Puy Story

Histoire d'une région.

Le Relais de Poste du Puy du Fou

PUY_1836 Puystory

Puystory_04862

Relais Poste 092012-1

Village 18 - 040

Village 18 - 046

Profitez d’un repas convivial accompagné par des chanteurs entonnant les plus célèbres airs du XVIIIème siècle !

Posté par Puystory à 00:10 - Restauration - Commentaires [0] -


L'auberge (Puy du Fou)

PUY_1835 Puystory

PUY_5357

Puystory_06140

Puystory_06142

Puystory_06146

Au cœur du Village XVIIIème, profitez d'un repas classique dans le calme et le prestige de ce restaurant unique au Grand Parc.

Posté par Puystory à 00:10 - Restauration - Commentaires [1] -

Menu dégustation à l'Auberge du Puy du Fou

Puy du Fou 2011 - 6388

 Au cœur du Village XVIIIème,

Puy du Fou 2011 - 1776

profitez d'un repas classique dans le calme et le prestige de ce restaurant unique au Grand Parc.

Auberge092012-01

Auberge092012-11

PUY_5357

DSC07096

La mise en bouche.

DSC07112

Capuccino d’asperges et sa royale d’oignons au foie gras de canard.

DSC07120

Panacotta de saumon fumé au raifort, fusette et condiments d’été.

DSC07127

Dos de bar sauce champagne, harenga, risotto et jeunes poireaux

ou

DSC07129

Quasi de veau aux morilles, pomme Anna, purée de pois et carottes au vin jaune et agrumes.

DSC07130

Chèvre frais à la graine de moutarde et ciboulette, jeunes pousses de salade et vinaigrette à la pomme verte.

DSC07135

La fraise en trois service : entremet à la rose et sorbet fraise, sablé citron glace yaourt et Mara des bois, fraises au sirop de vin et tuile à la violette.

DSC07117

Bon appétit.

PUY_1837 Puystory

Une carte est également disponible.

Posté par Puystory à 00:23 - Restauration - Commentaires [1] -

L’échansonnerie

PUY_1032

Ce restaurant prend place dans l’aile sud du château Renaissance du Puy du Fou.
L’échanson était l’Officier chargé de servir à boire à un roi, un prince ou tout personnage de haut rang.

PUY_4814 Puystory

Pour anticiper toute forme de complot ou d’empoisonnement, la charge revenait à une personne en qui le souverain plaçait une confiance totale.

PUY_3498 Puystory

A la cour des rois de France, cette fonction fut très tôt réservée à des hommes de confiance obligatoirement issus de la noblesse.

PUY_4798 Puystory

L’échanson était ainsi fréquemment amené à goûter les vins avant de les servir.

PUY_4808 Puystory

Le grand Echanson ou Echanson de France sert personnellement le Roi aux 4 grandes fêtes : Pâques, Pentecôte, Toussaint et Noël.

PUY_4824 Puystory

Les princes du sang et les riches seigneurs ne manqueront pas, eux aussi, de s’entourer de nobles Echansons pour les servir.

PUY_3496 Puystory

L’échansonnerie est donc le lieu où les vins et les mets délicats sont entreposés et servis.

PUY_4806 Puystory

Ce restaurant présente un univers chaleureux et une décoration au caractère à la fois raffiné et rustique.

 

Posté par Puystory à 00:34 - Restauration - Commentaires [1] -

Chichis

DSC_3544

DSC_3533

DSC_3525

DSC_3558

DSC_3559

Posté par Puystory à 00:24 - Restauration - Commentaires [1] -


Le chichi au Puy du Fou

DSC_3533

Les resoles, bunyols, fritelle et brugne médiévaux, Boule de Berlin, Croustillon, bugnes, churros, chichis font partie de la famille des beignets (pâtes qui gonflent en cuisant).
Du Moyen-âge à l'époque moderne, ce mets devient aristocratique car la graisse ainsi que le sucre coûtait cher.

DSC_3543

Les beignets soufflés débarquent dans les foires, grâce au développement des baraques à friture permettant au peuple de goûter les joies de ce mets croustillant.
L'origine du beignet soufflé est très ancienne.
Caton (234-149 avant J.-C.), le premier, nous en donne la recette (mélange de semoule et de fromage frais passé à la friture).
Il appelle cette pâtisserie des globi.

DSC_3582

Au court des siècles (du 4ème au 19ème siècle), cette pâte prendra différents nom tel que :
De Re Coquinarian, Resoles, Bunyols, Fritelle da Imperadore Magnifici, Debuignetz, Roysolles de mouelle, Brugnes, Bunyol, Beignet soufflé,....
et ses dérivés comme : Pet de nonne, Pet de putain, Pet d’Espagne, Pouf….

DSC_3559

La coutume des beignets remonte aux fêtes romaines des calendes de mars célébrant ainsi le réveil de la nature par des rites agraires.
A cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés.
Avant la période de privation, dite période de jeûne et qui durait quarante jours, il était de coutume de faire la fête et de manger "gras".
D'où Mardi gras, qui est le jour précédant le Carême.
Comme la fête rassemblait un grand nombre de personnes, il fallait confectionner des pâtisseries bon "marché" et vite préparées.

DSC_3554

Il s'agissait aussi d'utiliser les réserves de beurre, huile, œufs, avant les quarante jours de jeûne qui allaient suivre.
D'où la tradition des beignets et également des gaufres et des crêpes Le chichi frégi est la version provençale ou espagnole du churro.

DSC_3557

Le chichi frégi semble avoir été importé en Provence par des migrants et était composé principalement de farine de pois chiche, comme l’indique son nom de chichi, signifiant en provençal "petit morceau de pois chiche frit".
La pâte du chichi frégi associe farine de pois chiche, levure de boulanger, sucre en poudre, pincée de sel, fleur d’oranger et eau (certains rajoutent de l’huile d’olive).

DSC_3566

Bien travaillée et devenue souple, cette pâte est laissée au repos quelques d’heures, avant d’être introduite dans une poche à douille et coulée en serpentin dans de l’huile bouillante.
Une fois bien gonflé et doré, le beignet est écumé, coupé à l’aide de gros ciseaux en morceaux d’une quinzaine de centimètres de long, saupoudré de sucre.

DSC_3578

Bon appétit.

Posté par Puystory à 00:40 - Restauration - Commentaires [0] -

A l'Heure du Repas

Puy19062150

Posté par Puystory à 00:26 - Restauration - Commentaires [0] -

L'auberge

Auberge _017

Auberge _002

Auberge _010

Auberge _006

Posté par Puystory à 00:46 - Restauration - Commentaires [0] -

L'Orangerie (01)

DSC_6623

PUY_3458

Puy21061510

DSC_9274

Entre le Bourg 1900 et Mousquetaire de Richelieu profitez d'un buffet froid.
(Salades composées, assortiments de viandes et charcuterie, fruit et pâtisserie)

Posté par Puystory à 00:07 - Restauration - Commentaires [0] -

L'orangerie

DSC_6522

Une orangerie est un bâtiment clos, doté de vastes fenêtres et d'un chauffage dans lequel on abrite, les agrumes plantés dans des bacs ou pots ainsi que d'autres végétaux craignant le gel.
La première orangerie a été construite par Charles VIII au château d'Amboise.
C’est en 1686, Jules Hardouin-Mansart en tant que premier architecte du roi Louis XIV, se voit confier la réalisation du Grand Trianon et de l'Orangerie.
La construction de l'Orangerie du château de Versaille sera terminée en 1688.

Orangerie - 002

En juin 2011, débute la construction de l'Orangerie du Puy du Fou.

Orangerie - 004

D'une surface de 1000 m², cette nouvelle salle à trois fonctions importantes :
1) Restauration avec une capacité de 450 couverts (sur tables rondes).
2) Salle de spectacles pour 1.500 spectateurs. (Voir "Gloria" pendant la période de Noël).
3) Salle de Congrès (1.500 places debout ou 600 places assises).

Puy21061500

DSC_6493

Son ouverture s'est effectuée le 12 novembre 2011.

Posté par Puystory à 02:38 - Restauration - Commentaires [0] -