

Une deuxième cuisson est nécessaire avec le four monté entre 900-950°C pendant 9 heures.
Pour la couleur, différents pigments sont passés par superposition et font ressortir la texture de la terre.
Finalement, un vernis vient protéger les objets et les faire briller.

Posté par Puystory le 30 janvier 2013 - Artisans - Commentaires [0] -

La poule aux oeufs d'or

Puy19060505

L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux pour le témoigner ;
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable ;
Pondait tous les jours un œuf d'or.

Puy17060054

Il crut que dans son corps elle avait un trésor.

MIF 092012-15

Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
À celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Puy17060052

Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus ;

MIF 092012-22

Qui du soir au matin sont pauvres devenus ;
Pour vouloir trop tôt être riches !!!

Posté par Puystory le 14 janvier 2013 - Commentaires [0] -

Idée Vacances...

Cinéscénie 06

Cette fresque historique, racontée par le Marchand de Quenouille, vous fait vivre 700 ans d'histoire de France et de Vendée.
La tribune en plein air est complète à chaque représentation.
Il faut, donc, réserver sa place le plus tôt possible.....

Posté par Puystory le 13 janvier 2013 - Commentaires [0] -

COULEURS LITURGIQUES

DSC02817

Les vêtements liturgiques nous rappellent que la Messe n'est pas une action ordinaire et nous met en contact avec Dieu.
La diversité des vêtements nous permet de reconnaître la fonction propre de chaque ministre.
Les couleurs expriment les caractéristiques de la cérémonie.
C'est au XVI° siècle, que le Concile de Trente a défini cinq couleurs :
Le blanc : Joie, pureté.
Le rouge : Feu du Saint-Esprit, Sang des martyrs.
Le vert : Printemps, espérance de vie éternelle.
Le violet : Prière intense et pénitence.
Le noir : Deuil, défunts.
 Et c'est au XIX° siècle que ces couleurs liturgiques ont été définitivement codifiées.
Cependant, d'autres couleurs, issues des traditions, sont admises
Le rose : Joie dans le temps de pénitence.
Le bleu : Fêtes mariales
Le gris cendré, n'est pas une couleur liturgique, mais est un rite lyonnais, prévu les jours de semaine pour les temps de pénitence (Avent et Carême).

Posté par Puystory le 07 janvier 2013 - VIKINGS - Commentaires [2] -

Le pain et le levain

SH109588

Le pain est un élément essentiel sur le plan nutritif.
Il possède plus de 50% de glucides et donc aide à couvrir nos besoins quotidiens en la matière.
Le pain est constitué de sucres lents qui vont progressivement se diffuser dans le corps et permettre à l'organisme de tenir jusqu'au prochain repas.
De plus, le pain entre la catégorie des aliments maigres: 200gr de pain sont nécessaires dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Puy du Fou 2011 - 8756

Un élément important dans le pain est levain.
Le levain est la manière ancestrale de faire lever le pain.
C'est une pâte exclusivement composée de farine et d'eau, laissée fermentée à l'air, que le boulanger va entretenir et développer en la "rafraichissant" régulièrement avec une même proportion d'eau et de farine, au fur et à mesure de son utilisation.
On peut personnaliser son levain en incorporant, par exemple, un peu de jus de fruits ou de bière.
Le goût du pain au levain est spécifique.
Légèrement acidulé et plus dense, il a un goût plus typé que le pain fabriqué à base de levure de boulanger.
La confection des levains est obtenue avec un morceau de pâte prélevé sur une des fournées du jour, dont le volume, pendant l'intervalle qui sépare deux fabrications, est progressivement augmenté pour aboutir au levain destiné à ensemencer la pâte de la première fournée du lendemain.

Puy du Fou 2011 - 8758

Ce pied de culture son poids varie de 4,890 kg à 9,780 kg).
Lors de son emploi, la pâte sera bien levée, ni trop jeune (pousse insuffisante) ni trop vieille, car elle serait aigre.
Le chef voit alors son poids doublé ou triplé avec apport d'eau et de farine ; on rafraichit ou on renouvelle le levain ; il en résulte le levain de première.
Six à sept heures plus tard, nouvel enrichissement.
Après pétrissage on obtient le levain de seconde qui fermente quatre à cinq heures.
Cette période écoulée nouvelle addition qui conduit au levain de tout point qui fermente une à deux heures jusqu'au moment du pétrissage de la pâte.

Posté par Puystory le 01 janvier 2013 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -