Puy Story

Histoire d'une région.

Ballet des Chevaux (Cinéscénie du Puy du Fou)

PUY_3835

DSC_4358

PUY_2600

PUY_7772_00317

PUY_7777_00322

Posté par Puystory le 08 juin 2016 - CINESCENIE - Commentaires [1] -


Qui sont les Mousquetaires ??? *

NON, ce ne sont pas ceux qui ont inventé les "Supermarchés".
Vous souriez peut-être, mais j'ai déjà entendu cette réflexion.

PUY_4830

Le corps des mousquetaires de la maison militaire du roi de France a été créé en 1622 lorsque le roi Louis XIII (1601-1643) dota de mousquets (arme d'infanterie) une compagnie de chevaux-légers de la Garde aussi appelés carabins (cavalerie légère), elle même créée par son père, Henri IV (1553-1610)
De 1622 à 1629, les mousquetaires dépendent du capitaine-lieutenant des chevau-légers. 
En 1622, le premier d'entre eux fut Jean de Bérard de Montalet (1585-?).
En 1634, le roi le fait capitaine de la compagnie des mousquetaires, laissant le commandement effectif au sieur de Tréville (1598-1672)
Les mousquetaires sont recrutés uniquement parmi les gentilshommes ayant déjà servi dans la Garde. 

PUY_9489

Le passage aux mousquetaires est une promotion. 
Il permet de rejoindre un corps d'élite, proche du roi.
De plus, il est prévu que les hommes quittant ses rangs soient nommés enseigne ou lieutenant (grade bien plus élevé alors, surtout dans les corps d'élite) dans les Gardes ou officiers dans les régiments.
En l'absence d'école militaire, le passage sous les yeux du souverain permet de vérifier la compétence et la fidélité de chaque homme. 
Bandouilière de mousquetaire, année 1640, chaque étui contient la dose de poudre nécessaire pour armer et effectuer un tir.

PUY_3123 Puystory

Ces mousquetaires avaient la particularité de combattre indifféremment à pied ou à cheval. 
Ils formaient la garde habituelle du roi à l'extérieur, la garde à l'intérieur des appartements royaux étant celle des gardes du corps et des gardes suisses. 
Mazarin (1602-1661), n'appréciant guère les turbulents mousquetaires du roi, fit dissoudre leur compagnie en 1646. 
Elle ne reparut qu'en 1657, comptant alors 150 hommes. 

PUY_4677

À la mort de Mazarin (1602-1661), la compagnie des mousquetaires du cardinal passa au roi Louis XIV.
Elle fut réorganisée sur le modèle de la première compagnie en 1664 et reçut le surnom de "mousquetaires gris" dû à la robe de ses chevaux, alors que la deuxième compagnie fut appelée "mousquetaires noirs". 
À cette même époque, les effectifs des compagnies furent doublés. 
En effet les mousquetaires étaient l'un des corps militaires les plus prestigieux du royaume, ne rassemblant que des nobles en principe. 

PUY_7609 Puystory

Nombre d'entre ces derniers, forcés depuis les réformes de Le Tellier (1603-1685) à passer un certain nombre d'années dans la troupe avant d'accéder au grade d'officier, préférèrent effectuer ce service dans un corps privilégié.
Ainsi, aussi bien des militaires comme le maréchal de Montesquiou (1640-1725) que des écrivains comme le duc de Saint-Simon (1675-1755) furent mousquetaires. 
En 1776, les mousquetaires furent supprimés pour raisons d'économie par Louis XVI (1754-1793).
Reformés en 1789, ils furent supprimés peu après. 
La Restauration les recrée le 6 juillet 1814, et les dissout définitivement le 1er janvier 1816.

Posté par Puystory le 06 juin 2016 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Découvrir la Cité Nocturne.

PUY_3939

Le Camp du Drap d'Or

PUY_1039

L'hôtel "le Camp du Drap d'Or" invite ses hôtes à vivre un séjour sur les traces de François Ier et d'Henry VIII d'Angleterre dans une de ses 100 "logeries" flamboyantes aux armes de chaque couronne.
Lits à baldaquins, colonnes tournées en chêne massif, tapisseries brodées, vasques en métal martelé et salle de bain en céramique dorée offrent un véritable séjour royal avec tout le confort moderne, dans un décor magnifique et authentique.

*****

Les Îles de Clovis

Puy du Fou 2011 - 4206

Dormez dans cet hôtel inédit posé à la surface de l'eau et entièrement construit sur pilotis sur 7 hectares en pleine nature.
Cette cité lacustre unique vous transporte à l'époque Mérovingienne ou les huttes aux toits de chaume abrite des chambres familiales tout confort et prolonge votre voyage dans le temps.

*****

La Villa Gallo-Romaine

Puy du Fou 2011 - 3976

Au cœur d'un jardin méditerranéen, cette villa semble avoir traversé les siècles.
Passez un séjour inoubliable en pleine "Rome Antique"...
A quelques pas du Stadium Gallo-Romain vous entendrez peut-être les lions rugir !

*****

Le Logis de Lescure

DSC_5576

Ce confortable logis du XVIIIème siècle compte 4 suites à la fois chaleureuses, élégante et originales.
Profitez du charme du XVIIIème siècle !

Posté par Puystory le 05 juin 2016 - hotel du PDF - Commentaires [1] -

La prière des Danseuses

PUY_8431

Ô vous, le préposé à ces vannes célestes.
Qui déversèrent sur nous ces cascades glacées.
Vous qui nous avez vu grelotter dans nos vestes en attendant sous l'eau de faire notre entrée.
Ayez pitié de nous !

PUY_6230

Vous qui avez pu voir nos tuniques légères collées sur notre peau de danseuses trempées.
Nos chignons, nos bouclettes, dont nous étions si fières transformées en tignasses et en mèches mêlées
Ayez pitié de nous !

PUY_8973

Vous qui n'ignorez pas le sort de nos chaussons de blancs tissus couverts, aux rubans de satin enfouis dans la gadoue de la pointe au talon.
Et qui n'étaient pas secs le lendemain matin.
Ayez pitié de nous !

PUY_9536

Et tous les spectateurs et les acteurs de l'ombre.
Et ceux de la lumière et les chevaux aussi.
Vous font cette prière avec nous en grand nombre.
Fermez pour cette année les portes de la pluie.

PUY_1333 Puystory

Ayez pitié du Puy du Fou !

Posté par Puystory le 03 juin 2016 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

La Roseraie du Puy du Fou

DSC_7927_DxO - Puystory

PUY_0071_DxO - Puystory

Grand Parc 071_DxO - Puystory

PUY_9555_DxO - Puystory

PUY_9795_DxO - Puystory

Posté par Puystory le 01 juin 2016 - GRAND PARC - Commentaires [4] -


Le Sabotier.

"Les belles dames, les gros bourgeois dédaignent mes sabots de bois.
Le roi peut bien se chausser de veau.
Moi je préfère mes durs sabots, sabots de frêne taillés chez nous, ils m'ont coûté quatorze sous."

PUY_8250

Imaginez un instant une armada de plus de mille sabots ...
Sabots massifs tirés d'un morceau de hêtre, propres à naviguer dans la boue, sabots pointus et coquets garnis de cuir, pour danser...
Sabots qu'un Maupillier rageur fait claquer comme un homme, ou lourds sabots qui traînent lorsque la terre enfonce ...
Faits de bois dur, de frêne, de hêtre ou d'orme pour l'hiver, de vergne pour l'été, plus légers, ou sabots fantaisie en noyer.
Certains, destinés aux marins, taillés dans le bois tendre du peuplier, ne causaient aucun dommage aux ponts des bateaux !
Sur le dessus du pied, un coussinet joliment roulé et une semelle intérieure, tous deux confectionnés en paille de seigle, donnaient un certain confort et gardaient le pied au sec.
Le "sabaron", sorte de guêtre en cuir, parfois fixé au sabot, complétait la protection.
Il était d'usage, afin d'éviter qu'ils ne se fendent, d'entourer le dessus des sabots avec un fil de fer.
Celui-ci nommé "pionnette" ou "arçon" était vendu sur les foires et marchés par quelques pauvres bougres qui ont disparu de nos jours.

PUY_8246

Jusqu'à la dernière guerre, avant que la botte de caoutchouc n'envahisse nos campagnes, le sabotier faisait partie de la vie quotidienne du Bocage.
Surnommés "Chausse-Martyrs", ils allaient de village en métairie où ils étaient attendus avec impatience ... Le Saint Patron des sabotiers fut aussi le premier d'entre eux.
En effet, Saint René (396-450), évêque d'Angers, se retire à Sorento (royaume de Naples), vers l'an 440, pour y façonner des sabots.
Le jour de sa fête, le 12 novembre, les manœuvres offraient leur journée de travail au patron sabotier.
Le soir, celui-ci les invitait à un banquet et à des danses.
La fête finissait fort tard dans la nuit voir le lendemain.

PUY_4670 Puystory

Au XVlllème siècle la production était vendue par les boisseliers (fabricant de boîtes en bois et de récipient), les chandeliers (fabricant et marchand de chandelles) et les regrattiers (commerçant de denrée de seconde main) des villes.
Comme les charbonniers (livreur de charbon), les sabotiers en forêt se traitaient de "bons cousins" et formaient un corps du Compagnonnage.
Venus de la forêt où abondait la matière première, les moins farouches, lassés de leur vie d'ermite, se rapprochèrent des villages ouvrirent boutique dans les bourgs.
Aujourd'hui, il reste très peu de ces artisans capables de dégager d'une pièce de bois un de ces sabots qui protégeait si bien le pied de l'eau et du froid.

Posté par Puystory le 30 mai 2016 - XVIII EME SIECLE - Commentaires [1] -

Vivez le spectacle comme un Viking

PUY_9308

Posté par Puystory le 27 mai 2016 - VIKINGS - Commentaires [1] -

La cuisine traditionnelle du Bistrot (Puy du Fou)

PUY_7578

PuyStory 2011 Aout 2072

PUY_1485

Le menu proposé.

DSC07177

Salade frisée aux lardons et croûtons

DSC07180

 Cuisse de canard confite, sauce échalotes, pommes de terre de Noirmoutier et pois maraîchers

DSC07184

Éclair

PUY_1003 Puystory

Bon appétit.
Une carte aux choix est également disponible.

Posté par Puystory le 27 mai 2016 - Bourg 1900 - Commentaires [2] -

Départ du Roi (Cinéscénie du Puy du Fou)

PUY_7711_00256

PUY_7748_00293

PUY_9717

PUY_7697 Puystory

PUY_5451 Puystory

PUY_4234 Puystory

PUY_4232 Puystory

Posté par Puystory le 25 mai 2016 - CINESCENIE - Commentaires [0] -

C'est quoi la Cinéscénie ??

PUY_7468 Puystory

La Cinéscénie est un nouveau mode d'expression artistique né au Puy du Fou.
Il se définit comme l'espace en mouvement et correspond à ce que les médias ont appelé, en parlant de ce spectacle, le "grand cinéma de plein air".
Utilisant, à partir d'un site exceptionnel, les techniques les plus élaborées, la Cinéscénie du Puy du Fou permet aux bénévoles de préserver leur patrimoine culturel en restituant aux spectateurs leur propre histoire : celle de paysans.

PUY_7542 Puystory

Ce spectacle met en scène une famille, les Maupillier, dont l'aîné, de siècle en siècle, de génération en génération, a toujours été prénommé "Jacques".
Cette famille vit au Puy du Fou depuis le Moyen-âge.
Elle n'a laissé, aux époques successives, dans la grande tradition de sa dynastie paysanne, que le choix du sobriquet, accolé au "petit nom''.

PUY_7520 Puystory

Un Marchand de Quenouilles s'avance lentement pour rejoindre la veillée.
Le Père et la Mère Maupillier, les enfants, l'attendent.
Nous sommes en 1916.
Les dialogues et la suite le feront comprendre.
Plus que ses hôtes, le Marchand de Quenouilles est doué de la Mémoire.
Au coin du feu, les histoires lui reviennent.

PUY_4071 Puystory

Le petit Jacques, qui ne sait pas encore mettre l'histoire en perspective, confond les époques, et nourrit de son imagination les réponses et le récit du vieux sage des "Routes".
Aussi bien les images apparaissent-elles de manière surprenante, nées de l'esprit d'un enfant qui déforme ce qu'il entend, un enfant metteur en scène qui va à son rythme.

PUY_6218 Puystory

Le petit Jacques, écoutant ainsi le Marchand de Quenouilles insister sur l'identité paysanne à travers le "Temps" et le "Prénom", fait surgir, une multitude de tableaux résumant une époque dans la grande dynastie des Maupillier ;
La guerre, l'amour, le travail.

PUY_6209 Puystory

Les questions de la Mère Maupillier amènent finalement le Marchand de Quenouilles à se rattacher lui-même à la longue tradition des vagabonds, conteurs et pèlerins de tous les temps.
Il se met en scène, à son tour, dans les mêmes lieux.

PUY_6197 Puystory

Les auditeurs de la veillée, pris par l'effet de prosopopée (Figure de style par laquelle l’orateur introduit dans son discours soit une personne morte, absente ou feinte) , laissent aller l'oreille et l'œil pour mieux se souvenir de cette terre de paysans et de genêts en fleurs.

Posté par Puystory le 23 mai 2016 - CINESCENIE - Commentaires [3] -