Puy Story

Histoire d'une région.

l'affiche (1)

SH109267mod

L’origine du mot « affiche » remonte au terme de l’allemand du Moyen-Âge « Placke », qui signifie tache, région, devenu dans un premier temps « plaque » (plat, petit panneau), en français, pour prendre plus tard la forme moderne de « placard » (affichage).
Dans d’autres langues, les concepts modernes qui traduisent ce terme (anglais: «poster» ou «billboard», italien: «avviso», «cartello» ou «manifesto») ont chacun une origine différente.
L’époque de naissance de l’affiche est controversée.
On trouve jusque dans les différentes cultures de l’Antiquité des recommandations ou exhortations en faveur de marchandises et de prestations ainsi que des appels officiels lancés par les autorités.
La duplication, l’une des principales caractéristiques techniques de l'affiche, n’est rendue possible qu’en 1440 avec la découverte de l’imprimerie par Gutenberg (Mayence, 1397-1468).
C’est alors le début de la montée en puissance de l’affiche, de conception généralement typographique, utilisée surtout, parallèlement à la publication d’avis officiels, pour les annonces de promoteurs du monde du divertissement et du spectacle.

Posté par Puystory le 27 novembre 2009 - Affiches - Commentaires [0] -


Clovis 1er (2)

clovisindex

Suite au dernier commentaire rédigé par "Dodo", je dois apporter un complément à mon article.

Né en 465 – 466 (selon les sources), Clovis devient Roi en 481.
A cette époque, on ne devient pas roi par un sacre, mais par héritage d'une part, et d'autre part, d'après un choix de la famille aristocrate, sur des critères particuliers : bravoure et nombreuses victoires.
En d'autres termes, c'est une coutume d'un temps ancien qui faisait son effet.
Clovis, est baptisé le 25 décembre 496 par l'évêque Rémi à Reims.
Il a en effet décidé de se convertir au catholicisme, lui le païen.
Ce qui fait toute la différence, c'est l'histoire de la Sainte-Ampoule.
Les témoignages sont nombreux.

Le_bapt_me_de_Clovis

Selon les notices historiques sur le couronnement des rois de France par Pierre Augustin Dérodé-Géruzez

Clovis est le premier de nos Rois qui ait été sacré et couronné.
Ce fut en 496, la veille de Noël, que ce prince, nouvellement converti à la foi chrétienne, il reçut des mains de saint Remi le baptême et l'onction sainte.
La plupart des évêques du royaume se trouvaient alors réunis à Reims (Rheims).
Grégoire de Tours nous apprend que les rues de la ville furent tendues de tapisseries peintes et les églises de draps blancs, que l'on répandit des parfums en abondance, et que l'on alluma une grande quantité de cierges.

Et que 486 correspond à la bataille de Soissons contre Syagrius.

Bataille_de_Soisson

Pour mieux découvrir je vous invite à visiter un site consacrer à Clovis 1er

Posté par Puystory le 24 novembre 2009 - Les Iles de Clovis - Commentaires [0] -

Aldéric

DSC00085

Vient du germain "adal et rik" Signifie: " noble et roi, puissant"
il se fête le 7 janvier
Né en Bavière, vers 800, Aldric devient page à 12 ans, à la cour de Charlemagne Il se lie d'amitié avec Louis, le fils de l'empereur.
Ordonné prêtre, il rejoint Louis qui règne sur l'Occident en qualité de chapelain et confesseur du monarque avant d'être nommé au siège épiscopal du Mans, en 832.
Prenant alors l'Evangile à la lettre, il distribue ses biens aux pauvres et travaille activement à la christianisation du Maine.
Il meurt saintement en 856
Les Aldéric sont la bonté et la générosité incarnées.
Actifs, déterminés, ils sont faits pour réaliser de grands projets et ne baissent jamais les bras Honnêtes, ils ne transgressent jamais leur morale Indulgents, ils oublient et pardonnent facilement.
Équilibrés, réfléchis, toujours accueillants, ce sont des travailleurs acharnés et la réussite est toujours au bout de leur entrepris.

Posté par Puystory le 23 novembre 2009 - Origines des prénoms - Commentaires [0] -

Les Iles de Clovis

La nouveauté 2010 du Puy du Fou est "Les Iles de Clovis"
Mais qui est Clovis ?.

clovis

Clovis Ier (en allemand Chlodwig ou Chlodowech, en latin Chlodovechus) est roi des Francs saliens de 481 à 511.
Issu de la dynastie des Mérovingiens, du nom hypothétique de son grand-père, Mérovée (cf. liste des monarques de France), il est considéré comme le premier roi chrétien du royaume des Francs, qui prendra le nom de France au XIIIe siècle.
Nous connaissons Clovis à travers la longue description de son règne par l'évêque gallo-romain Grégoire de Tours, né près de trente ans après la mort de Clovis, et dont l'Histoire, rebaptisée tardivement Histoire des Francs.
Les Francs étaient un conglomérat de peuples.
Leur origine est essentiellement germanique.
Ils forment deux groupes : Francs Saliens et Francs Ripuaires.
Ils vivaient à la frontière de l'Empire romain, sur le limes.
Ces peuples acceptèrent de se mettre au service de l'Empire comme paysans ou comme soldats.
Le mot Franc signifiait "guerrier".

clovis2

Posté par Puystory le 20 novembre 2009 - Les Iles de Clovis - Commentaires [0] -

Cybelle

DSC00211

Vient du grec "kubelê", nom d'une divinité personnifiant la nature dans la mythologie phrygienne.
Se fête le 10 novembre.
Comme tous les prénoms issus de la mythologie, les "Cybèle" sont fêtées avec sainte Nymphe, fille du préfet de Sicile Aurélien, au IV ème siècle.
Elle fut convertie par l'évêque Maximilien.
Jetée en prison sur l'ordre de son père, elle subit le martyre, victime de la persécution de Dèce.
Ce sont habituellement des femmes très séduisantes, pleines de majesté et de grâce.
Leur froideur et leur distance ne sont qu'apparentes et cachent plutôt une autodéfense et une certaine timidité.
Elles sont discrètes, voire secrètes, et réagissent toujours avec pondération.
Un peu sauvages, elles fuient le contact avec le monde et la foule, préférant les petits comités.
Elles ont besoin de se sentir épaulées et sécurisées pour s'épanouir.
Exigeantes, elles n'aiment pas le laisser-aller.

Posté par Puystory le 09 novembre 2009 - Origines des prénoms - Commentaires [0] -


Calvaire

SH100062

La croix de chemin est un symbole religieux catholique très répandu du XVIe siècle à nos jours.
On en distingue deux types : les croix dues à la volonté des communautés et les croix érigées par des familles.
Lorsque la croix est érigée, elle est bénie, et fait généralement l’objet d’un culte.
On y faisait le plus souvent des processions, mais pour les croix éloignées des bourgs ou dans des hameaux isolés, les manifestations étaient beaucoup plus humbles.
Les bergères allant aux champ accrochaient au fût de la croix un rameau de genêt, ou déposaient un bouquet de fleurs, à moins que ce ne soit l'œuvre d'un passant.
Les bergères ont disparu, mais certaines croix sont toujours fleuries et certains hameaux sont très attachés à leur croix et l’entretiennent encore. En vous promenant dans le "Grand Parc", vous apercevrez un calvaire.

SH109111

A première vue, il n'a rien à faire là dans un parc de loisirs.
Mais à la réflexion, on ressent le respect que les Puyfolais ont pour leurs ancêtres.
C'est ici qu'en 1789 que les Vendéens se sont battus.
Aujourd'hui, l'entretien des calvaires de Vendée étaient financé par le Puy du Fou (Devoir de mémoire).

Posté par Puystory le 02 novembre 2009 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

une petite recette Viking

SH109559

Crevettes glacées au miel (2 pers).
225g de crevettes cuites décortiquées.
15ml d'huile d'olive.
30ml de sauce de poisson.
30ml de miel clair.
2 cuillère à café d'oignon frais haché.
Poivre noir.

Mettre l'huile, la sauce de poisson et le miel dans une poêle puis ajouter les crevettes.
Les sauter pendant 2-3 min jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
Les retirer de la poêle et les garder au chaud.
Continuer de cuire les jus jusqu'à réduction de moitié.
Ajouter l'oignons haché et verser la sauce sur les crevettes.
Parsemer de poivre et servir avec du pain croustillant et une salade.

Posté par Puystory le 23 octobre 2009 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

La guerre de cent ans

300px_Cr_cy_jean_froissard

La guerre de Cent Ans couvre la période de 116 ans (1337 à 1453) pendant laquelle s’affrontent la France et l’Angleterre lors de nombreux conflits, entrecoupés de trêves plus ou moins longues.
La guerre commence lorsque Édouard III d’Angleterre envoie un défi (déclaration de guerre) au roi de France Philippe VI de Valois.
Le traité de paix définitif, signé le 29 août 1475 à Picquigny en Picardie, en marque officiellement la fin.
Cependant, on retient plutôt l'année 1453, date à laquelle les Anglais sont totalement chassés de France (sauf Calais).

Posté par Puystory le 21 octobre 2009 - DONJON - Commentaires [0] -

Orgues de feu

Orgues_01

Le Puy du Fou relève un nouveau défi et invente le patinage aquatique.
Ballerines et farfadets, nymphes et musiciens dansent sous des lunes à fleur d'eau, et glissent autour d'un piano "aqueux" lustral, d'une harpe d'or et d'orgues gigantesques crachant l'eau et le feu.
L'incroyable  spectacle nocturne n'a nécessité aucun projecteur traditionnel car la lumière émane des 10 personnages et des décors eux-mêmes.

Les costumes ont été réalisés par l'Académie de Costumes du Puy du Fou en collaboration avec Olivier Bériot
(créateur de costumes pour l'opéra, le théâtre et le cinéma).
500 mètres de rails immergés pour créer le patinage aquatique, un orgue géant de 12 mètres de haut, 120 jets d'eau et 10 acteurs.
Les musiques ont été arrangées et enregistrées par les chœurs et l'Orchestre Philharmonique de Prague.
La durée du spectacle : 30 minutes

Posté par Puystory le 14 octobre 2009 - Orgues de feu - Commentaires [0] -

le pygargue à tête blanche

P1000263

Photo Mémé

Le pygargue à tête blanche, autrefois connu sous le nom d'aigle à tête blanche, est un oiseau de proie diurne.

C'est un oiseau de grande taille : son corps mesure entre 71 et 96 centimètres pour un poids de 3 à 6,3 kilogrammes.

Il est souvent appelé à tort "Aigle Royal".

Posté par Puystory le 09 octobre 2009 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -