Puy Story

Histoire d'une région.

Fresque vivante.

PUY_2421

Succédant à un château fort plus ancien dont on a également retrouvé les vestiges, le château du Puy du Fou fut érigé aux 15e et 16e s.

SH101216 (2)

Durement malmené lors des guerres de Vendée, cet édifice Renaissance connait aujourd'hui un second souffle de vie.

PanoPuydufou 04mod1

La terrasse de la façade postérieure du château, donnant sur une immense pièce d'eau, compose en effet le décor de la grandiose Cinéscénie, dont le scénario écrit en 1977 par Philippe de Villiers.

PanoramaCiné 2013-09_Copie

Un millier d'acteurs évoluent sur une gigantesque aire scénique et vous font revivre pendant près de deux heures 700 ans d'histoire de la Vendée à travers l'histoire d'une famille symbolique: 

les "Maupillier".
Les décors inattendus, la variété de costumes et le véritable déluge d'effets spéciaux font de cette grande fresque dramatique et chorégraphique un moment hors du commun.

(le 13 septembre sera la dernière repésentation pour la saison 2014) 

Posté par Puystory le 03 septembre 2014 - CINESCENIE - Commentaires [0] -


Les toits du Puy du Fou

DSC_5266

Cité Fabi 2012 - 06

DSC_5320

DSC_2029

DSC_7583

Posté par Puystory le 02 septembre 2014 - Divers - Commentaires [0] -

Charles de Bonchamps

Charles_de_Bonchamps

Charles de Bonchamps, une histoire, une vie, un état d'esprit.
Bien qu'un article lui soit déjà consacré sur ce blog, je tenais à lui rendre hommage pour sa volonté sur son lit (brancard) de mort, de rendre grâce à 5000 prisonniers.
Né en 1760, Bonchamps s'engage à 16 ans dans le régiment d'Aquitaine.
En 1787, après avoir combattu dans les Indes, il devient capitaine des grenadiers.
Il réside en 1789 au Château de la Baronnière, près de Saint Florent le Vieil, année de son mariage.
En 1793, les paysans de St Florent décident de le choisir pour chef.
Le 25 mai, il s'empare de Fontenay où il est blessé par un soldat qu'il venait de gracier.

DSC_3634

Bonchamps est mortellement blessé dans un des plus grandes batailles des guerres de Vendée, à Cholet le 17 Octobre 1793.
Il rend son âme a Dieu le 18 Octobre au hameau de la Maillerais.
Avant de mourir, il eut la bonté de demander la grâce des 5000 prisonniers républicains que firent les vendéens lors de la bataille.
Parmi les prisonniers graciés se trouvait le père de l'artiste David d'Angers.
Ce dernier érigea la célèbre statue du "Pardon de Bonchamps" dont on peut voir l'original à Saint-Florent-le-Vieil et une copie à la galerie David d'Angers ... à Angers.

DSC_4673

A l’extérieur de la tente, des cris éclatent.

"À mort! À mort" ; "Tuons-les!" ; "À mort les Bleus !"
Scandés comme un refrain macabre les cris de haine résonnent dans le crâne bouillant de fièvre du marquis de Bonchamps.
Se relevant à grand peine, il demande :
- Qu’est-ce donc ?
Après qui en a-t-on de la sorte ?
- Mon général, ce sont nos hommes qui veulent se venger des Bleus.
- Quels Bleus ? 

PuyStory 2011 Aout 4282

- Dans notre déroute, nous avons capturé cinq mille républicains que nous avons enfermés dans un couvent à quelques pas d’ici.
Ce sont sur eux que nos hommes ont décidé de pointer les canons.
Le marquis se crispe.

DSC_4678

Malgré l’agonie qui meurtrit son corps, malgré la souffrance qui contracte ses traits et l’empêche de se lever, il supplie son cousin, le comte d’Autichamp, d’obtenir la grâce des Bleus :
"Mon ami, c’est sûrement le dernier ordre que je vous donnerai…"
D’Autichamp ne discute pas.
Il se précipite au dehors de la tente, saute sur un cheval et galope jusqu’aux abords du couvent où les hommes s’apprêtent déjà à la vengeance.
Là, il fait battre tambour pour obtenir le silence et proclame :
"Grâce au prisonniers ! Bonchamps le veut. Bonchamps l’ordonne !"

DSC_4679

Les soldats hésitent, se regardent.
Ils n’ont pas la charité de leur général.
Mais ils le respectent profondément.
Depuis qu’ils sont allés le chercher pour combattre avec eux, le marquis de Bonchamps est devenu pour eux un père et un modèle.
Certains regagnent les tentes dressées un peu plus loin et obéissent par devoir.

DSC_6026

D’autres comprenant les motifs de leur chef, acceptent de libérer les républicains.
Charles de Bonchamps a toujours été un exemple d’humanité.
Les plus anciens se souviennent que dès les premiers jours de la guerre, il avait empêché les pillages, les incendies et les exécutions.
Il avait relâché les prisonniers sur la simple promesse qu’ils ne reprendraient pas les armes.

100_1592
Aujourd'hui, mère vendée se souvient et prie pour le salut de ses fils tombés au nom de la liberté.

100_1594

C'est ici, dans cette modeste église de "Saint-Florent-le-Vieil" que repose "Charles de Bonchamps".
"GRÂCE AUX PRISONNIERS"

Posté par Puystory le 01 septembre 2014 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

L'atelier Miniature

Pièces uniques artisanales, animaux décoratifs ou fonctionnels ainsi qu'une ligne design de vaisselle, des cadeaux, bijoux et sculptures en céramique.
Découvrez l'atelier miniature du Pu Du Fou.

Puy du Fou 2011 - 3760

Le façonnage (moulage) par coulage apparaît dans les dernières années du XVIIIe siècle.
Cette technique consiste à verser de la pâte à l'état fluide dans un moule en plâtre présentant en creux la forme de la pièce à obtenir.
Au contact du plâtre, l'eau est absorbée par capillarité.
Il se produit alors une filtration et la pâte se dépose sur la paroi absorbante en épousant toutes les sinuosités du plâtre.
La fabrication des assiettes et des plats et objet de décoration se fait aujourd'hui en série grâce au calibrage mécanique.

Puy du Fou 2011 - 3766

Posté par Puystory le 27 août 2014 - Artisans - Commentaires [0] -

Nuit (01)

Puy15061620

Puy du Fou 2011 - 6726

DSC_5856

DSC04437 (2)

PUY_3271

Posté par Puystory le 26 août 2014 - GRAND PARC - Commentaires [0] -


La voûte d'acier

PUY_7840

Lors de votre visite, chaque salle du château dévoile ses merveilles.

PUY_9823

La salle aux étendards où des chevaliers en armures forment une voûte d’acier.

PUY_7924

La voûte d'acier est une haie d'honneur constituée d'épées croisées tenues bras tendus et la pointe en haut. 

PUY_9151

Usage emprunt aux traditions chevaleresques et militaires, c’est une cérémonie par laquelle on accueille un dignitaire, un visiteur de marque que l'on désire honorer sur un itinéraire.
La voûte d'acier est liée à la symbolique de l'épée et suggère la puissance légitime, la force mesurée et la protection totale.

Posté par Puystory le 25 août 2014 - Château - Commentaires [2] -

Le Mégissiers

PuyStory 2011 Aout 2242

Avant toutes transformations, la préparation des peaux est confié principalement à deux artisans :

1. Le Tanneur (Grandes peaux brutes tels que : Vaches, Chevaux) et le Mégissier (Petites peaux).
2. Le terme de mégissier vient du verbe "mégir" qui signifie "préparer".
Ils travaillent en blanc (bain d’eau et de centre) et par tannage à l'alun (action de blanchir les peaux), les petites peaux, délicates et fines (agneaux, moutons, chèvre ou veau).
L'alun (du grec als, alos, signifiant "le sel").
La technique consiste à débarrasser la peau de ses impuretés, entre autres de ses poils ou de sa laine.

Les Mégissiers préparent :

- Les peaux dont on veut conserver le poil ou la laine.
- Quelques cuirs propres destinés aux Bourreliers.
- Parchemin et vélin (peau de veau mort-né) avant qu'ils passent entre les mains du parcheminier.

La profession s'inscrit dans l'industrie de la confection.
La mégisserie est un art destiné à l'industrie de la chaussure, de la ganterie, de l'habillement, sacs divers dans le cadre de la production du cuir.
En latin médiéval, on trouvera la profession sous le nom "Alutarius".

Posté par Puystory le 20 août 2014 - Artisans - Commentaires [0] -

Les Panneaux

_072_07201_072DSC_9654

DSC_0035

DSC_1332

PUY_3293

PUY_4456

Posté par Puystory le 19 août 2014 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

Le haut du pavé

 

DSC_0848

 Les Romains sont connus pour être de grands bâtisseurs (inspirés par le savoir des Étrusques) et l'on attribue les premières constructions d'égouts.

Les nouvelles villes, les villas romaines avaient des connexions directes aux égouts.
Les maisons modestes (insulae) disposaient seulement de grandes cuves posées sous l'escalier.
A la chute de l’Empire Romain, les barbares possesseurs des cités gallo-romaines n’entretiennent pas ce réseau d’égouts et les systèmes d'évacuation des eaux sales mis au point par les Romains, ne sont plus utilisés.
Cependant, les communautés religieuses n'ignorent pas les principes.

Puy21062080

Au Moyen-âge, les nouvelles villes au développement anarchiques, n’ont pas de réseau d’égouttage.
Dans les villes, avant l'apparition du tout-à-l'égout et des trottoirs, les rues et ruelles étaient pavées en double pente afin de ménager au centre un écoulement pour les eaux de pluie et des vidanges (Eaux sales, détritus, etc …) que les habitants jetaient par leurs fenêtres.

DSC_5030

Ceux qui marchaient au milieu de la chaussée se voyaient aspergés La partie du pavé qui était du côté des murailles s’appelait "le haut du pavé" et celle qui côtoyait le ruisseau "le bas du pavé".

Cité Médiévale 064

L’étiquette (la position sociale, l’âge, l'apparence ou la richesse des vêtements servant de repère) voulait alors que lorsque deux personnes parcouraient la même rue, dans un sens identique ou dans un sens contraire, la plus pauvre des deux se mette au milieu, laissant ainsi la plus riche marcher sur le "haut du pavé" pour qu’elle ne se salisse pas et reste bien au sec.
Cette expression a conservé son sens d’origine, faisant référence au statut social élevé.
Par extension, aujourd’hui, elle désigne également une personne qui se démarque des autres en société.

Posté par Puystory le 18 août 2014 - Chemin de la mémoire - Commentaires [0] -

Portraitiste à la Cité Médiévale

Puy21062081

Dans l'histoire des arts visuels, la représentation humaine date des plus anciens temps, on trouve des représentations dès la préhistoire. 

PuyStory 2011 Aout 2236

Un portrait est une œuvre d'art picturale, graphique, sculpturale, et photographique, représentant généralement une personne réelle, ou un groupe.
Le portrait a bien longtemps été l’unique façon d’afficher la réussite sociale et de fournir à la postérité des informations sur sa physionomie.

DSC_9905

Les plus anciens vestiges de portrait en peinture dates de l'antiquité romaine.
Différent supports sont utilisés, le bois, la toile, ou même l'ivoire pour les portrait en miniature.

Nade 036

Le portrait dessiné, tout aussi ancien que le portrait peint, se singularise par la grande diversité de ses techniques, qui vont du fusain, au crayon, en passant par le lavis d'encre, et le pastel qui constitue une technique intermédiaire entre le dessin et la peinture.

http://nade.pagesperso-orange.fr/

 

Posté par Puystory le 13 août 2014 - Artisans - Commentaires [0] -