Puy Story

Histoire d'une région.

AGORA

Agora
par sortiescinema

IVème siècle après Jésus-Christ à la chute de l'empire.
L'Egypte est sous domination romaine.
A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde.
Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples.

Sortie le 6 janvier 2010.

Posté par FULGENT à 10:00 - LE CINE SCENIE - Commentaires [0] -


livre ouvert au pays

DSC00187

Véritable "livre ouvert au pays de la mémoire", le Grand Parc du Puy du Fou réécrit la vie quotidienne de la Vendée.
Ecouter, voir, remonter le temps.
Dans les petits villages entièrement reconstitués d'après des recherches ethnographiques, il suffit de pousser une porte pour saisir le passé sur le vif.
Les gestes répétés, inchangés.
Surprendre le forgeron, le potier et l'ébéniste, l'enlumineuse et
le sculpteur, etc.
De biens belles scènes en somme, comme des tableaux vivants.

DSC04567

Posté par Puystory à 17:42 - GRAND PARC - Commentaires [1] -

marier les vins

Quentin_10mod
Photo Kintus.

Les fêtes de fin année approchent à grand pas avec ses repas bien accompagnés.
Consommer l'alcool avec modération pour ne pas se retrouver comme ce pauvre écuyer qui a abusé de la trouspinette.

Mais comment marier les vins avec les plats pour en profiter pleinement ?
Vins rouges peu tanniques, acidulés :
Pizza, lasagne, mets à base de tomate, poisson grillé, viandes froides et saucissons.
Vins rouges tanniques :
Gibier en sauce, plats en sauce avec fines herbes, poulet ou dinde farcie et grillée.
Vins blancs secs neutres :
Poissons, fruits de mer cuits au naturel, poitrines de poulet grillées, quiches, mets cajuns, saucisson, mets chinois ou thaïlandais, pizza.
Vins blancs vifs :
Mets en sauce tomate, salades avec vinaigrettes relevées.
Sushi, saumon ou thon grillé ou même cuit au four.
Vins blancs parfumés :
Mets chinois et thaïlandais, poisson fumé, pâtés riches, porc, quiches, plats avec gingembre frais, porc et poulet froid.
Vins rosés :
Ces vins se marient avec toute une panoplie de plats, allant du poisson aux mets épicés.
Étant donné leur légèreté, il est préférable d'éviter de les servir avec des plats de viande costauds.

Posté par Puystory à 18:00 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

Boeuf braisé au vin rouge

Image1

Versez le vin dans un fait-tout et portez à ébullition à feu vif, faites réduire le vin de moitié (Il doit rester 750 mil).
Laissez complètement refroidir.
Découpez la viande en morceaux de 5 cm.
Dans un grand sachet en plastique, mettez les oignons, les carottes, le cèleri, le laurier, le thym, le poivre, le piment et la viande.
Versez le vin.
Secouez légèrement le sachet pour mélanger tous les ingrédients, puis fermez-le hermétiquement.
Déposez le sachet dans un récipient et placez le tout ou réfrigérateur une nuit entière.
Ouvrez le sachet.
Versez son contenu dans une passoire et recueillez le vin dans un récipient.
Réservez le vin.
Séparez la viande des légumes et épongez les ingrédients à l'aide de papier absorbant.
Faites chauffer l'huile à feu vif dons un fait-tout et faites-y brunir la viande sur toutes les faces.
Ajoutez les légumes et mélangez.
Versez le vin et la purée de tomates.
Ajoutez suffisamment de bouillon de bœuf pour couvrir la viande et les légumes.
Portez à ébullition, puis réduisez la source de chaleur.
Couvrez et glissez dans le four préchauffé à 160°.
Laissez mijoter 2 à 3 heures ou four, jusqu'à ce que le bœuf soit bien tendre.
Si le liquide s'évapore, ajoutez du bouillon de bœuf.
Ce plat peut également mijoter à la casserole, pendant 2 à 3 heures à feu très doux.
Retirez délicatement la viande à l'aide d'une écumoire et réservez-la dans une terrine.
Ôtez les feuilles de laurier.
Mixez la sauce jusqu'à ce qu'elle soit homogène et épaisse (elle foncera quand elle sera réchauffée).
Salez et poivrez selon votre gout.
Si la sauce n'est pas assez épaisse, faites-la réduire à feu vif.
Remettez la viande dans la sauce et réchauffez le tout.
Poudrez de persil ou moment de servir.

Ingrédients :

2 bouteilles de barolo, ou d'un autre vin rouge de bonne qualité
1,5 kg de bœuf à étuver
2 oignons hachés grossièrement,
2 carottes coupées en rondelles,
branche de cèleri en petits tronçons
2 feuilles de laurier
2 grands brins de thym
6 grains de poivre
2 graines de piment broyées
3 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à soupe de purée de tomates ou de tomates séchées
1,5 l de bouillon de bœuf sel marin et poivre noir du moulin
persil haché

Posté par Puystory à 18:02 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

l'affiche (1)

SH109267mod

L’origine du mot « affiche » remonte au terme de l’allemand du Moyen-Âge « Placke », qui signifie tache, région, devenu dans un premier temps « plaque » (plat, petit panneau), en français, pour prendre plus tard la forme moderne de « placard » (affichage).
Dans d’autres langues, les concepts modernes qui traduisent ce terme (anglais: «poster» ou «billboard», italien: «avviso», «cartello» ou «manifesto») ont chacun une origine différente.
L’époque de naissance de l’affiche est controversée.
On trouve jusque dans les différentes cultures de l’Antiquité des recommandations ou exhortations en faveur de marchandises et de prestations ainsi que des appels officiels lancés par les autorités.
La duplication, l’une des principales caractéristiques techniques de l'affiche, n’est rendue possible qu’en 1440 avec la découverte de l’imprimerie par Gutenberg (Mayence, 1397-1468).
C’est alors le début de la montée en puissance de l’affiche, de conception généralement typographique, utilisée surtout, parallèlement à la publication d’avis officiels, pour les annonces de promoteurs du monde du divertissement et du spectacle.

Posté par Puystory à 18:00 - Affiches - Commentaires [0] -


Clovis 1er (2)

clovisindex

Suite au dernier commentaire rédigé par "Dodo", je dois apporter un complément à mon article.

Né en 465 – 466 (selon les sources), Clovis devient Roi en 481.
A cette époque, on ne devient pas roi par un sacre, mais par héritage d'une part, et d'autre part, d'après un choix de la famille aristocrate, sur des critères particuliers : bravoure et nombreuses victoires.
En d'autres termes, c'est une coutume d'un temps ancien qui faisait son effet.
Clovis, est baptisé le 25 décembre 496 par l'évêque Rémi à Reims.
Il a en effet décidé de se convertir au catholicisme, lui le païen.
Ce qui fait toute la différence, c'est l'histoire de la Sainte-Ampoule.
Les témoignages sont nombreux.

Le_bapt_me_de_Clovis

Selon les notices historiques sur le couronnement des rois de France par Pierre Augustin Dérodé-Géruzez

Clovis est le premier de nos Rois qui ait été sacré et couronné.
Ce fut en 496, la veille de Noël, que ce prince, nouvellement converti à la foi chrétienne, il reçut des mains de saint Remi le baptême et l'onction sainte.
La plupart des évêques du royaume se trouvaient alors réunis à Reims (Rheims).
Grégoire de Tours nous apprend que les rues de la ville furent tendues de tapisseries peintes et les églises de draps blancs, que l'on répandit des parfums en abondance, et que l'on alluma une grande quantité de cierges.

Et que 486 correspond à la bataille de Soissons contre Syagrius.

Bataille_de_Soisson

Pour mieux découvrir je vous invite à visiter un site consacrer à Clovis 1er

Posté par Puystory à 10:26 - Les Iles de Clovis - Commentaires [0] -

Aldéric

DSC00085

Vient du germain "adal et rik" Signifie: " noble et roi, puissant"
il se fête le 7 janvier
Né en Bavière, vers 800, Aldric devient page à 12 ans, à la cour de Charlemagne Il se lie d'amitié avec Louis, le fils de l'empereur.
Ordonné prêtre, il rejoint Louis qui règne sur l'Occident en qualité de chapelain et confesseur du monarque avant d'être nommé au siège épiscopal du Mans, en 832.
Prenant alors l'Evangile à la lettre, il distribue ses biens aux pauvres et travaille activement à la christianisation du Maine.
Il meurt saintement en 856
Les Aldéric sont la bonté et la générosité incarnées.
Actifs, déterminés, ils sont faits pour réaliser de grands projets et ne baissent jamais les bras Honnêtes, ils ne transgressent jamais leur morale Indulgents, ils oublient et pardonnent facilement.
Équilibrés, réfléchis, toujours accueillants, ce sont des travailleurs acharnés et la réussite est toujours au bout de leur entrepris.

Posté par Puystory à 18:00 - Origines des prénoms - Commentaires [0] -

Les Iles de Clovis

La nouveauté 2010 du Puy du Fou est "Les Iles de Clovis"
Mais qui est Clovis ?.

clovis

Clovis Ier (en allemand Chlodwig ou Chlodowech, en latin Chlodovechus) est roi des Francs saliens de 481 à 511.
Issu de la dynastie des Mérovingiens, du nom hypothétique de son grand-père, Mérovée (cf. liste des monarques de France), il est considéré comme le premier roi chrétien du royaume des Francs, qui prendra le nom de France au XIIIe siècle.
Nous connaissons Clovis à travers la longue description de son règne par l'évêque gallo-romain Grégoire de Tours, né près de trente ans après la mort de Clovis, et dont l'Histoire, rebaptisée tardivement Histoire des Francs.
Les Francs étaient un conglomérat de peuples.
Leur origine est essentiellement germanique.
Ils forment deux groupes : Francs Saliens et Francs Ripuaires.
Ils vivaient à la frontière de l'Empire romain, sur le limes.
Ces peuples acceptèrent de se mettre au service de l'Empire comme paysans ou comme soldats.
Le mot Franc signifiait "guerrier".

clovis2

Posté par Puystory à 18:00 - Les Iles de Clovis - Commentaires [0] -

Cybelle

DSC00211

Vient du grec "kubelê", nom d'une divinité personnifiant la nature dans la mythologie phrygienne.
Se fête le 10 novembre.
Comme tous les prénoms issus de la mythologie, les "Cybèle" sont fêtées avec sainte Nymphe, fille du préfet de Sicile Aurélien, au IV ème siècle.
Elle fut convertie par l'évêque Maximilien.
Jetée en prison sur l'ordre de son père, elle subit le martyre, victime de la persécution de Dèce.
Ce sont habituellement des femmes très séduisantes, pleines de majesté et de grâce.
Leur froideur et leur distance ne sont qu'apparentes et cachent plutôt une autodéfense et une certaine timidité.
Elles sont discrètes, voire secrètes, et réagissent toujours avec pondération.
Un peu sauvages, elles fuient le contact avec le monde et la foule, préférant les petits comités.
Elles ont besoin de se sentir épaulées et sécurisées pour s'épanouir.
Exigeantes, elles n'aiment pas le laisser-aller.

Posté par Puystory à 18:00 - Origines des prénoms - Commentaires [0] -

Calvaire

SH100062

La croix de chemin est un symbole religieux catholique très répandu du XVIe siècle à nos jours.
On en distingue deux types : les croix dues à la volonté des communautés et les croix érigées par des familles.
Lorsque la croix est érigée, elle est bénie, et fait généralement l’objet d’un culte.
On y faisait le plus souvent des processions, mais pour les croix éloignées des bourgs ou dans des hameaux isolés, les manifestations étaient beaucoup plus humbles.
Les bergères allant aux champ accrochaient au fût de la croix un rameau de genêt, ou déposaient un bouquet de fleurs, à moins que ce ne soit l'œuvre d'un passant.
Les bergères ont disparu, mais certaines croix sont toujours fleuries et certains hameaux sont très attachés à leur croix et l’entretiennent encore. En vous promenant dans le "Grand Parc", vous apercevrez un calvaire.

SH109111

A première vue, il n'a rien à faire là dans un parc de loisirs.
Mais à la réflexion, on ressent le respect que les Puyfolais ont pour leurs ancêtres.
C'est ici qu'en 1789 que les Vendéens se sont battus.
Aujourd'hui, l'entretien des calvaires de Vendée étaient financé par le Puy du Fou (Devoir de mémoire).

Posté par Puystory à 06:00 - GRAND PARC - Commentaires [0] -