Puy Story

Histoire d'une région.

ST. Philibert de grand lieu

Puy du Fou 2011 - 4497

Appelée autrefois « Déas », la commune doit son nom actuel au fait que les moines de l’abbaye de Noirmoutier (fondée par Philibert de Tournus en 675), décident de s'y installer en l'an 800.
Ils construisent l'église de la nouvelle abbatiale en 815 (qui reste l'une des plus ancienne de France) et y déposent les reliques du saint en 836.
Lors des incursions normandes en 847, après le saccage de l'abbaye, les moines reconstruisent la nef de l'édifice, dans l'état où on peut la voir actuellement.
En 858, les normands reviennent, mais cette fois-ci, les moines fuient, emmenant les reliques de saint Philibert jusqu'à Tournus.
Ils reviennent s'installer à Déas au XIe siècle et attendent le retour des reliques, restées en Bourgogne, jusqu'en 1937.
Aux dernières nouvelles les reliques de saint Philbert sont toujours à Tournus, seul un petit tube contenant des poussières de reliques a été déposé par Henri Curé, dans le sarcophage, qui lui est resté à Déas, lorsqu'il est venu bénir la statue de saint Philbert à Beauvoir-sur-Mer (85).

PuyStory 2011 Aout 2760

Posté par Puystory le 06 novembre 2011 - VIKINGS - Commentaires [0] -


St Philibert

PanoPuydufou_32

Petit village au bord de l'eau, où tout le monde vit paisiblement et où l'humour règne.
Soudain des moines arrivent, ils portent avec eux les reliques de St Philibert qu'ils veulent cacher dans le village, car les Vikings sont à leur poursuite.
Les Vikings surgissent alors de toutes parts mettant le village à feu et à sang.
Un drakkar surgit et la la bataille fait rage, on jette à l'eau les reliques de ce pauvre St Philibert.
Puis, soudain le silence ce fait, le miracle s'accomplit.
St Philibert surgit des eaux et vient prêcher la paix.
Genoux à terre les Vikings se convertissent.

Vikings154

Posté par Puystory le 18 juillet 2011 - VIKINGS - Commentaires [2] -

Les Highlands

Puy_2010___0499

Les Highlands sont originaires du nord de Écosse.
Son origine remonte au 18éme siècle avec pour base des vaches blanches.
Avant 1800 cette race était constituée en deux familles distinctes, une à la robe noire vivait dans les îles de la côte nord-ouest de l'Écosse, l'autre plus grande à la robe brun rouge vivant dans les Highlands.
Ces deux origines ont donné la race que l’on connait maintenant.
Les poils sont longs (35 cm) et forment un manteau fournis et épais doublé par un duvet.
Malgré ces cornes impressionnantes, ce sont des animaux tranquilles et très dociles.
Cette race très ancienne s’est adaptée aux régions où le climat est très rude.
Elle est très rustique, demandant peu de soins, elle est capable de vivre dans les conditions des plus dures comme sur les climats plus chauds.
Elle a une longévité remarquable, les vaches pouvant vêler jusqu'à 20 ans et plus.

Puy_2010___0497

Posté par Puystory le 22 avril 2011 - VIKINGS - Commentaires [0] -

Les Cinq Prières dans la cathédrale de Chartres

Puy_2010___2031

 Lors du spectacle des Vikings, on assiste au repentir des envahisseurs devant Saint Philibert.

Nous avons gouverné de si vastes royaumes,
Ô régente des rois et des gouvernements,
Nous avons tant couché dans la paille et les chaumes,
Régente des grands gueux et des soulèvements. Etc….

 Puy_2010___2036

 Ces extraits de prières d’inspiration mystique découlent des cinq prières de la cathédrale de Chartres.
(Chapitre 4. Prière de report).

Charles_peguy

Les Cinq Prières dans la cathédrale de Chartres ont été écrites par le poète et écrivain Charles Péguy (1873-1914) à la suite de son pèlerinage  pour rendre grâce à la Sainte Vierge pour  la guérison d’un de ses fils (mai 1913).
Il tombera au champ d’honneur le 5 septembre 1914 à Villeroy.
Le pèlerinage est constitué des 96 km de route plate et rectiligne séparant la cathédrale Notre-Dame de Paris à Notre Dame de Chartres.
Si vous souhaitez faire ce pèlerinage, n'oubliez pas votre bâton et vos prières.

Posté par Puystory le 01 avril 2011 - VIKINGS - Commentaires [1] -

Village Viking

Pano__3_

Entouré de palissades de bois et de fossés remplis d'eau, le village semble à l'abri de toute attaque.
Ici, les artisans (forgeron, tisserand) profitent de cette période de calme pour montrer leur savoir-faire, bien installés dans leurs maisons de pierre au toit de chaume pentu.

Pano_An_Mil_01

Posté par Puystory le 18 septembre 2010 - VIKINGS - Commentaires [1] -


Chez les Vikings

SH109202

Lors de la période Viking,  une partie des animaux vit dans la maison.
Le foyer est au centre et la fumée est évacuée par l’ouverture du toit.
Les aliments sont cuits au feu (à l’étouffée) ou sur la braise.
L'ameublement est simple et est constituée de : tréteaux pour la table, tabourets, coffres.

Posté par Puystory le 12 avril 2010 - VIKINGS - Commentaires [1] -

La chapelle

Vikings026

Bâtie sur un fanum (ancien temple gallo-romain) avec, côté spectacle, un fronton de briques en épis qui porte 3 pierres sculptées de deux croix dont l’une est mérovingienne (VIIe s. - Challans) et d’un chapiteau.
Un clocher (9 m) sur charpente en bois s’élève à proximité de la chapelle.
Absidiole visible côté village.
Le donjon est couvert de lauzes (ardoises épaisses) tandis que les maisons (chaumières) sont couvertes de chaume avec de la boue séchée.

Posté par Puystory le 05 mars 2010 - VIKINGS - Commentaires [0] -

Saint Philbert de Grand Lieu

Vikings156

Il est d'abord abbé du monastère de Rebais où la rude règle de saint Colomban est en vigueur.
Avant de fonder de nombreux monastères, notamment à Jumièges et à Noirmoutier, il écrit une règle monastique toujours stricte mais adoucie par certaines dispositions de la règle de saint Benoît.
A sa mort à Noirmoutier en aout 685, à l'âge de 70 ans, son corps est déposé dans un sarcophage de marbre bleu des Pyrénées pensant deux tonnes. 

DSC03130

815-836 : Construction de l'abbaye de Déas pour accueillir les moines de Noirmoutier fuyant les invasions vikings.
836 : Installation des moines noirmoutrins et du sarcophage de saint Philibert.
Nombreuses guérisons miraculeuses.
836-841 : Adaptation de l'église abbatiale pour le pèlerinage et construction d'une crypte.
847 : Dévastation du monastère par les Vikings, fuite provisoire des moines vers Cunault.
858: Retour des moines pour récupérer les reliques de Saint Philibert et crypte emmurée pour protéger le sarcophage.
858 à 875 : Périple des moines avec les reliques jusqu'à Tournus en Bourgogne et Déas devient un prieuré de Tournus.

Lorsque vous allez la première fois voir Saint-Philibert, il est de tradition de passer sous le sarcophage en formulant un vœux.

Il parait qu'il est réaliser avant le fin de l'année.

Posté par Puystory le 23 février 2010 - VIKINGS - Commentaires [0] -

Les Vikings (3000 places)

Panorama_DBmod01

Une nouvelle photo panoramique illustrant la scène où se déroule la bataille du

"Fort de l'an Mil", mieux connu sous le non de "Vikings".

En 1997, une immersion au temps des Vikings dans un spectacle «La légende de St Philibert comptant de nombreux effets spéciaux (flammes géantes, drakkar surgissant du fond des eaux, etc ...).
Conçu sur une période allant du VIIIe au XIe s. (juste avant la Cité Médiévale), le Fort de l’An Mil est composé d’un donjon et d’un village fortifié.
Le donjon est le symbole de la puissance du seigneur et sert de refuge pour les gardes.
Construit en bois d’une hauteur de 17 mètres, on peut observer des troncs de chêne de 9 mètres provenant de la forêt de Mervent.
Il représente l’ancêtre des donjons de pierre.
Il a été reconstitué à partir de représentations telles celles de la tapisserie de Bayeux.
En 2005, le spectacle est ajusté avec un nouveau drakkar, un clocher qui s'écroule, des toits qui prennent feux...

Sur ce spectacle de 25 minutes, il y a un effet spécial toutes les 30 secondes.
Un vrai film en plein air sur une scène de 80 mètres sur 50 mètres pour le plus grand plaisir des 3500 spectateurs.

Durant la journée, il y a 5 spectacles animés par 30 acteurs et 50 animaux.

Merci Pascal (WebMaster D. Barbelivien) pour la photo.

Posté par Puystory le 14 janvier 2010 - VIKINGS - Commentaires [0] -

Aldéric

DSC00085

Vient du germain "adal et rik" Signifie: " noble et roi, puissant"
il se fête le 7 janvier
Né en Bavière, vers 800, Aldric devient page à 12 ans, à la cour de Charlemagne Il se lie d'amitié avec Louis, le fils de l'empereur.
Ordonné prêtre, il rejoint Louis qui règne sur l'Occident en qualité de chapelain et confesseur du monarque avant d'être nommé au siège épiscopal du Mans, en 832.
Prenant alors l'Evangile à la lettre, il distribue ses biens aux pauvres et travaille activement à la christianisation du Maine.
Il meurt saintement en 856
Les Aldéric sont la bonté et la générosité incarnées.
Actifs, déterminés, ils sont faits pour réaliser de grands projets et ne baissent jamais les bras Honnêtes, ils ne transgressent jamais leur morale Indulgents, ils oublient et pardonnent facilement.
Équilibrés, réfléchis, toujours accueillants, ce sont des travailleurs acharnés et la réussite est toujours au bout de leur entrepris.

Posté par Puystory le 23 novembre 2009 - VIKINGS - Commentaires [0] -