Puy Story

Histoire d'une région.

Animaux du Puy du Fou

PUY_0160

PUY_2929

PUY_6770

FortAnMil092012-55

PUY_7283

Posté par Puystory à 00:07 - Animalibus - Commentaires [1] -


L'aigle chez les Amérindiens

DSC_1034

L'aigle chez les Amérindiens représente la grande sagesse, l'autorité et le pouvoir, le courage.
Ses plumes sont souvent utilisées dans des rituels sacrés.
Il aide à prendre du recul pour analyser notre vie.
Il offre l'objectivité et la clarté d'esprit nécessaires aux prises de décisions et à la recherche des priorités.
Il représente l'Esprit, l'habileté de vivre dans le domaine de l'esprit tout en restant branché et équilibré dans le domaine terrestre.

PUY_9653

L'Aigle apporte l'éveil et l'illumination.
Il enseigne à regarder vers les hautes sphères pour que votre coeur atteigne le Soleil et que vous appreniez à aimer l'ombre aussi bien que la lumière.
L'aigle incarne la force divine.
Il peut aller très haut dans le ciel, plus haut que n'importe quel être vivant et, il est assimilé au Grand Esprit.
Il domine du regard l'ensemble de la vie.

DSC_7443

L'aigle enseigne qu'il est nécessaire de considérer aussi bien les événements positifs que les événements négatifs, les faces d'ombres et de lumière, ce qui aide à poursuivre le développement de son "moi propre".
C'est par la mise à l'épreuve de sa force d'âme qu'une personne peut acquérir la force de l'aigle.
Les plumes d'aigle sont utilisées par les chamans pour guérir l'aura des personnes malades.

DSC_4621

Venez au bout de vos peurs, regardez au-delà de votre horizon, reliez-vous à l'élément aérien et volez !
C'est ce à quoi exhorte l'aigle.

Posté par Puystory à 11:51 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Le feu d'artifice

DSC_3204

Les origines des feux d'artifice remontent à la conception des premiers explosifs chinois et des produits militaire (étude de la poudre).
De cette inspiration reste aujourd’hui les noms des dispositifs d’artifice actuel comme : bombes, mortiers, fusées…

  • En 950, on voit apparaître les premiers mortiers à poudre (siège de Tunis).
  • En 1232, la première apparition historique de fusées (siège de la ville chinoise de KaiFeng par les Mongols).
  • En 1288, Les fusées-bombes volantes (les Arabes attaquent les armées Espagnoles à Valence).
  • En 1324, Les premiers mortiers en cuivre ou canons à boulets (siège de Metz).
  • En 1346, des bombardes et des canons (bataille de Grécy)

DSC_6462_DxO - Puystory

Mais revenons sur l'histoire……..

Au Vème siècle avant notre ère, les mélanges incendiaires étaient déjà utilisés.
Au 2ème siècle avant Jésus Christ, de petites bombes formées de morceaux de bambou séchés étaient jetées dans le feu et éclataient sous l'effet de la chaleur.
Entre 600 et 900, les chinois découvrent accidentellement la poudre noire, mélange explosif composé de salpêtre, de soufre et de charbon de bois.

PUY_8410_00955_DxO - Puystory

Du 7e au 10ème siècle, les Chinois améliorent leur technique de propulsion en fabriquant de petites fusées remplies d'une substance liquide concoctée à partir de résine, de soufre, de bitume et de salpêtre.
Au IXème siècle, les chinois ont eu l’idée d’utiliser la poudre noire dans un autre but que la "guerre".
Au XIIIème siècle, suite aux invasions et mouvements des peuples, on retrouve la poudre noire dans les pays arabes et est connue sous la dénomination de "neige chinoise".

img148

En 1242, l'histoire veut que l’explorateur Marco Polo (1254-1324) a introduit la poudre noire en Europe lors de son retour de Chine.
En 1242, on attribue la première formule de la poudre noire au philosophe anglais Roger Bacon (1214-1294).
Au XVème siècle, en Russie, pour les besoins de l’armée d’Ivan le Terrible (1530-1584), on produit pour la première fois une poudre noire de "bonne qualité" à grande échelle.
En 1540, c'est en Italie que les premières fusées colorées sont conçues et le feu d'artifice devient populaire en Europe.

Cinéscénie15082012-516

La pyrotechnie arrive en France, Versailles et Paris deviennent pour les rois, les lieux privilégiés de la pyrotechnie et les fêtes s’y multiplient et ne cessent de rivaliser de beauté.
En 1615 est tiré un feu d’artifice pour le mariage de Louis XIII (1602-1643) avec Anne d’Autriche (1601-1666).
En 1706, De Lully (1632-1687) propose un feu d’artifice majestueux à des milliers de spectateurs au château de Fontainebleau.
Les premiers feux d’artifice ne possédaient que deux couleurs : l’or (jaune orangé) et l’argent (blanc).

PUY_4403

Au début du XIXe siècle, les feux d'artifice prennent des teintes de plus en plus riches grâce à l'ajout de sels minéraux.
La chimie contemporaine a participé à ce progrès sur les effets et les couleurs en particulier.

  • Le magnésium donne un blanc éclatant.
  • Le Potassium (K) pour le violet.
  • Le Cuivre (Cu) pour le le bleu.
  • Le Nitrate de baryum Chlorure ou Chlorate de baryum pour le vert.
  • Le Sodium pour le jaune.
  • Le Calcium pour l'orangé .
  • Le Strontium pour le rouge.
  • Le Magnesium - Aluminium pour le blanc.
  • Le Titane - Aluminium pour l'argenté.
  • L'Aluminium pour les étincelles.

PUY_4509_DxO - Puystory

Les feux d'artifice éclatent à une altitude variant entre 50 et 350 m du sol.
Lors de la mise à feu, la mèche fusante est allumée à l’aide d’un bout de feu ou d’une allumette électrique.
Le feu est communiqué à la poudre noire de chasse, propulsant l’effet pyrotechnique (bombe) contenu dans la coquille.
Au même moment, une mèche-retard s’enflamme.
Elle brûlera pendant quelques secondes le temps que l’effet pyrotechnique atteigne une altitude prédéterminée.

PUY_8387_00932_DxO - Puystory

Ensuite, son feu est transmit à la charge d’éclatement qui en explosant, disperse les étoiles dans le ciel, créant un effet pyrotechnique des plus spectaculaires.
En deux millénaires, beaucoup de progrès sont réalisés pour la manipulation de la poudre noire des feux d artifices et la pyrotechnie.

Posté par Puystory à 00:47 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Stadium

PUY_6272

PUY_6302

PUY_6338

PUY_6383

PUY_6501

Posté par Puystory à 00:57 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [1] -

ARCHITECTURE Générale DU FORT DE L’AN MIL *

Puy du Fou 2011 - 3883

Conçu sur une période allant du VIIIème au XIème siècle, le Fort de l’An Mil est composé d’un donjon et d’un village fortifié.
À cette époque la peste, la famine et la guerre sont les trois dangers qui guettent les populations.
Les chaumières groupées autour d’un point d’eau, entourées de palissades et d’un fossé rempli d’eau sont sous la protection du donjon et des tours de guet qui permettent de signaler une troupe au galop ou des pillards qui voudraient attaquer le village et s’emparer des récoltes.

PUY_4885

Suite à la décadence de la société gallo-romaine et au pillage des barbares, il a fallu inventer un nouveau système de défense avec fortification.
C’est la mise en place de la féodalité avec un seigneur qui dépend lui-même d’un suzerain et la codification des droits et devoirs.
Le donjon de la motte féodale est le symbole de la puissance du seigneur et sert de refuge pour les gardes.

SH109544

Construit en bois d’une hauteur de 17 mètres, on peut observer des troncs de chêne de 9 mètres provenant de la forêt de Mervent.
Il représente l’ancêtre des donjons de pierre.

Posté par Puystory à 00:59 - VIKINGS - Commentaires [1] -


Le Puy du Fou … Terre d'accueil.

PUY_0912

Je me souviens de mes folles équipées autour du Château et dans la compagne à travers les chemins creux par delà les monts boisés et les taillis touffus..

PUY_9218_DxO - Puystory

Oui, je me souviens de mes promenades, les dimanches d'été, après l'office dans la chapelle…

DSC04611

J'allais voir les troupeaux dans les près.
Je prêtais une attention particulière à certains animaux plus familiers…
Souvent aussi, je me rendais au moulin.

DSC04559

Le meunier accueillait beaucoup d'amis.
Avec eux, nous bavardions ensemble et sur le "Cerne", nous organisions des jeux qui se terminaient tard dans la soirée.

PUY_1737

Je prenais le temps de vivre en pleine nature !!
C'est qu'il était beau mon pays !
Je l'aimais beaucoup.
Aussi, je me réjouis d'apprendre que mon Bocage va devenir une terre d'accueil.

Cinéscénie15082012-001

Attirés par l'histoire de notre passé, soucieux en même temps de se détendre, les gens des villes retrouveront l'attrait et le calme de nos modestes collines de Vendée.
Du vieux château de Pouzauges en passant par ceux de Mortagne et de Tiffauges, je suis certain qu'ils ne regretteront pas d'avoir découvert mon pays du Puy du Fou.
(Jacques Maupillier – Garde)

Posté par Puystory à 00:10 - Parole de Jacques Maupillier - Commentaires [1] -

Chevaliers de la Table Ronde (Puy du Fou)

PUY_8418

Les chevaliers de la table ronde...
Dorment au fond de la douve profonde.
Oublié depuis plus de 1000 ans,

PUY_8425

Le Roi est mort !
Il n'a pas de descendance !

PUY_8451

Celui qui retira Excalibur de son rocher sera le Roi choisit par la providence !

PUY_4305

Vanité et Envie ne sont pas de chevalerie !
Arthur, tu as brisé Excalibur ... ! 

PUY_4350

Voici ta nouvelle Épée de Roi Excalibur !

PUY_4382

Sois toujours de chevalerie ! 
......
D'autres photos sont sur :
http://puystory.magix.net/album/tous-les-albums/!/oa/7241188/

Posté par Puystory à 00:10 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [1] -

Mouton Solognot

PUY_5003

Famille des "ovins" , du latin ovinus qui concerne la famille des moutons, (Béliers, brebis et agneau – agnelle).
Le berceau de la race est la Sologne (région naturelle forestière française de la région Centre comprise entre la Loire et le Cher)..
A l'âge adulte, sa taille est d'environ 0,60 à 0,70 cm et le poids pour les brebis est de 55 à 65 kg, pour les béliers de 80 à 90 kg.
Son espérance de vie est de 12 à 15 ans.

PUY_5000

La masse moyenne des toisons (laine) est de 1,5 kg pour les femelles, de 2,5 kg pour les béliers.
Les solognotes sont d'excellentes mères (matures à 8 mois et jusqu’à 10 ans) et montre d’excellentes qualités maternelles et les béliers sont actifs toute l'année.
Après 5 mois de gestation, la femelle (la brebis) met bas de 1 à 2 jeunes par an, les agneaux.
Intelligent, vif, curieux, indépendant, son caractère est proche de celui des chèvres.
Race très rustique, adaptée aux terres humides, elle ne craint pas l'eau et est résistante aux maladies.

Grand Parc 2012 - 216

Utilisée au défrichage, valorisation, entretien des espaces difficiles et de qualité très médiocre (bords de rivière, sous-bois…), elle est capable de rester en extérieur toute l'année et par tout temps, ce mouton se contente d'une végétation pauvre et ligneuse (plante composée de bois).
Vers 8900 avant Jésus Christ, sa domestication se déroula en premier lieu en Irak.
Au VII siècle, il arrive sur notre territoire sous sa forme domestiquée.
Dès le XVème siècle, au sortir de la Guerre de Cent Ans, les moutons seront la seule fortune des paysans.

PUY_5001

La Renaissance sera une époque prospère pour le commerce des laines.
Vers 1850, l´effectif ovin Solognot est estimé à 300 000 têtes et il est principalement le revenu des paysans. 
Vers 1910, suite à la création de routes, le réaménagement du réseau de drainage, la population chute ainsi à 50 000 têtes.
Dans les années 60, l'effectif descend à 1.000 têtes.
En 1968, la race est mise en réserve génétique.
En 1976, un plan d’accouplement est élaboré pour gérer et limiter la consanguinité.
En 2013, cette race menacée d'extinction remonte à 3.000 brebis avec une soixantaine d’éleveurs participant à la sauvegarde du Solognot (dont la majeure partie ne se trouve pas en Sologne).

Posté par Puystory à 00:07 - Animalibus - Commentaires [1] -

Village 18ème du Puy du Fou

PUY_0026

PUY_0022

PUY_6660

PUY_4834

PUY_0029

D'autres photos sont sur :

http://puystory.magix.net/album/tous-les-albums/!/oa/6114361/

Posté par Puystory à 00:45 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [1] -

La gallo romaine *

dsc06427

Ce terme a plusieurs sens.

PUY_5279

Il s'agit soit d'une exploitation agricole modeste,

DSC_0779

où la partie résidentielle ne présente pas d'aménagements luxueux, 

Puy du Fou 2011 - 3979

soit de la partie d'une grande villa consacrée aux travaux agricoles (bâtiments d'exploitation et habitat du personnel).

PUY_4443

Il peut aussi s'agir d'une résidence péri-urbaine (villa suburbaine), ou la partie réservée à la résidence du maître.

Posté par Puystory à 00:01 - hotel du PDF - Commentaires [1] -