Puy Story

Histoire d'une région.

L'isopar

Puystory_07588

Isopar fluide est caractérisé comme un hydrocarbure de synthèse produit à partir de solvant isoparaffinique pétrole à base de matières premières qui sont traités par l'hydrogène en présence d'un catalyseur pour produire un produit qui contient de très faibles niveaux d'hydrocarbures aromatiques et est essentiellement inodore et incolore.

L'Isopar liquide est généralement reconnu comme ayant une faible toxicité aiguë et chronique.
ISOPAR a des flammes ISOPARAFINE capables de monter a 10 mètres de haut sans retomber, se combustibles et ni plus ni moins du pétrole type ZYBRO.
Fait partie des solvants isoparaffiniques, solvants de synthèse sans aromatiques.
Sa vitesse d’évaporation plus rapide que les autres solvants de la même catégorie.
La température de combustion atteint 900 °C.
Pour se donner une idée, voici la température d’une flamme de bougie.
Plus on s'approche de l'extérieur de la flamme, plus l'oxygène est présent et plus la température est haute.
La base d’une flamme qui est transparente = env. 600°C
Au dessus de la mèche, la couleur orange = env. 800°C
Au dessus de la flamme = env. 1200°C

Posté par Puystory le 28 août 2012 - VIKINGS - Commentaires [2] -


le carrousel du Puy du fou

Puy20061018

Un carrousel (ka-rou-zèl) est une attraction de type manège consistant en une plateforme tournante avec des sièges pour des passagers.
Ces "sièges" prennent traditionnellement la forme de chevaux en bois (ou autres matériaux) et/ou d'autres animaux.
Un système mécanique donne souvent l'illusion du galop à ces chevaux.
La plupart des manèges rotatifs peuvent être appelés carrousel tant que les éléments ne peuvent pas changer de position les uns par rapports aux autres.
On peut noter que certains carrousels sont sur deux étages.
Bien que la plupart des carrousels modernes (particulièrement aux États-Unis) comprennent principalement des chevaux, les carrousels des premières périodes possédaient une grande variété d'animaux, dont des chiens, des chats, des lapins, des cochons ou de cerfs.

Posté par Puystory le 26 août 2012 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

Attila

Dans l'Odyssée du Puy du Fou, on mentionne les nons de ATTILA et de Sainte Geneviève.

ATTILA

800px_MorThanFeastofAttila

Attila né en 395, fut le roi des tribus Huns jusqu'à sa mort, en 453.
Après avoir ravagé l'Empire Byzantin à plusieurs reprises, sans réussir à prendre Constantinople, Attila se tourna vers l'Empire d'Occident.
Attila échoua devant Lutèce (Paris), défendue par Sainte Geneviève et se heurta aux armées romaines, en fait composées essentiellement de mercenaires, dont les Wisigoth de Théodoric Ier.
Attila fut surnommé le "fléau de Dieu".
La rapidité et les méthodes impitoyables du roi des Huns ont contribué à lui forger une légende sanguinaire, immortalisée par la phrase qui lui est attribuée :
"Là où mon cheval passe, l'herbe ne repousse pas".


SAINTE GENEVIÈVE

150px_Ste_genevieve_st_etienne

Geneviève (née à Nanterre en 423, morte à Paris 512 à près de 90 ans) est une sainte catholique française, patronne de la ville de Paris et des gendarmes.
Selon la tradition, en 451, grâce à sa force de caractère, Geneviève, qui n’a que 28 ans, convainc les habitants de Paris de ne pas abandonner leur cité aux Huns.
Elle encourage les Parisiens à résister à l’invasion par les paroles célèbres :

"Que les hommes fuient, s’ils veulent, s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous les femmes, nous prierons Dieu tant et tant qu’Il entendra nos supplications."

Une autre hypothèse controversée prétend qu'elle aurait averti l'envahisseur d'une épidémie de choléra sévissant dans la région.
De fait, Attila épargnera Paris.
En 512,  son corps est transporté en 845 à Marizy par crainte des Normands et rapporté à Paris en 890.
A partir du XIIe siècle, la châsse contenant ses reliques est portée en procession à travers Paris.
Des miracles ont lieu sur son passage.
Ses reliques sont brulées par les révolutionnaires en 1793, mais son tombeau vide, transporté dans l'église Saint-Étienne-du-Mont continue d'être vénéré.

Posté par Puystory le 21 août 2012 - ODYSSEE - Commentaires [0] -

Le Bourg 1900

Le premier contact avec le Grand Parc du Puy du Fou
(Après avoir régler votre droit d'entrée et suivi du contrôle par de charmantes hôtesse d'accueil).
Le bourg 1900 vous replonge dans une autre époque.
Et dire que ce n'est que le commencement !!!!

Posté par Puystory le 19 août 2012 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

Le Duel

Puy du Fou 2011 - 9290

Ce mot est attesté en 1539.
Il vient du latin duellum, archaïsme pour bellum "guerre", rattaché par erreur à duo et se rapporte à un combat entre deux adversaires armés.
Au début du XVIIe siècle, le duel est en France un véritable fléau.
Entre 1588 et 1608, près de dix mille gentilshommes sont tués pour des questions d'honneur.
Les régles du duel sont :
L'offensé choisit deux témoins et les envoie à son offenseur qui les met en rapport avec deux de ses amis (témoins).
Les quatre témoins établissent s'il y a matière à duel ou à arrangement.
S'ils estiment que la réparation par les armes s'impose, ils fixent les conditions du combat.
L'offensé a le choix des armes (épée ou pistolet, rarement le sabre).
Les armes fournies par les témoins sont tirées au sort entre les adversaires.
Le duel à l'épée est au "premier sang" si l'offense est légère et à "mort" si les témoins estiment que l'insulte le justifie.
Sur le terrain, les témoins attribuent leur place aux adversaires en veillant à de l'égalité des chances.
(duel au pistolet : 30 pas entre les adversaires).
Le combat ne commence que sur leur ordre et cesse soit avec la mort de l'un des adversaires ou lorsque les témoins estiment que la réparation est suffisante.

Posté par Puystory le 14 août 2012 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -


Saviez-vous que....

Divers 082012 - 03

Le Puy du Fou bénéficie du label Tourisme & Handicap pour les handicapés : moteur, mentaux, visuel et auditifs.

Puy21061013

Il s’agit d’une démarche volontaire des professionnels du tourisme qui souhaitent recevoir la clientèle en situation de handicap.
Le label national s’inscrit dans cette démarche avec 2 objectifs :

  1. Apporter une information fiable et objective de l’accessibilité des sites et équipements touristiques en tenant compte de tous les handicaps ;
  2. Développer une offre adaptée et intégrée à l’offre généraliste.

Orgues de feu 082012 - 002

Ce label permet aux personnes handicapées (ou mobilité réduite) et à leurs proches de disposer d’informations fiables sur les 4 types de handicaps : auditif, mental, moteur, visuel.
Dans le cadre d'un accueil optimal, le Puy du Fou propose une gamme de services spécifiques :

PUY_4229

- Un accès facilité et favorisé pour les personnes à mobilité réduite (temporaire ou définitive) sur l'ensemble du Grand Parc ainsi que la Cinéscénie.
- La location de fauteuils roulants (gratuitement, directement aux entrées du Grand Parc - dans la limite des fauteuils disponibles)
- La location de casques Audio Guide pour les malvoyants pour le spectacle de la Cinéscénie (Service payant - réservation conseillée).
- Un tarif préférentiel est actroyé aux visiteurs handicapés. (Voir condition lors réservation ou de votre passage à la caisse).

Puy21060978

Par ce petit article, je pense qu'il est bon de remercier le personnel de la réservation ainsi que le personnel d'encadrement du Grand Parc, pour le temps qu'il consacre au bien-être de la personne souffrant d'un handicap.

Posté par Puystory le 12 août 2012 - Commentaires [5] -

Barge (Puy du Fou)

Au début du spectacle de la Cinéscénie, le Marchand de Quenouille dit :
" Je couche dans les barges des granges".
Mais que peut signifier cette phrase ???

Puy du Fou 2011 - 0928

Dans la région du Centre et de l'Ouest, une barge est un gros tas de foin, de paille ou de blé.
Sert aussi parfois à désigner un hangar à bois ou un grenier à foin aussi dénommé "Fenil", venant du latin foenile, de foenum, foin. C'est aussi l'étage d'un bâtiment où s'exerce la même fonction.
Le fenil est souvent situé au-dessus des étables.
Au moyen-âge, certaines maisons abritent également les animaux de la ferme durant la nuit, pour les protéger d'éventuels prédateurs.
L'enclos des bêtes est placé juste au dessous de la chambre afin que la chaleur dégagée, puisse réchauffer leur propriétaire.

Puy du Fou 2011 - 2258

Posté par Puystory le 07 août 2012 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

L'orangerie

DSC_6522

Une orangerie est un bâtiment clos, doté de vastes fenêtres et d'un chauffage dans lequel on abrite, les agrumes plantés dans des bacs ou pots ainsi que d'autres végétaux craignant le gel.
La première orangerie a été construite par Charles VIII au château d'Amboise.
C’est en 1686, Jules Hardouin-Mansart en tant que premier architecte du roi Louis XIV, se voit confier la réalisation du Grand Trianon et de l'Orangerie.
La construction de l'Orangerie du château de Versaille sera terminée en 1688.

Orangerie - 002

En juin 2011, débute la construction de l'Orangerie du Puy du Fou.

Orangerie - 004

D'une surface de 1000 m², cette nouvelle salle à trois fonctions importantes :
1) Restauration avec une capacité de 450 couverts (sur tables rondes).
2) Salle de spectacles pour 1.500 spectateurs. (Voir "Gloria" pendant la période de Noël).
3) Salle de Congrès (1.500 places debout ou 600 places assises).

Puy21061500

DSC_6493

Son ouverture s'est effectuée le 12 novembre 2011.

Posté par Puystory le 05 août 2012 - Restauration - Commentaires [0] -

Les Cosaques

Puy15060168

Dès les XIe et XIIe siècles on note la première présence attestée de guerriers libres dans la steppe.
Le nom de "cosaque", est le nom donné à un groupe de populations d'Europe orientale et des parties de l'Europe adjacentes à l'Asie et est issu de la langue turque des Polovtses, fut appliqué dès le XIVe siècle à des groupes multinationaux de mercenaires employés par les colonies génoises de Crimée qui commerçaient avec les Tatars.
La formation des Cosaques au sens historique, en tant que communautés militaires autonomes majoritairement slaves, s'est produite à la fin du XVe et au début du XVIe siècle, aux marges méridionales des grandes principautés de Lituanie et de Moscovie, dans les steppes ukraino-russes alors dominées par les Tatars.
Les Cosaques formaient des sociétés de guerriers relativement ouvertes, où tout candidat pouvait, jusqu'au XVIIe ou XVIIIe siècle, être accueilli en fonction de critères variables selon les régions.
L'organe dirigeant était l'assemblée – Rada "conseil" en Ukraine, Kroug "cercle" ailleurs – où chaque Cosaque pouvait s'exprimer.
Les décisions étaient prises non à la majorité, mais au consensus – parfois après une rixe.
Les réunions de cette assemblée avaient lieu à dates fixes une ou deux fois par an.
Le 24 janvier 1919, le Comité central du parti bolchévique décide au cours d'une réunion secrète de pratiquer « une terreur massive contre les riches Cosaques, qui devront être exterminés et physiquement liquidés jusqu’au dernier et avec les cosaques disparait aussi une culture.

Posté par Puystory le 31 juillet 2012 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Coups de coeur de Vendée.

Sonia Lestienne est fait partie des 3 dresseuse d'ours de France.

 

Posté par Puystory le 29 juillet 2012 - Commentaires [0] -