Puy Story

Histoire d'une région.

La Nature au service du Grand Parc

Puy20061061

Les rosiers sont sensibles à l’oïdium, au mildiou, à la maladie des taches noires et sont parfois victimes des attaques d’insectes ravageurs.

DSC_6995

Pour les en prémunir, les jardiniers du Grand Parc utilisent des produits naturels à base de macération végétale (prêle, grande consoude, ail…) qui renforcent les plantes.

Puystory_04927

Afin de limiter l’emploi de pesticides, ils font appel aux coccinelles (enfin les larves), friandes de pucerons.

20200616_084347

(Photo Jérôme Vrignaud - Directeur des Jardins du Puy du Fou).

Contrairement aux coléoptères adultes qui peuvent s’envoler, les larves de la coccinelle ne peuvent pas voler et restent donc mieux en place.

PUY_6617

Elles sont dites aphidiphages et consomment à 12°C de 60 à 150 pucerons par jour, faisant d'elles les championnes de la lutte biologique contre les pucerons.

PUY_3170

Toutes les opérations de désherbage s’effectuent manuellement.

La légende

Les coccinelles sont appelées familièrement "les bêtes à bon Dieu".
Ce surnom est tiré d’une légende remontant au Xe siècle.
Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte.
En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée.
Mais une coccinelle se posa sur son cou.
Le bourreau tenta de l’enlever, mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit.
Le roi Robert II (972-1031) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l’homme.
Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé.
Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu’il ne fallait pas écraser.

Posté par Puystory le 24 juillet 2020 - Roseraie - Commentaires [0] -


Roseraie du Puy du Fou

PUY_3644

PUY_4850 Puystory

Puystory_04931

Puystory_05790

Puystory_6165

Posté par Puystory le 24 juin 2020 - Roseraie - Commentaires [0] -

Dans la roseraie du Puy du Fou

PUY_4861 Puystory

PUY_4872 Puystory

PUY_5469

PUY_9170 Puystory

PUY_9172 Puystory

Posté par Puystory le 20 avril 2020 - Roseraie - Commentaires [0] -

La Roseraie du Puy du Fou

PUY_5737

La Roseraie du Grand Parc propose aux visiteurs une promenade embaumée parmi plus de cent variétés de rosiers.
Ici, pas de labyrinthe aux mécanismes espiègles ni de mise en scène théâtrale.
Des pigeons voyageurs immaculés accueillent les passants dans un frou-frou rêveur d’ailes blanches.

Puystory_04932

La Roseraie s’apparente à un cabinet de senteurs où s’épanouissent des fleurs aux nuances délicates, que rehaussent ici et là arbustes fleuris, tulipes, fritillaires, gypsophiles ainsi qu’une quinzaine de variétés de plantes vivaces ou herbacées.

Posté par Puystory le 20 mars 2020 - Roseraie - Commentaires [0] -

Dans la Roseraie du Puy du Fou

Grand Parc 057

Puy du Fou 2011 - 7460

PUY_0070

PUY_2287 Puystory

PUY_4859 Puystory

Posté par Puystory le 14 octobre 2019 - Roseraie - Commentaires [1] -

Au nom de la Rose au Puy du Fou.

Puystory_05789

De toutes les fleurs, la rose est la plus prisée depuis des millénaires.
Grâce à ses multiples atours, elle a su se hisser au rang très convoité de reine des fleurs.
Elle compte parmi la famille de rosacées qui regroupe le pommier, le poirier et la ronce.

Puy20061060

On dénombre environ 150 espèces de rosiers dans le monde dont les variétés sont innombrables.
Les roses se déclinent selon un éventail infini de coloris qui offrent toutes les tonalités de rose, de blanc, de rouge, de jaune (une couleur obtenue récemment).
Il existe même des roses chocolat, bleutées et vertes !

Puy20061058

Depuis 1993, les jardiniers du Puy du Fou ont souhaité proposer aux visiteurs une promenade embaumée au cœur d’une véritable "roseraie" qui aujourd’hui compte plus d’une centaine de variétés et près de 5000 pieds de rosiers.
Elle s’apparente à un cabinet de senteurs où s’épanouissent des fleurs aux nuances délicates, que rehaussent ici et là arbustes fleuris, tulipes ainsi qu’une quinzaine de variétés de plantes vivaces ou herbacées. 

Puystory_04922

Poudré, doux, sucré, citronné, musqué, délicat, fruité, épicé… quelles que soient ses nuances, le parfum des roses est destiné à enivrer et à attirer les insectes pollinisateurs.
L’huile essentielle qui est à l’origine du parfum se trouve dans les pétales, les étamines et dans les feuilles.

PUY_4862 Puystory

Elle se dégage d’autant mieux que la température ambiante est élevée.
Les roses modernes sont moins parfumées car la sélection privilégie la tenue de la tige pour les fleurs à couper, ce qui s’effectue souvent au détriment de la fragrance.

PUY_5638 Puystory

Anna Rhodes, artisan d’art au Village XVIIIème du Grand Parc, ouvre chaque été sa "Maison des Senteurs" aux visiteurs piqués par la curiosité.

PUY_9910

Ils peuvent ainsi se laisser porter par les émanations des arômes et découvrir quelques flacons d’eau de roses, particulièrement appréciés.

Posté par Puystory le 22 juin 2019 - Roseraie - Commentaires [1] -

La Roseraie du Puy du Fou

Puystory_04923

Puystory_04928

Puystory_04929

Puystory_04942

Puystory_6037

Posté par Puystory le 31 octobre 2018 - Roseraie - Commentaires [0] -