Puy Story

Histoire d'une région.

La glaneuse

Village 18ème 092012-90

Le verbe "glaner", provient de l’ancien français "glener", du bas-latin "glenāre", et du celte "do-glinn".
"cueillir, ramasser".
Le glanage est donc un très vieil usage, d'avant le Moyen âge.
Une glaneuse est une personne qui glane, recueille des épis (mangeables) de restés dans les champs après la moisson.
Dans notre société moderne et par nécessité, on retrouve aussi des glaneurs dans les champs de pomme de terre et autres nourritures (fruits et légumes tombés après la récolte afin de ne pas gaspiller de nourriture).

Glaneuse01

Au Puy du Fou, on est bien loin des glaneuses d'autrefois qui ramassaient les épis de blé.
La Glaneuse, le petit train du Grand Parc (gratuit) transporte, sur un chemin sécurisé, 70 visiteurs de gare en gare (Boug 1900, Le Village 18ème, Les Vikings, Cité Médiévale).
Pas très rapide, ses wagons épargnent vos jambes et parcourent les 1,250 km en +/- 25 minutes (arrêts compris).
Sur les 3 wagons, 1 est aménagé pour accueillir les fauteuils roulants.
Chaque jour, deux Glaneuses sont en services et les conducteurs (Rochette, Mimie, Jojo, Stéphane et Christophe) donnent une priorité absolue aux personnes âgées et à mobilités réduites.
Respecter les conseils de sécurités (rester assis, laisser la sécurité d’accès) et votre voyage sera agréable.

Glaneuse 072

Posté par Puystory le 29 avril 2013 - GRAND PARC - Commentaires [0] -


Marie-Madeleine

Sainte_Marie_Madeleine

Dans les différents châteaux du Puy du Fou, une chapelle était consacrée à Marie-Madeleine.
Marie-Madeleine serait née en l'an 3 de notre ère et aurait été la fille de l'archiprêtre Syrus le Yaïrite, prêtre de David.
Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie.
Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine (Marie de Magdala), et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée.
On ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse.
En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur l’a délivre des sept démons de Satan.
Comme d'autres disciples, Marie-Madeleine assiste au supplice de la crucifixion de Jésus et à sa mise au tombeau.
Peu de temps après, elle reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité.
Un texte apocryphe du codex de Berlin, écrit en copte à la fin du II° s., porte le nom de : Évangile de Marie.
Il s'agit d'un texte à caractère religieux comprenant un dialogue entre le Christ et Marie de Magdala et les autres disciples.
Selon les Questions de Marie, qui date de la fin du III° s., Marie-Madeleine est la partenaire privilégiée de Jésus.
Marie-Madeleine a été et est considérée par certains comme une incarnation du Féminin Sacré, représentant d'une certaine manière la Déesse-Mère, dont le culte s'étendait au Moyen-Orient dans l'Antiquité.
Au travers de mythes, de légendes et de symboles, un conte romanesque s'est élaboré autour d'elle et s'est répandu en Europe.

Posté par Puystory le 28 avril 2013 - Histoire de château - Commentaires [0] -

48h de Fou ! Le Bêtisier - La Websérie événement du Puy du Fou

Posté par Puystory le 23 avril 2013 - Commentaires [1] -

Le quadrige

 Puy19061384

Char monté sur deux roues et attelé par quatre chevaux placés de front utilisé dans l'Antiquité (Jeux Olympiques aux autres jeux solennels de la Grèce et de l’Empire Romain).
L’origine du mot viendrait du latin : "quadrigae", "quadr-igae", de "quadr" (quatre)..., et de "agere", (conduire).
Dans l’Antiquité, les courses de quadriges à Rome se déroulaient principalement au Circus Maximus Dans la mythologie grecque, les quatre chevaux du quadrige d’Hélios portaient les noms suivants (noms Latin et noms Grecs) :
Eous (Eôos) - de l'Orient
Eton (AIthon) - de feu 
Phlegon (idem en grec) - brulant 
Pyros (Pyroeis) - enflammé.

Puy17060961

Les premières trace du quadrige viendrait de la mythologie grecque, où Phaéton ou Phaéthon (fils d'Hélios , dieu Soleil), serait mort foudroyé pour avoir perdu le contrôle du quadrige de son père, et de ce fait, aurait manqué d'embraser le monde.
Le conducteur du char s’appelle "Aurige".
Les chevaux ont aussi une dénomination.
Les extrêmes sont les Galériens et les centraux sont les timoniers.
La condition physique des chevaux à une grande importance au Puy du Fou.
Le galérien de droite court à 40 km/h soit 10 km/h en plus que celui de gauche.

Puy17061081

La difficulté de cette course vient de la conception du Stadium.
En effet, c’est la seule infrastructure au monde qui associe l’architecture du Colisée et celle du Circus Maximus.
Le Colisée étant destiné aux combats de gladiateurs et/avec la présence de fauves, et le Circus Maximus orienté sur la course de chars avec sa légendaire Spina.
La course dure environ deux minutes pour une distance totale de neuf cents mètres.

Stadium 13092012-162

Posté par Puystory le 22 avril 2013 - Gladiateurs - Commentaires [0] -

Les Vikings

Chaque jour, plusieurs représentations des cinq grands spectacles sont données dans le Grand Parc selon un programme quotidien adapté au nombre de visiteurs.
Ces spectacles sont conçus comme de véritables films en direct avec du rythme, des surprises et de nombreux effets spéciaux.

Posté par Puystory le 21 avril 2013 - VIKINGS - Commentaires [0] -


Chevaliers de la Table Ronde

Le nouveau spectacle du Puy du Fou.
15 minutes de légende et de magie en extèrieur.
Au pied des remparts de la Cité Médiévale, Merlin l'Enchanteur, met à rude épreuve le courage d'Arthur.
Arthur doit affronter le sortilège d'Excalibur... et la recherche du Saint Graal !!!

Posté par Puystory le 18 avril 2013 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [0] -

Le Grand Parc

Grand Parc 02

Au Grand Parc, les chênes sont séculaires et les genêts en fleur.
Des oliviers du stadium Gallo-romain aux buis taillés du Grand Carrousel, de la roseraie à la vallée Fleurie, les essences élégantes du Grand Parc embaument chaque époque traversée.
Tous les matériaux sont naturels (terre, pierre, bois, sable, etc.).
Les visiteurs seront sensibilisés aux gestes écologiques élémentaires, tels que le tri des déchets et la propreté du site.

Posté par Puystory le 17 avril 2013 - Présentation - Commentaires [0] -

Saint Maurice

DSC03044mod01

Mauricius était le tribun de la légion “thébaine” (+/- six mille hommes) nommée en raison de sa résidence à Thèbes (Égypte).
D’origine égyptienne (Kémèt), Saint Maurice était un Noir.
Vers 290, l’empereur romain Maximien voulant réprimer des paysans chrétiens en révolte contre le fisc impérial, remit en vigueur les persécutions et transféra dans ce but cette légion à Agaune (Suisse).
Maurice et ses compagnons, se rappelant qu’il vaut mieux obéir à leur Dieu qu’aux hommes, refusèrent d'exécuter les ordres impériaux.
Aussitôt l’empereur Maximien, associé à l'empire par Dioclétien, donna l’ordre de décimer la légion de Maurice et de la sacrifie aux idoles.
Le 22 septembre 286, la légion romaine entière, général en tête, fut immolée pour n’avoir pas voulu renoncer à leur foi chrétienne.
Le bataillon de six mille hommes rangés en ordre de combat, ayant à sa tête Maurice, à cheval, avec ses brillants officiers.
Avant de mourir, ils envoient au tyran un message :

"Empereur, nous sommes vos soldats ; nous sommes prêts à combattre les ennemis de l’empire ; mais nous sommes aussi chrétiens, et nous devons fidélité au vrai Dieu.
Nous ne sommes pas des révoltés, nous aimons mieux être des victimes que des bourreaux : mieux vaut pour nous mourir innocents que de vivre coupables."

Maximien, les fit massacrer tous en masse.
Une basilique fut élevée par Saint Théodore dès le IVème siècle, puis une abbaye y fut créée.
A la fin du IVème siècle, les reliques furent déplacées à Angers et devint ainsi titulaire de la cathédrale et patron du diocèse.
Maurice est l’un des saints dont le culte est le plus répandu en Savoie, et devient en 1603, le patron particulier de la Maison régnante de Savoie.
Il est un Saint militaire, invoqué par les gens d’armes, les seigneurs, les hauts barons ainsi que les cités qui redoutent d’être prises d’assaut et pillés.
Il est le patron des chasseurs alpins.
Il y a 1700 ans, Maurice et ses compagnons de la Légion thébaine offrirent leur vie, en proclamant leur foi et en refusant de s’en prendre à une population chrétienne.
Toujours représenté comme Saint à peau blanche, il apparaît à partir du 12ème siècle avec sa couleur d’origine.

Saint_Maurice_Magdeburg

Posté par Puystory le 15 avril 2013 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -

Le piano-forte

Oruges de feu 13092012-050

Créé au début du XVIIIe siècle par l'italien Bartolomeo Cristofori (1655-1731), à Florence, sous l'appellation de piano-forte, le piano naît de l'évolution d'un instrument appelé clavicorde (XVe siècle).
Son but était de fabriquer un instrument produisant à volonté des sons puissants ou doux (à la différence du clavecin, dont on ne pouvait modifier le volume sonore).
En 1709, l'invention fut enfin terminée Le piano est un instrument de musique polyphonique à cordes frappées par des petits marteaux actionnés par un clavier.
Le premier instrument à corde inventé par l'homme fut peut-être l'arc du chasseur.
Il suffit de pincer la corde en un point pour obtenir un son.

Puy du Fou 2011 - 6455

A travers les âges, la corde tendue est restée l'un des principaux moyens d'obtenir un son, que ce soit au moyen d'un plectre (sorte de pince) ou d'un marteau.
Le premier instrument dont on puisse dire qu'il est l'ancêtre du piano est le tympanon, assemblage de lames d'acier que les jongleurs frappaient avec des maillets et qui ressemble un peu à un xylophone.
De nos jours le piano a bien évolué et d’autre types de "pianos" ont vu le jours comme les claviers numériques.
Le piano est devenu un instrument traditionnel avec un répertoire vaste : classique, rock, jass, variété.

Posté par Puystory le 14 avril 2013 - Instrumentarium - Commentaires [1] -

Espaces Verts : Les derniers travaux au Puy-du-Fou

Posté par Puystory le 09 avril 2013 - Commentaires [0] -