Puy Story

Histoire d'une région.

Le Village 18ème

Puy du Fou 2011 - 1749

Posté par Puystory à 00:30 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [2] -


La première fois ?

Mont des Alouettes 092012 - 21

Posté par Puystory à 23:30 - VENDEE - Commentaires [0] -

Le maître-verrier

PuyStory 2011 Aout 3906

Il y a environ 5000 ans, dans la région du Croissant fertile et la Vallée du Nil, l'homme a commencé à fabriquer du verre.
Sa fabrication était un mélange de cendre et de sable, porté à haute température dans un four.
Fasciné par ses propriétés étranges, les Égyptiens et les Romains ont excellé dans la fabrication de petits objets de verre coloré.

Artisans 027

Le vitrailliste, aussi appelé maître verrier met en œuvre le verre afin de réaliser une " image translucide et colorée ".
Le vitrail, véritable "peinture de lumière", associe la sensibilité de l'artiste, la technicité, le savoir-faire de l'artisan et la lumière de l'environnement.
Un vitrail est une composition décorative ou iconographique formée à l’aide de pièces de verre coloré.

Puy du Fou 2011 - 3681

La technique du vitrail, pièces sont assemblées par des baguettes de plomb, s’est développée principalement au Moyen Age (entre 950 et 1240), époque où les vitraux jouaient un rôle important dans l’enseignement religieux des populations illettrées (extrait de bibles et représentation d’un Saint) et devient avec le temps un élément d’architecture (voir les rosaces).

Artisans 092012-025

Les verres utilisés pour les vitraux sont généralement colorés dans la masse, au moment de la fusion de la silice, par ajout d'oxydes métalliques, ou recouverts de peintures vitrifiables recuites au four.

Artisans 099

Les principales étapes de réalisation d'un vitrail au plomb sont : La conception, la maquette, la coloration, le tracé, le calque, le calibrage, la coupe, le sertissage, le soudage et finalement pour les vitraux extérieurs le masticage.

http://www.jacques-monnier.fr/

Posté par Puystory à 00:22 - Artisans - Commentaires [0] -

Le maroilles

Le maroilles fut inventé au VIIéme siècle par des moines, mais ne fut baptisé "Merveille de Maroilles" aux alentours de l’An Mil par l’abbaye de Maroilles.
Fromage à forte personnalité et au goût unique, il a traversé les âges et fut introduit dans les cours seigneuriales.

Ciné 17082012 - 0190

Il devint un mets royal prisé par de nombreuses têtes couronnées de l’Histoire de France tel que : Charles Quint, Philippe Auguste, Louis VI et également François 1er.
En 1955 le maroilles obtient l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).
Sa région d'origine est la Thiérache, située près de la frontière belge entre Hainaut et les Ardennes.

Posté par Puystory à 00:22 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

A l'Heure du Repas

Puy19062150

Posté par Puystory à 00:26 - Restauration - Commentaires [0] -


La grosse caisse

Puy du Fou 2011 - 4969

C'est au XVIIIe s., grâce à la vogue de la prétendue "musique turque", que :
La grosse caisse a pénétré dans l'orchestre dramatique.
C’est le plus gros des instruments à percussion du genre tambour à deux membranes et à son indéterminé.
Il est aussi appelé tonnant.

Bourg 086

On frappe la grosse caisse avec une ou deux mailloches (à 1 ou 2 têtes) garnies d'un tampon de liège ou de feutre.
Formée de deux peaux, soit de la peau de veau, soit, plus souvent, du plastique, elle produit le son le plus grave et se trouve tout au fond de l'orchestre.
On est accoutumé à l'entendre marquer les temps forts d'une musique bruyante et accentuée.

Posté par Puystory à 01:04 - Instrumentarium - Commentaires [0] -

Chemin de la mémoire (01)

Puy du Fou 2011 - 3852

DSC02770

DSC_7683

DSC_7718

DSC_7730

Posté par Puystory à 00:28 - Chemin de la mémoire - Commentaires [1] -

Lampadarius

Du latin lampadarius (Chandelier, porte-flambeau).

Puy du Fou 2011 - 8767

Un lampadaire est un dispositif d'éclairage monté un support vertical (élevé) souvent ouvragé et soutenant une ou plusieurs lampes.

PUY_3098

 Un réverbère, c'est un dispositif (miroir, réflecteur) associé à une lampe, destiné à réfléchir dans une direction donnée la lumière ou la chaleur et spécifiquement destiné à l'éclairage de la voie publique. 

DSC_0106_Copie

L'utilisation publique du "lampadaire" apparaît en 1414 à Londres avec l'obligation d'utiliser des lanternes (à huile, ou bougie) pour éclairer les espaces publics.
Au début du XIXe siècle, l’éclairage public (grâce à la maîtrise du stockage du gaz) est considéré comme une innovation majeure permettant d’améliorer le confort de la population.
Les réverbères de l’époque nécessitaient l’intervention d’une personne chargée de leur allumage en début de soirée.

DSC_4833

Plus tard, lorsque l’électricité a fait son apparition et que les lampes à sodium sont devenues courantes, l’abandon des becs de gaz s’est fait tout naturellement.

PUY_0248

Les "luminaires" sont des objets qui reflètent les différentes époques et les régions, et son aspect a connu des changements grâce aux avancées technologiques.
(Renaissance, Second Empire, Art nouveau, Art déco et maintenant Design innovants incluant des modèles solaires et hybrides).

Posté par Puystory à 00:15 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

Le Grand Parc du Puy du Fou

Puystory

Posté par Puystory à 00:17 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

Les artisans de la Cité

Cité Médiévale 001

Construite à proximité des remparts du vieux château (signe jadis du pouvoir militaire et politique), la cité médiévale du Puy du Fou, abrite des boutiques qui ouvrent leurs devantures aux passants.

On y retrouve :

Le Talmelier,
Le Tonnelier,
L'Atelier du Sellier,
L'Atelier des miniatures,
L'enluminure,
Le Maître Verrier,
L'Emailleuse
La Portraitiste,
Le Sculpteur sur Bois,
Le Sculpteur sur Pierre,

Mais retournons 1000 ans en arrière......

Puy du Fou 2011 - 9031

A l'époque, la cité était un lieu de commerce située, comme les châteaux, aux carrefours des routes ou des rivières.
Les cités étaient protégées des pillages par de grandes murailles percées de portes qui étaient gardées et fermées la nuit.

PUY_8110

Les acheteurs ne rentraient pas dans la boutique, mais se présentaient devant l'ouvroir (grande fenêtre fermée par deux planches en bois, une pour l'auvent, l'autre pour le comptoir).

*******

Après ce bref retour historique, nous allons, comme pour les artisans du Village 18ème, vous présenter les boutiques de la Cité.

Les présentations proposées sont en accords avec les artisants et le Puy du Fou.

Posté par Puystory à 00:51 - Artisans - Commentaires [0] -