Puy Story

Histoire d'une région.

Portraitiste à la Cité Médiévale

Puy21062081

Dans l'histoire des arts visuels, la représentation humaine date des plus anciens temps, on trouve des représentations dès la préhistoire. 

PuyStory 2011 Aout 2236

Un portrait est une œuvre d'art picturale, graphique, sculpturale, et photographique, représentant généralement une personne réelle, ou un groupe.
Le portrait a bien longtemps été l’unique façon d’afficher la réussite sociale et de fournir à la postérité des informations sur sa physionomie.

DSC_9905

Les plus anciens vestiges de portrait en peinture dates de l'antiquité romaine.
Différent supports sont utilisés, le bois, la toile, ou même l'ivoire pour les portrait en miniature.

Nade 036

Le portrait dessiné, tout aussi ancien que le portrait peint, se singularise par la grande diversité de ses techniques, qui vont du fusain, au crayon, en passant par le lavis d'encre, et le pastel qui constitue une technique intermédiaire entre le dessin et la peinture.

http://nade.pagesperso-orange.fr/

 

Posté par Puystory à 00:15 - Artisans - Commentaires [0] -


Chichis

DSC_3544

DSC_3533

DSC_3525

DSC_3558

DSC_3559

Posté par Puystory à 00:24 - Restauration - Commentaires [1] -

Le "V" anglais (Guerre de cent ans)

Une légende fait remonter l'origine de ce signe à la guerre de Cent Ans qui voit s'opposer les Anglais aux Français.

DSC_6018

L’action des archers anglais était destructrice à tel point que lorsque les français capturaient un archer anglais, ils coupaient les deux doigts utilisés pour tirer sur la corde de leur arc afin de les désarmer à tout jamais.

Puy19062034

Les archers anglais vainqueurs se moquaient des français en tenant leur index et majeur bien érigés, paume vers l’intérieur, pour leur montrer que leurs doigts étaient intacts.
Cette insulte typiquement britannique (habitude avant la bataille de faire le signe V à l'adresse des français pendant la guerre de cent ans) ne doit pas être confondue avec le signe “V de la victoire“.
L’orientation de la main est différente.

Posté par Puystory à 00:24 - Secret de la lance - Commentaires [0] -

Making Of des Chevaliers de la Table Ronde

DSC_5326

Avec les "Chevaliers de la Table Ronde", c'est encore tout un pan de la littérature française qui s'invite au Grand Parc du Puy du Fou.
Ce spectacle présente les épisodes les plus célèbres de la légende arthurienne, rythmé par des effets spectaculaires signés Dani Lary et Bertran Lotth.

 

Posté par Puystory à 00:20 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [0] -

Le Repaire des Enfants.

Puy21061067

Puy180602195

Puy20061103

Puy180602194

Puy180602192

Posté par Puystory à 00:59 - Repaire des Enfants - Commentaires [0] -


GROS PLAN SUR LES HÉROS DU SPECTACLE "LE SECRET DES LOUPS" - Parc des Légendes

On nous pose souvent la question : dans le spectacle, "LE SECRET DES LOUPS" les animaux que l’on voit sur scène sont-ils de vrais loups ?

PUY_8016

Et bien non.
Ce sont des chiens-loups de Saarloos.
Comme il est dit dans le site www.saaloos.fr "Le Chien-loup de Saarloos" attire par son physique les amoureux du loup, de l’animal sauvage et de la Nature.
Mais le "Chien-loup de Saarloos" est bel et bien un chien, aussi particulier soit-il.

PUY_8025

Il est important de bien se renseigner pour en connaître les "grandes lignes" avant de penser à son adoption.
LES ORIGINES :
Leendert Saarloos (1884-1969) aimait la nature et tout spécialement les chiens.
Il était cependant d'avis que les chiens étaient trop humanisés et, en sa qualité d'amateur du berger allemand.
Il avait l'intention de revivifier dans cette race les dispositions naturelles afin d'obtenir un meilleur chien d'utilité.

PUY_8704

Dans ce but, il croisa le mâle berger allemand "Gerard van der Fransenum", un chien de type prussien classique, avec "Fleuri", une louve originaire de la branche sibérienne du type européen (1932).
Par accouplement des descendants avec le père, il obtint une population de base dont les animaux étaient porteurs de plus d'un quart de sang de loup.

PUY_8577

Au parc du SENTIER DES DAIMS, nous avons 4 chiens "loups de SAARLOOS"
FAUST (Andiamo x Grant),
GUSH (Cassidy x Daemon),
GRIMM (Dame de cœur x E'Sunka)
et IKE.

PUY_8134

Ils viennent tous les quatre du formidable élevage CANENS AFRICAE basé sur Pornic.
Ils vivent en meute et sont chouchoutés quotidiennement par les deux animaliers du parc Jocelyn PRADET et Mathilde PROUX, attentifs à leurs comportements et le bien-être.

PUY_8722

Une attention toute aussi importante est portée par les comédiens de FAERYA qui travaillent et partagent quotidiennement la scène.

PUY_7997

Cette relation d’acteur est passionnante car si les scènes doivent paraitre "naturelles", elles sont truffée de détails liés au dressage (un regard, une attitude, une phrase de dialogue sont les déclencheurs).
A la demande des dresseurs, les comédiens doivent respecter à la lettre les directives pour respecter les chiens-loups.

PUY_8136

"LE SECRET DES LOUPS" est un spectacle rare, écrit et mis en scène par Christophe DAGOBERT qui a confié le dressage des chiens-loups à SONIA LESTIENNE, dresseuse professionnelle pour les spectacles et le cinéma.

Sonia 16092012-189

Sans son savoir faire, ce spectacle n’aurait jamais vu le jour !

DSC_2477

Monsieur Thierry LEPORTIER, célèbre dresseur de fauve nous a également soutenus et conseillés.
Chaque scène écrite a été longuement répétée, modifiée.

PUY_8470

Le décor a été spécialement conçu et étudié pour les chiens-loups…
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter le site et la page Facebook de nos amis CANENS AFRICAE ainsi que le site SAARLOOS.
En espérant avoir répondu à vos questions !
Merci à tous pour votre fidélité.

Le Sentier des Daims
La Poitevinière
44320 FROSSAY

Posté par Puystory à 00:35 - Parc des légendes - Commentaires [0] -

Château de Maintenon.

PUY_7201

En 1674, Françoise d'Aubigné future Madame de Maintenon achète l'ensemble du domaine grâce au soutien financier de Louis XIV.
Pour commémorer le 400ème anniversaire de la naissance de Le Nôtre, célèbre jardinier du roi Louis XIV, le Conseil général d'Eure-et-Loir vient d'aménager un tout nouveau jardin à la Française au château de Maintenon.

Posté par Puystory à 09:56 - Divers - Commentaires [0] -

L'harnacheur

PUY_9717

La sellerie attire les amoureux du cheval et du beau cuir.
Ces artifices sont les liens qui relient le cheval à son cavalier/meneur.
Le sellier-harnacheur réalise essentiellement selles et harnachements de cuir qui permettent de dresser ou conduire un cheval de selle ou d’attelage

DSC_0049

Ses réalisations pour l’attelage, permettent la traction d’une voiture hippomobile grâce à un ou deux (paire ou tandem) à trois (en flèche) ou quatre (voir plus) chevaux.
Ce métier ancien, relève d’une longue tradition et de savoir-faire ancestraux.
Ce métier évolue, mais le sellier doit tenir compte de deux contraintes qui sont : le cheval et le cavalier.

Puy du Fou 2011 - 3759

Les produits réalisés ont tous une fonction précise et il ne peut pas privilégier l’originalité au préjudice de l’aspect purement fonctionnel.
Il peut se distinguer sur l’esthétique, la finesse, la finition de son travail.

DSC_0046

Suite aux progrès techniques dans le secteur agricole, ce métier a disparu.
Aujourd’hui le bourrelier est devenu le sellier harnacheur (à ne pas confondre avec le sellier garnisseur).

Puy17060283

Autres métiers du cuir :

Garnisseur : Habille des sièges et aménagements intérieurs pour le secteur automobile (auto et moto), les transports en commun et routiers (bâches pour poids lourds et remorques…), l’aéronautique, le secteur industriel (tapis alimentaires…), le secteur du plein air (toiles de stores, housses d’articles de sport, chapiteaux…).
Cordonnier : Réparation de chaussures, d’articles en cuir (sacs…)…
Maroquinier : Fabrication d’objets en cuir : sacs, portefeuilles, ceintures, sacoches...

Le sellier est amené aussi à exécuter de nombreux articles tels que :

  • Bâts pour ânes et mulet.
  • Bagagerie pour la randonné.
  • Collier de chien.
  • Articles de chasse (étui à fusil…).
  • Ceinture.
  • Différents types de sacs…

Et il doit aussi savoir réparer les objets endommagés.

Posté par Puystory à 00:45 - Artisans - Commentaires [0] -

Le Labyrinthe des animaux (01)

Puy15060989

Puy15061006

MIF 092012-03

Puy15061009

Puy180602208

 

N'oubliez pas de protéger vos appareils photos......
Des surprises à l'eau vous attendent....

Posté par Puystory à 00:36 - Monde Imaginaire de la fontaine - Commentaires [0] -

La machine à coudre

_095_09501_095Puy du Fou 2011 - 3342

La couture est un art qui existe depuis 20 000 ans.
Les premières aiguilles à coudre étaient en os ou en corne et le fil provenait de tendons d’animaux.
Les aiguilles en fer sont apparues au 14ème siècle et les premières aiguilles avec un chas au 15ème.

DSC_8036

Vers 1700, (période Renaissance), les vêtements sont très élaborés et ornés et tout est fait à la main et la machine à coudre devient une nécessité.
En 1755, l’allemand Charles Weisenthal invente une aiguille, conçue pour une machine, avec le chas au milieu et à chaque extrémité une pointe.
En 1790, l'ébéniste anglais Thomas Saint présente une demande de brevet pour une machine à coudre en bois capable de faire un point de chaînette.

Puy21061490

La Première machine à coudre fonctionnelle est inventée par le tailleur français Barthélemy Thimonnier (1793 - 1857), qui en dépose le brevet en 1830.
Il s'agissait d'une "Couseuse" à fil continu qui permettait de réaliser un point de chaînette à une vitesse d’environ 200 points à la minute.

DSC_8038

Originaire d’une famille d’artisans de Kaiserslautern, en Allemagne, G.M. Pfaff (1er Février 1823 - 30 Octobre 1893) était le neuvième enfant de Regina Vogt et de John Pfaff (tourneur sur bois).
Il a d’abord appris à fabriquer des instruments de musique en laiton et l’excellente qualité de ses produits lui valut plusieurs prix lors de l’Exposition universelle de 1851-1852 à Londres.
C’est en 1858 qu’il commence à s’intéresser aux machines à coudre.
Un musicien revenant d’Amérique, lui avait ramené une machine à coudre inutilisable pour réparations.

PUY_8248

Georg Pfaff va s’inspirer de cette machine pour mettre au point sa première machine à coudre.
C’est en 1862, qu’il construit sa première machine à coudre (entièrement faite à la main).
L’ambition de l'entreprise était : renouveler et moderniser sans cesse la technologie de couture.
La millionième machine à coudre quitta la ligne de production en 1910 et en 1957, la firme Pfaff sort sa 5.000.000ème.
En 1922 sera lancée la première machine à coudre à crochet rotatif.
C’est en 1932, que la fameuse PFAFF 130 (une machine à zigzag haute performance) sera produite afin de répondre aux demandes croissantes du marché.
Suite à la crise industrielle des années 1980, la société Pfaff va se faire racheter successivement par différents groupe et est aujourd'hui la propriété de la firme américo-suédoise SVP Worldwide.
Le nom de Pfaff, qui symbolise l’innovation, le progrès technologique et l’artisanat, est synonyme de machine à coudre depuis 1862.

Posté par Puystory à 00:09 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -