Puy Story

Histoire d'une région.

éducation du futur chevalier (moyen-age)

Puy du Fou 2011 - 7229

Bien souvent le futur chevalier quittait le château paternel pour se rendre chez un feudataire et se mettre à son service.
Ce seigneur sera son parrain.
A l'âge de 6 ou 7 ans, il doit gravir tous les degrés de l'éducation qui vise à en faire un guerrier :

  • Galopin (il nettoie l’écurie),
  • Page (il s’occupe des chevaux, est au service de la dame du château et apprend la danse, le chant, l'écriture, la lecture, suit un entraînement équestre, apprend à chasser)
  • Ecuyer, damoiseau s'occupe du destrier (cheval de guerre) de son maître le chevalier, ainsi que de ses armes et de ses équipements.

Il assistait son maître pendant les tournois et à la guerre, et il a l'immense privilège de lui porter son écu).
Son éducation sévère : apprendre les nobles règles, se fortifier, monter à cheval, apprendre à manier les armes, lutter, chasser, apprendre les arts quelquefois.
Après 4 ans de combat aux côtés du chevalier, l’Ecuyer devient à son tour un chevalier, il a environ 20 ans.
L’adoubement marque le passage de l'état d'écuyer à celui de chevalier.

PuyStory 2011 Aout 3364

Posté par Puystory le 11 octobre 2011 - Secret de la lance - Commentaires [2] -


Les principaux amphithéâtres

Panorama 1

Les amphithéâtres marquent le passage de la domination romaine dans les contrées.
Les principales villes où des amphithéâtres furent érigés, sont :
Albe ou Albano, Bologne, Canusium (Canosa), Capoue, Cumes, Garigliano, Otricoli, Paestum, Pompéi, Pouzzoles, Rimini, Todi, Vérone, Rome, Pola, Agrigente, Catane, Syracuse, Tarragone.
Autun, Bordeaux, Fréjus, Lyon, Nîmes, Arles, Vienne, Saintes, Limoges, Périgueux, Poitiers, Béziers, Auxerre, Angers, Langres, Bourges, Cahors, Le Mans, Tours.
Dans la partie des Gaules dont s'est formée la France, on en comptait trente-cinq, presque tous détruits. Celui de Cran (Loiret), qu'on voit encore maintenant, n'avait de gradins que d'un côté, il ne devait pas contenir un grand nombre de spectateurs.
En Afrique, il y en avait sur plusieurs points de l'Algérie entre autres à Lambessa, à Cherchell et dans la province de Tunis, à Dimas, et à Tisdra (El-Djem).

 Panorama 21

Posté par Puystory le 04 octobre 2011 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -

Laurent TIXIER

Nous portons à votre attention que M. Laurent TIXIER sera distingué le 7 octobre 2011, de la Médaille d'Argent avec Palmes et Couronne, par la Ligue Universelle du Bien Public au siège de l’UNESCO à Paris.
Le 20 octobre 2011 à 18h, au Musée de l’Historial de la Vendée, une réception sera organisée par le Conseil Général de la Vendée en son honneur.

(Réservation et renseignements au N° 0033 6 07040799 ou E-Mail : jmp@ponthiaux.com)
******
Je vous propose de découvrir cet artiste discret au cœur de nombreuses œuvres.

Laurent Tixier

A la demande des responsables du Puy du Fou, Laurent Tixier devient consultant artistique et musicien interprète auprès de Nick GLENNIE SMITH (Iron Mask, Atilla, A la poursuite d’Octobre Rouge …et qui co-signe avec Hanz ZIMMER la musique du film Gladiator) pour la nouvelle création musicale du spectacle nocturne de la Cinéscénie du Puy du Fou.
Il devient également musicien soliste et poly-instrumentiste et pratique près de 20 instruments "ethniques", au sein de l’Orchestre philharmonique de Budapest et du Chœur de Montréal.
Son site internet est :
http://www.laurent-tixier.com

55323145_p

Posté par Puystory le 02 octobre 2011 - Divers - Commentaires [1] -

Balade au Grand Parc

Pour la fin de la saison, je vous propose une petite balade dans le Grand Parc.
A bientôt.

Posté par Puystory le 27 septembre 2011 - Divers - Commentaires [2] -

Il était une fois Saint-Fulgent

Puy du Fou 2011 - 5811

Fulgent tient son nom de Fulgentius, qui signifie lumineux, ainsi appelé vers l’an mille.
Le bourg de Saint-Fulgent est habité dès 10 000 avant J.C., mais on n'a des traces datées qu’à partir de 5 000 avant J.C., grâce à la présence de dolmens et d’outils.
Dès le Moyen-âge, le trafic s’y découvre avec des Halles et une "Cohue", des Foires et des Marchés, à l’ombre du Prieuré Bénédictin et de son Eglise, sous la protection de Seigneurs locaux soumis aux mouvances puissantes de Tiffauges et de Montaigu.
A partir du 22 septembre 1793 commence une période particulièrement tragique, où le nom de SAINT-FULGENT, situé en pleine zone insurgée, s’inscrit dans l’Histoire par de violents combats avec un bilan très lourd.
La population a diminué d’un tiers.

Puy du Fou 2011 - 9704

Les plus anciens seigneurs de Saint-Fulgent appartenaient à la famille noble et ancienne de Cathus, aujourd'hui éteinte, et originaire des environs de la Garnache et de Beauvoir.
Hugues Cathus faisait partie des trente bretons qui, le 27 mars 1351, vainquirent trente chevaliers anglais en combat singulier près de Ploërmel.

Posté par Puystory le 20 septembre 2011 - Secret de la lance - Commentaires [0] -


L'aigle Royal

PuyStory 2011 Aout 0274

Symbole de la victoire, les Assyriens, les Perses et les Romains le plaçaient, les ailes déployées, au dessus des étendards.
C'est parce que l'aigle s'élevait à des hauteurs considérables que les Romains en avaient fait l'oiseau de Jupiter et le considéraient comme messager des dieux.
Après la retraite de sa fille Hébé, Zeus descendit sur terre, pour chercher un autre échanson (sommelier), il se transforma en aigle, et c'est sous cette forme qu'il enleva Ganymède fille de Tros.
Certains indiens d'Amérique ornaient leurs coiffes de guerres de plumes d'aigles.
Pour les Aztèques, il représentait la course du soleil.

Puy du Fou 2011 - 7984

Habitant de l'Europe, l'aigle royal est un rapace habituellement sédentaire qui vit dans les montagnes, les pentes avec éboulis mais aussi les milieux ouverts, tels que les plaines, tourbières, etc.
Son territoire, peut s'étendre sur une surface de 90 km² sur une longueur de 250 km.
Sa répartition en France couvre le massif alpin, les Pyrénées, le Massif Central, la bordure méditerranéenne et le Languedoc-Roussillon, la Corse.

Aigle_Royal

Posté par Puystory le 18 septembre 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [4] -

L'imprégnation !!!

PuyStory 2011 Aout 3609

L'imprégnation est la conséquence d'une fréquentation assidue, au moment de l'élevage, pendant que le bébé grandit et apprend, de la personne ou de l'animal qui l'élève.
Elle exerce une empreinte sur le bébé pendant tout le temps de l'élevage.
Si c'est un chien qui élève le faucon seul, celui ci sera fixé sur le chien éleveur....
Ceci est valable pour les buses, les faucons, les vautours mais avec les aigles attention !!!
Une imprégnation forte chez un aigle lui fait perdre la politesse qui nous permet de le manipuler.
S'il est dans des mains expertes pas de problème.
Le malheur c'est que maintenant, les jeunes croient pouvoir faire voler un aigle quand ils le désirent.
Choisir cet oiseau est un acte sacerdotal...
On prend un aigle pour quinze ou vingt ans minimum.
La Fauconnerie n'est pas un sport ni un jeu, c'est un art qui ne peut pas être pour tous.
Seule la passion peut vous permettre de vous livrer à cet art fort prenant.
Ici, nous pratiquons la double empreinte ce qui permet d'avoir des oiseaux sociabilisés et connaissant l'homme.

Puy du Fou 2011 - 7821

Article posté avec l'autorisation de J-L LIEGEOIS (Directeur de la Fauconnerie du Puy du Fou).

Voir ausi son blog http://jeanlouisliegeois.blogspot.com/

IMGP3530

Posté par Puystory le 13 septembre 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [3] -

Le Podium

Puy du Fou 2011 - 6035 mod1

L'arène était entourée d'un soubassement élevé de 4 ou 5 mètres, appelé "podium", formant une plate-forme où l'on établissait quelques rangs de sièges portatifs pour les vestales, les sénateurs et les magistrats, le suggestus ou cubiculum, (la loge de l'empereur).
Un siège à part pour la personne qui donnait les jeux, l'éditeur des jeux.
Le podium protégeait le public contre les atteintes des bêtes féroces, ainsi qu'un fossé ou canal plein d'eau, nommé euripe, que l'on creusait souvent au pied, tout autour de l'arène.
On ornait généralement le podium, à sa partie supérieure, d'une balustrad ou d'un treillis en métal.

Puy du Fou 2011 - 9493

Posté par Puystory le 09 septembre 2011 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [1] -

La vielle à roue

Puy du Fou 2011 - 4963 mod1

La vielle à roue apparaît au Moyen Âge, dès le IXe siècle.
L'histoire de la vielle à roue est fascinante.
Depuis près de mille ans, la vielle à roue, instrument hybride à plusieurs égards, a marqué les esprits des Européens.
En effet, ce violon dont l'archet est remplacé par une roue et dont les cordes appelées chanterelles sont pincées via un clavier.
Leur longueur de vibration est changée par l'action des touches appelées sautereaux.
Le sautereau est un élément du clavier de la vielle à roue qui comprend des tiges coulissantes pour chaque note. Les sautereaux sont fixés sur chaque tige par groupe de deux (deux cordes en chanterelles) et permettent, comme le doigt du violoniste, de déterminer la partie de corde vibrante.
Après appui sur la tige du clavier, celle-ci est rejetée par la vibration des cordes, faisant ainsi reculer la paire de sautereaux.
Au XIXe siècle, elle tombe en désuétude et peu à peu jetée aux oubliettes.
Elle ressurgit un peu partout en Europe grâce au revival folk des années 60 et 70.

PuyStory 2011 Aout 3021

Posté par Puystory le 06 septembre 2011 - Bourg 1900 - Commentaires [1] -

les conscrits

PuyStory 2011 Aout 4433

Le mot conscrit vient du latin conscriptus, participe passé de conscribere (inscrire sur une liste, enrôler).
Pères conscrits, terme par lequel les Romains désignaient les membres de leur Sénat.
Dans le langage courant, ce sont des jeunes hommes appelés au service militaire et représentant l'ensemble des personnes nées la même anné.
L'année des 20 ans est le moyen d'identification d'un ensemble de conscrits : ainsi la classe 2008 (parfois appelée la 08) désigne l'ensemble des conscrits fêtant leurs 20 ans en 2008 (donc nés en 1988).
Avec la création de la conscription est apparue un peu partout en France une tradition durant laquelle les jeunes gens de chaque commune, se réunissaient et faisaient la fête, avant de partir à l'armée.
Cette tradition marquait en quelque sorte l'entrée dans le monde adulte.
Cela signifie aussi un novice dans une profession.

Posté par Puystory le 02 septembre 2011 - CINESCENIE - Commentaires [1] -