Puy Story

Histoire d'une région.

La nature au Puy du Fou.*

Grand Parc 064

Au Puy du Fou, la nature est omniprésente.
Les jardiniers du Puy du Fou sont toujours à la recherche de nouveautés pour créer des ambiances en parfaite harmonie avec l'époque et le décor des spectacles, des villages et des hôtels tout en veillant à ce que les plantes puissent parfaitement s'adapter à leur environnement.
La nature au Puy du Fou c'est:
25 km de sentiers,
Une forêt centenaire composée de 150 espèces d'arbres,

PUY_8112

5000 pieds de rosiers de 90 espèces différentes,
70 espèces de plantes aromatiques et médicinales.
Plus de 13000 bulbes plantés chaque année,
45 jardiniers et paysagistes,
20 nouvelles plantes testées chaque année,
+/- 1,5 km de haies de buis au jardin à la française, devant "Le Grand Carrousel".

Jardin 082012 - 013

Le potager est autogéré et 500 kg de légumes sont cultivés et livrés exclusivement au restaurant "L'Auberge" du "Village XVIIIème".
Les jardiniers du Puy du Fou développent une approche fondée sur la chaîne alimentaire.
Des carpes se nourrissent des larves de moustiques dans les étangs.
Des mésanges chassent les chenilles.
Des coccinelles luttent contre les pucerons et des moutons d'Ouessant jouent les tondeuses naturelles.

Puy22060705

Dans le respect des visiteurs, du matériel électrique est également utilisé afin que la nature soit toujours respectée y compris dans la façon dont elle est maîtrisée.
Le Puy du Fou fait de son éco-responsabilité un principe stratégique.
La nature est traitée avec grand soin, mais la main de l'homme sait se faire oublier.

Posté le 15 juin 2021 - Jardin, plantes et légende *


Regnum Francorum.*

PUY_7020

Le fondateur du "Regnum Francorum" (royaume des Francs), Clovis n’a jamais porté le titre de "roi des Francs", qui sera celui de ses successeurs jusqu’au milieu du XIIIe siècle.
Clovis est simplement le roi, Chlodovecus Rex, et les Francs, surtout installés au nord de la Seine, ne représentent qu’une minorité en Gaule, sans doute moins de 2 % de la population. Beaucoup d’incertitudes planent sur le règne de Clovis.
La seule date qui ne soit pas sujette à caution est celle de sa mort, le 27 novembre 511.

PUY_1903

Il aurait commencé à régner en 481, à l’âge de 15 ans.
Son nom, "Clovis", donnera celui de "Louis", repris par la suite par de nombreux monarques régnant sur la France.
C’est vers 481, que Clovis est porté sur le pavois et acclamé par une partie des Francs Saliens.
"Roi chevelu", il détient la puissance magique du chef guerrier, (le mund), garanti par le port symbolique des cheveux longs.
Son nom, "Chlodovecus", est lui-même une sorte de totem.
Il signifie "combat de gloire".

PUY_1938

Clovis hérite de son père, Childéric, (lui-même fils de Mérovée, qui a donné son nom à la dynastie des Mérovingiens), un petit royaume salien constitué en Belgique actuelle, autour de Tournai.
Les Francs, qui se divisent en Francs saliens et en Francs rhénans, sont installés depuis le IIIème siècle au bord de la mer du Nord.
Se voulant "franc", c’est-à-dire libre de toute domination, y compris celle des Romains, cet essaim de tribus s’est peu à peu romanisé par le biais du service militaire, avant d’être fédéré à l’empire au Vème siècle.

PUY_4950

La tombe de Childéric (436-481), à la fois franque et romaine par certains aspects, marque bien le mélange des influences.
Allié avec les Francs rhénans, il épouse une princesse rhénane,
Clovis se lance dans une politique d’expansion territoriale vers le sud.
Premier adversaire : Syagrius (430-487), général romain barbarisé qui domine la région entre Somme et Loire.
Clovis vainc Syagrius sans doute dès 486, près de Soissons.
Le partage du butin donne lieu à l’épisode du "vase de Soissons", raconté par Grégoire de Tours (538-594).

PUY_4927

Clovis s’attaque ensuite aux Alamans.
Il remporte la bataille de Tolbiac.
Désormais maître du bassin parisien jusqu’à la Loire, il se tourne vers les royaumes du Midi.
Si la tentative d’invasion du royaume burgonde en 500-501 est un échec et se solde finalement par la conclusion d’une alliance plutôt que par une soumission, Clovis écrase les Wisigoths, tue leur roi à Vouillé en 507, s’empare de Toulouse et de Bordeaux, avant que Théodoric (455-526) ne mette un point d’arrêt à l’expansion franque et ne reprenne la Septimanie (le Bas-Languedoc) et la Provence.

PUY_1943

Clovis est alors au sommet de sa gloire.
De retour d’Aquitaine, il reçoit de l’empereur romain d’Orient Anastase 1er (430-518) les insignes consulaires qui assurent la légitimité de son pouvoir en Gaule.
C’est en véritable triomphateur, à la manière antique, qu’il pénètre dans la cité de Tours.
Il est littéralement acclamé par le peuple comme consul et patrice.
En 509, il est élevé sur le pavois par les Francs rhénans.
Il est désormais le roi de tous les Francs.

PUY_2434

Posté le 11 juin 2021 - Premier Royaume *

Renaissance du château

PUY_8196

PUY_9853

PUY_0966

PUY_1795

PUY_2222

Posté le 08 juin 2021 - Château Renaissance en Photos. *

Repaire des Enfants

PUY_6713

PUY_9200

Puy21061067

Puy180602195

Puystory_6987

Posté le 04 juin 2021 - Repaire des Enfants *

L'art équestre et l'équitation classique française.*

PUY_5032

L'art équestre tire ses racines de la Grèce Antique, époque où l'on a cherché l'affinement du dressage des chevaux à des fins guerrières.
Les Romains firent de même avec leur cavalerie pour les grandes campagnes d'Afrique et d'Espagne.
Mais l'équitation en tant qu'art n'a véritablement pris naissance qu'après la renaissance Italienne, abandonnant l'objectif guerrier au profit de l'esthétisme, ainsi dans tous les pays du monde civilisé naquirent des écoles et des académies équestres pour enseigner et perpétuer cet art, universellement considéré comme noble.
L'art équestre peut se définir comme étant la capacité d'apprendre à un cheval, par la douceur, la logique basée sur les lois naturelles de l'équilibre et de l'harmonie, à se soumettre avec plaisir et fierté à la volonté de son cavalier sans dénaturer en aucune manière sa façon de se déplacer.

PUY_2699

Pour pénétrer "l'âme" de l'équitation classique, il faut essayer de comprendre la philosophie du classicisme et de son époque du XVIe au XVIIIe siècle.
A cette période l'art représentait ce qui était précis, classique, il appartenait à la réalité, il reflétait la beauté et l'ordre de la nature, il était toujours soumis aux lois de l'équilibre et de la légèreté.
C'était le règne de la symétrie et de la logique.
Il est ainsi plus aisé de comprendre que l'équitation académique française dû sa naissance à l'esprit classique qui atteignit son apogée à la Cour de Versailles sous Louis XIV.
À la Cour de louis XIV, des carrousels extravagants d'inspiration italienne furent organisés et devinrent très populaires.
La gravure de CHAUVEAU (1613-1676) faite en 1670 montre le roi habillé en romain dans "une côte d'argent brodée d'or".

02

A la cour de Louis XIV, des carrousels extravagants d'inspiration italienne furent organisés et devinrent très populaires.
En 1680, le Roi Soleil s'installait à Versailles et y organisait ses écuries avec toute la splendeur qu'il apportait à ce qu'il touchait.
L'esprit classique apparaissait dans l'art, l'architecture, la sculpture, la musique, l'aménagement des jardins et des parcs, l'équitation ...
L'équitation classique était enseignée, au même rang que la littérature, la poésie, la musique.
L'école de Versailles, plus qu'une localisation géographique représentait une philosophie de l'équitation qui était en perpétuelle quête de la perfection, à la recherche de l'harmonie cheval-cavalier, permettant l'expression esthétique de l'art.

PUY_0679

A toute philosophie, des esprits, des maîtres et celui qui personnifia l'école de Versailles, qui fut le véritable artiste équestre qui inspira par ses écrits (notamment "l'école de cavalerie" publié en 1729) l'équitation classique jusqu'au monde actuel de la haute école, s'appelait François ROBICHON de la Guérinière (1688-1751).
Il est souvent considéré comme le plus grand écuyer français de tous les temps.
Il fut certes inspiré par d'autres maîtres Français comme Salomon de la BROUE (1530-1610) écuyer d'Henri III, Antoine de PLUVINEL (1555-1620) écuyer de louis XV, qui eux-mêmes furent influencés par l'Italien Gianbatista PIGNATELLI (1525-1558).
Mais, c'est lui de l'avis des historiens d'art équestre, qui amena l'équitation classique à son apogée, sa conception du dressage et sa parfaite connaissance de la psychologie des chevaux étaient et restent novatrices.
Même si les circonstances ne l'ont pas amené au titre de grand écuyer de France auprès du Roi Soleil, l'écuyer en titre, le Prince Charles de LORRAINE fut totalement à l'écoute de ses conseils.

PUY_5050

Son art fut prolongé à Versailles par des écuyers comme Monsieur de NESTIER (1684-1754), écuyer de Louis XV ou Claude BOURGELAT (1712-1760), écuyer, médecin fondateur des écoles vétérinaires.
Mais la pression des militaires et l'évolution des techniques de combat qui considéraient l'équitation de manège comme une folie inutile, et surtout le cataclysme de 1789, changèrent du tout au tout la conception de l'équitation, et sa vision artistique faillit disparaître.
Le seul cavalier qui apporta un embellissement à l'équitation classique de la Guérinière fut François BAUCHER (1796-1873).
Il se produisait à travers des spectacles que l'on peut rapidement comparer au cirque actuel.
Il "exportait" ses connaissances ne trouvant qu'à l'étranger de l'intérêt pour ses travaux.
De nos jours les préceptes de Monsieur de LA GUERINIERE inspirent les écoles d'art équestre étrangères, comme au Portugal l'école de Lisbonne, en Espagne avec l'école de Jerez ou encore la plus prestigieuse école de Vienne, où sa méthode fait figure de règle d'or.

PUY_2160

On peut remarquer que la France a été le pays qui magnifia l'équitation classique jusqu'à l'amener à l'état d'art, et par une vague dévastatrice l'a détruite, oubliée ou presque, laissant à d'autre la jouissance d'un véritable trésor du patrimoine français.
En France, au lendemain des guerres napoléoniennes, la cavalerie française est décimée.
Dès 1815, pour reformer les troupes à cheval, une "école des Troupes à cheval" fut créée à Saumur avec pour mission de former des instructeurs pour tous les corps de Cavalerie.
Face à l’urgence de cette remonte en cavaliers et en chevaux, on y constitue un corps d’enseignants composé de quelques grands écuyers , civils, issus des Manèges de Versailles, des Tuileries ou de Saint-Germain.
Celle-ci est fondée en 1825, au départ, sur les principes académiques hérités de l’école de Versailles, puis sous l’autorité du comte d’Aure, elle évolue vers une forme plus naturelle et plus hardie. 
Enfin, les apports techniques de François BAUCHER sont étudiés de près par cette communauté militaire qui cherche en permanence à améliorer sa technique.

PUY_4378

Dans ses spectacles "Mousquetaire de Richelieu" et "Cinéscénie", le Puy du Fou renoue avec les traditions de cet art, en présentant des figures équestres de qualité.
Notons particulièrement un passage unique au monde, qui met en scène une chorégraphie d'un dresseur et ses chevaux dans le noir (éclairé par des tubes ultraviolets).
Un cheval perd normalement tous ses repères dans le noir et ce numéro a nécessité près de deux ans de travail.

Posté le 01 juin 2021 - MOUSQUETAIRES *


Mars 1793.*

PUY_3842

Mars 1793, 600 paroisses de quatre départements au sud de la Loire se soulèvent par refus de la "levée en masse" et pour défendre leurs "bons prêtres", persécutés par le régime révolutionnaire.

PUY_5670

C’est le début des guerres de Vendée.

DSC_7759

Derrière des chefs issus du peuple (Cathelineau, Stofflet…) et d’anciens officiers (La Rochejaquelein, Bonchamps, Charette…), une armée de paysans va résister avec foi et courage.

PUY_6466

Ceux que Napoléon qualifiait de "géants de la Vendée" combattront les Bleus durant trois ans.

PUY_6567

Posté le 28 mai 2021 - Dernier Panache *

Chez les Artisans du Puy du Fou (4/10)

PUY_4726

PUY_6734 Puystory

PUY_9658

Puystory_00138

Puystory_554

Relieur du Village 18ème.

Puystory_203

PUY_1622

Puystory_05888

PUY_1797 Puystory

PUY_9421 Puystory

Tonnelier de la Cité Médiévale.

Posté le 25 mai 2021 - Artisans en Photos. *

Annonce de la guerre (Cinéscénie Puy du Fou).

PUY_0893

PUY_6153

PUY_6387

Puystory_02299

PUY_6097

Posté le 21 mai 2021 - Cinéscénie en Photos. *

François 1er et la rivalité avec Charles Quint (2/2).

PUY_0108

Le règne de François 1er est marqué par de nombreuses guerres avec Charles Quint, alternant avec des périodes de paix.
François 1er a entretenu un temps l’espoir de devenir empereur.
Mais c’est finalement Charles, roi d’Espagne, qui est élu en juin 1519, sous le nom de "Charles Quint".
Il règne sur de nombreux territoires comme les Pays-Bas mais aussi la Franche-Comté, l’Autriche et Naples et rêve de reconstituer l’héritage bourguignon de son arrière-grand-père Charles le Téméraire (1433-1477).
Inquiètes de cette nouvelle puissance, la France et l’Angleterre cherchent alors à se rapprocher pour pouvoir lui faire face.

PUY_7317

Ce sera la rencontre du "Camp du Drap d’or", non loin de Calais.
Succession de fêtes, de tournois et de festins qui ne déboucheront finalement sur aucun engagement précis.
Les tensions croissantes avec l’empereur conduisent à la reprise de la guerre en Italie en 1523.
Lors du siège de Pavie, en 1525, François 1er, est fait prisonnier par le vice-roi de Naples.
De Madrid, où il a demandé à être transporté pour pouvoir négocier directement avec l’empereur, il écrira à sa mère :
"De toutes choses ne me sont demeurés que l’honneur et la vie sauve".

PUY_0569

François 1er, obtient finalement sa libération contre la promesse de céder la Bourgogne à Charles Quint, avant, une fois libéré, de décréter ses concessions nulles et non avenues.
Pour effacer l’humiliation de la défaite, François 1er, lance une autre guerre, déclarée à Charles Quint en 1528 et conclue rapidement par la "Paix des Dames".
L’Empire turc apparaît alors comme la nouvelle puissance menaçante sur les marges du Saint Empire, et Charles Quint préfère avoir la paix du côté français.

PUY_6914

La Bourgogne n’est finalement pas cédée, et François 1er paie les 2 millions d’écus d’or demandés comme rançon pour libérer ses deux fils, qui avaient pris sa place en captivité.
Inquiet quant à lui de la puissance impériale, François 1er conclut de son côté une alliance d’abord secrète.
Puis ouvertement déclarée avec le sultan Soliman le Magnifique (1494-1566).
Cette alliance couvre François 1er, de désaveu aux yeux des Occidentaux.
Elle est contraire au principe selon lequel la chrétienté doit être unie contre l’infidèle !
En 1543, le corsaire Barberousse (1475-1546) ira jusqu’à jeter l’ancre à Toulon, avec l’autorisation du roi, qui compte sur son soutien pour une prochaine guerre en Italie.

PUY_4710

Sur le plan intérieur, François le, renforce le pouvoir royal.
Il établit, grâce au concordat signé à Bologne en 1516, la mainmise royale sur l’Église.
S’ils reçoivent du pape l’institution canonique, les évêques, prieurs et abbés sont désormais nommés par le roi.
Le fameux édit de Villers-Cotterêts, qui fait du français la langue officielle des documents juridiques, réforme aussi le système judiciaire.
Il s’agit de contrôler les nominations aux bénéfices ecclésiastiques, et notamment l’âge des candidats, ce qui impose la tenue de registres.

PUY_1061

Grâce au premier Code pénal forestier, François 1er interdit la chasse aux roturiers et la réserve aux gentilshommes.
La chasse est en effet l’un des plaisirs favoris du roi, qui fait construire le château de Chambord pour s’y livrer à sa guise.
François 1er fait par ailleurs transformer le château de Blois et le château de Fontainebleau, qui se dote de la "Porte Dorée" et de la "Galerie François 1er", décorée de stucs par l’artiste Fiorentino Rosso (1495-1540), premier peintre du roi.

PUY_2954

Protecteur des arts et des lettres, le roi fonde le Collège royal, doté de quatre chaires, et où l’on enseigne les langues anciennes, l’ancêtre du Collège de France.

Posté le 18 mai 2021 - Château Renaissance *

Les Noces de Feu - Spectacle nocturne - Puy du Fou

Création originale 2020, "Les Noces de Feu" est le nouveau spectacle nocturne du Puy du Fou !
Découvrez la bande annonce de cette fantasmagorie qui réveille chaque nuit le vieux lac de notre forêt centenaire...

PUY_2837

Le Puy du place l'année 2020 sous le signe du romantisme et de la poésie vespérale, avec ce nouveau spectacle de 30 minutes qui s'inscrit dans la continuité des "Orgues de Feu".
Il marque le deuxième temps de l'histoire passionnelle et sentimentale de la Muse et du Pianiste.
Après s'être rencontrés dans "Les Orgues de Feu", ils se marient dans "Les Noces de Feu".

PUY_2867

Ce voyage poétique, tout en musique, offre une symphonie d'eau et de feu au coeur du XIXème siècle romantique.
L'ensemble des musiques du spectacle est interprété par les célèbres sœurs virtuoses, Camille et Julie Berthollet (artistes Erato et Warner Classics), révélées par l'émission "Prodiges" sur France 2.

PUY_2831

Servi par une mise en scène époustouflante, ce spectacle marie dans une harmonie parfaite l'intime et le grandiose, le sous-marin et l'aérien, la splendeur des costumes électroluminescents et le gigantisme des décors surgissant des profondeurs du lac.

PUY_7135

Une parenthèse féerique pour conclure son séjour au Puy du Fou par un véritable moment d'émotion.

Posté le 15 mai 2021 - Noces de Feu *