Puy Story

16 juillet 2010

Le Roi Francois 1er

470px_Francis1_1

 

Né à Cognac en 1494, mort à Rambouillet en 1547, François 1er est Roi de France de 1515 à 1547.
Fils de Charles d’Orléans et de Louise de Savoie, François Ier, succède en 1515 à son cousin Louis XII, dont il a épousé la fille Claude.
Avec la victoire de Marignan (sept. 1515), François Ier reconquiert le Milanais, enjeu territorial de toute sa politique.
Lorsque Charles Ier d’Espagne accède (1519), sous le nom de Charles Quint, à la couronne impériale, qu’il convoitait, le roi, craignant l’encerclement du royaume par les possessions de son rival, engage les hostilités contre l’empereur après avoir vainement cherché l’appui d’Henri VIII d’Angleterre (entrevue du Camp du Drap d’or, 1520). Veuf en 1524, il se remarie avec Éléonore de Habsbourg, sœur de Charles Quint (1530).
"Roi-Chevalier", François Ier est aussi, avec Louis XII et Henri II, un des bâtisseurs de l’État moderne en France.
Sensible aux idées mercantilistes, François Ier favorise l’industrie et développe le grand commerce maritime.
Il réunit à la France les fiefs du connétable de Bourbon (1531) et rattache définitivement la Bretagne au royaume (1532).
Il réorganise les finances de l’État et réforme la justice par l’ordonnance de Villers-Cotterêts (1539), qui impose notamment la rédaction en français des actes judiciaires et notariés.
Par le concordat de Bologne (1516), il s’assure de la nomination des archevêques, des évêques et des abbés du royaume.
Soucieux du prestige de la monarchie, le Roi favorise par ailleurs l’art de la Renaissance, qui s’épanouit dans la construction et la décoration des demeures royales (Blois, Chambord, Fontainebleau), où François Ier attire et fait travailler des artistes italiens (Léonard de Vinci, le Rosso, le Primatice).
Il encourage les traductions des humanistes, tel G. Budé, et fonde le futur Collège de France, en 1529.
À sa mort en 1547, François Ier est parvenu à limiter la puissance impériale, mais il n’a pas réalisé son rêve italien.

Posté par Puystory à 18:00 - -


15 juillet 2010

Académie de Fauconnerie

Puy_2010___1764

Il aura fallu à l’équipe du Puy du Fou pas moins de vingt années de travail pour parvenir à faire voler 110 oiseaux simultanément, une prouesse unique au monde.
Ils s’échappent d’un gigantesque ballon gonflé à l’hélium installé à près de 200 mètres du sol.

Puy_2010___1748

Ce spectacle est  réalisé avec les différentes espèces de rapaces de l’Académie de Fauconnerie du Puy du Fou, l’un des premiers centres d’Europe qui compte pas moins de 350 oiseaux.
Buses, chouettes, faucons, aigles, vautours, milans, pélicans et cigognes dessinent un ballet fantastique au-dessus des spectateurs.

SH109781

Posté par Puystory à 19:00 - -

14 juillet 2010

Saint Maurice

Pano_Gladiateurs_02

Le spectacle du "Signe du Triomphe", nous retrace l'histoire d'un chef romain défendant le cause des chrétiens.

DSC03044mod01

En allant dans une église à Cholet, j'ai aperçu une statue qui m'interpelle où il est mentionné Saint Maurice.

Après recherche, je découvre qu'en 303 - 305, les édits de l’empereur romain Dioclétien (récit de l’évêque de Lyon, Saint Eucher, mort en 459) déchainèrent contre les chrétiens une persécution (ère des martyrs) entrainant la mise à mort d’un grand nombre de soldats chrétiens à Agaune dans le Valais.

Cette légion romaine recrutée en Thébaïde (Egypte), qui avait refusé de sacrifier aux dieux, avait pour chefs Maurice, Exupère, Candide et Victor.

Posté par Puystory à 17:04 - -

12 juillet 2010

Vase Gallo-romain

Vase_Gallo_Romain

L’histoire du vase du cormier, que vous pouvez entendre lors du spectacle gallo-romain du Puy du Fou est bien réelle.
Cette coupe évoquant l’art de Pompéi fut découverte dans une sépulture de gladiateur au village du Cormier est actuellement exposé au Corning Glass Museum de New York.

Je vous propose de découvrir cette petite cité Vendéenne en cliquant sur le lien ci-dessous.
http://www.chavagnes-en-paillers.fr

Posté par Puystory à 22:24 - -

11 juillet 2010

Le Grand Théâtre

Chateau_0025

Pour vous faire vivre ce beau spectacle de cape et d'épée,
le Puy du Fou a fait sortir de terre ce magnifique théâtre.
Impressionnant de par ses dimensions,
100 mètres de long, 16 mètres de haut, 6000 m² de superficie, 3000 places assises, une scène de 70 mètres et son imposant rideau de +/- 4 tonnes.
Que dire de la scène, elle est magique.
Pendant le spectacle, elle se transforme et pièce d'eau pour vous offrir un flamenco de toute beauté.

DSC02653

Posté par Puystory à 11:00 - -


10 juillet 2010

ichtus.*

ichtus

Symbole chrétien dessiné sur la spina dans le stadium.
Mais que veut dire ce poisson.
L'ichtus (poisson en grec ancien ΙΧΘΥΣ, ἰχθύς / ikhthús ; la transcription ichthus serait plus juste) est un symbole graphique représentant un poisson formé de deux arcs de cercle.
Les premiers chrétiens persécutés par les autorités romaines l'utilisaient comme code secret pour se reconnaître entre eux (en concurrence avec d'autres symboles, dont le carré magique et palindrome SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS).
Le poisson représente l'eau du baptême.
Par ailleurs, le mot forme, en grec ancien (langue véhiculaire davantage parlée dans l'empire romain que le latin), un jeu de mots puisque c'est aussi l'acronyme de noms attribués à Jésus :

* Ι (I) : ΙΗΣΟΥΣ (IÊSOUS) « Jésus » ;    
* Χ (KH, CH) : ΧΡΙΣΤΟΣ (KHRISTOS) « Christ » ;    
* Θ (TH) : ΘΕΟΥ (THEOU) « de Dieu » ;
* Υ (U) : ΥΙΟΣ (HUIOS) « fils » ;    
* Σ (S) : ΣΩΤΗΡ Sôter (SÔTÊR) « Sauveur ».

On peut résumer cette formule par "Jésus Christ le sauveur et le fils de Dieu".

Pour certains, il représente en même temps l'Eucharistie, c'est-à-dire le Corps, le Sang, l'Âme et la Divinité de Jésus-Christ.
Les pains et les poissons sont la manne du Christ unissant les fidèles dans une communion sacramentelle.
Surement peu de personne le savent, ce blog ne veut point vous apprendre l'histoire de France mais vous donner un maximum de connaissance sur ce que vous pouvez voir et entendre au Puy du Fou.

Posté par Puystory à 09:00 - -

06 juillet 2010

La Cinéscénie.*

D727_893_DSC_0156mod3_jpg

Petit à petit, la Cinéscénie, plonge le visiteur dans 700 ans d'histoire de Vendée.
Pour chaque époque, une atmosphère particulière.

D735_893_Puy_2010_0999_JPG

En un seul mot, CHAPEAU aux Puyfolaises et Puyfolais pour ce beau spectacle.

D736_893_Panorama_19_JPG

Une vue sur les 3200 Puyfolais bénévoles de la Cinéscénie.
Je crois que par les temps qui courent, il est de bon de rappeler que ces acteurs sont tous bénévoles.
Ils travaillent comme des professionnels, le tout au service de l'histoire, mais aussi pour venir en aide à des associations.
J'espère développer prochainement ce dernier point.

Posté par Puystory à 16:10 - -

05 juillet 2010

histoire et l'évolution

Panorama_3

L'histoire et l'évolution de la cité sont fortement liées au château du Puy du Fou, situé sur la commune des Epesses, terre d'accueil du spectacle cinéscénique mondialement connu.
A quelques centaines de mètres de l'actuel château Renaissance, les vestiges d'un premier château fort médiéval sont toujours bien visibles.
Très vite, il se forme au XII et XIII ème siècles, à proximité de ce château, une agglomération appelée Bourg-Bérard, composée de laboureurs, d'artisans, ainsi que de serviteurs et soldats du château.
Mais par la suite, les Seigneurs du Puy du Fou voulurent éloigner cette population et firent construire (vers l'an 1400), à l'emplacement de l'actuelle cité des Epesses, près de la chapelle Saint Jean et de l'église paroissiale en partie existante, un grand nombre d'habitations, pour y loger les habitants de Bourg-Bérard.
Après la destruction du château médiéval par les troupes anglaises pendant la guerre de Cent Ans, vint la construction de l'actuel château Renaissance, ainsi que de l'agrandissement de l'église des Epesses (1600-1620).

Ci_081

 

1789, nous en sommes à la période révolutionnaire qui comme partout dans le bocage, exactions, pillages, massacres surtout en 1793/1794 avec le déferlement des colonnes infernales notamment la quatrième commandée de Turreau.
Le 26 janvier 1793 une colonne vint spécialement de Cholet pour "révolutionner" la commune des Epesses.
Le château fut incendié cette année là, et seule l'aile gauche fut épargnée par le feu.

Panorama_2

Le château qui y est encore visible a été classé monument historique en 1974.
Entre-temps, il a été mis aux oubliettes jusqu’au jour où le conseil général de la Vendée l’achète et le transforme en un écomusée.
Par manque de place et pour des raisons techniques et artistiques, cet écomusée a été reconstruit et s'appelle maintenant "L'historial de la Vendée".

Posté par Puystory à 18:00 - -

30 juin 2010

200 m

SH109555

Le ballon gonflé à l'hélium culminent à 200m et les trappes, permettant l'envol des aigles, sont télécommandées depuis le sol. 

SH109869

L'académie de fauconnerie compte environ 400 rapaces de 55 espèces différentes.
Il a fallut à l'équipe des fauconniers de la patience et de la rigueur pour faire évoluer simultanément 110 oiseaux d'espèces différentes (Buses, chouettes, faucons, aigles, vautours, milans, pélicans et cigognes).

Baloiseaux276

Posté par Puystory à 18:00 - -

23 juin 2010

HIBOU GRAND DUC.*

800px_Grand_duc_Puy_du_Fou__1_

 

Avec ses 70 cm de haut, le grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe.

Poids : 2 à 2,5 kg pour le mâle, et 2,5 à 3,3 kg pour la femelle ;

Longueur : 65 à 70 cm ;

Envergure : 160 à 180 cm

Longévité : plus de 20 ans en liberté.

Il fait le double de son congénère le hibou moyen duc.

Aristocratique, sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l'arrière),

que l'oiseau dresse verticalement s'il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes n'ayant aucun rôle dans l'audition.

Mimétique aux branchages, son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir.

Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé.

Son célèbre son : un « bouhou » ou un « ouhouhou-ou-ouhouhouhouhou » (d'où son nom latin, Bubo bubo) audible de loin, ainsi que toutes sortes d'autres bruits.

Ce bel oiseau vous pouvez le rencontrer au Bal des Oiseaux Fantômes.

Posté par FULGENT à 18:00 - -