Puy Story

Histoire d'une région.

MON Vélo

Parc___55

Bien rangé, "mon" vélo n'a plus bougé depuis .......
Mais depuis quand la bicyclette existe-t'elle  ????

Vous découvrirez la réponse ainsi que son histoire et parcourant le blog.

Posté par Puystory le 18 janvier 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [1] -


Immersion totale

1809819_2465820

Le nouveau site Internet du parc d'attractions, Le Puy du Fou, a été complètement relooké.
"Le Puy du Fou, 4ème parc de loisirs en France, a en effet opté pour une technologie 100% Full Flash pour son nouveau site", expliquent les responsables.
Détails plus réalistes, animations plus vraies que nature, "ce nouveau site fait (re)vivre toutes les émotions que l'on peut connaître au Puy du Fou : dans ses spectacles, sa forêt, ses hôtels mais aussi, une fois la nuit tombée, aux Orgues de Feu et à la Cinéscénie", ajoutent t-ils.
Le site a été conçu comme un spectacle, à l'instar de l'ambiance du parc d'attractions.
Une vingtaine de tableaux interactifs (spectacles, villages, hôtels, lieux de vie, etc.) résume la vie du parc et toutes les informations importantes.
Chacun est doté de vidéos.
"Le visiteur pourra découvrir de nouvelles zones cliquables avec des effets spéciaux sonores et graphiques surprenants", complètent les responsables du parc.
Petit plus de l'année : le site offre en avant première la bande annonce du nouveau spectacle 2010
"Le Secret de la Lance".
Une visite virtuelle qui permet de se faire une bonne idée de l'ambiance du Puy du Fou.

Extrait publié en accord avec "Tourmagazine".

Pour retrouver d'autres sur le Puy du fou cliquez ICI

Merci jacky pour l'info.

Posté par Puystory le 16 janvier 2010 - PUY DU FOU - Commentaires [2] -

Les Vikings (3000 places)

Panorama_DBmod01

Une nouvelle photo panoramique illustrant la scène où se déroule la bataille du

"Fort de l'an Mil", mieux connu sous le non de "Vikings".

En 1997, une immersion au temps des Vikings dans un spectacle «La légende de St Philibert comptant de nombreux effets spéciaux (flammes géantes, drakkar surgissant du fond des eaux, etc ...).
Conçu sur une période allant du VIIIe au XIe s. (juste avant la Cité Médiévale), le Fort de l’An Mil est composé d’un donjon et d’un village fortifié.
Le donjon est le symbole de la puissance du seigneur et sert de refuge pour les gardes.
Construit en bois d’une hauteur de 17 mètres, on peut observer des troncs de chêne de 9 mètres provenant de la forêt de Mervent.
Il représente l’ancêtre des donjons de pierre.
Il a été reconstitué à partir de représentations telles celles de la tapisserie de Bayeux.
En 2005, le spectacle est ajusté avec un nouveau drakkar, un clocher qui s'écroule, des toits qui prennent feux...

Sur ce spectacle de 25 minutes, il y a un effet spécial toutes les 30 secondes.
Un vrai film en plein air sur une scène de 80 mètres sur 50 mètres pour le plus grand plaisir des 3500 spectateurs.

Durant la journée, il y a 5 spectacles animés par 30 acteurs et 50 animaux.

Merci Pascal (WebMaster D. Barbelivien) pour la photo.

Posté par Puystory le 14 janvier 2010 - CHIFFRES - Commentaires [0] -

Histoire de château

16619789

Ce château se situe au cœur du haut pays, dans une région vallonnée et verte, non loin du bourg des Epesses.
Un premier château fut édifié au II° siècle (emplacement du spectacle du Bal des Oiseaux Fantômes), dont des fouilles récentes ont révélé l'emplacement exact, est détruit par les Anglais dans le premier quart du XVè siècle.
Le donjon est l'un des seuls vestiges de la forteresse encore visible.
Guy II du Puy du Fou, Seigneur du lieu, reconstruit son château à un endroit plus favorable.

SH100913

Cent ans plus tard, François II  et Catherine de Laval songent à la restauration et à la transformation du Puy du Fou.
A la tête d'une immense fortune, les jeunes époux font de fréquents séjours à la cour de France.
Ils y côtoient de nombreux architectes et artistes, arrivés d'Italie avec les rois de France.
En 1540 débute la construction du grand corps de logis de plus de 65 mètres de long face à l'entrée.

Chateau_0018

Catherine de la Rochefoucauld, veuve, construit le Grand degré.

Leurs enfants, René 1er du Puy du Fou et Catherine de la Rochefoucauld, achèvent la construction par l'édification de la grande loggia et de la galerie à arcades de 58 mètres de long.
Le château sera vendu en 1659 à Claude Boislève, baron d’Oulmes.
En 1794, le château  est incendié par les colonnes infernales de Turreau.
Avant cette destruction, on y pénètre par une petite loggia composée de deux arcades de granit.
Le rez de chaussée dresse ses fines colonnades ioniques, tandis qu'à l'étage les colonnes sont corinthiennes.
Ce bel escalier vouté de caissons sculptés facilite l'accès aussi bien au sous-sol qu'aux étages supérieurs.
Tout en granit, avec une rampe incorporée dans les murs, il est d'une architecture somptueuse.
En 1977, le département de la Vendée, acheta le château et le conseil régional décida d’entreprendre sa restauration.

Le château devint la toile de fond du spectacle principal "La Cinéscénie" grâce à l'association.

vlcsnap_61251

Posté par Puystory le 10 janvier 2010 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

L'eau

DSC04556

Une goutte d’eau est formée de milliards de molécules d’eau.
La forme d’une molécule d’eau ressemble à une tête de Mickey : la "tête" est un atome d’oxygène, les "deux oreilles" sont des atomes d’hydrogène.
Ces trois parties sont reliées entre elles par des forces électriques importantes.
Sa formule chimique est H2O.
C’est un liquide incolore et inodore présent dans tous les êtres vivants.
Il se présente sous trois formes :
Liquide : c’est l’état le plus répandu sur Terre.
70% de la surface de la Terre est recouverte d’eau.
Mais la majeure partie de cette eau (97,2 %) est salée, contenue dans les mers et les océans.
La part d’eau douce ne représente que 2,8 % de l’eau totale du globe.
On la trouve dans les glaciers, les eaux souterraines, les lacs et les fleuves.
Solide : quand elle se transforme en glace (en dessous de 0°C) comme dans le congélateur.
Les glaciers sont les plus grands réservoirs d’eau douce, environ 2,1% de l’eau douce totale.
La masse des glaciers est très importante : s’ils devaient fondre, le niveau des mers remonterait de près de deux cents mètres.
Gazeux : quand l’eau passe de l’état liquide à un état de vapeur.
Sous l’effet du soleil, l’eau sur la surface du globe s’évapore et monte dans l’atmosphère.
C’est la vapeur d’eau qui est à l’origine des précipitations (pluie, neige et grêle) qui alimentent les réserves naturelles d’eau douce.
Toute l’eau sur Terre est appelée l’hydrosphère.
C’est grâce à l’eau que la vie est possible.

Posté par Puystory le 08 janvier 2010 - GRAND PARC - Commentaires [1] -


AGORA

Agora
par sortiescinema

IVème siècle après Jésus-Christ à la chute de l'empire.
L'Egypte est sous domination romaine.
A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde.
Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples.

Sortie le 6 janvier 2010.

Posté par FULGENT le 23 décembre 2009 - LE CINE SCENIE - Commentaires [0] -

livre ouvert au pays

DSC00187

Véritable "livre ouvert au pays de la mémoire", le Grand Parc du Puy du Fou réécrit la vie quotidienne de la Vendée.
Ecouter, voir, remonter le temps.
Dans les petits villages entièrement reconstitués d'après des recherches ethnographiques, il suffit de pousser une porte pour saisir le passé sur le vif.
Les gestes répétés, inchangés.
Surprendre le forgeron, le potier et l'ébéniste, l'enlumineuse et
le sculpteur, etc.
De biens belles scènes en somme, comme des tableaux vivants.

DSC04567

Posté par Puystory le 21 décembre 2009 - GRAND PARC - Commentaires [1] -

marier les vins

Quentin_10mod
Photo Kintus.

Les fêtes de fin année approchent à grand pas avec ses repas bien accompagnés.
Consommer l'alcool avec modération pour ne pas se retrouver comme ce pauvre écuyer qui a abusé de la trouspinette.

Mais comment marier les vins avec les plats pour en profiter pleinement ?
Vins rouges peu tanniques, acidulés :
Pizza, lasagne, mets à base de tomate, poisson grillé, viandes froides et saucissons.
Vins rouges tanniques :
Gibier en sauce, plats en sauce avec fines herbes, poulet ou dinde farcie et grillée.
Vins blancs secs neutres :
Poissons, fruits de mer cuits au naturel, poitrines de poulet grillées, quiches, mets cajuns, saucisson, mets chinois ou thaïlandais, pizza.
Vins blancs vifs :
Mets en sauce tomate, salades avec vinaigrettes relevées.
Sushi, saumon ou thon grillé ou même cuit au four.
Vins blancs parfumés :
Mets chinois et thaïlandais, poisson fumé, pâtés riches, porc, quiches, plats avec gingembre frais, porc et poulet froid.
Vins rosés :
Ces vins se marient avec toute une panoplie de plats, allant du poisson aux mets épicés.
Étant donné leur légèreté, il est préférable d'éviter de les servir avec des plats de viande costauds.

Posté par Puystory le 18 décembre 2009 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

Boeuf braisé au vin rouge

Image1

Versez le vin dans un fait-tout et portez à ébullition à feu vif, faites réduire le vin de moitié (Il doit rester 750 mil).
Laissez complètement refroidir.
Découpez la viande en morceaux de 5 cm.
Dans un grand sachet en plastique, mettez les oignons, les carottes, le cèleri, le laurier, le thym, le poivre, le piment et la viande.
Versez le vin.
Secouez légèrement le sachet pour mélanger tous les ingrédients, puis fermez-le hermétiquement.
Déposez le sachet dans un récipient et placez le tout ou réfrigérateur une nuit entière.
Ouvrez le sachet.
Versez son contenu dans une passoire et recueillez le vin dans un récipient.
Réservez le vin.
Séparez la viande des légumes et épongez les ingrédients à l'aide de papier absorbant.
Faites chauffer l'huile à feu vif dons un fait-tout et faites-y brunir la viande sur toutes les faces.
Ajoutez les légumes et mélangez.
Versez le vin et la purée de tomates.
Ajoutez suffisamment de bouillon de bœuf pour couvrir la viande et les légumes.
Portez à ébullition, puis réduisez la source de chaleur.
Couvrez et glissez dans le four préchauffé à 160°.
Laissez mijoter 2 à 3 heures ou four, jusqu'à ce que le bœuf soit bien tendre.
Si le liquide s'évapore, ajoutez du bouillon de bœuf.
Ce plat peut également mijoter à la casserole, pendant 2 à 3 heures à feu très doux.
Retirez délicatement la viande à l'aide d'une écumoire et réservez-la dans une terrine.
Ôtez les feuilles de laurier.
Mixez la sauce jusqu'à ce qu'elle soit homogène et épaisse (elle foncera quand elle sera réchauffée).
Salez et poivrez selon votre gout.
Si la sauce n'est pas assez épaisse, faites-la réduire à feu vif.
Remettez la viande dans la sauce et réchauffez le tout.
Poudrez de persil ou moment de servir.

Ingrédients :

2 bouteilles de barolo, ou d'un autre vin rouge de bonne qualité
1,5 kg de bœuf à étuver
2 oignons hachés grossièrement,
2 carottes coupées en rondelles,
branche de cèleri en petits tronçons
2 feuilles de laurier
2 grands brins de thym
6 grains de poivre
2 graines de piment broyées
3 c. à soupe d'huile d'olive
2 c. à soupe de purée de tomates ou de tomates séchées
1,5 l de bouillon de bœuf sel marin et poivre noir du moulin
persil haché

Posté par Puystory le 06 décembre 2009 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

l'affiche (1)

SH109267mod

L’origine du mot « affiche » remonte au terme de l’allemand du Moyen-Âge « Placke », qui signifie tache, région, devenu dans un premier temps « plaque » (plat, petit panneau), en français, pour prendre plus tard la forme moderne de « placard » (affichage).
Dans d’autres langues, les concepts modernes qui traduisent ce terme (anglais: «poster» ou «billboard», italien: «avviso», «cartello» ou «manifesto») ont chacun une origine différente.
L’époque de naissance de l’affiche est controversée.
On trouve jusque dans les différentes cultures de l’Antiquité des recommandations ou exhortations en faveur de marchandises et de prestations ainsi que des appels officiels lancés par les autorités.
La duplication, l’une des principales caractéristiques techniques de l'affiche, n’est rendue possible qu’en 1440 avec la découverte de l’imprimerie par Gutenberg (Mayence, 1397-1468).
C’est alors le début de la montée en puissance de l’affiche, de conception généralement typographique, utilisée surtout, parallèlement à la publication d’avis officiels, pour les annonces de promoteurs du monde du divertissement et du spectacle.

Posté par Puystory le 27 novembre 2009 - Affiches - Commentaires [0] -