Puy Story

Histoire d'une région.

Miss Vendée 2019 au Puy du Fou.

PUY_9908

PUY_9741

PUY_9772

PUY_9804

PUY_9866

Posté par Puystory le 06 juillet 2019 - Miss Vendée - Commentaires [0] -


La poubelle

Puystory_03110

Avant l'utilisation de la poubelle, tous les déchets domestiques étaient jetés directement dans les rues des villes, ce qui posait des problèmes d'odeur et d'hygiène.
A Paris, dès 1864, à l'annonce d'une corne, les habitants devaient sortir leurs ordures dans des seaux que ramassaient les balayeurs... mais les résultats n'étaient pas très probants.

Puystory_6201

C'est alors qu'intervint le préfet Eugène Poubelle qui, par un arrêté de 1884, exigea que les propriétaires d'immeubles installent des récipients métalliques afin de recueillir les ordures ménagères.
Ces boîtes furent rapidement baptisées "poubelles".
En 1908, on installa, place de l'Opéra, des corbeilles destinées aux passants pour la collecte des débris divers, mais le tri sélectif n'étant pas encore à l'ordre du jour !

Posté par Puystory le 05 juillet 2019 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

Secret de la Lance (Puy du Fou)

PUY_9174

PUY_9292

PUY_9331

PUY_9332

PUY_9351

Posté par Puystory le 03 juillet 2019 - Secret de la lance - Commentaires [0] -

Clovis premier Roi chrétien de France…

PUY_2290

Comment naît la France ?
Repartons en -80 et retrouvons Vercingétorix qui fut le premier qui fédéré une partie des peuples gaulois dans le cadre d'une révolte contre les forces romaines au cours de la dernière phase de la guerre des Gaules de Jules César.
Vercingétorix est le plus connu et est le chef suprême des tribus gauloise.
Né en 72 av. J.-C. en Auvergne et mort en 46 av. J.-C. à Rome.
Il est un des chefs de la résistance des Gaulois contre la conquête de la Gaule par Jules César.
Il bat César à Gergovie et à Bibracte en 52 av. J.-C., mais est battu et fait prisonnier à Alésia la même année.
Il est devenu connu car en se rendant, il a sauvé des vies de son peuple.
Le rôle historique de Vercingétorix ne dura que quelques mois.
Mais ce fut suffisant pour qu’au XIXème siècle, celui-ci acquît le statut de héros fondateur de l’histoire de France.
Cependant, les livres d'histoire retiendront Clovis comme premier Roi de France.

792750-charles-gaulle-juin-1940

Charles De Gaulle (1890-1970) disait :
"Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis choisi comme roi de la France par la tribu des Francs qui donnèrent leur nom à la France...
Mon pays est un pays chrétien et je commence à conté l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs"…
L'histoire de la monarchie de la maison France est en marche à partir de 481 !
Clovis devient roi des Francs (Rex Francorum).
Au IVème et Vème siècles, de nombreux peuples venus de l'est envahissent l'empire romain, chassés de leurs terres par les Huns, de redoutables cavaliers venus d'Asie.
Parmi eux, les Francs, les Burgondes (en Bourgogne), les Alamans et les Wisigoths (au Sud de la Loire) s'installent sur notre territoire, semant la terreur et saccageant les villes des provinces romaines.
En 476, le dernier empereur romain Romulus Augustule (âgé de 10 ans) est assassiné.
L'empire romain d'occident disparaît et c'est la fin de l'Antiquité.
Parmi les envahisseurs, les Francs s’établissent dans le nord de la Gaule et en Belgique.
Petit-fils du roi franc Mérovée, fils de Childéric Ier, roi de Tournai et de Basina, Clovis naît en 465 ou 466.

GauleClovis_WEB

Clovis n’a que 15 ou 16 ans lorsque, à la mort de son père en 481, il hérite du royaume franc.
C’est un guerrier courageux et très rusé qui entreprend une série de conquêtes et étend son royaume afin de dominer toute la Gaule.
Il était impitoyable avec ses ennemis.
Quand Clovis eut tué beaucoup d’autres rois et de proches parents dont il se méfiait parce qu’il craignait qu’ils ne lui prennent son royaume, il élargit son royaume dans toutes les Gaules.
Cependant, on rapporte qu’il s’exprima ainsi au sujet des parents qu’il avait perdus :
"Malheur à moi car je n’ai plus de parents pour pouvoir m’aider".
Mais il disait cela par ruse pour savoir si, par hasard, il pourrait encore en découvrir un pour le tuer.
Pendant son règne, il parvient par la force, des alliances et avec l'église à s'imposer sur une grande partie de la Gaule romaine.
En se rapprochant de plus en plus du clergé gallo-romain, il fit la connaissance de l'évêque Remi de Reims qui le poussa à épouser une princesse chrétienne qui sera Clotilde la fille du roi des Burgondes et  ils se marièrent en 493.

image

Clovis est reconnu comme roi par les Gallo-romains grâce à sa conversion au christianisme après la bataille de Tolbiac – (Zülpich près de Cologne en Allemagne et traditionnellement en 496, mais des révisions récentes situeraient la bataille de Tolbiac en 506)

Posté par Puystory le 01 juillet 2019 - Clovis - Commentaires [0] -

Miss Vendée au Puy du Fou

PUY_9774mod2

Puystory remercie le Puy du Fou pour la mise à disposition du Grand Parc afin de réaliser la séance photo avec Miss Vendée.
Je remercie particulièrement le Comité Miss Vendée pour la confiance qui m'a été accordée et pour le privilège d'avoir été un membre de son équipe pendant cette belle journée.
Je remercie affectueusement, tout le personnel du Puy du Fou, les artisans, les acteurs pour leur gentillesse et leur patience afin de nous aider à couronner de succès notre passage dans le Grand Parc.
D'autres photos arriveront bientôt (après tri et contrôle de qualité).

MERCI à Miss Vendée et au Puy du Fou.

Posté par Puystory le 29 juin 2019 - Miss Vendée - Commentaires [0] -


Dans la Cité Médiévale

IMG_0713

Puystory_01732

Puystory_01756

Puystory_01766

Puystory_01769

Posté par Puystory le 28 juin 2019 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

Court résumé origine guerres de Vendée

PUY_2279

Pendant la révolution Française certains départements de l'Ouest, comme la Vendée, rejettent la lutte menée contre l'Église par les révolutionnaires.
Depuis 1791, révolutionnaires et paysans vendéens s'opposent.
Ces derniers regrettent l'abolition de la gabelle, la confiscation des biens de l'Église et les mesures successives de déchristianisation.
En février 1793, la levée d'une armée de 300 000 hommes par la convention met le feu aux poudres.
Le tocsin sonne dans 800 paroisses de plusieurs départements de l'Ouest.

PUY_0668

D'abord dirigés par les roturiers comme Cathelineau, les insurgés demandent aux nobles de devenir leurs chefs.
Ils forment alors l'armée "catholique et royale" ou "des Blancs", capable de mobiliser entre 30 000 et 70 000 hommes, commandée par les chefs dont les noms deviennent célèbres :
Bonchamps, d'Elbée, Charette de la Contrie ou le comte de La Rochejaquelein.

M.G.

Posté par Puystory le 26 juin 2019 - VENDEE - Commentaires [1] -

Dans les Volières du Puy du Fou

PUY_7127

PUY_7153

PUY_7174

Puystory_10139

Puystory_10150

Posté par Puystory le 24 juin 2019 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

Au nom de la Rose au Puy du Fou.

Puystory_05789

De toutes les fleurs, la rose est la plus prisée depuis des millénaires.
Grâce à ses multiples atours, elle a su se hisser au rang très convoité de reine des fleurs.
Elle compte parmi la famille de rosacées qui regroupe le pommier, le poirier et la ronce.

Puy20061060

On dénombre environ 150 espèces de rosiers dans le monde dont les variétés sont innombrables.
Les roses se déclinent selon un éventail infini de coloris qui offrent toutes les tonalités de rose, de blanc, de rouge, de jaune (une couleur obtenue récemment).
Il existe même des roses chocolat, bleutées et vertes !

Puy20061058

Depuis 1993, les jardiniers du Puy du Fou ont souhaité proposer aux visiteurs une promenade embaumée au cœur d’une véritable "roseraie" qui aujourd’hui compte plus d’une centaine de variétés et près de 5000 pieds de rosiers.
Elle s’apparente à un cabinet de senteurs où s’épanouissent des fleurs aux nuances délicates, que rehaussent ici et là arbustes fleuris, tulipes ainsi qu’une quinzaine de variétés de plantes vivaces ou herbacées. 

Puystory_04922

Poudré, doux, sucré, citronné, musqué, délicat, fruité, épicé… quelles que soient ses nuances, le parfum des roses est destiné à enivrer et à attirer les insectes pollinisateurs.
L’huile essentielle qui est à l’origine du parfum se trouve dans les pétales, les étamines et dans les feuilles.

PUY_4862 Puystory

Elle se dégage d’autant mieux que la température ambiante est élevée.
Les roses modernes sont moins parfumées car la sélection privilégie la tenue de la tige pour les fleurs à couper, ce qui s’effectue souvent au détriment de la fragrance.

PUY_5638 Puystory

Anna Rhodes, artisan d’art au Village XVIIIème du Grand Parc, ouvre chaque été sa "Maison des Senteurs" aux visiteurs piqués par la curiosité.

PUY_9910

Ils peuvent ainsi se laisser porter par les émanations des arômes et découvrir quelques flacons d’eau de roses, particulièrement appréciés.

Posté par Puystory le 22 juin 2019 - Roseraie - Commentaires [1] -

"VENDEE ! PAYS DES MISSIONS DE MONTFORT !"

PUY_7754

Son nom retentit dans la nuit du Puy du Fou.
Il n'est pas Vendéen.
Il est né en Ille-et-Vilaine, à Montfort-sur-Meu.
Enfant de la campagne bretonne, il a grandi au village d'Iffendic (35750), dans une famille plus riche d'enfants que d'écus.
A douze ans, il a pris le chemin de Rennes pour aller étudier au collège des Jésuites.
Brillant élève, il apprend le latin, le grec, il excelle en dessin, en peinture, en poésie.
On remarque surtout sa piété, son silence recueilli, son amour de la Vierge, sa tendresse pour les pauvres.
Un jour qu'il prie devant Notre-Dame des Miracles, une illumination intérieure confirme l'inspiration déjà germée en son cœur.
Il sera prêtre et missionnaire.
Il donnera sa vie à Jésus-Christ et à l'évangélisation de ses frères.
Une bourse, un habit neuf, de bons souliers et le voici sur la route, à pied, vers Paris et le séminaire de Saint-Sulpice.
Au premier pont, sur la Vilaine, un mendiant se présente à lui.
Montfort lui donne sa bourse.
Plus loin, un pauvre à nouveau le sollicite.
Le jeune homme lui offre son habit neuf.
Au troisième qui surgit, que donner encore ?
Montfort n'hésite pas.
Il se dépouille de ses vêtements et les échange contre les haillons du miséreux.
Puis, tout heureux, il poursuit son chemin.

DSC03244

C'est en cet équipage qu'il arrive dans la capitale.
Il n'est pas Vendéen d'acculturation.
Sa formation "Jésuite", ses études théologiques à St-Sulpice lui ouvrent des possibilités diverses.
Sitôt ordonné prêtre, il ne rêve pourtant que d'aller catéchiser les "pauvres des campagnes", alors si démunis, et de missionner parmi eux.
On l'envoie à Nantes, il passe à Poitiers.
On l'appelle à Paris.
Son goût pour l'indigence et les indigents, son zèle à introduire des réformes, son style de vie "à la Providence" choquent et scandalisent les gens installés.
Des évêques même, prévenus contre lui, le chassent de leur diocèse.
"Je suis, dit-il, comme une balle dans un jeu de paume, on ne l'a pas sitôt poussée d'un côté qu'on la pousse de l'autre, en la frappant durement".
Adieu, Rennes... Adieu, Poitiers... Adieu Nantes... Adieu, Paris...
Quelle est donc sa voie ?
Il va la découvrir à Rome, près du Pape Clément XI.
Il lui fait part de son désir des missions lointaines.
Mais non !
"Vous avez, Monsieur, en France, un assez grand champ pour exercer votre zèle".
C'est la parole du Vicaire de Jésus-Christ.
C'est pour Montfort la parole de Dieu.
De 1706 à 1716, il va missionner dans 'l'Ouest de la France.
En 1712, il se fixe un temps dans le diocèse de La Rochelle, dont fait partie à l'époque, le bocage vendéen.
L'évêque de La Rochelle, Mgr de Champflour, est pour Montfort un protecteur et un ami.
Il lui confie plusieurs missions dans les paroisses de sa ville épiscopale et de son diocèse.
Alors, le missionnaire sillonne l'Aunis, le Bressuirais, la Vendée.
Il prêche à La Garnache, à Saint-Hilaire-de-Loulay, à Luçon, à l'île d'Yeu, à Sallertaine, à St-Christophe-du-Ligneron, à Esnandes, à Courçon, à Bressuire, à La Séguinière, à Roussay, à Saint-Amand, à Fontenay-le-Comte, à Mervent, à Vouvant, à Villiers-en-Plaine, etc.

195

Il est passé, sans doute, au Puy du Fou...
La forêt de Mervent charme son attrait pour la nature et pour la solitude.
D'une grotte, il fait son ermitage.
Il s'y livre à la prière.
Il y trouve le bonheur.
Il y entend : "L'éloquent silence des rochers et des forêts qui ne prêchent que paix, qui ne respirent qu'innocence".
Il y goûte "une paix profonde".
Le granit breton a fait alliance avec les rochers du bocage.
L'alliance est scellée dans la mort.
A quarante ans, Montfort est épuisé...
Épuisé par le travail, les longues marches, les jeûnes et les veilles, les dures mortifications qu'il s'inflige.
En avril 1716, il arrive à St-Laurent­-sur-Sèvre, miné par la fièvre.
Toujours ardent, il y commence la mission.
Son dernier effort, c'est le dernier sermon qu'il y prêche, sur la douceur de Jésus.
Il doit s'aliter.
C'est dans une chambre d'auberge, exiguë et misérable, qu'il rend le dernier soupir, au milieu des gens du bourg qui veulent tous, à leur tour, recevoir sa bénédiction.
Allons, mes chers amis, Allons en Paradis.
Quoi qu'on gagne en ces lieux, Le Paradis vaut mieux.
Cette strophe d'un de ses cantiques est son dernier message.
Il n'est pas Vendéen, mais la Vendée garde son tombeau.
Selon une ancienne tradition, reprise il y a quelques années.
Un pèlerinage annuel (le second dimanche d'octobre) rassemble les gens de la région dans la basilique de Saint-Laurent.

PUY_0065

Il n'appartient pas à la Vendée.
Canonisé par Pie XII en 1947, il appartient désormais à l'Eglise universelle.
Ses livres, ses cantiques, les récits de sa vie sont à tous ceux qui veulent le découvrir.
Son esprit se survit en ses fils et ses filles.
- Pères et Frères Montfortains, Filles de la Sagesse, Frères de Saint-Gabriel, dont les maisons bordent la Sèvre, dont les clochers émergent des coteaux qui en longent le cours.
- Pères, Frères et Sœurs dispersés à travers le monde.
- Pères, Frères et Sœurs de toutes races, en tous les continents.
Il n'appartient pas à la Vendée.
Mais la Vendée lui appartient depuis qu'elle l'a reçu, depuis qu'elle a reçu son dernier souffle.
"VENDEE - PAYS DES MISSIONS DE MONTFORT"
- Pays évangélisé par lui et par ses fils.
- Pays qui lui a donné tant de ses enfants.
- Pays qui a suivi ses consignes, au temps des violences et de la persécution religieuse.
- Pays qui a reçu de lui un héritage spirituel.
Dans la nuit du Puy du Fou, la Vendée, fidèle, a redit son nom.
Puisse-t-elle garder son message !

Posté par Puystory le 21 juin 2019 - VENDEE - Commentaires [0] -